• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Ukraine-Russie : A quoi ressemblera la paix

Ukraine-Russie : A quoi ressemblera la paix

 - Visioconférence internationale de l'Institut Schiller ce samedi 9 avril. Inscription pour assister au zoom : https://www.institutschiller.org/Etablir-une-nouvelle-architecture-de-securite-et-de-developpement-pour-toutes.html

✍ Appel à convoquer une conférence internationale pour une nouvelle architecture de sécurité et de développement pour toutes les nations : https://www.institutschiller.org/Appel-a-convoquer-une-conference-internationale-pour-une-nouvelle-architecture.html


✅ Financez notre action : https://solidariteetprogres.fr/lobby-citoyen
✅ Contactez-nous au 01 76 69 14 50 ou sur https://solidariteetprogres.fr/contact.html

 ? Suivez toutes nos actions et publications :

◾ https://solidariteetprogres.fr/
◾ télégram https://t.me/Cheminade_SetP
◾ facebook https://www.facebook.com/solidariteetprogres
◾ twitter https://twitter.com/SetP_officiel
◾ podcast https://www.podcastics.com/podcast/eclairage-de-jacques-cheminade/


 - Ukraine : éviter la Guerre mondiale, Solidarité & Progrès, 2014
https://www.youtube.com/watch?v=DdcFWz_5Kag

 
 - L'oligarchie en faillite - Faut VRAIMENT que vous compreniez, Solidarité & Progrès, 2018
https://www.youtube.com/watch?v=ZXEYbXydeOQ
 
 - Discours au Chicago Cuncil on global affairs, Georges Friedman, directeur de Stratfor, 2015.
https://youtu.be/emCEfEYom4A 

 - « L’intégration eurasiatique, notre seule chance de survie », Natalia Vitrenko, 2013
https://www.institutschiller.org/Natalia-Vitrenko-l-integration.html
 
 - « L’Ukraine rejette le traité de libre-échange avec l’UE », Solidarité & Progrès, novembre 2013

 - « Comme l’Ukraine, rejoignons la dynamique eurasiatique », Solidarité & Progrès, janvier 2014
 
 - « Ukraine : Sergei Glaziev appelle à une coopération triangulaire UE-Ukraine-Russie », Solidarité & Progrès, janvier 2014

 - « Expansion de l’OTAN : ce que Gorbatchev a entendu », lescrises.fr, 2022
https://www.les-crises.fr/expansion-de-l-otan-ce-que-gorbatchev-a-entendu/

 - « Comment l’Occident a promis à l’URSS que l’OTAN ne s’étendrait pas à l’Est, par Roland Dumas, ex-ministre des affaires étrangères », lescrises.fr, 2022
https://www.les-crises.fr/comment-l-occident-a-promis-a-l-urss-que-l-otan-ne-s-etendrait-pas-a-l-est-par-roland-dumas-ex-ministre-1990-promesse/

 - Discours de Vladimir Poutine à la Conférence de Munich, 2007
https://solidariteetprogres.fr/a-repartir/articles-varies/Discours-de-Vladimir-Poutine-a-la.html



En lien
 
 - « Le Pont terrestre eurasiatique, le chemin vers la paix », Helga Zepp-LaRouche, 2007.
https://solidariteetprogres.fr/documents-de-fond-7/economie/pont-terrestre-eurasiatique-paix.html

 - « L’Eurasie de Leibniz, un vaste projet de civilisation », dossier de Solidarité & Progrès, 2014.
https://solidariteetprogres.fr/documents-de-fond-7/histoire/eurasie-leibniz-projet-civilisation.html
 
 - « Les fondements de la géopolitique », dossier de Solidarité & Progrès, 2004.
https://solidariteetprogres.fr/documents-de-fond-7/politique/les-fondements-de-la-geopolitique.html

 - « Le nouvel impérialisme américain », dossier de Solidarité & Progrès, 2005
https://solidariteetprogres.fr/documents-de-fond-7/histoire/le-nouvel-imperialisme-americain.html

 - « Nous, les néoconservateurs français »,dossier de Solidarité & Progrès, 2006
https://solidariteetprogres.fr/documents-de-fond-7/politique/neo-conservateurs-francais.html
 
 

Tags : Russie Ukraine Géopolitique




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • 8 votes
    paulau 8 avril 12:29

    La guerre en Ukraine dure depuis 2014, suite à la bizarre révolution de Maidan, et elle a fait des victimes et causé des destructions au Donbass. Ce qui démontre que les Français -amorphes jusque-là sur cette question- ne réagissent qu’au coup de sifflet médiatique, à la façon des moutons de Panurge.


    • 2 votes
      remilebrun 8 avril 12:45

      @paulau
      D’où l’importance des lanceurs d’alertes et des relais citoyens. Prendre conscience de ce qu’il s’est passé, de ce qu’il se passe et de ce qu’il peut se passer à l’avenir n’est pas évident. C’est aussi notre rôle de citoyen que de faire le boulot que les médias ne font pas


    • vote
      Zip_N 8 avril 14:33

      @paulau

      Ne faites pas semblant d’être intelligent avec votre petit air de race supérieur vis-à-vis des animaux qui ne vous ressemblent pas.


    • 1 vote
      Axelle Hamilton 8 avril 14:59

      @remilebrun
      Entièrement d’accord. C’est à chaque citoyen d’agir pour faire connaître les enjeux ..


    • 1 vote
      Roosevelt_vs1 8 avril 15:23

      @paulau
      Des amis ont eus avec moi des discussions où j’avais l’impression qu’on me disait chaque fois la même chose, sous un angle différent. Un jour, un "argument" a fait tilt en moi. Depuis ce jour, je me suis engagé politiquement.

      Pourquoi ce jour ? Pourquoi cette discussion ? Nous ne sommes pas des robots. A chacun l’heure de son propre éveil. 


    • vote
      Benjamin 8 avril 14:41

      Ces principes sont bel et bien bons. Comment faire pour qu’ils arrivent dans la tête et le cœur de nos dirigeants ?


      • vote
        Axelle Hamilton 8 avril 14:52

        @Benjamin
        J’ai l’impression que çà ne pourra se faire qu’en passant d’abord par les citoyens eux-mêmes, en leur montrant que le problème est l’oligarchie. Le plus compliqué est de leur montrer le lien avec leur quotidien.


      • vote
        Zip_N 8 avril 15:09

        @Benjamin

        Par exemple en leur prêtant un de vos neurones intelligent pour qu’ils puissent s’en servir et à l’inverse vous reprenez (sans aucune sanction) leur neurones abimés ?


      • 2 votes
        Roosevelt_vs1 8 avril 15:28

        @Axelle Hamilton
        Montrer le problème ça crée des résistants. Montrer des solutions ça crée des constructeurs, des gens qui brisent le cadre. C’est ce qui déplaît tant aux anglo-américains : que la Chine propose un développement physique à 150 nations. Les 25 qui restent c’est la basse-cour des anglo-saxons.

        Jeter un oeil au niveau des participants de la conférence de ce week-end. CA vaut le coup d’y participer. En plus c’est gratis :)


      • 1 vote
        Axelle Hamilton 8 avril 15:34

        @Roosevelt_vs1
        Je ne l’aurais pas mieux formulé. Merci. 
        Et merci aussi pour la conférence. C’est vrai que quand on voit les noms, fonctions et pays des intervenants, çà change ... 


      • vote
        Zip_N 8 avril 15:47

        @Roosevelt_vs1

        Je trouve formidable ces gens qui remercient les autres de faire mieux qu’eux.


      • 4 votes
        christophe nicolas christophe nicolas 8 avril 14:54

        Zelensky est un Juif qui amène des ukro-nazis à la défaite donc son pronostic vital est engagé, il ne survivra pas politiquement et il sera chanceux de s’en tirer vivant.


        • 1 vote
          TchakTchak 9 avril 08:47

          Merci, bonne synthèse de Benoit Odile et Rémi Lebrun.

           

          La carte à 16 :30 est la clé pour comprendre ce qui s’est passé en Ukraine depuis la chute du Mur : deux populations aux tropismes géographiquement opposés vers l’Ouest et l’Est, du fait de leurs passés qui ont formé ces régions et de leurs cultures qu’elles en dégagent. Et si y on plante le dard, ces populations ont de réels motifs historiques à s’écharper : les épurations bandéristes contre l’Holodomor stalinien.

          Le Maïdan est une réplique de la Révolution Orange de 2004, qui contestait déjà l’élection de Viktor Yanoukovytch, appuyé par le Kremlin, l’allié historique, pour finalement élire Viktor Iouchtchenko, appuyé par le soft power et le financement de Washington. Ledit Yanoukovytch ayant été remis en selle aux élections présidentielles suivantes. Un peu comme l’eau qu’on secoue dans une bassine, si on met les US et la Russie de chaque côté pour amplifier le balancement, ça finit par sortir du récipient, ou du pays.

           

          Concernant le « choc libéral », ou ce qu’on a appelé la « thérapie de choc », sous Elstine, les pays de l’ex bloc soviétique n’ont en effet pas bien compris ce qui s’est passé durant les années 90. Ces pays ayant été « congelés » par le régime depuis le traité de Yalta, ils attendaient les lumières occidentales qui dataient des théories de la relance de Keynes et du plan Marshall. Sauf qu’entretemps, l’école de Chicago et le néoconservatisme ont pris la place. Les programmes d’ajustements structurels consistant à vendre (brader) les actifs d’un pays pour apurer les dettes, -comme en Grèce-, n’ont rien à voir avec les prêts de relance, de grands chantiers et d’investissements du plan Marshall qui ont contribué aux 30 Glorieuses en France. Sans compter que ces pays ne s’appartiennent plus : après ces grandes braderies, le pouvoir financier à pris la place de celui politique, pour agir sur l’économie.

          Il n’y a pas que la Russie qui a subi l’arrêt brutal de la croissance démographique, consécutif à la chute de natalité, aux famines et à la réduction de l’espérance de vie : ce sont tous les pays du pacte de Varsovie qui l’on subi avec cette même « thérapie de choc ». En passant, c’était le programme de Fillon et c’est Macron qui le met en œuvre.

          Si Iegor Gaïdar, l’artisan de la thérapie de choc est unanimement détesté par les Russes, le théoricien est Jeffrey Sachs, à qui l’UNICEF lui impute 3,2 millions de morts en Russie.

           

          Odile & Lebrun parlent de l’Eurasie comme pont des continents du monde : c’est une évidence géographique, il suffit de regarder une carte et le placement des terres émergées. Mais c’est très exactement et obsessionnellement ce que Washington a toujours constamment refusé, au moins depuis le début du siècle dernier (en tout cas Roosevelt), et avant, la thalassocratie britannique. Toute la géopolitique du monde s’explique à partir de ce Grand Jeu contre le Hearthland qui rassemble l’Europe et l’Asie, et ainsi le reste du monde. Et maintenant, c’est l’UE, elle-même, qui bloque cette logique géographique, alors qu’elle aurait été la bénéficiaire privilégiée dans cette Eurasie. Ben, tant pis pour nous, hein…


          • 1 vote
            TchakTchak 9 avril 09:04

            Et concernant la guerre en Ukraine, elle n’est pas finie, mais ça ne va pas très fort pour Poutine, selon Christian Greiling (meilleur analyste français en géopolitique que je connaisse)..

            https://www.chroniquesdugrandjeu.com/2022/04/tout-ca-pour-ca.html

            Et je partage amèrement son analyse.

            En faisant ctrl+F et en écrivant serguei dans la fenêtre, vous avez, en activant le chevron, un commentaire en complément d’un connaisseur . 


            • 3 votes
              juanyves juanyves 9 avril 10:31

              @TchakTchak
              Merci pour le lien
              Si l’on réduit le conflit à Ukraine-Russie, on peut penser que l’auteur a raison.Néanmoins il y a une autre dimension que l’auteur n’aborde pas.
              first, l’intervention de la Russie est hors normes internationales. Ce qui laisse supposer que les choses ne devraient pas se passer ainsi.
              la chappe de plomb qui s’est abattu sur l’Ukraine ne laisse pas connaitre exactement la pensée profonde des populations. Et ce sont quand même 2 millions de réfugiés en Russie depuis 2014. Ces gens peuvent rentrer chez eux et c’est dans la partie est.
              La partie est et sud sont celles qui font partie de la grande Russie et permettent de controler la mer d’Azov et aussi la mer noire.
              L’effet sur le monde dans son ensemble est énorme, un nouveau système financier est en train de voir le jour et le joug occidental a été secoué pour beaucoup de pays (Inde, Afrique du Sud, Amérique latine)
              La Chine sait très bien qu’elle est la suivante sur la liste et sait louvoyer. Tout ce que l’on espère de la Chine n’a aucun sens quand on voit le mouvement de l’Empire sur le sud est asiatique.
              Les effets des sanctions sur l’Europe sont pour demain, pour l’instant ce sont les réserves qui se vident. Dans des temps de tensions sur le pétrole une simple panne sur un oléoduc ou gazoduc fout tout en l’air.
              Des pays comme le Vénézuela ou l’Iran sont courtisés, dommage que Cuba n’ait pas de pétrole. Ça en fait rire beaucoup mais la mémoire perdure et est tenace.
              Le monde a changé et la guerre ne se limite absolument pas à l’Ukraine qui est en fait un champ de bataille médiatique. Où sont les matières premières et où est la main d’oeuvre productive ? Les magouilles financières ne produisent aucun bien et l’argent n’est que du chiffre virtuel dans un ordinateur. L’opinion de moins de 1 milliard d’ha ne compte pour rien face à 6 milliards qui souffrent de la domination de l’Empire.
              Cette guerre est économique, est mondiale et va durer des années. 2023 sera pire que 2022 qui était pire que 2021 ....
              Au bout est l’effondrement inéluctable de l’empire américain.
              Simplement un remake de l’effondrement de l’empire romain qui s’est fait dans le sang et les massacres. L’Empire est incapable de tenir sur tous les fronts : Amérique latine, Sud-est asiatique, Europe, les Bricks le savent très bien : les mesures de rétorsion sont impossibles dans un contexte de pénuries et de tensions sur les marchés crées par les sanctions (cf Vénézuela, Iran). L’occident est demandeur et ne peut rien imposer. La similitude avec l’Emprire romain est hallucinante, les peuples haussent la voix et se refusent aux diktats, c’est très clair à l’ONU et sur les sanctions : c’est "Parles à mon cul ma tête est malade".


            • vote
              TchakTchak 9 avril 12:14

              @juanyves

               la chappe de plomb qui s’est abattu sur l’Ukraine ne laisse pas connaitre exactement la pensée profonde des populations. Et ce sont quand même 2 millions de réfugiés en Russie depuis 2014. Ces gens peuvent rentrer chez eux et c’est dans la partie est.


              La guerre qui s’enlise a redonné du poil de la bête aux ukronazis et aux antirusses : la dénazification peut attendre. En 1945, l’épuration en France et les femmes tondues n’ont duré que le temps que l’Etat se reconstitue et siffle la fin de la récré. En Ukraine, cette épuration a déjà commencé et risque de durer longtemps, avec un régime de terreur de type "si tu critiques l’Ukraine, tu es un traître" Le traitement contre ceux du Donbass pourrait de généraliser à toute l’Ukraine. Et ça n’incitera pas les réfugiés en Russie comme en Europe à rentrer au pays.

               La partie est et sud sont celles qui font partie de la grande Russie et permettent de controler la mer d’Azov et aussi la mer noire.


              Oui, et ? Il va garder tous les territoires ? En justifiant comment sur la scène internationale ? La Crimée est une presqu’ile, cédée par Krouchtchev, avec Sebastopol resté Russe. En 2014, le parlement de la Crimée autonome a organisé un double référendum de détachement de l’Ukraine et de rattachement à la Russie. C’est donc juridiquement justifiable au nom du droit des peuples.
              C’est jouable pour Donetsk et Louhansk qui ont fait aussi leur référendum d’autodétermination + l’échec que personne ne peut contester des accords de Minsk.
              Mais pour les territoires du Sud et les villes portuaires, les prises sont plus difficiles à justifier.

               L’effet sur le monde dans son ensemble est énorme

              Oui, je pense aussi, que cette guerre est le déclic qui va rebattre les cartes de l’ordre du monde. Les pays de l’UE + du Commonwealth sont les seuls à ne pas avoir compris que la Russie est l’ennemi jurée de Washington.
              A peu près l’ensemble des autres pays en a marre du mode unipolaire et de la machine de guerre otanique. On le lit dans les narratifs médiatiques et même diplomatiques. Le soft power de Washington s’est éventé. Il reste son armée impériale ahurissante entretenue par sa monnaie souveraine des échanges internationaux qui est elle-même en train de s’effriter.

              A condition que la destruction de la Russie ne commence pas. Parce que le harcèlement médiatique (Boucha), militaire (dépôt de carburant à Belgorod) ne font que commencer. Ces deux évènements s’étant produits juste après les premiers pourparlers de paix chez Erdogan... L’occasion de cette guerre est trop belle pour que Washington rate ça...


            • 2 votes
              paulau 9 avril 11:54

              Après les charniers, les meurtres d’enfants, les viols, les destructions on nous montre la résistance incroyable des Ukrainiens. Par contre les 200 000 hommes de l ’ armée ukrainienne, ses chars, ses canons, ses missiles, ne sont responsables eux d’ aucun dégâts. Miracle de la propagande.

              Les USA n’ont aucun intérêt à ce que la guerre cesse, donc les occidentaux va-t-en-guerre continueront à entretenir la guerre par l’envoi d’armes et achèteront du gaz aux USA. Attention cependant la guerre peut s’étendre sur notre territoire. Les USA ne risquent rien chez eux. Les vassaux européens paieront les pots cassés. Les peuples pas les élites.


              • vote
                bubu12 9 avril 15:16

                @paulau

                Après les charniers, les meurtres d’enfants, les viols, les destructions on nous montre la résistance incroyable des Ukrainiens. Par contre les 200 000 hommes de l ’ armée ukrainienne, ses chars, ses canons, ses missiles, ne sont responsables eux d’ aucun dégâts. Miracle de la propagande.


                vous n’avez pas l’impression d’inverser totalement les choses ?

              • vote
                Zip_N 9 avril 13:57

                Tout ce que dit et fait Zelensky est un blanc-seing et bien sur Von der Layen y croit comme parole d’évangile, dur comme (croix de) fer. Les 2 s’encouragent mutuellement pour leur réélections, pour Poutine c’est son dernier mandat, son troisième.


                • 1 vote
                  paulau 9 avril 15:13

                  "La Russie va sombrer dans la décomposition économique, financière et technologique" (Von der Leyen). Cette dame qui dirige l ’ Europe est hors-sol. Les Russes, possesseur de bombes nucléaires tactiques et stratégiques, vont, selon elle, accepter de " sombrer " sans réagir. Cette dame est donc incapable d ’ anticiper la réaction de l ’ adversaire. C ’ est ce type de dirigeant qui nous amènera la guerre. Il n ’ y a pas que la Russie qui sombrera.

                  source : https://www.google.com/amp/s/www.latribune.fr/economie/international/la-russie-va-sombrer-dans-la-decomposition-economique-financiere-et-technologique-von-der-leyen-913411.html%3famp=1


                  • 1 vote
                    alanhorus alanhorus 10 avril 21:36

                    En visionnant une vidéo toute simple je suis tombé sur celle ci particulièrement insoutenable où l’on voit des Ukrainiens crucifier un soldat Russe prisonnier puis dresser la croix ou il est cloué et scotché visage et mains et mettre le feux tranquillement sous son corp ainsi dressé.

                    https://odysee.com/@reseau-influence:a/Ukraine—Bataillon-Azov,-des-gentils-:f

                    J’espére que cette vidéo va atterrir chez ce con de Bergoglio qui n’en doutons pas pas se convertira au christianisme.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

remilebrun


Voir ses articles


Publicité





Palmarès