• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Rapport de situation (SitRep) hebdomadaire du Donbass – 13 mars (...)

Rapport de situation (SitRep) hebdomadaire du Donbass – 13 mars 2021

Chaque semaine, nous vous proposons un rapport de situation (militaire, politique, économique et sociale) en vidéo et en français de la semaine écoulée concernant le Donbass, l’Ukraine, et la Russie.

Cette semaine, le rapport de situation couvre principalement les bombardements de l’armée ukrainienne dans le Donbass, l’intensification par l’Ukraine de sa préparation pour une offensive, les propos bellicistes tenus par les officiels ukrainiens, l’offensive médiatique visant à justifier la future attaque de Kiev, et l’admission par un député LREM que la Franche a du Novitchok.

Voici les points abordés lors de ce dernier rapport de situation hebdomadaire filmé le samedi 13 mars 2021.

SITUATION MILITAIRE
00:49 – Bilan des violations du cessez-le-feu durant la semaine écoulée, et pertes hors-combat de l’armée ukrainienne
02:30 – Les services de renseignement de la RPD détectent des pièces d’armement lourd près de la ligne de front côté ukrainien
04:08 – L’Ukraine intensifie sa préparation pour une offensive contre le Donbass

DIPLOMATIE / ACCORDS DE MINSK
13:26 – Les officiels ukrainiens lancent un ultimatum au « plan de paix »

MÉDIAS
17:10 – La propagande de Kiev visant à justifier une future offensive ressemble à l’attaque des clones

CORONAVIRUS
24:33 – Situation concernant l’épidémie de coronavirus

FRANCE
25:28 – Un député LREM admet que la France a du Novichok

PENDANT CE TEMPS-LÀ À KIEV
35:45 – Un capitaine de l’armée ukrainienne ivre détruit un Mig-29
37:56 – Le Vice-premier ministre ukrainien essaye de faire croire que l’Ukraine peut mobiliser plus de soldats que la Russie

43:08 – Conclusion

Voir l'article sur Donbass Insider

Tags : Russie Guerre Ukraine Diplomatie Donbass




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • 1 vote
    sls0 sls0 14 mars 10:58

    Sur avia.pro ça parle aussi du 15 mars.

    Coté militaire ils ont des pointures comme spécialistes et de bonnes sources.

    En cas d’attaque de l’Ukraine ils estiment que l’armée ukrainienne perdrait 20% de son potentiel par jour.

    L’armée russe a disposé son meilleur matériel à la frontière. Vu la distance je ne crois pas qu’ils doivent passer la frontière pour être efficace, en Syrie ils sont très précis à 250km.


    • 1 vote
      sls0 sls0 14 mars 12:05

      Dans un rapport militaire de la chambre des communes il est écrit : Les experts, à leur tour, notent que la probabilité de véritables affrontements de chars, en cas de conflit armé entre la Grande-Bretagne et la Russie, reste très faible, car aujourd’hui la Russie dispose d’armes efficaces de destruction des véhicules blindés, et par conséquent, ces derniers seront détruit non seulement sur des dizaines, mais aussi sur des centaines de kilomètres.


      L’armée anglaise c’est pas la dernière au monde à de grands doutes, pas l’armée ukrainienne. Que la Russie puisse détruire des blindés à des dizaines voir des centaines de km ne les trouble pas.


      • 2 votes
        Conférençovore Conférençovore 14 mars 12:23

        Il peut paraître surprenant que les Français se soucient si peu de ce conflit mais je crois que Chrystelle se trompe en fustigeant l’attitude des autorités françaises. Ce ne sont pas seulement elles qui sont problématiques mais une bonne partie des Français (qui les plébiscitent... faut-il rappeler que la clique à Macron a été élue par les 2/3 des suffrages exprimés ?). Regardez donc ce qui se passe désormais dans de petites communes jusque là épargnées par les joies du vivre-ensemble. Pensez-vous que les habitants auraient l’idée de se constituer en voisins vigilants pour aller remettre un peu d’ordre ? Non. Ils laissent l’ensauvagement s’installer lentement. a leur décharge, s’ils réagissaient, ils auraient immédiatement des cohortes de sans-couilles et autres juges rouges pour les matraquer. Ils auraient droit à un reportage de germanopratins façon Quotidien pour fustiger ces sales Français xénophobes. 

        La vérité est que la majorité des Français est soumise. Plus précisément, elle a été soumise. Il reste bien des Gaulois réfractaires dans les campagnes mais nous sommes en voie de disparation, par dilution, par ventilation d’une part de populations des grandes villes qui fuient les résultats calamiteux de leurs idéologies de cons (les ventes immo explosent à la campagne...) mais aussi de populations à la présence inexplicable sur notre, si ce n’est par une volonté de certains de nous les imposer de force.

        Ce conflit est lointain et l’on pourrait se dire que l’apathie face à celui-ci s’explique ainsi (loin des yeux, loin du coeur) mais ce serait oublier que cette même apathie, ce même renoncement s’exprime également s’agissant de problématiques de proximité. 

        J’en profite pour glisser une question s’agissant de la pop ukrainienne : existe-t-il des sondages quant à son niveau d’adhésion à la politique militaire du pays s’agissant de la RPD/L ? Ou sont-ils comme les Français... juste apathiques ?


        • 2 votes
          Christelle Néant Christelle Néant 14 mars 12:30

          @Conférençovore
          Les Ukrainiens sont très apathiques, mais une bonne moitié veut que les autorités négocient avec la RPD et la RPL, si mes souvenirs des derniers sondages sont exactes.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès