• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Rapport de situation (SitRep) hebdomadaire du Donbass – 20 juin (...)

Rapport de situation (SitRep) hebdomadaire du Donbass – 20 juin 2020

Chaque semaine, Christelle Néant de Donbass Insider vous propose un rapport de situation (militaire, politique, économique et sociale) en vidéo et en français de la semaine écoulée concernant le Donbass, l’Ukraine et la Russie.

Cette semaine, le rapport de situation couvre principalement les bombardements de l’armée ukrainienne contre les zones résidentielles de la RPD et de la RPL, qui ont fait de nouvelles victimes parmi les civils, et le sabotage ouvert des accords de Minsk par l’Ukraine, qui essaye de faire croire qu’elle est active dans les négociations, tout en prétendant que l’application du plan de paix n’est pas obligatoire.

Voici les points abordés lors de ce dernier rapport de situation hebdomadaire filmé le samedi 20 juin 2020.

SITUATION MILITAIRE
00:23 – Bilan des bombardements de l’armée ukrainienne contre la RPD et la RPL lors de la semaine écoulée
01:24 – Les services de renseignement de la RPD détectent des pièces d’armement près de la ligne de front côté ukrainien
02:29 – Les tirs des FAU contre la RPD et la RPL font un mort et quatre blessés parmi les civils

ACCORDS DE MINSK
07:29 – L’Ukraine refuse de discuter de l’ouverture de couloirs humanitaires
19:04 – Un représentant ukrainien au sein des groupes de contact déclare que les accords de Minsk sont non-contraignants

PENDANT CE TEMPS LÀ À KIEV
26:06 – Un « analyste » ukrainien déclare que le coronavirus permettrait à l’Ukraine de négocier en position de force avec la Russie concernant le Donbass
35:45 – Pendant que le chat est occupé ailleurs, les souris dansent

38:19 – Conclusion

Voir l'article sur Donbass Insider

Tags : Guerre Ukraine Diplomatie Donbass




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • 4 votes
    Norman Bates Norman Bates 21 juin 15:00

    Chroniques de la France libre. Episode 4.


    Solidaires salutations à la camarade Christelle et bisous d’usage.

    Cette semaine la France a sombré dans les ténèbres...n’ayons pas peur des mots...je ne vais pas y aller par quatre chemins...je ne vais pas me perdre en vaines circonvolutions...je vais aller droit au but...je vais être direct...

    La France a peur ! oui, la France flippe, la France balise, la France fait dans son froc, la France tremble comme une feuille d’automne soumise aux aléas directionnels du vent mauvais porteur de malédiction...

    Dans le corridor de l’Histoire la décision infecte du Conseil constitutionnel restera sur la paroi maudite de l’ignominie une souillure innommable...

    En apprenant la nouvelle j’ai plongé deux jours dans le coma après un triple lutz coronarien et un AVC généralisé suivis d’une descente d’organes et d’une montée de lait...non, ne me demandez pas de détail, c’est trop sordide...

    La loi Avia devait être le cataplasme capable de recouvrir l’abcès de la haine, de limiter la diffusion du nauséabond fumet de l’Impensable...il n’en reste qu’un souffreteux sparadrap pour panser une tête arrachée...le pus immonde va s’écouler généreusement de l’orifice ventral fécond et se répandre comme une flaque d’huile, on signale déjà des giclées et des clusters haineux d’une proportion inouïe qui font passer covid-19 pour une banale allergie au pollen...

    Dans les cerveaux malades voire possédés où l’Histoire est profanée, la liberté de haïr va déployer ses mortifères ailes et semer la souffrance, faire ruisseler le sang des innocents...

    Je souffre déjà...


    • 2 votes
      pegase pegase 22 juin 13:37
      @Christelle Néant

      -

      Et économiquement parlant comment ça se passe ? 

      Y a t’il encore de l’activité industrielle et des échanges avec l’UE ?

      Ou les échanges ne se font qu’avec la Russie ?

      Il y a un aéroport ?


      • 2 votes
        Christelle Néant Christelle Néant 22 juin 15:12

        @pegase
        Depuis le blocus total du Donbass par l’Ukraine les échanges ne se font plus qu’avec la Russie. Nous avons toujours une activité industrielle importante. Beaucoup d’usines qui avaient été endommagées ont été réparées et remises en route, comme l’aciérie que Zakhartchenko avait inauguré il y a quelques années. D’autres se créent, tant dans le domaine de l’industrie que de l’agro-alimentaire. Le coronavirus ayant provoqué une récession mondiale, nous en souffrons aussi.
        Et nous n’avons plus d’aéroport depuis 2014, tant à Donetsk qu’à Lougansk.


      • 1 vote
        pegase pegase 22 juin 15:35

        @Christelle Néant
        Nous avons toujours une activité industrielle importante.

        Oui, ce secteur était le cœur industriel et financier de l’Ukraine, proche de la Russie et essentiellement russophone, cela n’a rien d’étonnant ...

        Ils devraient construire vite fait un aéroport, le fret en aviation c’est important ...


      • 1 vote
        Christelle Néant Christelle Néant 23 juin 09:16

        @pegase
        Le problème est : quelles sociétés vont accepter de risquer des sanctions pour fournir des choses essentielles à un aéroport, comme des radars, le matériel de la tour de contrôle etc ? Et quelles compagnies aériennes vont elles aussi risquer des sanctions en venant atterrir ici ? Le problème est que ni la RPD, ni la RPL ne sont reconnues à l’international.


      • 1 vote
        pegase pegase 22 juin 13:48

        L’envoyé spécial de Paris Match smiley

        Paris Match | Publié le 22/02/2020 => c’est relativement récent ...

        https://www.parismatch.com/Actu/International/Donbass-une-guerre-de-tranchees-en-Europe-1673848



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès