• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Vidéos complotistes : La guerre est déclarée (Le Tube, Canal+, (...)

Vidéos complotistes : La guerre est déclarée (Le Tube, Canal+, 3/03/2018)

Reportage du magazine média de Canal+, Le Tube, sur la lutte entre complotistes et anti-complotistes sur Internet. Avec La Tronche en Biais, Rudy Reichstadt, Defekator et Jacques Grimault.

Tags : Internet Complot Conspirationnisme Zététique




Réagissez à l'article

84 réactions à cet article    


  • 6 votes
    Maetha 6 mars 10:55


     Vidéo débile.

     Du niveau des "anticonspis" qui tentent désespérément d’installer un brouillard équivoque et stable...

     C’est nul au point de se demander si elle n’a pas été faite par des "anti-anticonspis", ce qui la rend, à ce moment-là, assez rigolote.


    • 7 votes
      Zatara Zatara 6 mars 13:17

      pas d’Islamo conspis ? pas de Fourest ?....put... deçu... heureusement y’avait Rudy et les telletubbies de LTEB.... Mon Dieu, que c’est niais toussa....


      • 4 votes
        La mouche du coche La mouche du coche 6 mars 15:47

        Très logiquement la Tronche en Biais, Rudy Reichstadt, Defekator et Jacques Grimault sont dans le même camp, celui du pouvoir en place. Méfions nous de ces gens.


      • 4 votes
        Le Sudiste 6 mars 17:32

        @La mouche du coche
        Très logiquement la Tronche en Biais, Rudy Reichstadt, Defekator et Jacques Grimault sont dans le même camp, celui du pouvoir en place.

        Pas vraiment non...


      • vote
        mat-hac matthius 6 mars 17:51

        La chaîne Astronogeek est complotiste. Je préfère Hugo Lisoir.


      • 3 votes
        La mouche du coche La mouche du coche 6 mars 19:35

        @Le Sudiste
        Vous n’avez pas compris la différence entre la vraie dissidence et la fausse. Grimault et la tronche en biais sont de faux dissidents. Ils sont mandatés par le Système pour discréditer la vraie. C’est pervers mais c’est comme ça.


      • 4 votes
        Le Sudiste 6 mars 20:07

        T’as raison, je suis un con, je comprends rien. Heureusement que t’es là.


      • 2 votes
        La mouche du coche La mouche du coche 6 mars 20:12

        @Le Sudiste
        Oui je reconnais que c’est très difficile. Nos ennemis sont très forts, mais je heureusement je suis là smiley


      • 2 votes
        Le Sudiste 6 mars 21:37

        @La couche du moche

        Et j’en profite ! Je suis d’ailleurs très impressionné par la liste des vrais dissidents que tu nous donnes. J’avoue, je ne les connais pas mais je n’ai ni ton savoir ni ta culture.

        Merci à toi pour ces éclairages salutaires.


      • 1 vote
        Belenos Belenos 6 mars 22:40

        Les vrais dissidents, c’est comme les vrais chasseurs ?


      • vote
        La mouche du coche La mouche du coche 8 mars 13:02

        @Belenos
        Non c’est le BON chasseur.


      • 10 votes
        files_walQer files_walQer 6 mars 13:18

        video : "nous on veut juste que les gens aient conscience de "est-ce que ce que je crois est prouvé""


        Cet argument est opposable sans problèmes aux gens qui croient que trois tours se sont effondrées symétriquement à une vitesse proche de la chute libre à cause de deux avions.
        Est-ce que c’est prouvé ?? Je veux dire par des arguments sérieux !!!

        video : "il va être temps de remettre en marche l’esprit critique"

        Ah mais je suis bien d’accord, ceux qui croient que trois tours se sont effondrées symétriquement à une vitesse proche de la chute libre à cause de deux avions ne savent même pas ce qu’est l’esprit critique.

        Le tube ?? Un tube percé !

        “Seuls les plus petits secrets ont besoin d’être protégés. Les plus gros sont gardés par l’incrédulité publique.” Marshall McLuhan

        • 1 vote
          Le Bordelleur Le Bordelleur 6 mars 14:15

          Vled tapas à 2m22s. Certainement une référence à : Vlad Tepes
          https://fr.wikipedia.org/wiki/Vlad_III_l’Empaleur

          Quand à Defakator, sa vidéo sur la lune est indigente...


          • 4 votes
            CoolDude 6 mars 15:28

            Et c’est la GUERRE !!!

            Les "Gentils" Anti-Complotiste (ou Anti théorie du complot) VS Les Méchants Complotiste (Pro théorie du complot) !

            Et les gentils vont rendre coup pour coup !!! Parce qu’ils se sentent sûrement agressé, enfin j’imagine...

            Pfff...

            Personnellement, moi, ça va !


            • 3 votes
              CoolDude 6 mars 15:47

              @CoolDude

              N’empêche, ça doit être mon coté complotiste... Mais je dirais bien à ces nouveaux chevaliers de la Post-Post-Vérité-Officialé de se méfier des journalistes, de Conspiracy Watch, etc... Car c’est très politique tout ça. Et la politique et les faits !

              Mais, si je pense cela, c’est parce que je dois avoir un cerveau malade comme on dit.


            • 1 vote
              Joe Chip Joe Chip 6 mars 16:00

              @CoolDude

              On s’en doute puisque ce dualisme est réversible : les "gentils" conspirationnistes VS les salauds anticomplotistes et autres "rationnalistes" à la solde du "systèèèèèèèèèmeuuuh". 


            • 3 votes
              Cobat19 Cobat19 6 mars 16:44

              Defakator, Hygiène Mental etc...j’ai vu des vidéos de ces mecs là et ils ne m’inspire pas franchement confiance, je veux dire, ils ont raison de combattre les théories du complot du style "enfants esclaves sur Mars" ou "la terre plate" car ce sont pas des théories mais des insultes au bon sens !


              Ceci dit, je suis prêt à parier que, d’une manière ou d’une autre il vont essayer de nous expliquer que le nuage de Tchernobyl a bel et bien respecter les frontières Françaises, que la fiole de Colin Powell été une vrai preuve, que le rapport Postol prouve l’inverse de ce qu’il démontre etc...et tous ceux qui affirmeront le contraire seront des soucoupistes de la terre plate illuminatruc...

              Le pire n’étant jamais sûr, j’attends de voir, mais je suis sûr à 90% qu’ils vont essayer de faire un truc du genre.



              • 5 votes
                Belenos Belenos 6 mars 20:53

                @Cobat19
                De fait, ils militent par exemple en faveur d’une vaccination intensive et systématique, ce qui est autrement plus conséquent que des histoires de Terre plate. Le message résultant de cette confusion : vous vous interrogez sur le bénéfice risque/avantage de la vaccination obligatoire = vous êtes un zozo qui pense vivre à la surface d’une planète-galette. Technique bien connue pour rendre non crédible une position adverse : l’associer faussement avec une croyance insoutenable et comique. 


              • vote
                Zatara Zatara 7 mars 00:40

                @Cobat19
                Defekator est plutôt salutaire dans l’ensemble malgré un ou deux points ou il s’en tient à une base "scientifique" institutionnelle... Le reste est globalement de la daube en barre.


              • 3 votes
                Le Bordelleur Le Bordelleur 6 mars 19:25

                Dans une certaine mesure, d’avoir des anticomplotistes qui s’attaquent aux thèses les plus absurdes pourrait être utile. Après tout on est pas obligé de se coltiner dans notre quotidien des types qui ont découvert sur le net que la terre était plate... smiley

                Malheureusement, le cœur de cible de leur combat sont les théories alternatives sur le 11/09/2001.

                En réalité, les autres combats, débunker les théories de la terre plate par exemple, c’est juste là pour leur donner du crédit dans une lutte gagnée d’avance.

                Ils mènent de faux combats pour faire oublier que Jérôme Quirant s’est en réalité vautrer face à Bigard et Kassovitz, qui ne se sont pourtant pas des foudres de guerre sur le sujet du 11/09, mais justes des personnages médiatiques.


                • 2 votes
                  Belenos Belenos 6 mars 20:27

                  Le mec qui se masque des pieds à la tête sous prétexte qu’il prendrait des risques en affirmant que la Terre est ronde...  smiley


                  Vidéo à prendre au second degré. 

                  • 5 votes
                    mjk mjk 6 mars 23:08

                    Je n’ai jamais croisé ne serait-ce qu’un seul "anti-complotiste" sincère de toute ma vie, et ce n’est pas faute d’avoir cherché.
                      
                    Car autant l’"anti-complotiste" adore discuter pendant des heures avec un "complotiste" outrancier à l’orthographe douteuse qui le prend pour un mouton gavé de propagande télé, voire pour un parfait imbécile, autant il déteste avoir à échanger plus de quelques lignes avec un interlocuteur qui le considère plutôt comme un pathétique chien de berger animé d’une mauvaise foi absolue, seule à même d’expliquer pourquoi un individu doué d’une intelligence normale, voire supérieure, peut s’abaisser à défendre bec et ongles des versions officielles qui n’ont, bien souvent, ni queue ni tête.
                      
                    En fait, les "anti-complotistes", c’est un peu comme les escrocs : ils sont toujours souriants, sympathiques et prompts au dialogue, sauf quand ils savent que vous savez.


                    • vote
                      Belenos Belenos 7 mars 01:01

                      @mjk
                      Je ne sais pas ce que vous appelez des anti-complotistes mais moi je croise souvent des "confiants" et ils sont sincèrement confiants (dans le système médiatique, dans les institutions, dans les agences gouvernementales, dans la science officielle, etc.) 


                    • 1 vote
                      mjk mjk 7 mars 23:49

                      Ils s’appellent eux-mêmes ainsi. Retors comme ils sont, ils n’approuveraient pas la définition - en se gardant bien toutefois d’essayer de la réfuter - mais il s’agit en gros de tous les défenseurs acharnés des vérités officielles.
                       
                      Des personnes qui, au nom de la vérité, se saisissent de leur plus belle plume pour rendre noir ce qui est blanc, et inversement.
                       
                      Leur posture est intenable car ils n’osent céder sur rien, de peur que tout s’écroule. Ils défendent donc systématiquement les versions officielles par paquets de douze ; JFK, 11-Septembre, Big Pharma, Pearl Harbour, etc.
                       
                      C’est ce qui me permet d’affirmer sans crainte d’être démenti que ces gens-là sont des escrocs d’une mauvaise foi absolue.
                       
                      C’est pour cette raison que quelqu’un comme Reichstadt, par exemple, refuse de débattre avec Hamza (qui, malgré tout le respect qu’on lui doit, ne boxe pourtant pas dans la catégorie irréprochable). Rudy se sent morveux et ne souhaite pas être mouché.
                       
                      Pour ajouter au grotesque de cette posture, je note qu’elle s’accompagne d’une vision du monde qui est en fait un négatif de la réalité, dans lequel - le vrai devenant faux et le faux devenant vrai - Boulin était un piètre nageur et DSK fut victime d’un complot antisémite.
                       
                      Ces doxosophes amateurs et professionnels fustigent donc chez les autres un "complotisme" dont ils sont pourtant eux-mêmes friands. Il est vrai que ce n’est pas tout à fait le même. smiley
                       
                       
                      Au sujet des "confiants", je crois que la sincérité de bon nombre d’entre eux est très discutable. Combien appartiennent plutôt à cette catégorie ?
                      https://www.youtube.com/watch?v=wpjXaNDfCxo&feature=youtu.be&t=3m36s


                    • 1 vote
                      Belenos Belenos 8 mars 23:37

                      @mjk
                      En effet, c’est une sincérité qui repose sur le désir de ne pas trop creuser les apparences rassurantes. Disons qu’ils veulent sincèrement éliminer le risque de découvrir quelque chose d’effrayant. Ils veulent sincèrement continuer à se raconter que toute autorité est juste et bonne.  smiley


                    • 2 votes
                      maQiavel maQiavel 9 mars 12:09

                      @mjk& Belenos

                      Quand on déconstruit l’édifice théorique, idéologique et paradigmatique de ces « anti-complotites », on constate qu’il se fonde sur  une grande confiance qui se mue en intime conviction puis en croyance et pour finir en dogme manichéen. C’est le dogme selon lequel la » démocratie « est le meilleur système possible et représente le Bien. Mais attention : pas la démocratie dans le sens authentique du terme (d’où mes guillemets inversés), chez deux ce mot est un ensemble de valeurs progressistes et d’illusions.

                      Envisager par exemple que dans une grande » démocratie « comme les Etats unis, le pouvoir puisse tuer ses propres citoyens  est à leurs yeux une absurdité sans équivalent, puisque ce pays malgré certains de ses défauts (qu’ils reconnaissent), incarne à leurs yeux le Bien. Par contre, pour un pouvoir non »démocratique « comme celui de Bachar al Assad qui « massacre son peuple » selon la formule consacrée, c’est tout à fait normal car il incarne le Mal. 

                      Quand ces gens là luttent contre le « complotisme », qu’ils ne définissent jamais au passage, ils sont dans une croisade sacrée pour la défense de leur vision du monde contre les hérétiques. Cette vision correspond tout à fait à celle de Reichstadt. C’est la raison pour laquelle je ne pense pas que lui et beaucoup d’autres ne soient pas sincères, ils le sont. Il faut juste avoir la patience de les écouter attentivement et faire l’effort de les comprendre.


                    • 1 vote
                      Belenos Belenos 9 mars 12:53

                      @maQiavel

                      "Quand ces gens là luttent contre le « complotisme », qu’ils ne définissent jamais au passage, ils sont dans une croisade sacrée pour la défense de leur vision du monde contre les hérétiques." 

                      Absolument, de sorte que leur "anticompotisme" alimente la croyance en un "complot complotiste" (l’idée que des gens complotent pour propager le complotisme et qu’il faut les arrêter par tous les moyens). Pour le dire plus simplement : ils sont sincères mais ils sont fous. Les paranoïaques font exactement ce qu’ils reprochent aux autres (et que les autres le plus souvent ne font pas). Par exemple le parano pense : "Je sens que cette personne se méfie de moi" sans se rendre compte de ce qu’elle fait en se disant ça. C’est comique mais évidement dangereux, parce que ça peut rapidement atteindre un niveau où les mesures les plus absurdes et contradictoires sont justifiées par renversement accusatoire, comme par exemple interdire l’usage de la liberté au nom de la liberté, persécuter des clowns et menacer des journalistes pour préserver les >> droits de l’homme << et la >> démocratie <<.  

                      https://www.agoravox.tv/actualites/medias/article/loi-macron-contre-les-fake-news-qu-76360


                    • vote
                      Sentero Sentero 9 mars 15:58

                      @maQiavel

                      Envisager par exemple que dans une grande » démocratie « comme les Etats unis, le pouvoir puisse tuer ses propres citoyens  est à leurs yeux une absurdité sans équivalent, puisque ce pays malgré certains de ses défauts (qu’ils reconnaissent), incarne à leurs yeux le Bien.

                      Non... par exemple je n’ai pour ma part aucune difficulté à envisager qu’un gouvernement "démocratique", par raison d’Etat, en vienne à supprimer de ses propres citoyens et particulièrement les EUA... car pour moi ce pays n’incarne en aucun cas le bien... tout au plus peut-il incarner UN (et pas LE) "moins pire".

                      D’ailleurs je suis toujours intéressé que l’on m’explique quel régime/système serait moins pire que la "démocratie"... j’entends par là la "démocraties libérales" telle qu’elles existent en Europe occidentale (avec ses multiples variantes... France, GB, Suisse, pays scandinaves... mais on pourrait élargir aux EUA, au Japon..) Par ex concrètement selon vous quel pays actuel (hors démocratie libérale) pourrait représenter un modèle moins pire ?


                    • vote
                      Zatara Zatara 9 mars 16:26

                      @Sentero
                      Par ex concrètement selon vous quel pays actuel (hors démocratie libérale) pourrait représenter un modèle moins pire ?

                      puisque vous faites la distinction dans les différents nuances ""culturelles"" de ""démocratie"", je me demande alors en quoi la démocratie est à considérer comme un "système" ou un"régime" en soit... s’agit il d’élever des murs et des toit, de les appeler "institutions" pour rentrer dans cette case ? s’agit il d’avoir une assemblée en demi cercle, ainsi qu’un perchoir ? est ce qu’une esthétique de ce système suffit ? ou est ce par les lois qu’on reconnait un modèle démocratique ? est ce que des ouvriers qui choisissent entre 2 chefs d’atelier est démocratique dans une entreprise ? parler de modèle démocratique sans évoquer les valeurs inhérente à ce modèle (ou en tous cas, telles que nous les entendons en occident, d’une manière historique), n’est ce pas une forme de leurre ? et pardon pour le godwin, mais sans chercher à faire porter le chapeau sur le peuple allemand contrairement à la doxa (façon bouc émissaire), Hitler a bien été élu démocratiquement. Aussi, parler de démocratie telle quelle, et tel que le paradigme actuel le conçoit du point de vue idéologique, est semblable à disserter sur l’éther de l’espace... Je préfère voir le modèle ""démocratique"" comme une conséquence et non une cause d’un certain degré d’avancement civilisationnelle. Ses dérives sont à l’image même du degré de corruption nécessaire (et sa répartition) pour faire tenir un tel système. En définitive, ce n’est pas tant un modèle de gouvernance que de stabilité. La stabilité se passe de morale, soit... nous en paierons le prix.


                    • vote
                      Zatara Zatara 9 mars 16:28

                      @Sentero
                      nous en payons le prix....


                    • vote
                      Zatara Zatara 9 mars 16:33

                      @Sentero
                      Par ex concrètement selon vous quel pays actuel (hors démocratie libérale) pourrait représenter un modèle moins pire ?

                      en terme de souffrance ou de mort ? en terme d’hypocrisie ? en terme de richesse et de confort ? ça compte double à domicile ?


                    • vote
                      Sentero Sentero 9 mars 16:46

                      @Belenos

                      @Maqiavel

                      Avez-vous vérifié qu’ils ne définissent pas le terme de complotisme... les spécialistes qui écrivent sur ce thème sont souvent des historiens des sociologues voire des psychologues et, pour les articles que j’ai lu, ils commencent justement par définir soigneusement le terme et le distinguer de la simple croyance en l’existence de complots... car je n’ai jamais vu ou lu un anti-complotiste un peu sérieux nier l’existence de complots dans l’histoire ancienne ou contemporaine.

                      Si je devais donner une définition de complotisme je commencerais par citer un extrait de Mein Kampf, attention je ne cherche ni le point Godwin ni à assimiler les complotistes au Nazis   smiley ... je le cite car il résume d’une manière extraordinaire ce qui distingue un "historien" (qui mettra généralement en avant la multicausalité) d’un "narrateur" qui insistera (par intérêt/efficacité/idéologie...) sur un récit uni-causal et qui en l’occurrence fait preuve selon moi d’une démarche complotiste :

                      "l’art de tous les vrais chefs du peuple de tous les temps consiste surtout à concentrer l’attention du peuple sur un seul adversaire, à ne pas la laisser se disperser. Plus cette assertion de la volonté de combat d’un peuple est concentrée, plus grande est la force d’attraction magnétique d’un pareil mouvement, plus massive est sa puissance de choc. L’art de suggérer au peuple que les ennemis les plus différents appartiennent à la même catégorie est d’un grand chef. Aussitôt que la masse se voit en lutte contre beaucoup d’ennemis, elle se pose cette question : est-il possible que tous les autres aient vraiment tort et que, seul, notre mouvement soit dans son droit ? (…) C’est pour cela qu’il faut toujours mettre dans le même tas une pluralité d’adversaires des plus variés (…). Cela fortifie la foi dans son propre bon droit et augmente son exaspération contre ceux qui s’y attaquent."

                      Puis je rajouterais, Maqiavel, votre propre définition car elle parait tout à fait claire et lucide (et pas du tout parce que chercherais à faire une espèce d’attaque ad homimem un peu vicieuse)... je vous cite :

                      "tendance à interpréter des pans entier de l’histoire et de l’actualité comme le résultat exclusif de l’intervention de forces obscures qui tentent d’imposer un pouvoir invisible par des moyens vils (...) tout ce qui existe est exclusivement le produit d’une action structurée qui a été déployé comme prévu par les comploteurs et a atteints ses objectifs comme prévu" 

                      Et je rajouterais cette image, toujours de vous, que j’ai bien aimé :

                      "pseudo-religion, dotée d’un Diable (le comploteur dominateur), de damnés (ceux qui ne croient pas au complot , les inconscients) et d’élus (ceux qui ont découvert le complot, les insoumis), et il enclenche pour finir les emballements mimétiques caractéristiques de la pseudo-religion dont le manichéisme ( et bien sur on est soi même du coté du bien )."

                      Il me semble Maqiavel et Belenos, qu’en suivant régulièrement Agoravoxtv, vous expérimentez tous les jours ce que le complotisme veut dire... pour ma part je vais très régulièrement sur ce site pour m’informer (car il y a de nombreuses informations très intéressantes qui s’y diffusent) ET pour mieux comprendre les ressorts du complotisme (car il y a des nombreuses narrations complotistes qui y circulent et que ce phénomène m’intéresse).

                      Enfin Maqiavel il me semble que vous trouvez plus dangereux le fidélisme de la majorité de la population que le complotisme d’une frange plus réduite... je ne sais pas trop quoi en penser... j’ai l’impression que le discours officiel occidental est somme toute assez rationnel (rationnel ne signifie pas ici moral ou bon mais essayant de tenir compte d’une certaine réalité) alors que les narrations complotistes me paraissent, dans leurs majorités, plus délétères car à mon avis plus irrationnelles... (je ne parle pas de la critique de la VO du 11/09 qui peut avoir un pan tout à fait rationnel ni de la critique de l’OTAN, empire US, sionisme, UE... etc etc...) je parle plutôt des explications systématiques qui verront par exemple dans toute révolution une manipulation d’un petit groupe occulte, dans toute révolte une révolution colorée... et des narrations "délirantes" qui tournent réellement à la pseudo-religion (illuminatis/reptilien/soucoupisme/grands anciens...) auquel j’associerais pour ma part le Grand complot juif mondial... 

                      Evidemment vous me direz que les anti-complotistes tombent aussi dans une croisade contre le mal comme si cela prenait aussi un caractère pseudo-religieux... ce n’est pas mon impression, les anti-complotistes sont rarement des "militants" ni des "croyants" d’une cause (je parle ici des internautes landas) ...à ce que je vois il s’agit d’individus assez ordinaires et un peu conservateurs... ils sont plutôt prudents, sur la défensive et ne désirent pas tellement changer le monde... c’est peut-être, à la fois leur force et leur faiblesse...


