• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Retraites : Nicolas Demorand et Léa Salamé, chiens de garde face à Philippe (...)
#36 des Tendances

Retraites : Nicolas Demorand et Léa Salamé, chiens de garde face à Philippe Martinez

Un interrogatoire médiatique (théâtral ?) en règle, qui, par bien des aspects, confine à la caricature. Les deux « têtes d’affiche » de France Inter rejoignent la série des intervieweurs qui se sont distingués, depuis le début de la mobilisation en décembre 2019, par leur art d'interviewer les opposants à la réforme des retraites.

source : Acrimed

Tags : Information et Médias Retraites Syndicalisme Grève Léa Salamé




Réagissez à l'article

27 réactions à cet article    


  • 31 votes
    Jérôme L'HÔTE Jérôme L’HÔTE 9 janvier 20:06
    Nicolas Demeurant et Léa Sale.amé

    Chiens de garde oui, c’est déjà ça. En réalité, comme presque tous leurs confrères d’émissions similaires, ils font honte à la profession, décrédibilisent l’ensemble.

    Être payés par les deniers du contribuable de plus, rend leur présence devant nos yeux inadmissible.

    Dans un futur légitime, Lorsque justice sera faite en ce pays, ces personnages auront à rendre des comptes devant la justice. La vraie.


    • 7 votes
      vesjem vesjem 9 janvier 21:58

      @Jérôme L’HÔTE
      attention....antisémitisme !


    • vote
      Grobou de LalornietK 10 janvier 00:08

      @Jérôme L’HÔTE

      France Inter devant vos yeux ? Malade !


    • 12 votes
      Vraidrapo 10 janvier 04:43

      @Jérôme L’HÔTE

      Bôf, les gens ne sont pas dupes, ils savent "qui est qui"... il suffit de parler autour de soi.
      Le Système les a placés là, ces 2 guignols font leur taff vaille que vaille.
      Lorsqu’on voudra et saura comment renverser ce Système, tous les petits "inconvénients" seront réglés...


    • 8 votes
      Jérôme L'HÔTE Jérôme L’HÔTE 10 janvier 05:55

      @vesjem
      Anti quoi ? Je ne connais pas l’appartenance religieuse ou autre de ces personnages. 
      Quand à "voir" France Inter, oui, des extraits vidéos d’émissions radios sont de plus en plus fréquentes sur internet. (Commentaire ultérieur)


    • vote
      vesjem vesjem 10 janvier 08:48

      @Jérôme L’HÔTE
      c’était du second degré ; excuse-moi
      mais le sens reste vrai


    • vote
      Scalpa Scalpa 10 janvier 00:08

      https://pbs.twimg.com/media/EN2gasgWsAE9CqY.jpg

      It’s good to live in the free man country along the side.


      • 9 votes
        BA 10 janvier 08:11

        Vendredi 3 janvier 2020, le gouvernement a transmis le projet de loi sur la réforme des retraites au Conseil d’Etat. Le projet de loi est donc déjà écrit : les syndicats n’ont plus rien à négocier.


        Les réunions entre le gouvernement et les syndicats, c’est de la comédie : ça ne sert plus à rien. Tout est déjà écrit.


        Le journal LE MONDE a pu lire ce projet de loi : en 2027, l’âge pivot sera de 64 ans. Si un Français part à la retraite avant 64 ans, il subira une décote.


        Retraites : l’âge pivot figure dans l’avant-projet de loi instituant le système universel.


        Il entrera progressivement en vigueur à partir de 2022 pour atteindre 64 ans en 2027, sauf si les partenaires sociaux trouvent une solution alternative avant septembre 2021.


        La nouvelle ne va pas faire plaisir au secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger. L’âge d’équilibre (ou âge pivot) figure en toutes lettres dans l’avant-projet de loi réformant le système de retraite, que le gouvernement vient d’envoyer au Conseil d’Etat, ainsi qu’à des caisses de Sécurité sociale, et que Le Monde a pu consulter.

        Conformément à ce qu’avait déclaré le premier ministre Edouard Philippe le 11 décembre 2019, devant le Conseil économique, social et environnemental, l’âge pivot, qui vise à faire travailler plus longtemps les actifs et à résorber le déficit du système de pensions, entrera progressivement en vigueur à partir de 2022 pour atteindre 64 ans en 2027.

        https://www.lemonde.fr/politique/article/2020/01/10/retraites-l-age-pivot-figure-dans-l-avant-projet-de-loi-instituant-le-systeme-universel_6025361_823448.html


        • 11 votes
          albert123 10 janvier 08:40

          Ça fait 15 ans qu’on sait qui sont les chiens de garde qui ont la rage, on les a toujours pas abattus, 

          bref l’inutilité de ce constat en 2020 est évidente, on sait depuis un bail qui est l’ennemi, mais faut encore en rester au niveau niveau de l’indignation, 

          bah indignez vous, et surtout continuez de relayer leur tronche de collabos en crevant à petit feu


          • vote
            vesjem vesjem 10 janvier 08:51

            @albert123
            sois optimiste


          • 1 vote
            albert123 10 janvier 09:41

            @vesjem

            il n’est pas question d’optimisme ou de pessimisme.


          • 3 votes
            Traroth 10 janvier 14:52

            @albert123
            Pas tout le monde, manifestement. D’ailleurs, les sondages comme les élections montrent clairement que la majorité CROIT ce que la télé lui dit.

            Aujourd’hui, avec les Gilets Jaunes et les grèves, la révolte a l’air générale, mais en 2022, la seule conséquence, c’est que la finance devra remplacer la marionnette Macron par une autre, genre Wauquiez, Le Pen, Jadot ou Le Drian. Et tout continuera exactement de la même manière pendant encore 5 ans. Ceux qui veulent réellement changer les choses sont décrédibilisés par les Salamé, Demorand, Barbier, Seux, Aphatie, Saint-Criq et autres. Tout le monde dit ne pas croire ce qu’ils racontent, mais les résultats électoraux imposent une autre conclusion.


          • 13 votes
            Curiosus Curiosus 10 janvier 09:30

            La dame...là... ?! 

            C’est pas celle qui s’est faite chopper à rouler sans permis, il y a quelques années ?

            C’est pas elle qui a joué la petite fille boudeuse en disant :

            "j’ai fait une grosse bêtise" ... tandis que Ruquier ramais pour faire passer la pilule ?

            et au fait ; a t’elle eu des suites ?

            Il est bon de rappeler ces choses aux donneurs de leçon.


            • 18 votes
              zygzornifle zygzornifle 10 janvier 10:20

              Presque tout les journalopes sont en marche , avant ils roucoulaient pour hollande et avant ils roulaient pour sarko , ils ont le crane creux et le gouvernement fait caca dedans pour remplir ...


              • 7 votes
                pele mele pele mele 10 janvier 11:17

                Cela belle lurette que les journaleux français sont cooptés.

                Les journaleux indépendants c’est une autre histoire.
                Quant aux universitaires faisant office de journaleux lèche-culs politiques au micro de France Pinder & France culture.

                A Malte, c’est le seul endroit au monde où les journaleux risquent leur vie.

                Ils ont permis aux zélotes de mettre la main sur la désinformation.

                Tous les français et françaises votent pour les "ILS" de l’assemblée et du sénat .


                 


                • 5 votes
                  julietfox 10 janvier 12:20

                  Après Mélenchon ( qu’on l’aime ou pas) c’est Martinez qu’il faut abattre.


                  • 3 votes
                    albert123 10 janvier 14:40

                    @julietfox

                    ça laissera peut être la place à une véritable opposition qui ne soit pas sous contrôle, une opposition avec des "balls" qui file vraiment la chiasse au pouvoir en place, 

                    Pas un truc à la sauce Ruffin, demi giclé de Soral en version chanté avec une cuisine rouge en décor de fond en guise de canapé, 

                    Ni un truc à la sauce rap du XVIeme dont le petit bourge Besancenot a le secret

                    Martinez pense plus à sa réélection qu’a défendre le système de retraite, il flatte donc les syndiqués cocus en se montrant faussement combatif, puis une fois réélus, il sacrifiera les moutons qui l’ont suivis comme prévu initialement lors du dîner au château avec les Macron / Trogneux. 

                    idem avec la Merluche, toujours capable de dire tout et son contraire, en fonction de ce que sa loge lui de faire ou non, en ce moment c’est de saluer l’évasion de Ghosn contre la méchante souveraineté des japonais, 

                    j’imagine bien la tête du militant cocu de LFI qui entend le gourou saluer l’ex pdg de Renault Nissan pour son évasion miraculeuse.

                    la question n’est pas d’aimer ou non, c’est juste qu’on a besoin d’autre chose que des clowns et de leurs chorégraphies surjouées.


                  • 4 votes
                    Traroth 10 janvier 14:54

                    @albert123
                    Voila exactement ce que je disais plus haut. Quel que soit l’opposant qui se présentera, on vous le fera détester exactement de la même manière ! Et vous ne marchez pas, VOUS COURREZ !


                  • 1 vote
                    le421 10 janvier 18:21

                    @Traroth
                    Ah que non, ah que non !!
                    Si vous lui parlez d’opposition d’extrême droite pour lutter contre la droite, il va être ravi !!
                    Mais une opposition de gauche, c’est forcément mauvais.
                    Et les friqués choisiront toujours de préférence la peste brune quitte à en payer les conséquences aux dangereux rouges car ils seront facilement avantagés par les fachos.
                    Ceux-ci fonctionnant au bakchich...


                  • 7 votes
                    nowhere man 10 janvier 19:04

                    @julietfox
                    Mélenchon son compte fut définitivement réglé cette nuit chez Hanouna around midnight en direct dans un débat-bordel à faire pâlir le fantôme de Michel Polac, par Hanouna himself... de mémoire : "Mélenchon a insulté le crif, ses propos sont antisémites..."

                    Martinez est une proie facile car médiocre à l’oral, donc on "invite" le diable pour se le faire cramer démocratiquement.

                    La preuve de l’existence d’un projet d’abattre la CGT (révolutionnaire forcément !) tout en cajolant la CFDT (collabo réformiste évidemment), c’est de marteler jusqu’à la nausée que c’est la CGT qui bloque la "réforme".

                    Or FO, Sud et La FSU font front commun avec la CGT. Le mensonge médiatique quasi unanime est avéré. 
                    Il se trouve q’il y a quelques jours (dimanche je crois) le patron de FO sur bfm à dézingué les chiots de garde ce jour là. Un massacre joussif. Le bonhomme dont j’ai oublié le nom mais qui mérite d’être connu était sur la même ligne que Martinez à 90%, le talent de débatteur en plus. 


                  • vote
                    julietfox 11 janvier 11:14

                    @albert123
                    Sauf que.
                    Ce sont les syndiqués ou non, qui ont démarré cette grève, et le Berger aura affaire avec des moutons enragés.
                    D’où vient Sud Rail ? Cherchez un peu.


                  • 4 votes
                    albert123 11 janvier 11:19

                    @le421

                    "Si vous lui parlez d’opposition d’extrême droite pour lutter contre la droite, il va être ravi !!"

                    ah la revoilà cette bonne vieille gauchiasse qui monte au créneau quand on critique ses idoles

                    j’aie juste pas le temps en fait d’équilibrer les comptes pour vous faire ce plaisir puéril. 

                    pas le temps, et surtout même plus l’envie de vous le dire pour rassurer votre petit cœur de gauchiasse chochotte persuadée de militer pour le camp du bien.

                    votre camp est aussi pourri que celui d’en face.
                     
                    donc vous pouvez remballer vos arguments en carton sur la peste brune, les fachos et votre champ lexical pour simplet qui n’est pas foutu d’offrir autre chose comme discours, et ce juste pour vainement tenter de justifier l’utilité de cette fausse opposition totalement contrôlée.


                  • 1 vote
                    le421 11 janvier 17:08

                    @albert123
                    Ah, j’ai touché la corde sensible...
                    Les bonnes vieilles insultes du type qui se fait pipi dessus  !!!
                    Gamineries !!  smiley


                  • vote
                    vesjem vesjem 14 janvier 08:16

                    @julietfox
                    pas tout-à-fait vrai
                    il faut, par merdias interposés, garder absolument merluche à un "niveau de sécurité" bien inférieur à marine, pour qu’au second tour ...les dés soient à tout coup pipés
                    excepté pour les élections "secondaires" qui ne remettent pas en cause la direction néo-capitaliste mondialiste


                  • 7 votes
                    le421 10 janvier 18:23

                    Léa Salami a fait combien en audience avec son émission de mer.. hier soir ?

                    Bien fait pour sa gueule !!

                    A virer.

                    Sauf qu’elle a la bénédiction de Ernotte, Veil et donc de Macron...



                      • 5 votes
                        toubib41 12 janvier 19:40

                        Fille de ministre libanais, nièce de diamantaires, scolarité à l’école alsacienne...tout est dit.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Bob34

Bob34

Le bob.


Voir ses articles







Palmarès