• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Trump : "QAnon combat la pédophilie et je suis d’accord avec ça"

Trump : "QAnon combat la pédophilie et je suis d’accord avec ça"

Interrogé par Savannah Guthrie (« journaliste » mariée au consultant du Parti démocrate Michael Feldman) sur NBC News (chaîne de télévision américaine fondée par David Sarnoff, dirigée par Steve Burke et appartenant à Brian L. Roberts) ou MSNBC (MS pour Microsoft) dans le cadre d’un débat télévisé à distance avec Joe Biden, le président des États-Unis Donald Trump a répondu dans son style habituel à la question suivante :

Parlons de QAnon. C’est cette théorie selon laquelle les Démocrates seraient une secte sataniste pédophile et vous seriez le sauveur. Pourriez-vous une fois pour toutes déclarer que cette théorie est fausse ?

La réponse du président Trump en vidéo :

 

Notre dernier live : https://www.dissept.com/

Nos derniers articles : https://www.dissept.com/category/article/

Malgré la censure, nous sommes et seront toujours là !

 

Tags : Pédocriminalité Donald Trump




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • 1 vote
    La France Réveillée La France Réveillée 19 octobre 16:27

    Wow !


    • 6 votes
      La France Réveillée La France Réveillée 19 octobre 16:37

      Fox News : Hunter, le fils de Joe Biden pourrait être relié aux réseaux pédocriminels, le FBI a ouvert une enquête après avoir épluché les données de l’ordinateur portable de Hunter pendant 5 ans : 
      https://www.youtube.com/watch?v=bwhmlTmMKUA

      Pour l’instant il ne s’agit que de fortes suspicions, attendons de voir les suites de l’enquête.

      De toutes façons c’est déjà mort pour Joe Bidon, regardez la gueule de ses meetings smiley smiley smiley  : https://www.youtube.com/watch?v=KiaoMMIflUM
      comparé à ceux de Trump : https://www.youtube.com/watch?v=bYrKKtDdouc


    • 7 votes
      Super Cochon 19 octobre 20:50

      .
      IMPORTANT .... La pédophilie et le viol d’enfants étaient organisé par l’État !
      .

      Pendant plus de 30 ans , les autorités berlinoises ont confié des enfants à des pédophiles !
      .

      A partir des années 1970, à Berlin, la garde d’enfants sans-abri a été confiée – avec la bénédiction des autorités – à des pédophiles. Un rapport montre l’implication d’universitaires respectés et d’hommes politiques dans le réseau.


      Il est des victimes pour lesquelles l’on ne s’indigne pas, ou si peu. Peut-être parce que l’horreur de ce qui leur est arrivé est trop grande que, par un mécanisme de défense, on préfère ne pas la voir. Parce que la regarder en face bouleverserait sans l’ombre d’un doute la vision du monde dans lequel nous vivons.

      Les victimes du « projet Kentler » sont de celles-là. A partir des années 1970 en Allemagne, dans la foulée de la révolution sexuelle, le professeur de psychologie Helmut Kentler (1928-2008) a mis en place ce qu’il considérait comme une « expérience ». Il a fait placer des enfants sans-abri de Berlin-Ouest sous la garde de pédophiles, avec pour hypothèse que ces hommes seraient des parents particulièrement aimants. Et que leur pédophilie in fine aurait des « conséquences positives » sur le développement des enfants. Durant sa carrière, Helmut Kentler, qui occupait un poste important au centre de recherche pédagogique de Berlin, était une personnalité reconnue du monde de la psychologie, faisant part régulièrement de son expertise dans des rapports au Sénat de Berlin. Il a par ailleurs écrit un ouvrage – devenu un best-seller – sur la « libération sexuelle », dont l’une des thèses défend les rapports sexuels entre adultes et enfants, les présentant comme inoffensifs.


      Bénédiction des autorités

      Après les témoignages de plusieurs victimes, des chercheurs de l’université de Hildesheim ont mené sur le sujet une vaste étude dont ils viennent de publier les résultats. Elle a notamment permis d’établir que le programme d’Helmut Kentler a perduré plus de 30 ans durant, avec la bénédiction des autorités berlinoises. Les services de protection de l’enfance de Berlin aussi bien que le Sénat ont non seulement fermé les yeux sur ces activités, mais les ont même approuvées. Comble du cynisme, certains des parents d’accueil bénéficiaient d’une aide sociale pour leur activité.


      Cette enquête démontre donc qu’il existait un « réseau » entre les établissements d’enseignement, le bureau de la protection de la jeunesse et le Sénat de Berlin, dans lequel la pédophilie était « acceptée, soutenue, défendue », selon le même rapport. A titre d’exemple, le rapport explique comment un certain Fritz H., dont le casier judiciaire était lourd de cas de maltraitance d’enfants, a pu violer au moins neuf enfants qui lui avaient été confiés dans le cadre de ce programme. En dépit de signes avant-coureurs particulièrement inquiétants, les responsables de la protection de la jeunesse de Berlin l’ont systématiquement choisi comme parent d’accueil, lui confiant des enfants âgés pour certains de six ou sept ans.


      Le profil des parents d’accueil fait par ailleurs froid dans le dos, plusieurs d’entre eux étant des universitaires respectés. Des responsables de l’Institut Max Planck, de l’Université libre de Berlin et de la célèbre école Odenwald de Hesse, en Allemagne de l’Ouest (qui a été au centre d’un scandale pédophile majeur il y a quelques années), étaient ainsi partie prenante au réseau. Des hommes politiques sont également cités dans le rapport comme ayant eu « une main » dans l’affaire  : trois anciens sénateurs sociaux-démocrates (SPD), Carl-Heinz Evers, Kurt Neubauer, et Kurt Exner.


      " Ils ne voulaient qu’aucun nom ne soit cité. Et ils ont atteint leur objectif. Ils ont défendu le système "


      Voilà qui explique sûrement la réticence des autorités, et particulièrement du Sénat berlinois, à faire toute la lumière sur cette affaire dont l’ampleur véritable est à l’heure actuelle inconnue puisqu’on ignore le nombre de victimes. « Au sous-sol du bâtiment administratif de l’éducation, il y a environ 1 000 dossiers qui n’ont pas pu être traités », a incidemment fait savoir Wolfgang Schröer, membre de l’équipe de recherche à Hildesheim lors de la présentation du rapport.

      Les révélations de cette étude ont été qualifiées de « choquantes et horribles » par la sénatrice de Berlin à la jeunesse et à l’enfance, Sandra Scheeres (SPD), qui a assuré que le gouvernement allait entamer des « discussions sur des compensations financières » pour les victimes, même si le délai de prescription est dépassé pour certains de ces crimes. Elle s’est cependant gardée de faire tout commentaire sur les 1 000 documents évoqués par Wolfgang Schröer, ou encore sur l’implication présumée de membres de son parti politique dans le réseau. Pour Marco et Sven, deux victimes du « programme » qui poursuivent en justice le gouvernement berlinois, les promesses du Sénat viennent trop tard et sont bien trop peu. Cités par Deutsche Welle, ils notent qu’un homme présumé clé du réseau, l’ancien responsable d’un bureau d’aide à la jeunesse, est toujours en vie. Pourtant, il n’y a jamais eu d’enquête : « Ils ne voulaient qu’aucun nom ne soit cité. Et ils ont atteint leur objectif. Ils ont défendu le système. »

      https://francais.rt.com/international/76126-pendant-plus-30-ans-autorites-confie-enfants-pedophiles


    • 6 votes
      Super Cochon 19 octobre 20:53


      Réseaux Pédo-Sataniste des Elites

      .

      Pédocriminalité d’élite Sataniste-Cabaliste qui s’octroie le droit de TUER des d’enfants en toute impunité sans qu’AUCUN médias dominants n’en parlent , avec la complicité bienveillante d’une Justice criminelle qui ne mènent AUCUNE enquête ! ....... En 2000 , la journaliste Elise Lucet avait montrée et mis à jour une organisation pédocriminel-Sataniste d’Elite comprenant des Juges , des policiers , etc , dans un documentaire intitulé "Viols d’enfants : la fin du silence ? ".......... Y a t’il eut une enquête ? ....... Non , l’affaire à été étouffée et le documentaire disparait à chaque fois qu’il est posté sur Youtube !

      .

      Pour ceux qui souhaitent le voir , voici le lien

      .
      VIDEO — durée 1h36 

      .

      https://www.facebook.com/LanceurdAlerteOfficial/videos/viols-denfants-la-fin-du-silence-par-elise-lucet-int%C3%A9grale/1043775232480374/


    • 4 votes
      totof totof 19 octobre 19:43

      Cette petite traînée ressemble à tout sauf à une dominée, faudrait que les féministes m’expliquent là parce que je vois au contraire une dominante, alors que c’est une femme... Bizarre non, pas vrai les féministes ? Elle est un agent de la bourgeoisie fasciste, comme tous les gauchistes d’aujourd’hui qui feraient hurler de rire les anarchistes d’il y a un siècle...


      • 3 votes
        Et Hop ! 20 octobre 15:47

        @totof

        Cette journaliste ressemble à Denis Robert interrogeant Etienne Chouart, c’est un interogatoire de police pour le faire avouer.


      • 1 vote
        V_Parlier V_Parlier 20 octobre 22:47

        @totof
        Les présentatrices TV et femmes politiques américaines affiliées aux démocrates parlent et sourient toujours en mordant comme des chevaux. Même quand elles complimentent. Ca doit s’apprendre dans leur métier car j’ai vu pas mal d’américaines "madame tout le monde" dans ma vie et elles n’ont pas ce tic.


      • 2 votes
        totof totof 20 octobre 22:55

        @Et Hop ! et V_Parlier
        C’est vrai que ça fait penser à la mise à mort de Chouard, comparaison assez frappante pour ce qui est de la tentative ! Mais là, Trump n’est pas Chouard, il est plus roublard et ne s’est pas laissé prendre.
        Et c’est vrai que la gueule qu’elle tire est d’une arrogance folle, on voit qu’elle le hait. Ces dents, ce sourire chevalin, Affreux, affreux... C’est ça le visage du fascisme aujourd’hui : dans la beauté artificielle d’une femme agressive bouffée par le conformisme.


      • 1 vote
        totof totof 20 octobre 23:00

        @V_Parlier
        Sa sale tronche à 0:41 min est littéralement effrayante ! Faites un arrêt sur image, ça vaut le détour ! On dirait la Chienne de Buchenwald !


      • 7 votes
        Pyrathome Pyrathome 20 octobre 01:19

        Fascinant tout de même, la journalope odieuse traite le président des US de "complotiste"....

        ça pourrait être comique si derrière il n’y avait pas le trafic d’enfants, la pédophilie et l’horreur avérée....


        • 4 votes
          Super Cochon 20 octobre 02:09

          @Pyrathome
          .
          .
          Si souhaites découvrir quelques informations très importante que j’ignorais sur le Réseaux de chantage pédophile du MOSSAD de Epstein , je te conseille de regarder cette vidéo d’Alain Soral sur BitChute .
          .
          .
          VIDEO — 1h14
          .
          https://www.bitchute.com/video/I3ilcUqUNHEa/
          .
          .
          .


        • 1 vote
          pegase pegase 20 octobre 15:11

          A aucun moment il ne soutient Qanon , il dit juste qu’il combattent la pédophilie, cette vidéo pue la récupération pour se draper d’une légitimité vis à vis de Trump qui n’existe pas !

          Questions :

          -Qui est Qanon ?

          -Qu’elles sont ses représentants ? où habitent ils ?

          -Quel statut juridique ont ils ?

          -Qui les financent ?



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès