• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Ukraine-Russie : vers la guerre ?

Ukraine-Russie : vers la guerre ?

J'ai fait un live Youtube au début du mois de décembre dernier, dans lequel j'expliquais la mécanique à l'oeuvre entre Ukraine et Russie, conformément à ce que j'anticipais dans mon article de 2019 suivant : 

https://www.historionomie.net/post/vers-l-invasion-russe-de-l-ukraine

La guerre étant de plus en plus probable, cette rétrospective me paraît utile.

 

Tags : Russie Guerre OTAN Ukraine




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • vote
    sls0 sls0 25 janvier 16:54

    Ça date d’un mois, les choses ont bien changées.

    Bon il y a un mois comme un an ou deux, les USA n’ont que 2 semaines de stock de munitions en cas de guerre de haute intensité. Les joies du flux tendu. Il y a quelques années Bloomberg s’est intéressé à l’arrêt de chaînes de montage de missiles chez Raytheon, la cause était 2 mois de grève dans une usine chinoise. L’histoire des 2 semaines de stock ça vient d’eux, un regard économique d’un média économique.

    Il y a deux mois le pentagone annonçait le rapatriement de leur sous-marins suite à un problème générique informatique. En ce moment les USA n’ont pas de deuxième frappe. Par contre tous les sous-marins russes sont de sortie si l’on se base sur les photos satellites. Sans être dans le secret des dieux, il y aurait à minima 3 Akulas donc 48 missiles à 10 têtes nucléaires à moins de 1000km des côtes US.

    Stratégiquement parlant, c’est pas le top coté US.

    Tactiquement parlant maintenant. De Mourmanks à Sébastopol en guerre électronique la Russie a mis du lourd en plus des S400 et 500.

    Les russes préviennent les iraniens de l’arrivée d’avions furtifs US malgré la distance.

    Les israéliens ont dû rapporter aux USA que quand les russes appuient sur un bouton, les F35 il vaut mieux qu’ils soient en vol à vue sinon ils risquent de voler à une altitude de -100m.

    En Europe l’armée l’OTAN la plus forte c’est l’armée française qui a 17 fois moins de chars que ce qu’alignent les russes à la frontière.

    Dans un sens on a de la chance, la stratégie de la Russie c’est la défense. Dans ce cadre, sa frontière tactique c’est 600km au deçà de ses frontières, elle est donc équipée pour une projection de 600km, elle ne viendra pas en France.

    On peut parler de Napoléon ou d’Hitler, c’est du passé. J’ai connu une période plus proche, la période où l’on faisait face au bloc de l’est.

    Le principe c’était d’être derrière les lignes ennemies pour faire du renseignement. On avait une semaine de bouffe, plus ça servait à rien, la France avait de quoi tenir 6-7 jours, ensuite ça basculait au nucléaire tactique et en dernier ressort du stratégique.

    Napoléon à Austerlitz, du grand art de guerre.
    Maintenant un simple drone pourrait le contrer, les temps ont changer. Napoléon a gagné avec les pieds et les chaussures de ses soldats, en ce moment je ferai plus confiance à un Zircon hypersonique.

    Pour les armes lasers ça marche sans nuage, il vaut mieux pas l’oublier.

    Tant que l’Ukraine s’en tient aux accords de Minsk dont l’Allemagne, la France et la Russie sont les garants la Russie ne bougera pas.

    Si les russes bougent parce que les ukrainiens auront bougé, les ukrainiens s’apercevront comme les afghans qu’il vaut mieux pas trop tenir compte des promesses US.

    La France et l’Allemagne auront l’excuse des accords de Minsk pour ne pas bouger.

    Le Canada a déjà retiré ses avions de Roumanie pour incompatibilité avec les S400 et 500.


    • 8 votes
      Joe Callagan Joe Callagan 25 janvier 18:08

      @sls0

      Où l’on découvre que Ciseaux est également un expert en armement et un grand stratège militaire... 


    • vote
      sls0 sls0 25 janvier 21:08

      @Joe Callagan
      Et quel est l’avis du Joe sur l’histoire ukrainienne ?


    • 1 vote
      Joe Callagan Joe Callagan 26 janvier 09:01

      @sls0

      Le Joe n’est pas historien ni même ukrainien et encore moins un expert en armement ou un grand stratège militaire... 


    • 2 votes
      Djam Djam 25 janvier 19:02

      @ Philippe Fabry

      C’est mieux de s’informer auprès de connaisseurs vivant sur place : https://www.youtube.com/watch?v=JJY56HvonZY


      • 1 vote
        LUCA LUCA 26 janvier 04:34

        L’UE c’est la paix disaient-ils, voilà où nous en sommes, une loi martiale en France et une guerre en préparation parce que l’OTAN voudrait s’épanouir à l’Est, bref, Ils ont bâti une Europe toute neuve avec des états d’âme du passé et arrivera bien le moment où ils décideront de régler définitivement leurs comptes, ce moment est-il arrivé ? Je constate seulement que la gestion crise atlantiste ressemble fortement à une préparation préventive avant le grand bombardement, quand les sirènes retentissent, tous à la cave !


        • vote
          Conférençovore Conférençovore 26 janvier 07:52

          L’analyse date de près de 2 mois...

          Une mise à jour avec les récents événements serait intéressante.


          • vote
            Zip_N 26 janvier 13:07

            C’est la séance d’entrainement ? Ils recherchent une efficacité et légitimité aux centaines ou milliers de milliards de dépense dans l’armement. Et montrer que les budgets des milliards dépensé de toute part ne sont pas inutile et sont la pour rassurer le monde à mettre suffisamment la main au porte-feuille pour que les relations Ukraine-Russie s’améliorent et porte leur fruits.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès