• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Rafael Correa est réélu à la présidence de l’équateur

Rafael Correa est réélu à la présidence de l’équateur

Rafael correa, le président sortant de l'équateur vient d’être réélu des le premier tour des élections selon les sondages à la sortie des urnes, il serait crédité de 60% de votes favorables.
Économiste de formation, chrétien pratiquant et politicien de la gauche chaviste (et oui chrétien de gauche n est pas forcement antinomique en amérique latine), Correa est un socialiste et un nationaliste ;
En 2007, il s'était fait élire contre la partidocracia (traduire la république des partis), pour un idéal du buen vivir, le bien vivre de la philosophie quechua et pour la réforme de la constitution du pays, allant d'une "constitution de libertés garanties" vers "une constitution de bien être garantie".
Il s'est fait réélire pour la continuité de sa révolution citoyenne et son socialisme du 21ème siècle.
 

 

Qu’un président sortant se fasse réélire dès le premier tour a 60% des voix parait inconcevable pour les français. 
Certains verront même cela comme un dénis de démocratie qu’il reste si longtemps au pouvoir ; alors qu’il est si naturellement démocratique de réélire un homme qui a accomplis toutes ses promesses de campagne :
 
La dette a été renégocié, et il a décidé que les revenus du pétrole ne servirait plus exclusivement a rembourser les dettes mais a développer le pays.
L´équateur a alors augmenté sa croissance, a augmenté l inversion publique, fait baissé le chômage et il a réalisé de nombreuses réformes.
 
 
 
Réformes que nous allons voir une par une :
 
Réforme politique
Il a lancé un référendum constituant en 2008 qui visait a renforcer le pouvoir exécutif, une sorte de 5ème république latina contenant du protectionnisme et du socialisme.
On y trouva dans les grandes lignes :
 
Le droit de tous aux soins médicaux, à la nourriture, à la sécurité sociale et à l’éducation ;
La gratuité des soins pour les personnes âgées ;
Le renforcement du contrôle de l’État sur les ressources essentielles, tels le pétrole et les minerais ;
La possibilité d’exproprier et de redistribuer les terres arables inusitées ;
La légalisation des mariages homosexuels ;
La reconnaissance d’une autonomie juridique pour les peuples autochtones du pays
La possibilité pour le président de se présenter pour un second mandat.
La possibilité du président de dissoudre l assemblée (une seule fois)
La séparation des pouvoirs en 5 :
  • Fonction exécutive
  • Fonction législative
  • Fonction Judiciaire
  • Fonction de transparence et de contrôle social
  • Fonction électorale
 

video :

(sous titre à activer sous la vidéo)

 
 
Démocratie
Il a relancé un référendum en 2011, laissant le choix d’approuver ou non diverses réformes proposées par le chef d’état.
 
  1. Durcissement des conditions de détention provisoire
  2. Pourront éviter la détention provisoire seulement les accusés de délit les moins graves
  3. Limitation des opérations bancaires par les entreprises de services financiers
  4. Création exceptionnelle (18 mois) d une commission technique de réforme anticorruption du système judiciaire. Les 3 délégués qui président ce conseil sont désignés par le président de la république, celui de l assemblée, et par une autre instance de contrôle social.
  5. Changement de tout les membres du conseil judiciaire.
  6. L’enrichissement privée sans justification devient punissable par le code pénal
  7. Interdiction des casinos et des jeux d’argent
  8. Interdiction de la tauromachie et des combats de coqs (décision canton par canton) ;
  9. Création d’une entité administrative destinée à réguler les publications dans les médias
  10.  Obligation d’inscrire tout les salariés à l institut de la sécurité sociale
 
Toutes les consultations seront approuvés et mises en pratique.
 
Droit de vote autorisé à partir de 16 ans.
 
 
Santé :
Production et distribution massive de médicament générique.
Campagnes de santé préventives.
Création de postes de médecins, d’infirmières et d’ambulanciers.
 
Education :
Ramener les dépenses d’éducation à 6% du PIB
Education totalement gratuite
Programme de santé, de nutrition et de production.
Campagne d’alphabétisation.
Formations et contrôle de niveau des professeurs et des fonctionnaires.
 
Accès au logement :
Aide de 5000$ pour la construction d une maison pour les familles non propriétaires.
 
Accès au crédit :
Micro crédit de 5000$ a 5% d’intérêts (comparés au 20% d’intérêts de Jacques Attali et de sa clique de planet finance)
 
Sécurité sociale :
Développement du système de sécurité sociale, 
Élargissement a tout les secteurs d activité
Augmentation de la retraite
 
Aide sociale :
Distribution de 35$ de bon de développement humain pour toutes les personnes les plus pauvres
Des routes, des écoles, des ponts, des aéroports, des centrales hydroélectriques se construisent un peu partout en Équateur
 
Impôts :
Remboursement de la TVA pour certaines personne en nécessité
Amélioration du recouvrement de l’impôt (qui était un peu aléatoire)
 
Sécurité :
séparation des forces de police par secteur d’activité (narcotiques, frontière, proximité et transit)
Augmentation des salaires
Programme de réinsertion laborale des prisonniers.
 
Dette :
Renégociation de la dette externe
Le service de la dette passe de 6 a 2.24% du PIB
Financement via des mécanisme de donation écologiques internationaux (galapagos, non prolifération pétrolière en Amazonie pour la protection des tribus...)
Abandon du financement avec le FMI et la banque mondiale.
Financement chinois (à 6%).
 
Traité de libre échange :
Pas de traité avec les usa.
Intégration avec les autres pays d’Amérique latine surtout de l ALBA et de la communauté andine.
Développement d’une monnaie de réserve régionale pour supplanter le dollar (sucre de l ALBA).
 
Relations internationales :
Non rénovation de l accord de droit d utiliser la base militaire de Manta par les américains.
Sortie du plan Colombie qui n a pas fait ses preuves.
L’équateur ne reconnait plus les FARC comme terroristes.
 
 
 
 
Correa n’a pas tenue deux de ses promesses :
  1. Développer le secteur des hydrocarbures : il a préféré sauvegarder la faune environnante et les tribus indigènes, aidé de cela par des financement écologique internationaux.
  2. Abandonner le dollar pour recréer une monnaie nationale : par pragmatisme, il a préféré garder pour un temps la monnaie de l’oncle sam, qui se dépréciait et qui n’est donc pas devenue trop forte pour l’économie équatorienne comme cela s’était passé dans les années 90 pour l’Argentine. Il a aussi éviter ainsi les attaques des marchés financiers, impitoyables sur les petits pays tels que l’équateur.
 
On pourrait rajouter un bémol à ce bilan qui serait la baisse des exportations non pétrolière et la hausse des importations.
Problème que connait aussi le Venezuela
 
Ses détracteurs reconnaissent les avancées du pays, et les imputent a la hausse du pétrole, que Correa "a de la chance d’être tombé au bon moment"
Je vous laisse jugé de la pertinence de cet argument.
 
 
Correa a subit de nombreuses pressions durant son mandat, dont une tentative de coup d’état de la part d’une partie de la police à la solde des américains qui pratiquait une ingérence dans la défense équatorienne depuis la base de Manta.

 

 

 
Ces derniers temps, il s’est aussi fait remarquer pour son soutien à l’activiste Julian Assange et son hébergement en tant qu’éxilé politique dans son amabassade londonienne.
 
http://www.youtube.com/watch?v=prVC...
 
 
 
Voici une vidéo d’une interview de Rafael Correa faite par Assange dernièrement :

 

(sous titres à activer sous la vidéo)

 

Tags : Amérique du Sud Elections International




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • 1 vote
    toug toug 19 février 2013 14:17

    "Correa est un socialiste et un nationaliste " Tu le définirais principalement comme un national-socialiste ? Parce que quand on met ses deux termes cote à cote pour définir une politique c’est pas anodin je crois ... Tu sais économiquement et sociétalement ce qu’a été le national socialisme oui ? D’ailleurs comment tu définirais le socialisme toi par curiosité ?
    Sinon Corréa se définit comme un humaniste chrétien DE GAUCHE. Il se dit souverainiste [ comme toutes les extrêmes droites d’amérique latine par ailleurs... Même si on peut en douter un petit peu...] Il se dit altermondialiste. Internationaliste. [ Pour des relations, des échanges fraternels, équitables et anti-impérialistes, entre ("inter"nationale) les différentes nations (inter"nationale"). ]

    Progressiste. Il est pour une intégration régional. [ il a raison, pour lutter contre l’impérialisme occidental rien de mieux que l’alliance pour être plus fort face aux ennemis qui veulent vous déstabiliser comme les us. Il est par ex pour créer une Banque du Sud, garante de l’indépendance latino-américaine face à la puissance « hégémonique » des États-Unis, des marchés et des pays du Nord, qui peut financer les États sans s’enrichir sur leur emprunt. Pour nous l’équivalent serait d’emprunter directement auprès d’une Banque Centrale Européenne publique.]
    Il soutient Mélenchon en France.
    Il a été félicité pour sa réelection par les affreux mondialistes ( terme bidon ) néo libéraux du PS. Il a est libéral vis à vis des mœurs ( La légalisation des mariages homosexuels ; )
    Mais malgré tout tu le définirais avant tout comme nationalist-socialiste ? hahah C’est très curieux ca... En tout cas visiblement Corréa c’est pas la "droite des valeurs" ( sic ) et la gauche du travail de tes amis Soraliens...

    NB :"La légalisation des mariages homosexuels ;" Dans son avant dernière vidéo Soral il dit en gros qu’on légalise ca pour ensuite légalisé la pma pour finalement que les reseaux pédophiles puissent plus facilement par la suite se procurer des enfants pour leurs rituels sataniques. Que tout serait lié. Est ce que Corréa est dans le coup tu penses ? Corréa ne serait il pas qu’un gauchiste sataniste et mondialiste manipuler par les illuminatis franc macon ? On peut se le demander.


    • 1 vote
      toug toug 19 février 2013 14:29

      http://cubasifranceprovence.over-blog.com/article-independance-nationale-et-internationalisme-en-amerique-latine-quels-enseignements-pour-les-pays-eu-115449637.html =>
      Pourquoi ces pays, aux superficies très différentes comme, par exemple, le Brésil et l’Equateur ont-ils été capables, malgré leurs différences de niveau de développement, malgré leurs langues différentes, malgré les choix politiques différents de leurs populations respectives, de se retrouver dans une même assemblée, la CELAC ?

      C’est de la rencontre et de l’échange pacifiques, non colonialistes et non impérialistes des différences que naît l’enrichissement de tous.
      Quelques exemples de solidarité internationale, expression la plus visible de l’internationalisme, au service des humains et non pas de celui des intérêts financiers d’un petit nombre :

      Des centaines de médecins cubains interviennent depuis des années en Haïti et bien avant qu’un tremblement de terre, des cyclones et des pluies diluviennes aient quasiment détruit cette île.
      Des associations qui organisent le convoyage de bateaux remplis de médicaments, de vêtements et de vivres pour le peuple palestinien en faisant fi des canons israéliens.
      Des centaines de milliers de femmes et d’hommes qui, de par le monde, signent des pétitions et manifestent pour la libération, aussi bien, de Nelson Mandela, de Mumia Abu-Jamal, le journaliste afro-étasunien, des 5 Cubains que nous appelons familièrement « Les Cinq de Miami », des palestiniens emprisonnés dans les geôles israéliennes ou, en remontant dans le temps, je peux aussi citer Sacco et Vanzetti, Ethel et Julius Rosenberg.
      Plus avant encore, la lettre que Victor Hugo adressait à José Marti dans laquelle il apportait son soutien aux femmes cubaines.

      Sans oublier, bien sûr, les emblématiques Brigades internationales composées d’hommes venus de bien des points du globe, entre 1936 et 1939, pour combattre le fascisme et parfois mourir loin de chez eux.


    • 9 votes
      QaviQeQuarQo davideduardo 19 février 2013 17:18

      Correa est socialiste et nationaliste (réécoute bien la derniere vidéos avec assange a partir de 5min32 ;


      ca ne sert a rien de faire des mauvais jeu de mot sur le croisement entre ces deux idéologie ;
      ca ne veut pas dire qu il veuille gazer des juifs, ni qu il veuille créé des camps de jeunesse, ni qu il soit pour un pouvoir absolu ;

      le nationalisme est le droit a avoir un état nation pour chaque peuple dans toute sa souveraineté ;
      tout comme le régionaliste veut la souveraineté de sa région
      l européiste la veut auniveau continental
      et le mondialiste/internationaliste veut au niveau mondial.


      qu il fricote avec melenchon ne change rien a l affaire, correa tout comme melenchon sont pragmatique et cherchent des alliés partout, ils ont aussi fricoté avec amhadinedjad.
      Estimes tu qu amhadinedjad a la meme ideologie que correa ?

      Pour le mariage homo, ca ne me derange pas plus que ca, c est plutot l adoption qui me pose probleme et elle n est pas autorisé en équateur

      Gaullisme (quasi 5eme republique ,dissolution de l assemblée, renforcement du pouvoir éxécutif, referendum consultatif...)
      Durcissement de la détention provisoire
      Prise de pouvoir pendant 18 mois du systeme judiciaire
      Dévellopement du sécuritaire, avec augmentation des salaire policiers
      Respect identitaire des tribus autochtone et de certaines régions ou la tauromachie a été sauvegardé

      Pas forcement des réformes qu aurait faite la gauche francaise , non ?


      Pour l intégration au niveau de l alba, de la communauté andine ou de l unasur, cela ne remet jamais en question la souveraineté du pays ;
      ils peuvent en sortir tres rapidement ; ils continuent a maitriser leur budget, leur frontieres, leur monnaie (sauf ecuador qui a fait le choix de garder le dolar)
      Le sucre  est une monnaie de reserve entre état et permet les politique monétaires différente pour chaque pays de l alba, c etait fait d une maniere pour suplanter le dolar, et commencer la dédolarisation des économies nationales.
      Cela me va, si on fait de meme pour l euro ; une sorte d euro inofensif.

      Quant a la BCE elle est gangréné jusqu a la moelle, ce que tu propose d en faire c est la changer dans son essence meme.
      Comme on dit dans le batiment "on fait pas du neuf avec du vieux"
      on détruit tout et apres on voit avec qui on peut faire quelque chose : deja on oublie les anglais ; les europeens de l Est sont traumatisés par le mot socialisme et paraissent difficilement recuperables, reste les mediteraneens, les scandinaves et peut etre les allemands s ils se sortent les doigts ;
      Le probleme de l UE a été de faire cet espece de pot pourri de pays totalement different ; alors que l alba s forme seulement avec ceux qui se ressemblent ;
      Le nationalisme ne veut pas dire se refermer sur soi meme, la france fait partie de l ONU de l unesco, du conseil de l europe, organisation internationalede la francophonie, l union pour la méditerrannée et dizaine d autres organisations




      pour les cubains, y a pas de soucis, respect a ce qu ils font, j en ai rencontré au pakistan apres le tremblement de terre il y a quelques années, j halucinais de voir que la nation qui envoyait le plus de toubib c était un si petit pays soi disant du tier monde en plus.


    • 4 votes
      kemilein kemilein 19 février 2013 19:07

      les mots on le sens qu’on leur donne.
      -
      le national socialisme est pas une idée débile ni stupide, (je parle bien des deux concepts "nation" "socialisation des aspects économique", termes que je ne développe pas, quant bien même vous ne les comprendriez pas)
      -
      je vous informe que l’esclavagisme et l’eugénisme donnant ses racines a l’arianisme allemand nous vient des USA et des Britons, faudrait voir a pas l’oublier.
      hitler n’a fait qu’appliquer ce que ces deux superbes démocraties avait en tête.
      -
      je vous signal qu’un certain pays enferma les japonais du fait de leur naissance, qu’il considérait les noirs... enfin vous savez comment, et les alcoolique se voyait retirer leur enfants (non pour l’enfant) mais parce que de toute façon l’alcoolisme était "génétique" et que les ouvriers étaient génétiquement des ouvriers.
      -
      faudrait voir a pas tout mélanger, a moins, et c’est la le travers de ce site chelou d’avox, une multitude de gens aime ici a se donner des airs mais ne font que mélanger des choses, des mots, des idées, hors contexte, hors conséquences, il se plaise a cela, d’embrumer des situations simple pour se donner a voir.


    • 1 vote
      toug toug 19 février 2013 20:36

      "Correa est socialiste et nationaliste (réécoute bien la derniere vidéos avec assange a partir de 5min32 ;" J’ai pas dit qu’il n’était pas nationaliste ; je soulignais ta volonté de mettre ces deux termes cote à cote et je me demandais pourquoi. Entretenir le confusionnisme à mon avis. Tu ne réponds pas à ma question d’ailleurs : Est ce que tu pense qu’il fait économiquement ce qu’a fait Hitler en Allemagne ( sans parler des camps ) ?
      Plutôt de le présenter comme un nationaliste socialiste je le dirais moi nationaliste anti impérialiste réformiste de gauche. Politiquement il est beaucoup plus proche du FDG de Mélenchon que du FN par ex. A moins que tu puisses démontrer le contraire. Par ex Difficile de défendre ce nationalisme anti impérialiste là en France sans contradiction puisqu’on est un pays impérialiste ( voir notre politique france-africaine qui perdure ) A moins bien sur de valider cette impérialisme là par nationalisme crétin ( qui serait mieux que les autres parce que français...)
      Corréa ne défend pas un nationalisme "dominateur" à la Lepen contrairement à ce que toi et tes amis confusionnistes essayent de faire croire : c’est à dire une idéologie politique qui donne la primauté à la nation par rapport à toute autre considération dans les relations internationales et qui utilise un ennemi intérieur que serait l’immigré [ Corréa parle de criminalisation de l’immigration en Europe ] ou un danger extérieur fantasmé ( le danger de l’impérialisme us ne l’est pas ).

      "qu il fricote avec melenchon ne change rien a l affaire, correa tout comme melenchon sont pragmatique et cherchent des alliés partout, ils ont aussi fricoté avec amhadinedjad.
      Estimes tu qu amhadinedjad a la meme ideologie que correa ?" Pourquoi il ne s’allie pas avec Marine Lepen alors ? Il soutient Mélenchon et le FDG car il sont très proche politiquement. Tout comme avec l’ensemble d l’axe de gauche en Amérique latine. Je sais que ça te fait chier mais c’est comme ça. [ A moins que tu me démontre le contraire avec des arguments sérieux et rigoureux mais j’en doute fortement ]

      "Le probleme de l UE a été de faire cet espece de pot pourri de pays totalement different ; alors que l alba s forme seulement avec ceux qui se ressemblent ;" Corréa a dit cela sur l’Europe :
      "Rafael Correa a rencontré plusieurs hauts représentants belges et a donné une conférence très applaudie sur « l’intégration latino américaine et les relations avec l’Union européenne ». Durant cette conférence, il a salué en l’Union européenne « un exemple d’intégration régionale pour Amérique latine en ce sens que cette union s’est faite pour la paix après les pires guerres et alors même que l’hétérogénéité culturelle et linguistique de l’Europe est beaucoup plus grande que celle de l’Amérique latine ». Mais il a surtout regretté le peu de cas qui était fait d’une Amérique latine qui évolue (« nous ne sommes plus néolibéraux, il va falloir qu’ils l’acceptent » a-t-il lancé) et la criminalisation de l’immigration par celle-ci qui « pourtant était une terre d’immigration massive jusqu’à il y a peu »"

      Après on peut discuter le fait qu’il soit réellement socialiste dans le vrai sens du terme. [ Son économie est encore dominée par le capital équatorien, que Correa ne cherche pas à déloger mais bien à consolider, et est encore sous la dépendance du capital étranger, notamment sous les multinationales pétrolières ou minières nord-américaines et de plus en plus chinoises. On peut surtout parler d’une politique progressiste [ un sale truc de gauchistes ca non ?] qui reste un « développementalisme » inspiré d’avancées sociales (éducation gratuite, sécurité sociale) importées en Équateur au moment où elles sont détruites en Europe aujourd’hui.]

      "le mondialiste/internationaliste veut au niveau mondial." Jean Jaurès disait un peu d’internationalisme éloigne de la patrie, beaucoup d’internationalisme en rapproche. L’internationalisme se nourrit de la parole des peuples souverains. Être internationaliste c’est pas être pour un gouvernement mondial hein...

      "Gaullisme (quasi 5eme republique ,dissolution de l assemblée, renforcement du pouvoir éxécutif, referendum consultatif...)

      Durcissement de la détention provisoire
      Prise de pouvoir pendant 18 mois du systeme judiciaire
      Dévellopement du sécuritaire, avec augmentation des salaire policiers
      Respect identitaire des tribus autochtone et de certaines régions ou la tauromachie a été sauvegardé
      Pas forcement des réformes qu aurait faite la gauche francaise , non ?" Le FDG ? Je suis pas certain que si le FDG prends le pouvoir ils baissent le salaire des flics et stop le sécuritaire non... Pour le reste c’est soit discutable politiquement soit c’est très superflu. C’est pas la suppression de la tauromachie ou non qui va me faire choisir telle ou telle politique...

    • vote
      toug toug 19 février 2013 20:52

      "je vous informe que l’esclavagisme et l’eugénisme donnant ses racines a l’arianisme allemand nous vient des USA et des Britons" Oui et ? Les USA c’est peut être le pays le plus nationaliste qui n’est jamais existé... L’impérialisme US est avant tout due à son nationalisme dominateur et féroce.


    • 5 votes
      QaviQeQuarQo davideduardo 19 février 2013 23:48

      Est ce que tu pense qu’il fait économiquement ce qu’a fait Hitler en Allemagne ( sans parler des camps ) ?


      je vois toujours pas le rapport avec hitler...
      Si il a la meme politique economique ? je ne sait pas, je ne suis pas un pro sur l economie nazi, c est sur que la main d oeuvre était pas cher a l époque , ca doit aider ! mais sinon correa ést plutot contre toute forme de corporationisme ce qui était, il me semble dans le delire des nazi et fasciste ?

      Appelle le comme tu veux, pour moi ce qui se rapproche le plus c est le gaullisme social



       Difficile de défendre ce nationalisme anti impérialiste là en France sans contradiction puisqu’on est un pays impérialiste 

      Tout pays est imperialiste quant il en a les moyen (le bresil le devient)
      l imperialisme actuellement est plutot l apanage de la gauche (internationnale socialiste et reseau macon africain) et de l ump qui a gardé que les mauvais coté du gaullisme et les vieux réseaux de focart et pasqua.
      Alors que depuis le debut les gaullistes sont contre les nouvelles guerres coloniales (irak, afghanistan, lybie, syrie, cote d ivoire...) qui sont lancé par l ump et le ps sous copuvert d humanisme.
      donc oui on peut defendre cet antiimperialisme en france :


      une idéologie politique qui donne la primauté à la nation par rapport à toute autre considération dans les relations internationales

      les bolivariens donnent la primauté a leur nation ne t en déplaise



      qui utilise un ennemi intérieur que serait l’immigré 

      Je suis moi meme contre cette vision du FN de taper sur le musulman, et je rejoindrai plus la vision de NDA ou de asselineau


      Pourquoi il ne s’allie pas avec Marine Lepen alors ? a cause de son probleme avec les musulmans

      Il soutient Mélenchon et le FDG car il sont très proche politiquement. Tout comme avec l’ensemble d l’axe de gauche en Amérique latine. Je sais que ça te fait chier mais c’est comme ça. [ A moins que tu me démontre le contraire avec des arguments sérieux et rigoureux mais j’en doute fortement ]

      C est a toi d apporter la preuve de ta these (qu ils aient la meme ideologie), l argument du raprochement entre deux hommes politique ne suffit pás, correa s est aussi raproché d amadinedjad ou du president bielorusse alors qu ils n ont pas les meme idées poltitques
      Trouve autre chose
      Moi je soutient qu il se rapprocherai d un candidat gaulliste social si il y en avait un qui percait politiquement : 


      sur l UE :
      l argument de la paix en europe marche tres bien, il n y a pas eu de guerre depuis que l union existe, mais corélation n est pas raison :: :
      correa ne connait surement pas le fonctionnement de l ue autant qu il connait les ameriques, surout si il a pour seul interlocuteur melenchon et consort qu il doivent lui faire le conte du "il faut changer l europe de l intérieur" arf arf arf)

      sur l immigration
      encore un sujet qu il ne connait pas car il n y est pas confronté, s il ne faut pas jetet l oprobe sur les immigrés, il est normal d empecher les éxodes de population qui déglent les tissus sociaux sur les terres d émigration et immigration.
      Quand ces pays y sont confronté, on remarquera qu il adopte une solution plus pragmatique qu idéologique : 

      lula et serait il un dangereux nazi ?


      Après on peut discuter le fait qu’il soit réellement socialiste dans le vrai sens du terme

      quel pays pourrait vraiment etre nommé socialiste ?
      meme a cuba y a des investissements etrangers !

      l équateur et le venez seraient des social démocratie a tendance nationaliste 


      On peut surtout parler d’une politique progressiste [ un sale truc de gauchistes ca non ?] 

      je n ai rien contre le progressisme s il est social, le mot est galvaudé car il est employe a toute les sauces 
      le mariage gay un progressisme ? ahahaha
      meme sarko utilisait le terme pour ses réformes libérales.

      L’internationalisme se nourrit de la parole des peuples souverains. 
      plus les décisions s éloignent du peuple pour devenir continentales ou mondiales plus leur volonté propre est bafoué et plus la perte de souveraineté est grande.
      Plus l ensemble est étendu et peuplé , plus la démocratie est difficile a mettre en oeuvre :
      Un peuple souverain est un peuple souverain, point.
      Il est tres bon d avoir de bon rapports, de l entraide et de la non agression entre peuple souverains, mais je n appelle pas cela de l internationalisme, mais des rappoorts entre états.

      Je ne nie pas que melenchon ait fait des éfforts vers un peu plus de patriotisme, contrairement a ce qu était l extreme gauche avant (besancenot) :
      C est un opportuniste, il a vu la place du neochaviste francais libre il s y est engoufré.
      mais il lui manque le principal, la volonté d en finir avec l imperialisme qui nous ronge nous, qui n est pas yanquee mais brusselois


    • 4 votes
      rastapopulo rastapopulo 19 février 2013 15:05

      Il fait vraiment honneur à la Belgique. En plus de son séjour et de sa femme, il met en pratique le concept de nation qui sauva l’Europe après les carnages financiers des empires privatisés.


      • vote
        QaviQeQuarQo davideduardo 19 février 2013 15:59

        Dans la deuxieme video la partie sur l equateur commence partir de la 43eme minute


        • vote
          maQiavel machiavel1983 20 février 2013 11:48

          Bravo pour l’ article et pour les réponses au premier fil de commentaire daviduardo. 

          En fait il y’ a un courant à l’ extrême gauche qui donne un nom à ce qu’ ils ne savaient pas nomme auparavant : le confusionnisme.Je ne sais pas s’ ils sont allé à des séminaires ou quoi mais c’ est devenu très courant comme terme à l’ extrême gauche. Le confusionnisme est pour eux une sorte de brèche entre l’ extrême droite la plus dure genre national socialisme allemand et une idéologie socialiste souverainiste. Toutes les questions et l’ argumentation de toug tourne autour de cela , il soupçonne clairement david duardo d’ être un admirateur du régime nazi ( ce que david duardo a démentit ) sous couvert de soutenir les socialistes et nationalistes latino-américains pour entretenir la confusion. Je ne suis pas contre cette histoire de confusionnisme en soi , il y’ a de la pertinence mais l’ extrême gauche a cette tendance à vouloir échapper à ses propres déficiences et contradictions qui sont aujourd’hui béantes en créant de nouveaux concept. 
          Peut être doit elle simplement revenir à ses origines , comprendre ce qu’ est réellement la nation et ses origines au lieu de poursuivre tel des mulets dans sa fuite en avant d’ idiot utile systématique du capitalisme ... mais ce n’ est que mon opinion.

          • 3 votes
            QaviQeQuarQo davideduardo 20 février 2013 15:13

            salut machiavel


            ca faisait longtemps

            merci pour l article, je vais essayer d en faire d autre sur les dirigeants sudaméricain, y a un doc sur nestor kirchner qu est sortie en español, reste plus qu a traduire smiley

            oui, malgré notre acceptation de la démocratie directe, de l écologie, de la décroissance, et du progres social, les gauchistes continueront toujours a nous traiter de confusionistes (pour les plus gentils, les autres ce sera nazi ou fascistes :: :) parcequ ils ne concoivent pas que l on puisse accoler une pensée conservatrice sur les moeurs, voir une spiritualité religieuse.

            Que les gauchistes préferent s allier avec des libéraux (PS et compagnies) démontre qu ils ont abandonné le combat économique et social depuis longtemps.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès