• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Eric Naulleau s’insurge contre l’extrémisme !

Eric Naulleau s’insurge contre l’extrémisme !

Les thèmes abordés : 
- L’édition et le métier de critique littéraire
- Son dernier livre : "Dialogues désaccordés"
- Alain Soral
- Éric Zemmour
- Robert Faurisson
- Dieudonné
- La concurrence victimaire 
- Théorie du complot

 

 

Source : lesnonalignes

 

Tags : Livres - Littérature Eric Zemmour Alain Soral Eric Naulleau




Réagissez à l'article

96 réactions à cet article    


  • 48 votes
    Hijack ... Hijack 6 novembre 2013 15:17

    Hé Naullau !!! ... La V.O du 911, même ma concierge n’y crois plus ... D’ailleurs, à présent, même dans les bistrots, j’ai du mal à trouver quelqu’un qui y croit ; de ce fait, tu es totalement décrédibilisé, à moins que tu joues un jeu, ce qui est encore plus grave.
    .
    Soral a finalement été très malin, de te placer là où tu dois être, par l’intermédiaire de ceux qui vont te lire ... Je ne sais plus (si quelqu’un a l’info, merci de nous l’indiquer) mais même Zemmour a au moins un doute sur le 11/09 et ne parle pas à tout va de complotisme.


    • 1 vote
      Karvok 7 novembre 2013 19:06

      La VO du 11 septembre est peut être fausse, mais la version sauce reopen&co l’est au moins autant sinon plus. Pourquoi ne pas appliquer le même sens critique envers les deux théories ? A chaque fois que quelqu’un remet en question ces théories, il est accusé de travailler pour zebigcomplot. Comme si les faits accessibles, les arguments et la logique avaient besoin d’une origine précise pour être crédible, alors que seule change l’intention de l’émetteur.
       
      Il se pourrait très bien que la CIA ou autre groupe du genre ait influencée et aidée des extrémistes paumés à passer à l’acte, ou alors fais un montage pour les en accuser ensuite, mais il n’en reste pas moins que plus d’une personne ai surement déjà envisagée cette possibilité, et que ça n’a rien d’impossible en soit (les détournements d’avions étaient courants dans les années 90), quoique peu probable.
       
      Est-ce que les étatsunis ont été gagnant dans l’affaire du 11 septembre ? Pas si sur. Ils ont effectivement eu toute latitude grâce à ce choc psychologique pour imposer de nouvelles lois fascistes (suppression des libertés individuels etc, qu’importe qu’il y ai eu ou non de bonnes intentions derrières), pour lancer des guerres aux intérêts stratégiques bien compris, et pour arroser les potos actionnaires de boites d’armement ou assimilés...
      Cependant l’autre versant du 11 septembre, dont l’effet a prit plus de temps à se faire sentir en europe, est que les étatsunis ont perdu leur image de toute puissance intouchable. Leurs guerres peuvent aussi êtres vues comme une réaction paniquée pour sauver la face, pour rétablir leur suprématie. Toute la force des USA était justement d’avoir une telle image depuis la chute de l’urss, qu’ils n’avaient plus besoin de réellement utiliser la force pour arriver à leur fin.
       
      Les multiples guerres déclenchées ensuite par les usa les montre surtout comme des betes blessées, prêtes à mordre tout ce qui bouge, une attitude qui les desserts plus que ne les sert, d’autant plus vu les bourbiers que sont par exemple l’afghanistan et l’irak. La superpuissance et ses alliés tenus en échec par des barbus dans des cavernes, ça le fait pas.
       
      Ces guerres desservent au passage d’autres guerres qui pourraient éventuellement avoir des justifications plus marquées, ou disons plus partagées, mais si c’est vraiment le cas, alors ils doivent prendre leurs responsabilités en tant que dirigeants, et si la situation le nécessite réellement (comme par exemple le gazage massif de populations, pas juste un gazage par ci par là), qu’ils n’attendent pas un prétexte pour intervenir.
      Et vu la propagande acharnée et dégueulasse (sans même prendre de pincettes pour se couvrir à terme, ils s’affolent aussi) mise en place par un paquet de vermines dont agoravox laisse grande tribune, je crains que parfois, il y ai peut être des justifications à une intervention contre l’avis des populations. Seul le temps peut valider de la légitimité de tels choix. Toutefois, le soutien indirect effectif et massif peut également être une solution plus appropriée, selon l’ampleur du problème, en aidant les personnes qui ont la volonté et la capacité physique à prendre les armes contre des dictateurs lointains (et quand c’est lointain, on se sent souvent moins concerné, à moins d’avoir déjà voyagé ou connu des gens qui ont voyagé là bas).


    • 2 votes
      Hijack ... Hijack 8 novembre 2013 11:48

      Karvok,
      .
      Je n’ai lu que le début de ton long post : La V.O est non seulement fausse, mais rigolote ... elle a délivré un permis de massacrer, tuer et détruire impunément. Reopen911, n’ont aucune théorie, si ce n’est demander une enquête indépendante ... et bien que leur façon d’aborder les choses soit quelque peu douteuse, on ne peut tout de même pas les comparer à ceux qui ont réalisé ce false flag pour faire le mal. Reopen, bien que je sois souvent en désaccord sur quelques points, ne font de mal à personne que je sache, personne n’est contraint de les suivre à la lettre.
      .
      Voilà pourquoi je dis qu’il faut éviter de comparer le diable avec celui qui simplement se trompe quelquefois, que ce soit volontaire ou pas.


    • 1 vote
      Duke77 Duke77 8 novembre 2013 12:57

      Karvok : « l’autre versant du 11 septembre, dont l’effet a prit plus de temps à se faire sentir en europe, est que les étatsunis ont perdu leur image de toute puissance intouchable. Leurs guerres peuvent aussi êtres vues comme une réaction paniquée pour sauver la face, pour rétablir leur suprématie. Toute la force des USA était justement d’avoir une telle image depuis la chute de l’urss, »

       

      Nous les complotistes, on est bien d’accord « l’autre versant » c’est bien la théorie de la VO, le géant aux pieds d’argiles frappé en plein cœur, blablabla. Sauf que :

      1/ Les USA ont une armée et un budget militaire 10 fois supérieurs aux autres. 12 porte-avions nucléaires par exemple contre 1 seul en France, zero pour la russie etc… Ils ont donc les moyens d’amener leur force de frappe conventionnelle près d’un pays qu’ils convoitent. Qui peut dire que ce n’est pas l’armée d’un pays qui, au final fait la force de son influence politique et même de sa monnaie ?

      2/ Sans ennemi, les USA ne pourraient faire toutes leurs saloperies impunément, ils l’ont bien vu avec les manifs et le retournement de l’opinion publique pendant la guerre du Vietnam.

      Je pense que tu te fourvoies complètement sur ton analyse à ce sujet : les USA avaient besoin justement de se trouver un nouvel ennemi, à quoi sert d’avoir 12 portes avions et un budget hallucinant pour des black projects sans personne pour les utiliser ? Telle la menace bolchévique pendant la guerre froide qui attisait le sentiment patriotique du peuple américain et assurait un soutient aux campagnes de guerre du gouvernement, la menace terroriste vient jouer ce même rôle : légitimer des actes de guerre contre des pays infiniment plus pauvres et démunis. Personne ne peut imaginer un pays tout puissant dont le budget militaire correspond à la moitié de celui de tous les pays du monde aller agresser des pays peu développé mais riches en ressources juste par ce qu’ils veulent garder la main sur celles-ci. En outre, ce jeux de monopoly est aussi une évolution nécessaire pour contrer l’influence des géants orientaux : Chine et Russie notamment, qui prennent de plus en plus d ‘importance dans l’exploitation des ressources africaines et augmentent leurs capacités militaires. Tout cela n’est pas une vue de l’esprit, les complotistes n’on déniché cette théorie dans un coin obscure de leur cerveau malade paranoïaque mais tout simplement directement à la source : le rapport du PNAC (1998) qui stipule bien qu’il faut un nouveau pearl harbor : http://fr.wikipedia.org/wiki/Project_for_the_New_American_Century

       

      « Les multiples guerres déclenchées ensuite par les usa les montre surtout comme des betes blessées, prêtes à mordre tout ce qui bouge, une attitude qui les desserts plus que ne les sert, d’autant plus vu les bourbiers que sont par exemple l’afghanistan et l’irak. La superpuissance et ses alliés tenus en échec par des barbus dans des cavernes, ça le fait pas. »

      Et il n’y a pas quelquechose qui te choque dans cette vision ? Tu crois vraiment que les USA y ont perdu à renverser des dirigeants indépendantistes comme Saddam Hussein ou Kadhafi (par larbin interposé) ? Je te rappelle que ces gens voulaient s’émanciper de l’influence industrielle de l’occident, de son système d’endettement bancaire (fond monétaire africain pour remplacer le FMI notament), mettre ne place une technologie africain de telecoms, mettre en place le dinar-or pour quitter le dollar… Tu penses vraiment que les dirigeant américains et atlantistes n’ont pas marqué des points ? Tu crois vraiment que le fait qu’un petite partie de leur armée soit empêtrée la-bas ne gâche leur plan ? Tu sais, quand on envoie 2 porte-avions en guerre et qu’il en reste 10 à la maison, on n’est pas vraiment au bout du rouleau... lol

      Le seul argument qu’on pourrait avancer ici, est le coût de la guerre, mais encore une fois ce serait faire preuve d’ignorance : l’état peu s’endetter, si en échange les lobbys privés se gavent (en échappant à l’impôt via les paradis fiscaux en prime), peu importe, de toutes façons quelque soit la tendance politique du peuple et son état de misère, certains font toujours de l’argent. Tu devrait le savoir depuis la crise et les explication de la spéculation à la baisse !

       

      « Ces guerres desservent au passage d’autres guerres qui pourraient éventuellement avoir des justifications plus marquées, ou disons plus partagées, mais si c’est vraiment le cas, alors ils doivent prendre leurs responsabilités en tant que dirigeants, et si la situation le nécessite réellement (comme par exemple le gazage massif de populations, pas juste un gazage par ci par là), qu’ils n’attendent pas un prétexte pour intervenir. »

       

      Je te rappelle que les USA et leurs alliés ont utilisé les gaz et autres armes interdites par les traités internationaux (Vietnam : gaz orange, Irak : uranium appauvri) et les utilisent encore (Israël : phosphore blanc), comme la plupart des armées « modernes » d’ailleurs. Que ceci soit utilisé comme prétexte pour diaboliser un ennemi est juste une forme de propagande. Par exemple, Poutine accusé de truquer ses élections présidentielles par les occidentaux pendant que l’équipe de Bush le fait de son côté et a même ressorti une vielle video truquée de Ben Laden pour raviver la peur quelques jours avant l’élection... Ainsi on accuse l’adversaire d’être un dictateur qui méprise la démocratie au même moment où on manipule son propre peuple avec les méthodes dénoncées. Nies-tu cela ?

       

      Ton paragraphe final est bien crade. On dirait du Jacques Attali, élitiste et décrivant le peuple comme une masse inculte et stupide qui nécessite qu’une élite la gouverne. C’est d’autant plus dégueulasse de dire cela quand on voit le niveau intellectuel des élite occidentales : BHL, usupurpateur qui n’a jamais écris un livre lui-même, Georges Bush, au Q.I. d’huitre, alcoolique, et qui a pu être élu à la suite de son père dans le camp républicain, autre preuve d’une démocratie fantoche : statistiquement, dans un pays de 300 millions d’habitants, combien de chance d’être élu de père en fils ? Et je passe sur tous les exemples qui démontrent que nous sommes dirigés par des mafias aux politiques désastreuses pour l’humanité et l’écosystème … et bien loin du concept de démocratie.

       

      Je vais donc conclure la-dessus pour aller vomir tellement ton commentaire est écoeurant d’imbécilité et de mauvaise foi.

       

      Juste un dernier mot : « et quand c’est lointain, on se sent souvent moins concerné, à moins d’avoir déjà voyagé ou connu des gens qui ont voyagé là bas »

      Merci de confirmer ce qu’avancent sans cesse les complotistes : le fait qu’one ne laisse jamais la parole dans les médias français aux gens les mieux placés (les sources). Ainsi, lors du dernier débat sur le 11 septembre, le réalisateur de l’émission a préféré garder Bigard et Kassovitz plutôt que le scientifique Niels Harrit qui représentait l’association Engineer for truth. Ce qui a permis en passant d’oublier de signaler aux téléspectateurs que des associations de ce type était très actives outre atlantique : 2000 ingénieurs et architectes, l’association de famille des victimes regroupe aussi des centaines de personnes, les pompiers de new york ont monté une asso aussi etc. Au lieu de nous parler de cela, cette émission a fait passer le message que seuls des ados complotistes ou des comiques un peu bas du front pouvaient croire sérieusement en un complot interne, et cela sans connaître vraiment le dossier et sans preuves concrètes, pourtant qui peut dire cela après avoir visionner : "11-Septembre : Le Nouveau Pearl Harbor" de Massimo Mazzucco ? On a eu le même procédé pour les guerres en Lybie et en Syrie. Peu de parole pour les gens sur place : seuls des journalistes qui n’avaient même pas approcher les zones de conflit on pu propager leur avis. Quand a-t-on entendu un démenti au sujet de l’intox sur les avions de chasse de Kadhafi qui auraient tiré sur les manifestant ? C’était un pipeau complet, comme l’affaire des bébés couveuses pour choquer l’opinion publique pour la guerre du Koweit de Bush Sr : http://www.youtube.com/watch?v=ZbnyAIjh0aE

       

      Tu décides de prendre le parti de la mauvaise foi en niant tous CES FAITS ? Libre à toi, nous, complotistes (car conscient des saloperies que des dirigeants illégitimes sont capables de faire), nous te méprisons !


    • 1 vote
      Hijack ... Hijack 8 novembre 2013 15:28

      Merci Duke,
      .
      d’avoir eu la patience de répondre, aussi précisément, pour ma part, plus le courage ...


    • vote
      Andromede95 Andromede95 12 janvier 2014 14:43
      Les réponses au questionnaire de Massimo Mazzucco sur le 11 septembre 2001 sont ici :

    • 6 votes
      l'argentin l’argentin 6 novembre 2013 15:34

      Le seule chose certaine qui ressortira de ce livre c’est des sous sous dans la po-poche pour les 2 !


      • 2 votes
        Mr.Kout 6 novembre 2013 19:44

        Je préféré des gens qui gagne du fric en vendant des livres plutôt qu’en vendant des armes.



      • 16 votes
        Hijack ... Hijack 6 novembre 2013 15:40

        Dommage que l’intervieweur ne relève pas les arguments de Naullau sur les idées de Faurisson ... Nous aurions bien rigolé, si par exemple, lui aurait simplement dit : " Mais Mr Naullau, vous qui êtes journaliste et n’arrêtez pas de dire que vous vous basez sur des faits, rien que sur des faits ... quels faits précis vous contestez sur les théorises soulevées Faurisson - à moins qu’à la place de faits précis, vous vous contentiez seulement ... de ce que l’on vous oblige à croire, dire et faire dire  "


        • 5 votes
          Boom_QaBoom Boom_Boom 6 novembre 2013 16:38

          Oui Hijack, Naulleau cautionne l’ignominieuse loi Gayssot.
          Je comprends pourtant que l’on apprécie pas ou que l’on trouve ce sketch(Faurisson/déporté) de "mauvais goût", mais de là à le trouver "ignoble", il faut quand même raison garder.
          A force de pleurnicher, on va finir par avoir les glandes lacrymales à sec...


        • 2 votes
          jeanpiètre jeanpiètre 6 novembre 2013 16:51

          n’oublions pas son métier et son entrisme dans les cercles médiatiques influents

          on parle de soral , je vais écrire avec soral en m’y opposant 
          mission accomplie pour les médias
          mission accomplie pour l’éditeur

        • 7 votes
          Hijack ... Hijack 6 novembre 2013 17:01

          Boum,
          .
          Avant que je sache de quoi il s’est entretenu avec Soral ... et ce qu’il avait à dire réellement, je pensais sincèrement Naullau courageux, d’oser aller là où ... etc ... mais finalement, ce n’est qu’un touche pipi ... qui a malgré tout peur de se salir les mains !
          .
          D’ailleurs, étant un gars cultivé, intelligent ... sa responsabilité n’en est que plus grande !
          Qu’un Aphatie, Pujadas ou Barbier dise cela ... quoi de plus normal ??? Mais qu’un Naullau se rabaisse plus bas que ça, c’est désespérant pour lui. Je ne luis prédis pas le meilleur avenir, il va être rejeté des 2 côtés ; sauf ... s’il prend conscience de la réalité, mais là, nous en sommes loin ... très loin.


        • vote
          jeanpiètre jeanpiètre 6 novembre 2013 18:19

          vous avez de la chance , savoir trier les chroniqueurs tv , ça prouve une certaine assiduité au moins.



        • 2 votes
          Hijack ... Hijack 7 novembre 2013 00:00

          jeanpiètre,

          .
          Je cite tjrs les mêmes, je suis un fan !
          .
          Mais rassure toi, je ne les suis pas, tout le monde sait les situer.


        • 2 votes
          Boom_QaBoom Boom_Boom 7 novembre 2013 15:24

          Comme quoi on peut être intelligent et cultivé et ne pas être pour autant un intellectuel, c’est à dire avoir un avis raisonnable sur toute chose. Je crois que les reproches que lui faisait Soral sont justes, il a certainement une vraie culture littéraire mais niveau politique, il lui manque la base, à la différence de Zemmour.
          Je lui prédis pas non plus un avenir très populaire (tv ou net) du fait de la position de son cul entre 2 chaises, mais lui reconnais qu’il s’est quand même opposé à la pensée dominante exprimée par Valls et consorts...
          Qu’il édite des bouquins ou qu’il apprenne le français à nos têtes multicolores, puisque c’est sa spécialité !


        • 4 votes
          l'argentin l’argentin 6 novembre 2013 15:55

          Et pendant que nos stars de la polémique font les reblelles droit dans leurs bottes (mais en passant à la caisse) des gens comme Asselineau ou chouard arpentent la France sans un sous et sans livres à vendrent, pour expliquer les véritables enjeux de demain et pourquoi et comment la démocratie nous a été volée !


          • 6 votes
            maQiavel machiavel1983 6 novembre 2013 16:00

            T’ es un peu dur avec eux non ? C’ est clair que je ne mettrai pas Soral au niveau de Chouard au niveau de l’ abnégation et du désintérêt personnel , c’ est le moins qu’on puisse dire, mais au moins il vent des livres dont certains sont émancipateur de la sous culture néolibérale capitaliste , c’ est déjà pas mal !


          • 2 votes
            l'argentin l’argentin 6 novembre 2013 16:12

            C’est vrai que je suis un peu dur mais j’ai pas du tout aimé la vente du t-shirt pour Bruno dans sa dernière vidéo que je trouve très malsaine. Au lieu de répondre aux accusations sur le dissidence-buisness et en mettant ses couilles sur la table en donnant son salaire, il a préféré faire l’anguille et faire le mec dénué d’intérêt en se servant du pauvre Bruno.


          • 5 votes
            Rounga Flifuche 6 novembre 2013 16:38

            Je ne partage pas cette répulsion pour l’argent qui souillerait tout, que je trouve très adolescente. Ca me rappelle mon lycée, où les vrais "rebelles" se permettaient de mépriser un chanteur dès qu’il vendait beaucoup de disques, parce qu’il était tombé dans le "commercial".
            L’argent n’est pas sale. Si un mouvement dissident se créé, il a besoin d’argent. Il faut que les gens comme Bruno Boulefkhad qui se mettent en avant et mènent des combats importants puissent continuer à vivre, sans quoi le mouvement s’essoufle. C’est Kropotkine, qui dans La Conquête du pain, précise que la condition pour laquelle la révolution pourra arriver à son terme, c’est que l’approvisionnement en nourriture continue d’être assuré.
            Abstraction faite de ses analyses, je pense que Soral fait vraiment les bons choix stratégiques . La création d’une communauté ouverte capable de production matérielle et intellectuelle car consciente d’elle-même, la mise en avant de personnes ayant des parcours hétéroclites (Marion Sigaut, Farida Belghoul), et le fait de donner la parole à ceux qui ne l’ont jamais eu, ce sont des choses qui peuvent peser très lourd face au système dominant. Au moins il ne s’agit pas de pleurnicher et de quémander, mais de construire une alternative crédible. Mais tout ça, sans les sous, ça ne peut pas se faire.


          • vote
            l'argentin l’argentin 6 novembre 2013 16:55

            Je n’ai rien contre l’argent mais je trouve que le manque de transparence révèle une certaine gène qui provoque des doutes.
            Moi je gagne 1500 euros par mois et j’ai 5000 euros de côté, tu sais à qui tu parles maintenant et je n’ai aucune gêne à communiquer là-dessus.
            J’avais entendu une fois un député communiste dire qu ’ll gagnait 5000 euros par mois et qu’il reversait 3000 au parti communiste ; bah ça ça me parle car c’est trop facile de fustiger les banques si on s’en met soi-même pleins les poches.
            Effectivement l’argent doit être un moyen et non un but et il arrive à un moment ou un homme comme Soral, qui dit combattre pour la vérité, doit aller au bout de celle-ci .


          • 2 votes
            l'argentin l’argentin 6 novembre 2013 17:01

            Et d’ailleurs ça fait parti des gros problèmes dans notre pays car si chaque salarié pouvait connaître le salaire de son patron y ’aurait peut être moins d’abus. On ne peut pas se révolter quand on n’a pas conscience de l’injustice que l’on subit et cette omerta sur les rémunérations est un moyen de contrôle des masses.
            Imaginez que l’on découvre que Soral ou Dieudo gagne 15 000 euros par mois (ce que gagne d’ailleurs sa Marine), vous croyez vraiment qu’il garderait le soutient de tous ses adhérents ?
            Je parle de son revenu personnel , pas de son entreprise ...


          • 2 votes
            Haze Haze 6 novembre 2013 17:12

            La scène du T shirt est comique c’est vrai.
            " - Alors maintenant voici notre nouveau t shirt, pour exprimer tout notre soutient à .....
            ( merde il s’appelle comment ? )
            ’ le caméraman ’ - Bruno boulefkhad .. "


          • 1 vote
            Mr.Kout 6 novembre 2013 19:52

            L argentin,je vais être taquin faut pas le prendre mal,mais il touche combien de retraite pour service rendu à l’empire F.A ?


            J’ai une correspondance longue comme un jour sans pain au sujet du transfert des profits de vente de bouquins et autre de ER à une entreprise privée.Malgré la creation d’emploi pour des anciens benevoles chomeurs d’er je reste quand meme deçu de cette enrichissement personel de la part de soral et dieudo (meme si vendre des bouquins ou des t shirt c’est pas le pire qu’on est vu) mais bon faut pas etre naif, le cynisme ne rend pas altruiste.



          • 2 votes
            l'argentin l’argentin 6 novembre 2013 20:48

            Il faudrait lui demander mais certainement un salaire de haut fonctionnaire, entre 3000 et 5000 euros je pense , mais oui il serait intéressant de voir si il répondrait à cette question .


          • vote
            Rounga Flifuche 7 novembre 2013 08:27

            Soral doit toucher d’une part un salaire grâce à son boulot de directeur de collection chez Kontre Kulture, et d’autre part les droits d’auteurs à chaque fois qu’il sort un livre. Ces derniers doivent être assez conséquents, étant donné que depuis Comprendre l’Empire il en a sorti beaucoup (Chroniques d’avant-guerre, Yacht People, La vie d’un vaurien, La Création de mode, son DVD de boxe, et enfin Dialogues Désaccordés) qu’il vend des dizaines de milliers d’exemplaires. Sur les droits d’auteur, je pense qu’il n’y a rien à dire : s’il vend beaucoup, c’est normal qu’il touche en proportion. Sur son salaire d’éditeur, je serais certes curieux de le connaître. J’ai cru comprendre que certaines sorties Kontre Kulture cartonnaient bien.
            Ensuite, il y a aussi le coût des procès. On verra ce que donne le procès contre la LICRA, mais si il perd contre elle, ça va lui coûter cher.


          • 6 votes
            le veilleur le veilleur 6 novembre 2013 16:00

            décidément la place doit être trop bonne pour baisser son froc jusqu’aux chevilles
            il aura pas tenu longtemps


            • 4 votes
              maQiavel machiavel1983 6 novembre 2013 16:16

              Non , je crois qu’ il dit ce qu’ il pense !

              Le fait d’ avoir publié le bouquin avec Soral montre même qu’ il a un certain courage ( ou une certaine inconscience ) !

            • 3 votes
              l'argentin l’argentin 6 novembre 2013 16:22

              Tout à fait d’accord, Naulleau est le strict opposé politique de Soral mais tous les deux savent dires des grosses conneries, tous les deux aiment la télé, tous les deux aiment la fête et les filles et tous les deux discutent avec Zemmour  ! smiley


            • 6 votes
              le veilleur le veilleur 6 novembre 2013 16:24

              sa conscience la rattrapé
              surtout quand tu a hazziza mosco et toute la clic au cul
              affaire a suivre


            • 1 vote
              jeanpiètre jeanpiètre 6 novembre 2013 16:53

              @l’argentin

              c’est dire des motivations profondes qui poussent ces deux là à disserter politique et surtout actualité.

            • 6 votes
              Jean Rigole Jean Rigole 6 novembre 2013 16:03

              Naulleau, Domenach, même combat !


              • 5 votes
                QaviQeQuarQo davideduardo 6 novembre 2013 18:18

                J ai beaucoup plus de respect pour naulleau et domenach qui au moins ne font pas cordon sanitaire entre la goche et l extremeu droate

                Je suis rarement d accord avec eu, mais ils discutent, débatent , font vivre la democratie en parlant avec zemmour ou soral.

                contrairement a d autre qui ne voudraient jamais faire une emission avec zemmour "par deontologie" et bienpensance.

              • 3 votes
                Jean Rigole Jean Rigole 6 novembre 2013 19:05

                Je ne jette la pierre ni à l’un ni à l’autre, mais à chaque fois que je vois Domenach, je pense à Naulleau et vice-versa !
                Deux illustrations du dogmatisme de la gauche qui se pare de beaux principes et refuse de prendre en compte la réalité au nom de l’humanisme, de touche pas à mon pote, des droits de l’homme, des Lumières, de 1789, du consensus politiquement correct... Deux prototypes des médias dominants des années 80.
                En attendant, ce type de discours nous a amené à la situation que nous connaissons aujourd’hui.


              • 8 votes
                Super Di$$ident Maliss La Ïbis 6 novembre 2013 16:17

                Naulleau est un petit joueur de la cour des bobos gôôôôôchisants et ne veux pas sortir des limites du bac à sable de la bien pensance unique tout en lorgnant en dessus de ses barrières pour voir ce qu’il y a derrière. Mais ces "Dialogues Désaccordés" c’est un peu comme le frileux qui met un orteil dans la piscine pour voir si l’eau n’est pas trop froide... Et se brûle...
                Avec Eric Zemmour qui veut damer le pion de son comparse, juste pour l’enquiquiner et le tacler, nous écrivons ensemble, donc avec moi Maliss La Ïbis, le Super Dissident plus dissident qu’un dissident, "Loghorrées Cacophoniques" et cherchons éditeur courageux (Jean Robin, si tu me lis...C’est l’moment d’avoir des couilles) pour publier notre ouvrage qui relaiera "Dialogues Désaccordés" au rang de petite musique de chambrette pour timides complexés en manque des rires de Cyril Hanouna.


                • 8 votes
                  ricquet ricquet 6 novembre 2013 16:29

                  Argument de Naulleau = ignominie.

                  C’est à-peu-près tout...

                  J’ai montré cette vidéo à mon clebs, même lui à aboyer de concert avec l’association des ingénieurs et architectes.
                  Pauvre Naulleau, tes paroles sont mensongères, puisque tu es au fait du traitement des actualités laxatives (toujours envie de vomir ?) et de son traitement par les perroquets de presse.
                  Bravo à l’intervieweur des non-alignés.

                  • 3 votes
                    l'argentin l’argentin 6 novembre 2013 16:34

                    Après il faut modérer les choses aussi , le lobby sioniste est puissant mais pas TOUT-PUISSANT !
                    Regardez l’affaire avec Taddei , malgré l’assaut des Cohen et Hanouna il est toujours là .



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès