• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Russie : les Pussy Riot de nouveau arrêtées 5 secondes après leur (...)

Russie : les Pussy Riot de nouveau arrêtées 5 secondes après leur libération

Elles venaient juste de sortir de quinze jours de prison, pour avoir perturbé la finale de la Coupe du monde. Quatre membres du groupe contestataire russe Pussy Riot ont été arrêtés par la police lundi 30 juillet à Moscou. Veronika Nikoulchina, Olga Kouratcheva et Olga Pakhtoussova ont eu à peine quelques secondes pour célébrer leur libération, avant d’être forcées de monter quelques secondes plus tard dans un fourgon de police. Aucune explication n’a été fournie à la presse par les autorités.

Tags : Russie Vladimir Poutine Féminisme




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • 6 votes
    ubikand 3 août 15:09

    Ce sont vraiment des images terribles.
    Des personnes si intelligentes, si pleine de vraies et belles valeurs, si indépendantes... 


    • 1 vote
      Qirotatif Qirotatif 3 août 15:33

      Et ?

      Que sait-on concernant cette arrestation, ce qu’il l’a motivé ?
      Tout ce que l’on a c’est un compte tvvitter intitulé vulgairement "NTM le FN" qui assène "c’est terrible". 

      Pourtant sur le compte FB, l’explication est fournie : 
      "If you missed it. Our sisters and brother arrested for 15 days for performing "Policeman enters the game" during the WC final on July, 15, were arrested again right after they came out of detention yesterday evening. They are now facing another charge — FOR THE SAME ACTION. This time for breaking the rules of "conducting public events" (assumes up to 10 days of arrest). They are with their lawyer at the police station now (where they spent the night). The court hearing may take place today evening (Khamovnichesky court again, most likely). We’ll inform you later."


      C’était le 31/07... puis dans la même journée ("upd" signifie update, mise en jour en français, pour ceux qui se poseraient la questtion) l’organisation a précisé : "upd. our dear 4 activists are ON FREEDOM now. they still will have to come to court and still can get another 25 days,but now they’re free"


      Bref, elles sont libres, c’est écrit en MAJUSCULES... Elles devront se présenter de nouveau à la justice russe et risquent 25 jours de prison, mais elles sont libres. J’ai beau chercher, je ne vois pas l’intérêt de cet "article".  ?"
        
      Je précise que "upd" signifie update, iedd

      • 8 votes
        manolo79 3 août 19:30

        par le pseudo NTM le FN tu sais déjà a quelle gauchiasserie tu t exposes en regardant la video.. Les pussy riots sont des merdes LGBT qui ne représentent personne. elles sont juste mises en valeur par les medias occidentaux de par leur opposition et provocations à l ordre etabli russe dirigé par Poutine.


        • 7 votes
          manolo79 3 août 19:35

          en Russie d après ce que j ai compris, l homosexualité et autres pratiques LGBTxy ne sont pas interdites, seulement leur promotion dans l espace public y est interdite. du coup pas de gay pride en Russie. Je trouve cela équilibré et moralement parfait.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Zorba

Zorba
Voir ses articles







Palmarès