• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Rapport de situation (SitRep) hebdomadaire du Donbass – 10 avril (...)

Rapport de situation (SitRep) hebdomadaire du Donbass – 10 avril 2021

Chaque semaine, nous vous proposons un rapport de situation (militaire, politique, économique et sociale) en vidéo et en français de la semaine écoulée concernant le Donbass, l’Ukraine, et la Russie.

Cette semaine, le rapport de situation couvre principalement l’escalade militaire dans le Donbass, les détails concernant la mort d’un enfant à Alexandrovskoye, tué par un drone de l’armée ukrainienne, l’opération de reconnaissance menée par un groupe de soldat ukrainiens près de Choumy, l’accroissement des tensions entre la Russie et l’Occident, et l’évolution de la situation en Ukraine.

Voici les points abordés lors de ce dernier rapport de situation hebdomadaire filmé le samedi 10 avril 2021.

SITUATION MILITAIRE
00 :29- Bilan des violations du cessez-le-feu durant la semaine écoulée, et pertes hors-combat de l’armée ukrainienne
02 :29 – Les services de renseignement de la RPD détectent des pièces d’armement lourd près de la ligne de front côté ukrainien
04:07 – L’armée ukrainienne tue un enfant à l’aide d’un drone
13:03 – Les FAU tentent une opération de reconnaissance et endommagent une habitation ainsi qu’une ligne électrique

INTERNATIONAL
15:44 – Accroissement des tensions entre la Russie et l’Occident sur fond d’escalade dans le Donbass

UKRAINE
25:51 – Une grande majorité d’Ukrainiens pensent que leur pays va dans la mauvaise direction

27:17 – Conclusion, et grande conférence de presse de Denis Pouchiline à l’occasion des sept ans de la proclamation de la RPD

Voir l'article sur Donbass Insider

Tags : Russie Guerre Ukraine Donbass




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • 5 votes
    sls0 sls0 11 avril 12:40

    [url=https://zupimages.net/viewer.php?id=21/14/0457.jpg]

    C’est l’abaque TM5-1300 des effets d’une explosion en fonction de la masse de TNT et de la distance.

    Pour déchiqueter un corps il faut plus de 4 bars.

    Pour détruire les vitres il faut 70mb minimum.

    Après un rapide coup d’oeil à défaut de mesures précises, c’est 200gr qui ont explosé à moins d’un mètre de l’enfant. Pour avoir le même effet avec une explosion à 10m il faut plus de 400kg de TNT ce qui aurait rasé la maison.

    Une explosion à l’air libre l’effet diminue avec le cube de la distance ce qui permet de bien cibler l’origine.

    Dans une rue l’effet diminue avec le carré de la distance.

    La clotûre intacte me dérange un peu, mais elle est montée souple avec beaucoup d’amortissement, elle a pu être redressée et le corps de l’enfant a fait écran vis à vis de l’onde de choc.

    Christelle, j’espère que cet abaque pourra servir dans d’autres cas à contestation. Elle vient de l’armée américaine et est employée à l’INERIS en France et dans pas mal de service de protection des risques de différents pays, c’est du solide.

    Le principe est de calculer la distance réduite en fonction de la charge et la distance pour avoir la surpression et les dégâts associés.

    Dans le cas d’une explosion on a les dégâts donc la surpression et la distance, on calcule la charge. Ensuite on regarde si cette charge est compatible avec les dégâts dans d’autres directions pour valider.

    Le cube de la distance empêche de dire trop de conneries.


    • 2 votes
      Christelle Néant Christelle Néant 11 avril 17:42

      @sls0
      Merci pour l’abaque.


    • 1 vote
      sls0 sls0 11 avril 19:04

      @Christelle Néant
      Une grenade offensive avec ses 97gr d’explosif peut correspondre à ces dégâts.
      La grenade russo-ukrainienne RGN correspond assez bien car elle explose soit normalement avec mèche retard ou au choc. C’est l’allumeur UDS qui fait la différence.
      Idéal pour un drone, 290gr, explose à l’impact, zone létale de 4m. Pas besoin de se faire chier à fabriquer.
      Comme on voit plus haut la précision compte beaucoup plus que la charge. Un drone à 30m d’altitude est à l’abri de l’explosion.


    • vote
      Christelle Néant Christelle Néant 12 avril 17:20

      @sls0
      Ca ne colle pas avec ce qui a été trouvé sur place, à savoir l’explosif type plastic et les petites billes en métal.


    • vote
      sls0 sls0 12 avril 19:14

      @Christelle Néant
      Qu’on retrouve du plastic ou mastic après l’explosion ça ne colle pas trop non plus. Normalement c’est cotons tiges et 48h d’analyses.
      Dans la grenade c’est du RDX flegmatisé, dans le SEMTEX c’est aussi du RDX en majorité.
      Comme le grand-père dit l’avoir donné pour analyse, en entier un simple spectromètre lazer infrarouge est suffisant sinon 2 jours ouvrables et on a la réponse.
      Dans cette grenade RGN ce qui me plaisait c’était son système d’allumage couplé, mèche retard à 4,2 seconde et allumage au choc. Bon après on y met ce que l’on veut au cul.

      Par chez moi il y a un paquet de gosses ou jeunes qui se sont fait péter la gueule avec des explosifs. Chez mon grand-père il y en avait aussi mais il neutralisait assez vite. 
      Quand je voulais une épée, une baïonnette allemande était à ma taille. Il y avait des obus, des balles, des grenades, des têtes d’obus.
      C’est qu’il peut en avoir des choses chez un grand-père.
      Une autre option.


    • 2 votes
      sls0 sls0 11 avril 13:15

      Infos avia pro :

      L’armée russe a porté un coup dur à l’armée ukrainienne dans le Donbass, en utilisant de puissants moyens de guerre électronique et de suppression électronique, y compris ceux qui ont un puissant effet direct sur les engins spatiaux. À la suite d’une telle démarche de la part de la Russie, les forces des forces armées ukrainiennes ont perdu un certain nombre d’avantages et ne peuvent désormais plus utiliser leurs communications par satellite, stations radar, véhicules aériens sans pilote, complexes de reconnaissance électronique, etc

      Hier, pour la première fois, le mouvement de matériel militaire en République de Transnistrie a été remarqué (documenté). Des véhicules blindés de transport de troupes ont été vus dans la zone de l’aérodrome de Tiraspol. A 13km de frontières de l’Ukraine rapporte Telegrame.
      Ca c’est à l’ouest de l’armée ukrainienne.

      Au sud vu qu’il y a 35000 hommes de l’Otan du coté de la frontière de Crimée, les russes y ont mis le paquet, il peuvent couvrir en anti-aérien le sud de l’Ukraine dont le Donbass et défendre la Crimée.

      A l’est il y a le Donbass qui a déjà foutu la patée à 1 contre 3 à l’armée ukrainienne et l’armée russe qui couvre.

      Aux dernières nouvelles l’armée ukrainienne dit bouger à la mi-avril. Il y aura peut être un effet de surprise à la mi-avril si c’est pas remis.


      • 1 vote
        Vredes Vredes 11 avril 15:19

        @sls0 Les fameux krasukha 4


      • 1 vote
        sls0 sls0 11 avril 16:06

        @Vredes
        Oui peut être, ça dépote en ce moment chez les russses en brouillage.
        Il y a deux ou trois semaines des avions israéliens ont décollé pour envoyer des missiles en Syrie. Ils ont été bloqués par un brouillage qui englobait la Syrie, Israël et le Liban. Ils ont du costaud.

        Il y a aussi le divnomorye en service depuis 2018.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès