• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Rapport de situation (SitRep) hebdomadaire du Donbass – 27 février (...)

Rapport de situation (SitRep) hebdomadaire du Donbass – 27 février 2021

Chaque semaine, nous vous proposons un rapport de situation (militaire, politique, économique et sociale) en vidéo et en français de la semaine écoulée concernant le Donbass, l’Ukraine, et la Russie.

Cette semaine, le rapport de situation couvre principalement l’intensification des bombardements de l’armée ukrainienne dans le Donbass, le déploiement massif d’armes lourdes près de la ligne de front côté ukrainien, l’augmentation des victimes et des destructions, l’auto-sabordage économique de Kiev, et la censure médiatique et politique en Ukraine.

Voici les points abordés lors de ce dernier rapport de situation hebdomadaire filmé le samedi 27 février 2021.

SITUATION MILITAIRE
01:25 – Bilan des violations du cessez-le-feu durant la semaine écoulée, et pertes hors-combat de l’armée ukrainienne
03:05 – Les services de renseignement de la RPD détectent des pièces d’armement lourd près de la ligne de front côté ukrainien
05:16 – Un civil blessé par les tirs de l’armée ukrainienne à Alexandrovka
07:08 – Trois maisons endommagées à Yelenovka lors d’un bombardement des FAU mené avec des obus au standard OTAN

CORONAVIRUS
10:47 – Situation concernant l’épidémie de coronavirus et la vaccination en Ukraine

DROITS DE L’HOMME
12:09 – Amnesty International dans la tourmente

UKRAINE
19:03 – Kiev met la société Sportmaster sous sanctions
21:47 – La censure médiatique et politique bat son plein en Ukraine

PENDANT CE TEMPS-LÀ À KIEV
23:44 – Un scandale éclate en Ukraine à cause d’une photo du Vice-premier ministre avec Ramzan Kadyrov
29:05 – Tourtchinov blâme les autorités ukrainiennes actuelles pour la dépendance de l’Ukraine à l’électricité russe

PENDANT CE TEMPS-LÀ À PRAGUE
32:18 – Radio Svoboda et les fans de Navalny prennent ce dernier pour Cicéron

34:16 – Conclusion

Voir l'article sur Donbass Insider

Tags : Politique Médias Russie Guerre Ukraine Donbass




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • 2 votes
    Conférençovore Conférençovore 28 février 11:04

    Merci pour le sitrep. Je ne les regarde pas tous mais comme c’est à peu près la seule source d’info sur ce conflit, je les écoute assez régulièrement. A l’occaz et si tu as le temps, qq questions :

    Est-ce que la RPD aura les moyens de répliquer face à cet armement lourd que tu décris et qui a été acheminé par l’Ukraine près de la ligne de front ? Crains-tu une offensive nettement plus... musclée (vu le matos en présence) de leur part et si oui, comment envisages-tu la résistance ? Plus largement, comme cela fait 7 ans que cela dure, on a l’impression que la Russie (qui aurait les moyens de mettre fin à tout cela) joue le statu quo. Comment analyses-tu cette relative (c’est une impression, je me trompe peut-être) "passivité" de leur part ?


    • 3 votes
      Christelle Néant Christelle Néant 28 février 16:05

      @Conférençovore
      Bonjour,
      Je vais essayer de répondre point par point

      1) Est-ce que la RPD aura les moyens de répliquer face à cet armement lourd que tu décris et qui a été acheminé par l’Ukraine près de la ligne de front ?
      => Nous avons de quoi répliquer à ce type d’armement.

      Crains-tu une offensive nettement plus... musclée (vu le matos en présence) de leur part et si oui, comment envisages-tu la résistance ?
      => La crainte principale actuelle est le fait que l’Ukraine semble vouloir utiliser massivement les drones turcs Bayraktar, qui ont fait leurs preuves lors du conflit du Haut-Karabakh. Il semble qu’on ait désormais de quoi contrer ces drones. La façon dont nous résisterons dépendra de l’endroit qu’ils vont attaquer. Si c’est en ville ça sera sûrement de la guérilla urbaine, s’ils attaquent à un endroit moins peuplé, cela permettrait d’utiliser plus massivement l’artillerie.

      Plus largement, comme cela fait 7 ans que cela dure, on a l’impression que la Russie (qui aurait les moyens de mettre fin à tout cela) joue le statu quo. Comment analyses-tu cette relative (c’est une impression, je me trompe peut-être) "passivité" de leur part ?

      => La Russie sait que l’OTAN cherche à l’impliquer directement dans le conflit pour avoir un casus belli. C’est pour ça qu’elle se tient en retrait.


    • 1 vote
      sls0 sls0 28 février 18:41

      @Christelle Néant
      Copie d’un media russe :

      L’un des meilleurs radars russes pour lutter contre les drones et les cibles furtives a été repéré en service avec le LPR.

      La mission d’observation de l’OSCE a remarqué l’un des meilleurs radars russes pour détecter les cibles subtiles et à basse altitude déployé dans la zone de la colonie de Bugaevka, la république populaire autoproclamée de Louhansk. Nous parlons du radar Kasta-2E1 - auparavant, ces armes n’étaient pas remarquées par les forces de la LPR, ce qui n’exclut pas l’approvisionnement de cette station radar depuis le territoire de la Russie.

      Pas sûr que les drones turcs Bayraktar soient encore un avantage.
      Ca m’a fait plaisir de lire ça car ces foutus drones donnaient un sacré avantage.
      La Russie a aussi renforcé le nombre de ses hélicos à la frontière, ce sont les derniers modèles, tueur de char et d’avion.
      Je suppose qu’ils ont aussi mis leur système électronique qui rend aveugle et imprécis les meilleures armes US.
      Tout ce gommage d’avantages technologiques fait que ça va dépendre de la combativité et de l’intelligence sur le terrain où l’Ukraine n’est pas donnée première.


    • 1 vote
      Conférençovore Conférençovore 28 février 18:43

      @Christelle Néant
      Merci d’avoir répondu et bon courage.


    • 2 votes
      Tchakpoum Tchakpoum 1er mars 07:40

      Bonjour Christelle,

      Bravo pour votre engagement et le tenue de votre média.

      => La Russie sait que l’OTAN cherche à l’impliquer directement dans le conflit pour avoir un casus belli. C’est pour ça qu’elle se tient en retrait.

      Christian Greiling explique de Poutine a intérêt a entretenir un conflit gelé au Dombass, car c’est ce qui empêche l’Ukraine de rejoindre l’OTAN. L’article 5 de la charte conditionne l’adhésion au fait qu’il n’y ait pas de conflit dans son territoire.

      https://www.youtube.com/watch?v=M1AWd9X1_y8#t=7m25s

      Qu’en pensez-vous ?



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès