• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > 12 juin 2021 - ÊTES-VOUS un FACHO ?

12 juin 2021 - ÊTES-VOUS un FACHO ?


PARIS
ÊTES-VOUS un FACHO ?! (Décryptage #13)

•12 juin 2021

VA Plus

Que vous soyez sympathisant, spectateur ou même acteur du jeu politique, il ne vous aura pas échappé que l'insulte "Facho !" ou "Fasciste" est foisonnante.
Aujourd'hui, on va voir en quoi cette insulte en dit plus sur celui qui l'assène que celui qui la subit !

#Facho ; #Decryptage ; #Papacito ; #ExtrêmeDroite ; #Politique #Extrême ; #VA+ #ValeursActuelles #JeanLucMélanchon #Faf #DiscoursPolitique #PartiCommuniste #2ndGuerreMondiale #Zemmour #Evergreen ; #JeanLucMélenchon #marchedesfiertés

Voici l’ensemble des sources de cette vidéo :
Générales :
https://www.humanite.fr/facho-605263
https://www.lematin.ch/story/traite-d...
https://www.lefigaro.fr/vox/politique...
https://fr.wikipedia.org/wiki/Fascisme
https://menace-theoriste.fr/raciste-n...
https://www.ozap.com/actu/-journal-fa...
https://en.wikipedia.org/wiki/Anti-fa...
https://en.wikipedia.org/wiki/Fascism
http://www.worldfuturefund.org/wffmas...
https://en.wikipedia.org/wiki/Fascist...)
https://fr.wikipedia.org/wiki/Parti_c...
https://www.monde-diplomatique.fr/199...

Tags : Politique Société Histoire Démocratie Droits de l’homme Culture Polémique




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • vote
    Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 14 juin 12:05

    On ne dit pas en français " ils ont été insultés de...". 

    On dit : "ils ont été traités" de..." 

    Comme c’est au tout début de la vidéo, ça pique les oreilles. 


    • vote
      Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 14 juin 12:09

      Et il le répète encore plus loin dans la vidéo.


    • vote
      Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 14 juin 12:13

      Très bonne vidéo, à part ça !


    • 2 votes
      yoananda2 14 juin 12:32

      Ha ben en fait je veux être facho dans ces conditions, puisque si on est traité de facho, c’est à dire insulté par un collabo, c’est qu’il n’a plus d’argument et donc qu’on est victorieux.

      #JeSuisFacho


      • vote
        sls0 sls0 14 juin 12:49

        @yoananda2
        Ne pas oublier que le terme collabo a pris tout son sens pendant et après la guerre. Collaboration avec ces fachos de nazi.
        On accole normalement collabo à facho, si on est traité de facho ce ne peut être par un collabo, ce serait s’insulter soi-même.
        La majorité des collabos adhéraient à l’idéologie fachiste.



      • 1 vote
        CoolDude 14 juin 13:25

        Si on considère que le Fascisme est associé à l’Autoritarisme... Et que l’on vit bien dans une dictature qui ne dit pas son nom, le terme de collaborateur peut être aussi utilisé.

        L’extrême centre peut être vu aussi comme un projet autoritaire avec sa politique, sa propagande, etc...

        C’est juste 2 projets fascistes ou les libertés individuels et les droits de l’homme sont mis au second plan avec ses distinctions de classes.

        Exemple :
        "Vous croisez des gens qui réussissent et d’autres qui ne sont rien"



        ...


        Pour les Zemouriste...
        Je pense que ce n’est pas la peine de détailler le projet !

        ...

        Bon le concept est simple et assez basique. Le problème, ce n’est jamais nous, c’est les autres !


      • vote
        sls0 sls0 14 juin 15:38

        @Super Cochon
        Un extrait sans oublier qu’il n’y avais plus de députés communistes suite à la décision de Daladier.
        Quant aux 80 voix qui se sont opposées à la loi constitutionnelle, si on y trouve un large majorité d’élus socialistes, de radicaux et divers gauche, on y trouve aussi des indépendants et un élu de droiteDe Gaulle les appelle « les premiers résistants sur le sol français ».

        Cette loi est antérieure à la période de collaboration, elle donne les pleins pouvoirs à un héros de la France pendant cette période de naufrage. C’est le héros qui a fait naufrage par la suite. Ils ont voté par rapport à un passé et non un futur, déjà à l’époque les boules de cristal fonctionnaient mal.
        Cette loi n’impose pas la collaboration avec l’ennemie.


      • 5 votes
        Joe Callagan Joe Callagan 14 juin 20:10

        @sls0

        Ah tu es beau toi à parler de collaboration alors que tu la pratiques au quotidien !

        Pervers que tu es ! Tchakpoum a raison, tu es bel et bien un pervers !


      • vote
        bubu12 14 juin 20:57

        @Joe Callagan

        sérieux ca devient grave ici, il a dit quoi pour avoir le droit à ces attaques gratuites ?


      • 7 votes
        Joe Callagan Joe Callagan 14 juin 21:23

        @bubu12

        Voilà ce qu’il a écrit :

        "Collaboration avec ces fachos de nazi. On accole normalement collabo à facho, si on est traité de facho ce ne peut être par un collabo,"

        Moi je vois un collabo (de cette fausse pandémie) qui passe son temps à qualifier nombre de commentateurs de "facho" et cette attitude ne colle pas avec ce qu’il a écrit et que j’ai mis en citation...

        Ce n’est pas gratuit, il cherche la merde de façon récurrente, il n’est pas une victime.


      • vote
        albert123 15 juin 17:22

        @bubu12

        "il a dit quoi pour avoir le droit à ces attaques gratuites ?"

        rien n’est gratuit


      • vote
        sls0 sls0 14 juin 12:55

        Une définition de valeurs actuelles qui fait partie de la fachosphère, ça a un coté comique.

        Il y a les définitions des différents dictionnaires et de wikipédia, c’est peut être plus sûr.

        https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Fascisme


        • 7 votes
          joelim joelim 14 juin 13:18

          C’est sûr que "fachosphère", "fachiste", ça fait tâche quand on pérore sur les dictionnaires et patati et patata. smiley

          "qui fait partie de la fachosphère"
          C’est ton courant idéologique qui s’acoquine régulièrement avec le fascisme, mon gros. Instruis-toi.


        • 5 votes
          yoananda2 14 juin 13:23

          @sls0

          Une définition de valeurs actuelles qui fait partie de la fachosphère, ça a un coté comique.

          C’est marrant comment tu comprends rien à rien.

          Tu as écouté la vidéo, mais tu n’as pas compris.

          Du coup, pour exprimer tes à priori, tu fais de la calomnie, puisque incapable de répondre aux arguments ...

          Ton esprit fonctionne presque uniquement par biais de confirmation. (en tout cas chaque fois que je jette un oeil dessus).

          Jamais fatigué de raconter des inepties hein.


        • vote
          sls0 sls0 14 juin 15:41

          @yoananda2
          T’as pas de dictionnaire chez toi ?


        • 5 votes
          yoananda2 14 juin 15:54

          @sls0

          T’as pas de dictionnaire chez toi ?

          Pourquoi faire ? tu es la pour nous expliquer la vie, sous tous les posts, à toutes les heures depuis ton épicerie ou tient les comptes de la société.


        • 2 votes
          Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 14 juin 21:56

          @sls0

          "Une définition de valeurs actuelles qui fait partie de la fachosphère, ça a un coté comique."

          Pourquoi comique ? S’il existait effectivement une "sphère fasciste", c’est logiquement vers elle qu’il faudrait se tourner pour obtenir une définition du fascisme.

          Dans l’Italie du début du XXème siècle, c’est évidemment la sphère fasciste qui a expliqué ce qu’était le fascisme : "Les fondements philosophiques que Gentile prétend donner au fascisme prennent source dans la manière particulière dont il envisage l’ontologie et l’épistémologie. Il rejette l’individualisme pour lui préférer le collectivisme : l’État est le seul détenteur de l’autorité, et l’individu doit lui être parfaitement soumis, dans la mesure où l’individualité n’a pas de sens pris en dehors de l’État - ce qui justifie pour lui le totalitarisme." 
          https://fr.wikipedia.org/wiki/Giovanni_Gentile


        • 5 votes
          rinbeau rinbeau 14 juin 17:39

          Il suffit de regarder un peu les images du G7 pour voir se déployer le fascisme occidental dans toute sa splendeur sous la baguette invisible du chef d’orchestre rothschild !


          • 2 votes
            rinbeau rinbeau 14 juin 19:05

            Le fascisme ça ne s’explique pas, ça s’observe !


            • 1 vote
              Vredes Vredes 14 juin 21:37

              Le fascisme a été créé pour contrer l’avancée des socialo-communistes en Europe dès 1917, avec les renversements de nations souveraines sur fond de massacres, génocides, terreurs, camps de concentration, déportation de masse, destruction des cultures ( "cultures" dans les 2 sens du terme : agriculture ce qui donne des famines terribles de 5 et 7 millions de morts, et la destruction du culturel au profit des Andreï Jdanov qui donneront plus tard les Foucault, Baudrillard, Deleuze, Sartre et la French Theory d’aujourd’hui ).

              Alors oui,c’est un honneur de se faire insulter de facho par les descendants spirituels aux dizaines de millions de morts et de génocides, pour qui le mot liberté et souveraineté sont des insultes.


              • vote
                ezechiel ezechiel 14 juin 23:55

                Le fascisme est un courant issu du socialisme, la prise en charge par l’État de la vie de l’individu de la naissance à sa mort (éducation, assistanat, conservation de son argent dans les banques, contrôle des média, etc...) conjugué à l’autoritarisme.
                Le premier dictateur fasciste fut le socialiste italien Benito Mussolini.

                Le régime de Vichy du maréchal Pétain fut également un régime fasciste socialiste.
                Pierre Laval, chef du premier gouvernement de la collaboration à Vichy, qui déclarait que « le socialisme, c’est l’épanouissement et la réalisation de la République », est un socialiste, un vrai pacifiste.
                70% des députés qui ont voté les pleins pouvoirs à Pétain le 10 juillet 1940 sont issus de la base de l’ex-Front Populaire de la gauche socialiste (SFIO, radical socialiste, cartel des gauches, gauche démocratique, union socialiste républicaine, etc...).
                La collaboration regroupe principalement le Parti Populaire Français (PPF) de Jacques Doriot (qui entraine avec lui ses amis communistes), ou encore le Rassemblement National Populaire (RNP) de Marcel Déat (SFIO) qui rassemble majoritairement des membres issus de la gauche, SFIO, parti-radical, et n’ont jamais appartenu à aucune organisation d’extrême-droite.
                Certains de ces collaborateurs étant même avant la guerre, membres de la LICA !
                Le chef de la milice, René Bousquet, ses services ont envoyé plus de 60 000 juifs en camp de concentration sur la période 1942-1943, a été toute sa vie un vrai militant socialiste, grand ami historique de François Mitterrand, et protégé par lui après la guerre.

                François Mitterrand, soutien du maréchal Pétain et décoré de la Francisque, déposera une gerbe sur sa tombe tous les ans de 1984 à 1992. Face au scandale déclenché, il arrêtera cette pratique par la suite.

                Maurice Papon, républicain radical-socialiste travaillant au ministère du gouvernement du Front Populaire et secrétaire général de la préfecture de la Gironde sous le gouvernement de Vichy, organisateur de la déportation des juifs en Gironde, n’a jamais fait partie d’aucune organisation d’extrême-droite.

                En avril 1944, les stratèges de l’ambassade d’Allemagne à Paris décident de lancer une nouvelle publication, Germinal, destinée à fédérer certains « collaborateurs de gauche ». Financé par le trust allemand Hibberlen, qui édite déjà La France au travail, L’Œuvre et Nouveaux Temps. Le premier numéro de Germinal paraît dans les kiosques le 28 avril 1944. Sous son titre, ce bandeau : « Hebdomadaire de la pensée socialiste française ». Tous les rédacteurs sollicités, ou presque, sont des enseignants et d’anciens membres de la SFIO passés par le pacifisme.
                Parmi eux : Robert Jospin (père de Lionel), Claude Jamet, ancien secrétaire fédéral de la SFIO et ancien professeur, Paul Rives, député socialiste de l’Allier (1932-1942), et le plus connu, Ludovic Zoretti, universitaire, ancien responsable de la CGT et de la SFIO, où il fut l’adversaire acharné de Léon Blum, « le belliciste ».

                Et si vous avez la curiosité de regarder les premiers résistants contre l’Allemagne nazie en 1940, on retrouve des cagoulards, des militants de l’Action Française autour de De Gaulle !
                Autour de Jean Moulin ? On peut citer Daniel Cordier, ou le colonel Georges Groussard, extrême-droite.


                • 1 vote
                  ezechiel ezechiel 15 juin 00:10

                  Le fascisme est un mouvement de la gauche socialiste, et non d’extrême-droite. Les dirigeants d’extrême-droite de l’époque, Franco, DollFuss (assassiné par les nazis) ou Salazar, ne voyaient pas la mise en place de sa "nouvelle Europe" (Das Neue Europa) socialiste sans frontières dirigée par l’Allemagne d’un très bon oeil.

                  "Sans même évoquer l’organisation ou l’ordre économique de l’Europe, il y a beaucoup d’autres choses de plus ou moins grande valeur - l’indépendance, la personnalité nationale, la culture, la liberté, la religion - et en nous restreignant à peine sur le plan économique, j’ai très peur que cette nouvelle Europe, ne soit rien de plus que l’exploitation organisée des pays agricoles par les pays super-industrialisés, par hypothèse, principalement l’Allemagne."
                  "Je considère comme une catastrophe pour l’Europe que le nazisme s’impose de toute part avec la virulence et la rigidité de certains de ses principes. Pour ceux qui ont de la civilisation une notion morale, se serait une franche régression."

                  Courrier de Salazar à Gonzague de Reynold - 1er septembre 1941
                  "Salazar" - Filipe Ribeiro de Meneses - p261



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Mao-Tsé-Toung

Mao-Tsé-Toung
Voir ses articles


Publicité





Palmarès