                    • vote
                      Sentero Sentero 9 mars 17:02

                      @Zatara

                      Vous ne répondez pas à ma question qui est pourtant extrêmement simple... elle ne comporte aucun piège... quel pays actuel (hors démocratie libérale) pourrait représenter un modèle moins pire que les démocraties libérales actuelles ? ...

                      Bref si la France abandonnait son régime/système actuel quel système actuel voudriez-vous la voir adopter ? ...quel pays désireriez-vous, vous Zatara, qu’on prenne pour modèle pour changer notre régime/société/système ?


                    • vote
                      Zatara Zatara 9 mars 17:53

                      @Sentero

                      Vous ne répondez pas à ma question qui est pourtant extrêmement simple... elle ne comporte aucun piège... quel pays actuel (hors démocratie libérale) pourrait représenter un modèle moins pire que les démocraties libérales actuelles ? ...

                      ....Vous ne m’avez pas compris : votre question n’a fondamentalement aucun intérêt en soit...

                      Soit vous avez un problème pour identifier le cadre fondamentale dans lequel il faut repenser la matrice (grosso merdo : la façon dont sont calculé certains prix et les modalités d’échanges au regard de l’écosystème planétaire ainsi que la liberté de se reproduire sans aucune limite)

                      ....Soit c’est un sophisme conscient visant à faire croire qu’un modèle ""démocratique"" en particulier est à copier en tant qu’il serait un modèle digne d’intérêt, puisque faussement assimiler au moindre mal (et connaissant ce léger penchant pour les chapeau de cow boys, je ne serais pas surpris qu’il s’agisse d’un n-ième prosélytisme discret) ....

                      Et si je vous demandais de choisir la moins pire dictature comme référence pour votre propre pays, laquelle choisisseriez vous et surtout, pourquoi ?

                      Les problèmes actuelles, et leurs conséquences irréversibles à l’échelle de plusieurs générations ne pourront jamais se résoudre dans un cadre démocratique national, du simple fait qu’ils se conçoivent à l’échelle de la planète et que le pouvoir inertiel du/des paradigme(s) qui soutiennent cette vision mortifère à long terme ne sont pas, et ne seront jamais dissous avant que la terre ne deviennent qu’une vaste planète déserte avec des villes fortifiés-ilots-barges flottantes de super riches. Qui sera responsable ? Est ce que la démocratie d’un pays est la clé au regards des phénomènes bien réel observés sur environnement ? En quoi le degré de stabilité d’un pays (du moment qu’il ne tombe pas dans le chaos) est plus important que le sort de la planète entière.

                      Vous m’emmerdez avec votre vieille lubie démocratique en tant que modèle idéologique (religion) à suivre : d’une part, elle est aussi creuse qu’elle n’en a jamais eu le goût, et d’autre part, cette lubie est foutrement secondaire au regard de la façon dont la réalité du système (dit démocratique) se fait allégrement violé et exploité, tout comme elle n’a strictement aucun poids ni même la moindre dignité (paye ton ONU de clowns) dans la façon d’appréhender et résoudre les problèmes de ce monde.


                    • vote
                      Zatara Zatara 9 mars 18:02

                      @Sentero
                      franchement, faut sortir un peu, hein ? Changer de logiciel..... La guerre froide, les vilains cocos, toussa, toussa, c’est fini.

                      Commencer par intégrer que la démocratie n’est en rien "emmerdante" quand on en contrôle un nombre de rouage suffisant (humainement et fiduciairement). Mieux : on se paye une légitimité grâce à la moitié + 1 des moutons les plus cons. Encore une fois, la ""démocratie"" ou l’esthétique démocratique (finance/politique/média) est un modèle de stabilité, en aucun cas un modèle de gouvernance.


                    • vote
                      maQiavel maQiavel 9 mars 18:46

                      @Sentero

                      « Non... par exemple je n’ai pour ma part aucune difficulté à envisager qu’un gouvernement "démocratique", par raison d’Etat, en vienne à supprimer de ses propres citoyens et particulièrement les EUA... car pour moi ce pays n’incarne en aucun cas le bien... tout au plus peut-il incarner UN (et pas LE) "moins pire". »

                       ------> C’est que vous n’êtes pas un anti-complotiste à la Reichstadt tel qu’il en pullule dans les médias. smiley

                      « concrètement selon vous quel pays actuel (hors démocratie libérale) pourrait représenter un modèle moins pire ? »

                      ------> Je fais partie de ceux qui estiment qu’il n’existe pas de modèle universel du moins pire, comme ce fut le cas de Rousseau, Machiavel ou Aristote. A chaque espace culturel et historique correspond un moins pire, en fonction des nécessités, des circonstances, des époques et des mentalités collectives des peuples.

                      L’arrogance occidentale a été de considérer ce qu’elle perçoit elle-même comme étant le moins pire (et sur ce point, il y’a toujours eu débat au sein même de l’occident)  pour l’exporter comme un modèle universel, par la force si besoin est.

                      Maintenant, si vous me le demandez à moi, petit français de la classe moyenne, et bien mon avis personnel est que le moins mauvais système pour mon pays, ce serait un régime représentatif mais avec une dimension démocratique (qui n’existe pas aujourd’hui). Ce serait assez long à décrire mais,voilà comment je le formulerai succinctement.

                      « Avez-vous vérifié qu’ils ne définissent pas le terme de complotisme »

                      ------> Oui. Et quand ils s’essaient à une définition , je n’ai jamais rien vu de brillant ,  c’est très mal fait car ils amalgament des comportements,  des attitudes, des perceptions, des croyances, des conceptions très différentes, voir contradictoires.

                      L’une des choses que j’ai souvent dites ici, c’est qu’il faudrait justement un véritable travail multidisciplinaire  pour éclaircir cette notion. Et tant que cela ne sera pas fait , cette notion n’aura aucun sens , raison pour laquelle je ne souhaite même plus parler de « complotisme » ou « d’anti-complotisme » de façon un tant soi peu sérieuse.

                      « Il me semble Maqiavel et Belenos, qu’en suivant régulièrement Agoravoxtv, vous expérimentez tous les jours ce que le complotisme veut dire... »

                      ------> Et j’ai lu attentivement votre description du complotisme (en vous servant habilement de mes propos, vous êtes très fort smiley ).

                      Cette réalité que vous avez décrite et  qu’on observe aussi sur ce site existe , c’est un fait. Si la notion de  "complotisme" ne relevait que de cela , je n’aurai aucun problème avec elle.

                      Le hic , c’est que parmi les complotistes , on classe également l’attitude qui consiste à douter d’une version officielle (ou des médias institutionnels )  d’un événement et à se lancer dans des investigations méthodiques à l’égard des faits exposés et à juger de la véracité de cette version en faisant abstraction des opinions des uns et des autres. Et exclusivement lorsque ce scepticisme est orienté vers les versions officielles (ou médiatiques)  d’Etats occidentaux dit » démocratiques « .  C’est ça le problème.


                    • vote
                      maQiavel maQiavel 9 mars 18:47

                      @Sentero

                      « Enfin Maqiavel il me semble que vous trouvez plus dangereux le fidélisme de la majorité de la population que le complotisme d’une frange plus réduite ».

                      ------> Exactement, vous avez bien cerné ma pensée. Je pense que les deux posent un problème d’une perspective citoyenne mais pour être caricatural, je pense que le paranoïaque en pose moins que le neuneu. Je pars du principe que la méfiance envers les gouvernants est une vertu politique et que la confiance envers eux est un vice. Tout excès nuit mais l’excès de confiance nuit plus que l’excès de méfiance.

                      « j’ai l’impression que le discours officiel occidental est somme toute assez rationnel  alors que les narrations complotistes me paraissent, dans leurs majorités, plus délétères car à mon avis plus irrationnelles... »

                      ------> Je pense que les deux sont irrationnels. Ce qui ne les empêche pas d’avoir une certaine logique.

                      Mais il est vrai que les récits convenus « complotistes » sont plus … spectaculaires. Ceux des « anti-complotistes » par contre sont d’une banalité affligeante.

                      « Evidemment vous me direz que les anti-complotistes tombent aussi dans une croisade contre le mal comme si cela prenait aussi un caractère pseudo-religieux... »

                      ------> Exact. Il n’y a qu’à voir le pape Rudy Reichstadt et son site.

                       « les anti-complotistes sont rarement des "militants" ni des "croyants" d’une cause (je parle ici des internautes landas) .. »

                      ------> Ce n’est pas ce que je constate.

                      « à ce que je vois il s’agit d’individus assez ordinaires et un peu conservateurs... »

                      ------> Exactement, on peut les qualifier de « conservateur ». Et ce qu’ils tentent de conserver à n’importe quel prix, fut ce au prix de la rationalité, c’est une vision du monde occidentaliste et atlantiste. Quelque part, les sceptiques bousculent leur vision du monde et ça ne plait jamais , peu importe la croyance …



                    • vote
                      Zatara Zatara 9 mars 18:56

                      @maQiavel
                      Exactement, vous avez bien cerné ma pensée. Je pense que les deux posent un problème d’une perspective citoyenne mais pour être caricatural, je pense que le paranoïaque en pose moins que le neuneu. Je pars du principe que la méfiance envers les gouvernants est une vertu politique et que la confiance envers eux est un vice. Tout excès nuit mais l’excès de confiance nuit plus que l’excès de méfiance.

                      et bien voilà pourquoi Fourest et Rudy nous paraissent aussi débile : il s’agit de défendre un marché avec une vue idéologique. Par conséquent, pas besoin de faire dans du traitement intellectuel (pourquoi se fatiguer), il y a une plus grosse part de marché du côté des neuneus (majeurs et vaccinés) qui deviennent bêtement conspis, par pure bêtise... ça permet aussi de présenter un clivage plus glorieux (de part le nombre) sur la facture transmise à l’état (d’utilité publique). Et puis, c’est aussi un marché qui va se densifier, par la force des choses (un marché d’avenir comme on dit)


                    • vote
                      Sentero Sentero 9 mars 18:59

                      @Zatara

                      Et si je vous demandais de choisir la moins pire dictature comme référence pour votre propre pays, laquelle choisisseriez vous et surtout, pourquoi ?

                      Moi le n’ai pas envie de changer de système/régime/modèle de démocratie libérale tel qu’il existe (avec ses multiples variantes et multiples défauts), je ne le critique pas à longueur de posts, je ne le déteste pas, je considère juste qu’il peut et doit être amélioré ... pourquoi voudriez-vous que je veuille le remplacer par une dictature quelle qu’elle soit ? Je n’en choisis aucune... 

                      Sinon j’avais très bien compris que vous trouveriez ma question sans intérêt... c’est toujours comme cela qu’on m’a répondu à cette question, on a botté en touche avec souvent une réponse un peu plus courte et moins filandreuse que Les problèmes actuelles, et leurs conséquences irréversibles à l’échelle de plusieurs générations ne pourront jamais se résoudre dans un cadre démocratique national, du simple fait qu’ils se conçoivent à l’échelle de la planète et que le pouvoir inertiel du/des paradigme(s) qui soutiennent cette vision mortifère à long terme ne sont pas, et ne seront jamais dissous avant que la terre ne deviennent qu’une vaste planète déserte avec des villes fortifiés-ilots-barges flottantes de super riches... 

                      Votre vision apocalyptique est fascinante mais vous comprenez qu’en ne citant aucun régime/Etat/système alternatif possible vous ne prenez absolument aucun risque. C’est bien pratique.  smiley  

                      Sinon je remarque que vous désavouez le cadre national... ce qui est très original sur ce site ou le nationalisme (après tout c’est une idéologie comme une autre) est l’alpha et l’oméga...


                    • vote
                      Zatara Zatara 9 mars 19:28

                      @Sentero
                      pourquoi voudriez-vous que je veuille le remplacer par une dictature quelle qu’elle soit ? Je n’en choisis aucune...

                      et bien pareille pour votre choix d’un pays en tant que modèle démocratique.

                      Votre vision apocalyptique est fascinante mais vous comprenez qu’en ne citant aucun régime/Etat/système alternatif possible vous ne prenez absolument aucun risque. C’est bien pratique.

                      Ce qui est pratique, c’est de balayé maladroitement, depuis une ignorance crasse (qui ne renvoi qu’à votre suffisance au passage), quelque chose comme le club de Rome et toutes les affinages scientifiques depuis... Tous les indicateurs de soutenabilité sont explosés. J’y vois un indicateur de plus sur votre âge, en sus du délire atlantiste et anti russe habituel. Allez faire un tour sur "mes" "articles", vous mourrez moins con, à défaut d’autre chose.

                      Sinon je remarque que vous désavouez le cadre national... ce qui est très original sur ce site ou le nationalisme (après tout c’est une idéologie comme une autre) est l’alpha et l’oméga...

                      Voilà... encore une preuve de bêtise crasse venant d’un esprit incapable de la moindre nuance, tant dans le discernement que dans la priorisation des problèmes.

                      Le cadre national ne peut pas tout, surtout lorsque les phénomènes inhérents à notre monde contemporain ne saurait se résumer à une politique ou une économie nationale (le niveau de bêtise pour en arriver à expliciter cela). C’est le marché qui impose ses vues, à partir d’un ou de plusieurs pays. Et tant pis pour ceux qui ne saurait s’ouvrir suffisamment tôt. Soit vous êtes un vieux crouton imbus de vous même, soit vous êtes quelqu’un qui tente de dissoudre les conséquences du mondialisme dans le seul carcan national (vaste escroquerie intellectuel courante étant donné que l’état est encore et malgré tout, aussi, une barrière à certains marchés, notamment du côté des nouvelles technologies et bio technologies)... 



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Zodiac

Zodiac
Voir ses articles







Palmarès