• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Quand le FMI fabrique la misère

Quand le FMI fabrique la misère

fmi et l'afrique

Lundi investigation a diffusé un excellent reportage sur l’origine de la misère qui sévit en Afrique et plus particulièrement au Ghana. Le système est simple : Le Fond Monétaire International octroie des crédits aux états africains, les taux sont évidemment exorbitants, si bien que les gouvernements doivent privatiser dans tous les secteurs afin de rembourser (temporairement) la dette ... Les secteurs touchés sont les hôpitaux, le système de santé en général, l’eau potable, l’extraction de minerais, de pétrole, etc .... La quasi totalité de la production agricole part désormais à l’exportation au Ghana et le pays importe du riz d’Amérique alors qu’il en exportait il y a seulement 10 ans, les agriculteurs Ghanéens ne comprennent plus le fonctionnement de leur propre pays ! Il y a aussi les entreprises étrangères qui ne sont pas soumises à une réglementation contraignante, si bien qu’elles polluent sans états d’âmes, déchargent leurs rebus sur les terres agricoles, tout est fait afin qu’elles soient le plus rentable possible et ce, au détriment de l’environnement et des populations locales. C’est là qu’est la formidable arnaque du FMI, car la majorité de la population croient que le FMI vient en aide aux pays pauvres, mais, dans les faits, on observe exactement l’inverse ...

 

Source : Quand le FMI fabrique la misère

 

Tags : Afrique Mondialisation




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • 11 votes
    cpt_anderson cpt_anderson 9 février 2011 13:46

    Encore un fois, il n’y a rien que l’on sache déjà pour peu qu’on s’intéresse un peu à ces organisations. Car le FMI est un des bras armés de l’empire mais il y a aussi la Banque Mondiale et quelques ONG .
    Voir le livre de Perkins "confession d’un assassin financier" et ses différentes interviews :
    http://www.dailymotion.com/video/xa636d_john-perkins-confessions-dun-corrup_news


    • 7 votes
      joelim joelim 9 février 2011 20:22

      Ce qui importe est que beaucoup ne le savent pas. 


      Et notamment parmi ceux qui voteraient DSK. DSK qui les rassure, puisqu’il est encensé par les sondeurs patronaux et les communicateurs-présentateurs-batteleurs de façon constante (la constance est la méthode de bourrage des crânes la plus efficace).

      On peut aller jusqu’à penser que nos dirigeants-communiquants rêvent que ce que fait le FMI dans les pays pauvres soit appliqué à la France. 

      Par exemple ils tentent de faire passer Royal pour possiblement incompétente (comme ce soir sur France Inter). C’est qu’elle (parmi quelques autres) est un électron libre, et il ne faut absolument pas qu’elle fasse de l’ombre aux candidats comme Sarkozy ou DSK.

      En effet avec ces derniers, ceux qui dirigent les affaires économiques et financières de la planète sont assurés que rien ne changera sinon en leur faveur. 

      Ce qui est quand même plus pratique pour préserver leur train de vie fastueux n’est-ce pas ? Même s’ils doivent pour cela réduire à la misère et à la maladie une bonne portion des habitants de la Terre.


      • 2 votes
        Traroth 11 février 2011 11:26

        Le FMI (comme la Banque mondiale) met également énormément de conditions aux conséquences dramatiques à son "aide" empoisonnée. C’est ce qu’on appelle les ajustements structurels. Par exemple, le fait pour le pays d’avoir un marché agricole "ouvert à la concurrence" et donc de ne pas être auto-suffisant. Avec les conséquences décrites dans l’article...


        Ce n’est pas pour rien que les pays d’Amérique du Sud, largement "aidés" durant 30 ans (comme quand les Argentins en étaient réduits à manger l’herbe des squares), refusent maintenant toute "aide" de ces esclavagistes !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Yoann

Yoann

Relais d'infos


Voir ses articles







Palmarès