• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Rapport de situation (SitRep) hebdomadaire du Donbass – 11 avril (...)

Rapport de situation (SitRep) hebdomadaire du Donbass – 11 avril 2020

Chaque semaine, Christelle Néant de Donbass Insider vous propose un rapport de situation (militaire, politique, économique et sociale) en vidéo et en français de la semaine écoulée concernant le Donbass, l’Ukraine et la Russie.

Cette semaine, le rapport de situation couvre principalement le bilan des bombardements, mais aussi l’utilisation de drones par l’armée ukrainienne contre les civils de la RPD, l’échec de la dernière réunion des groupes de contact, la propagation du coronavirus au sein des Forces Armées Ukrainiennes, et la situation politique en Ukraine suite au vote de la loi sur la vente des terres agricoles et de la loi anti-Kolomoïski.

Voici les points abordés lors de ce dernier rapport de situation hebdomadaire filmé le samedi 11 avril 2020.

SITUATION MILITAIRE
00’16″- Bilan des bombardements de l’armée ukrainienne contre la RPD lors de la semaine écoulée
01’52″- Les FAU installent des armes lourdes près d’habitations et d’infrastructures
03’01″- L’armée ukrainienne tue une civile en RPD à l’aide d’un drone

ACCORDS DE MINSK
06’42″- Échec des négociations des groupes de contact menées par vidéo-conférence

CORONAVIRUS
12’24″- Première mort due au coronavirus au sein de l’armée ukrainienne et prolongation du confinement jusqu’en mai

ÉVOLUTION DE LA SITUATION EN UKRAINE
19’55″- L’Ukraine perd ses terres, Zelensky perd le pouvoir
25’56″- Le FMI est en guerre contre Kolomoïski

PENDANT CE TEMPS-LÀ À KIEV
35’47″- La proposition d’Elon Musk d’offrir des respirateurs met la pagaille en Ukraine

38’30″- Conclusion

Voir l'article sur Donbass Insider

Tags : Politique Guerre FMI Ukraine Diplomatie Donbass Coronavirus




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • 4 votes
    Norman Bates Norman Bates 12 avril 13:30

    Je ne veux pas faire mon pisse-trois-gouttes...hum...pourquoi un préambule à la tonalité plutôt paisible annonce généralement l’inverse.. ? mystère...

    Le dernier "SitRep" de madame Néant a totalisé 40 commentaires, loin des standards habituels qui plafonnent à zéro commentaire.

    En bon éclaireur altruiste j’y avais dégoupillé une grenade farcie d’ironie, histoire de susciter un minimum d’intérêt sur ces modules hebdomadaires où madame Néant me fait penser à un asticot qui sort de son trou et converse longuement avec un congénère asticot sorti d’un autre trou avant de se rendre compte qu’il parlait à sa queue...

    Résultat : 40 commentaires, excusez du peu.. ! record absolu.. !

    Je n’attendais ni reconnaissance ni remerciement...mais pas ce tir nourri d’obus fielleux qui m’a conduit à m’abriter dans la tranchée où le bruit des explosions ne parvenait même pas à couvrir mes longs sanglots...les joues trempées, en position fœtale, j’ai souffert...je souffre encore...et je souffrirai toujours...

    La guerre c’est pas bien, nous sommes d’accord, nous avons tous les nerfs à vif...mais cela ne justifie en rien qu’on piétine ma bienveillante candeur sous des semelles de ranger’s impitoyables qui tuent l’innocence comme le fusil de chasse dégomme la biche...

    Je le proclame haut et fort, solennellement : je boude... smiley


    • 2 votes
      Christelle Néant Christelle Néant 12 avril 15:34

      @Norman Bates
      Pour ce qui est de ma tonalité de début cela dépend de plein de facteurs qui n’ont le plus souvent rien à voir avec le contenu du sitrep. Du genre obligée de recommencer pour cause de bug technique, le chien qui pleure parce qu’il veut venir faire sa star face caméra etc.
      Remettez vous de ces obus fielleux, j’en ai pris bien plus que ça en 4 ans de travail et aucun ne m’a jamais fait pleurer. Allez un bisou pour que vous ne boudiez plus. smiley


    • 5 votes
      Norman Bates Norman Bates 12 avril 17:43

      @Christelle Néant

      Bon, puisque c’est vous je cesse de bouder... smiley
      Soyez certaine que je ne mésestime en rien le travail que vous faîtes...je voyais les articles publiés chaque semaine sans susciter de réaction, d’où le ballon d’essai lancé le weekend dernier...
      Je comprends bien qu’il n’est pas forcément agréable de passer à la moulinette de mes vils instincts, mais je ne suis qu’un humble bricoleur du bon mot, un troubadour qui s’en va explorer le côté obscur de la farce parce qu’en cette époque où la fameuse "distanciation sociale" se pare de vertus sanitaires j’estime de plus en plus salutaire de pratiquer une forme de distanciation mentale avec les turpitudes de ce bas monde, là aussi pour des raisons sanitaires...et quoi de mieux que la dérision pour prendre ce recul et exorciser la saleté du réel de nos boîtes crâniennes encrassées.. ? même si extraire un sourire des pires particules d’horreur est un exercice périlleux...
      Oui, j’écris...à mes heures perdues qui, du coup, ne le sont plus, perdues...
      Bisou partagé avec plaisir, bon courage à vous...


    • 2 votes
      Christelle Néant Christelle Néant 12 avril 22:46

      @Norman Bates
      Le problème est surtout que mes articles attirent une quantité de trolls phénoménale. Et à force c’est pénible, et ca gêne la lecture de commentaires ironiques. On ne sait plus si c’est de l’humour ou une énième attaque.
      Contente que vous ne boudiez plus smiley Et c’est une bonne chose d’essayer de faire sourire même au milieu des pires horreurs.
      Bisous


    • 4 votes
      Norman Bates Norman Bates 12 avril 13:52

      Confinement au Bates motel. Rapport de situation. Episode 28.


      Aux aurores la fumée âcre du combat de la veille hantait encore mes narines...nuit sans sommeil, nuit sans rêve, nuit sans repos...seul le café pour me tenir compagnie et veiller à maintenir ma vigilance...

      Après la traite matinale de testostérone à mes prolifiques tétons, l’idée s’imposât de livrer bataille à ma chevelure devenue anarchique...pas pour adopter la traditionnelle coupe militaire, trop facilement repérable...rien de mieux qu’une coupe civile pour tromper l’ennemi...

      Je pris mon courage à deux mains et ma souffreteuse tondeuse à barbe...j’enviais mes camarades en casernement avec coiffeurs tout équipés, ou ces correspondants de guerre (hem hem...) qui peuvent se pomponner à loisir et faire leur manucure avant de montrer leur binette face caméra...

      Moi je suis seul dans ma position avancée face à une chevelure à domestiquer avec des ustensiles rudimentaires...

      Une heure plus tard je devais me rendre...à l’évidence un fier warrior ne peut se muer en coiffeur...ma coiffure d’habitude si stylée est similaire à un champ de patates labouré par une horde de sangliers...en cas de contrôle de police si je retire ma casquette c’est le PV pour outrage assuré...

      C’est la guerre et ses atrocités...c’est le combat quotidien face à l’ennemi, mais c’est aussi ces batailles intimes face à soi-même, ces petits riens qui s’accumulent et meurtrissent l’âme mutilée par la somme des horreurs...

      Les cheveux vont repousser, si je sors victorieux de cette plongée dans l’abominable je retrouverai une allure humaine...mais qu’en sera t-il de mon intimité mentale.. ? quels stigmates laissera l’effroi devenu compagnon de mes heures, quelles seront les traces laissées sur ma mémoire maculée du sang de l’ennemi vaincu.. ?

      (Voilà, ça c’est un "SitRep" qui sent le vécu, la sueur, la souffrance...merde.. !)


      • 2 votes
        Christelle Néant Christelle Néant 12 avril 15:34

        @Norman Bates
        Y a du style. Pourquoi ne pas en faire des nouvelles ?


      • 3 votes
        Conférençovore Conférençovore 13 avril 08:02

        Après le pilonnage du massif des Vosges, après le harcèlement psychologique d’un octogénaire onaniste compulsif par ailleurs plus grand expert en physique quantique du cosmos (excusez du peu), voilà que c’est désormais le tour du, jusque là, paisible Dombass d’essuyer les salves de l’aubergiste. Certes les accords de Minsk n’avaient pas envisagé qu’un tel belligérant vienne bousculer l’équilibre des forces en présence mais on peut désormais suggérer à Madame Néant d’incorporer à son bilan hebdo les obus d’ironie du criminel de guerre Bates.

        Ce gredin qui semble désormais prêt à toutes les outrances va-t-il se permettre, dans sa spirale de folie, de souiller la production abondante de Frédéric Chambon en postant un de ses sitreps "conflit intérieur post-matricide" sous la critique de l’épisode 5 de la saison 3 de je ne sais quelle série ? Mais jusqu’où ira-t-il dans cette folie martiale ? Je sais bien que notre Président bien-aimé est une source intarissable d’inspiration, que Brigitte peut même susciter quelques émois chez les jeunes gens perturbés par les relations incestueuses et que ce confinement n’est pas sans quelques conséquences, mais tout de même ! Soldat, reprenez-vous !

        Ceci est ce que l’on nomme dans notre jargon un uleskud avoxien de 64 mm : Première et dernière sommation avant avertissement* !

        * Au bout de 10, c’est le blâme, ’tention hein !


      • 1 vote
        pegase pegase 13 avril 11:53

        @Conférençovore
        -
        Qu’est ce que vous pouvez perdre votre temps à balancer des conneries, c’est hallucinant !!!


      • 3 votes
        Norman Bates Norman Bates 13 avril 12:29

        @Conférençovore

        Je conteste violemment cette qualification injuste de "criminel de guerre" clairement en infraction avec le vent de l’Histoire...c’est nier mes efforts de paix, notamment avec madame Néant avec laquelle la division Bates a enterré le calumet de la paix et fumé la hache de guerre...ou c’est l’inverse, je ne sais plus...
        Le désormais déjà historique "traité du bisou" est un équivalent du traité de Versailles, excusez du peu...
        Cette alliance stratégique opérationnelle se concrétise dès à présent puisque j’ai aperçu l’intrusion sur le territoire de madame Néant de la buse des Vosges venue benoîtement parler "d’obus"...cette catin décatie, à la vertu largement labourée par sa coupable activité de préposée au repos des oligarques, appelait chaque poil pubien du regrettable "grand Serge" par leur prénom...
        J’invite madame Néant à la plus grande vigilance face à l’intrusion tout sauf innocente de ce macroniste refoulé, dont le pin’s UPR ne fait plus illusion, sur son territoire...ce vendu au plus offrant n’a t-il pas été capable d’instrumentaliser les états d’âme d’un "effaceur de pénis" tout en vandalisant la liberté d’expression de ceux qui ne pensent pas comme lui.. ?
        Je serai votre rempart, madame Néant, face à cette cloche toutes saisons au service de nos ennemis communs.. !


      • 1 vote
        Conférençovore Conférençovore 13 avril 14:55

        @Norman Bates Nonobstant l’intrusion du pignouf des Vosges qui, effectivement, ne sent pas la rose et qui doit être aussi pertinent quand il parle artillerie que Francky Vincent quand il cause fidélité, permets-moi soldat Bates ou plutôt agent double (nous y reviendrons...), de m’étonner de cette soudaine et obséquieuse main tendue à la paix. Comment un simple bisou virtuel a fait du Rambo du motel un Frédéric François des tranchées ?

        L’ennemi est partout. Restons vigilants. Rien ne nous dit que cette Madame Néant serait prête à envahir la Pologne ou les Sudètes pour étendre les frontières de la RPD. Méfiance soldat, méfiance ! Rompez !


      • 2 votes
        Conférençovore Conférençovore 13 avril 17:09

        @Norman Bates Soldat, déposez les armes. Ce n’est pas votre guerre. Nos combattants sont au parfum. Vous êtes cerné.

        https://mobile.agoravox.tv/tribune-libre/article/ip-man-4-critique-85435#forum13274936


      • 1 vote
        Christelle Néant Christelle Néant 13 avril 20:46

        @Conférençovore
        lol je vous rassure la Pologne et les Sudètes ne nous intéressent pas.


      • 2 votes
        Conférençovore Conférençovore 14 avril 04:57

        @Christelle Néant Voilà qui est rassurant mais nous n’en doutions pas.

        Fin d’opération. Ceci était une simulation. Pardonnez-nous Madame Néant et soldat Bates mais nous sommes en guerre et ne pouvions vous informer de l’exercice en cours. Nous nous devions de tester nos capacités de réaction et éprouver nos services de détection des ennemis de la République. L’opération est un succès. Les Français ont le droit de savoir qu’ils sont protégés, que le pognon de dingue qu’on leur pompe ne sert pas seulement à changer la vaisselle ou redécorer l’Élysée au gré des caprices de Brigitte. Pour preuve : le mois prochain, nous envisageons l’achat de quelques centaines de masques. Sibeth s’en charge personnellement. Autant dire que nous serons livrés en août 2024... mais à la guerre comme à la guerre. Merci de votre collaboration. Terminé.


      • 1 vote
        Christelle Néant Christelle Néant 14 avril 15:05

        @Conférençovore
        Bon courage en France, je suis la situation là-bas, et je suis effarée par l’incompétence du gouvernement français.


      • 1 vote
        pegase pegase 13 avril 11:52

        "60 obus d’artillerie de 122 mm" ...

        Ce sont des obusier 122 mm M1938 de l’aire soviétique ?

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Obusier_122_mm_M1938

        Je n’en vois pas d’autres dans ce calibre ....

        Portée : 12 000 m, donc c’est vraiment le long de la ligne du front ....


        • 1 vote
          Conférençovore Conférençovore 13 avril 15:08

          @pet-gaz J’y connais rien mais étrangement je fais un peu plus confiance à un reporter de guerre qui se mange toutes sortes d’obus sur la goule depuis des années qu’à un arbrisseur mytho, auteur du mémorable article sur "John Kerry fait du vélo" et dont l’iode a du faire défaut pendant la croissance.


        • 1 vote
          Christelle Néant Christelle Néant 13 avril 20:45

          @pegase
          Vous n’avez pas regardé toute la vidéo, sans cela vous y auriez vu l’obusier automoteur Gvozdika de 122 mm (https://fr.wikipedia.org/wiki/2S1_Gvozdika), il y a aussi l’obusier D-30 dans ce calibre (dont le lien est d’ailleurs visible dans la page que vous donnez ahum https://fr.wikipedia.org/wiki/Obusier_D-30_de_122_mm). De plus la portée que vous indiquez est un maximum, pas le minimum.


        • 1 vote
          pegase pegase 14 avril 09:18

          @Christelle Néant
          -
          En même temps c’est avant tout la munition qui fait l’arme à feux, 122 mm on est vite fixé ....

          à ce jeux et faute d’aviation, c’est celui qui a la plus longue portée qui l’emporte ...

          Non je n’ai pas regardé jusqu’au bout, j’ai été dérangé, en fait j’écoute en bossant, mais je vais réécouter ... ...


        • 1 vote
          Christelle Néant Christelle Néant 14 avril 15:03

          @pegase
          "à ce jeux et faute d’aviation, c’est celui qui a la plus longue portée qui l’emporte ...

          " eh bien contrairement à ce que l’intuition pourrait indiquer, non. Au début les milices populaires n’avaient que des armes légères, mais une meilleure tactique, résultat elles l’ont emporté sur l’armée ukrainienne, lui piquant au passage, tanks, canons, BTR, etc.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès