• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Rapport de situation (SitRep) hebdomadaire du Donbass – 27 novembre (...)

Rapport de situation (SitRep) hebdomadaire du Donbass – 27 novembre 2021

Chaque semaine, nous vous proposons un rapport de situation (militaire, politique, économique et sociale) en vidéo et en français de la semaine écoulée concernant le Donbass, l’Ukraine, et la Russie.

Cette semaine, le rapport de situation couvre principalement l’intensification des bombardements et de l’utilisation de drones par l’armée ukrainienne contre les zones résidentielles et les infrastructures de la RPD, le scandale diplomatique qui a éclaté entre la Russie, la France et l’Allemagne, et la poursuite des exhumations de corps de victimes du conflit du Donbass hors des fosses communes et tombes improvisées où elles avaient été enterrées en 2014.

Voici les points abordés lors de ce dernier rapport de situation hebdomadaire filmé le samedi 27 novembre 2021.

SITUATION MILITAIRE
01:24 – Bilan des violations du cessez-le-feu durant la semaine écoulée
02:27 – Déploiement d’armes lourdes par l’armée ukrainienne dans le Donbass
03:44 – L’armée ukrainienne bombarde une caserne de pompiers et une usine
07:30 – Les soldats ukrainiens utilisent des armes françaises contre le Donbass
11:45 – La milice populaire de la RPD capture un drone ukrainien chargé d’explosifs

DIPLOMATIE
19:11 – Scandale diplomatique entre la Russie, la France et l’Allemagne

RPD
33:18 – Neuf corps de victimes du conflit ont été retrouvés dans une tombe improvisée près de Khartsyzsk

PENDANT CE TEMPS-LÀ À KIEV
34:57 – L’armée ukrainienne abat un drone de la police à Odessa
36:30 – Un blogueur ukrainien « vaccine » le pont Paton à Kiev

39:40 – Conclusion et lien vers le film Opoltchenotchka sur VK

Voir l'article sur Donbass Insider

Tags : Russie Guerre Ukraine Diplomatie Donbass




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • 1 vote
    sls0 sls0 28 novembre 2021 14:39

    Pour ceux qui n’ont pas accès à la vidéo, elle est ici :

    https://youtu.be/DpRadYLU-yc

    Une remarque au sujet de l’Apilas.

    C’est du costaud, une charge creuse qui transperce 720mm d’acier et 2m de béton.

    C’est effectivement une production française mais 5 ou 6 pays hors accords de Minsk l’ont, la France en a fourni aux bons rebelles en Syrie qui se sont fait tiré leurs armes par l’état islamique. Il y a de grandes chances que la Turquie en ait en stock.

    C’est donc du matériel français mais ce n’est pas sûr que ce soit une fourniture directe de la France.

    J’ai vu que la Russie a mis du costaud au niveau guerre électronique à la frontière.

    Vu que les USA ont fourni des Embraers Super Tucano à l’Ukraine, les russes ne voient plus rien qui s’oppose à la fourniture de "Tor", "Pantsir" et, probablement, même "Buk-M2E" qui sont considérés comme le moyen le plus efficace de lutter contre les missiles de croisière et les drones d’attaque Bayraktar TB2.

    Dernièrement il y a des bidasses anglais de la 16e brigade d’assaut aéroportée qui ont atterri à Kiev.

    C’est de plus en plus tendu en mer noire entre les forces de l’OTAN et la Russie.

    Maintenant c’est acté par l’Angleterre que le F35 est obsolète,  le chasseur russe Su-35S, équipé du radar "Irbis-E", est capable de localiser les avions de chasse F-35 à des distances de plusieurs centaines de kilomètres. En plus il ont perdu un F35 qui voulait suivre un Su 35 en Méditerranée.


    Sans être pro russe, techniquement l’OTAN est un peu à la ramasse dans le coin, faire les gros bras face à la RPD et la RPL ça passe mais avec l’ours russe derrière c’est une autre histoire.


    Si ça dégénère, une mise en bouche de ce qui nous attend en cas d’hiver nucléaire.

    https://youtu.be/KHTcW9H7Xjk

    Pour les retombées nucléaires si ont est à plus de 50km d’une cible on a pas à s’en faire de trop.


    • vote
      Christelle Néant Christelle Néant 28 novembre 2021 18:38

      @sls0
      Comme indiqué dans la vidéo en mars de cette année la RPL avait annoncé un accord secret entre la France et l’Ukraine pour la livraison de 60 APILAS. Donc je pense que cela répond à l’origine de ces engins.


    • 1 vote
      sls0 sls0 28 novembre 2021 19:16

      @Christelle Néant
      Je ne suis pas dans le secret des dieux, ce doit être une fourniture secrète. Mais via la Turquie ça aurait pu se faire aussi.
      Je viens de lire sur avia.pro que les ukrainiens commençaient à devenir légers en munitions d’artillerie. Ce sont des munitions qui datent de la période soviétique, l’OTAN ne peut pas les aider sur ce coup là.
      A 150km de la frontière il y a maintenant deux escadrons de chasseurs bombardiers Su24 russes. C’est suffisant pour bloquer toutes invasions ukrainiennes.

      Tout les sous marins nucléaires russes ont disparu de leur base, les sous marins 955 "Borey", 955A "Borey-A" et 949A "Antey" ont commencé à quitter rapidement leur base permanente du Kamtchatka. L’ours russe montre vraiment ses griffes.
      Le Donbass sert à l’OTAN pour taquiner la Russie, ça taquine en mer noire, à Kaliningrad, à la frontière biélorusse, en Estonie, en Méditerranée,...
      Le Donbass n’est qu’une partie du pulzz.


    • vote
      Christelle Néant Christelle Néant 30 novembre 2021 15:48

      @sls0
      La Pologne, la Bulgarie et d’autres se débarrassent de leurs vieilles munitions soviétiques en les fourguant à l’Ukraine.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès