• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Action de la LCR au Medef

Action de la LCR au Medef


Jeudi 25 janvier, le Mouvement des entrepreneurs de France (Medef) devait rendre public son livre blanc, « Besoin d’air », lors de son assemblée générale à Paris-Bercy. L’objectif était clair : « Peser ensemble dans le débat électoral, pour défendre nos valeurs, pour un véritable projet de société. » Ce livre s’adresse à « tous ceux qui souhaitent faire gagner la France ». Une véritable campagne devait être lancée, pour « convaincre largement l’opinion publique du bien-fondé de nos propositions, afin qu’elles influencent utilement les débats et les choix des électeurs », avec la mise en place d’une « série d’actions de communication partout en France ».

La présidente du Medef, Laurence Parisot, n’avait pas caché, dès son élection à la tête de l’organisation patronale, son intention de faire intervenir celui-ci dans le débat politique, d’en faire un lobby pesant sur les orientations du pays. L’élection présidentielle est l’occasion rêvée. Après avoir donné sa propre estimation des coûts des programmes de Nicolas Sarkozy et de Ségolène Royal, le patronat va dresser une liste de conseils et d’exigences, les confronter aux propositions des candidats, et pousser ceux-ci à se positionner.

Tags : Présidentielles 2007 Syndicalisme




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • 2 votes
    Christoff M (---.---.117.7) 30 janvier 2007 21:54

    Petit poucet face aux poids lourds financiers...

    C’est bien Besancenot fait entendre sa voix avec un petit groupe. Sa présence est nécessaire et rassurante face aux gros partis qui appliqueront une politique calculée par rapport à l’Europe et aux lobbies industriels et financiers !


    • vote
      morigan (---.---.218.170) 30 janvier 2007 22:31

      Il a raison, mais tout mes petits camarades qui sortent de prépas, avec la difficulté de la paperasse et les charges...et ben il projettent plus d’aller à l’étranger...

      Je suis d’accord, avec Besancenot, mais ce sont surtout les gros patrons qui font ça...ils peuvent négocier eux...C’est rare de les voir au prud’homme, contrairement au restaurateur...qui font souvent des trucs de salauds... La France n’est pas libérale, sinon oserait chacun bcp plus responsable...C’est une Oligarchie.


      • 1 vote
        adam0509 (---.---.107.105) 30 janvier 2007 23:48

        Besancenot c’est un bon gars, mais bon quand il dit "Il faut interdire tout licenciement", ça fait quand même peur. Enfin bon, c’est le communisme que veut-t-on...

        Il faut que les entreprises puissent licencier, mais sans abus, c’est tout...

        La politique parfaite, ce serait un parti centriste parfait. Malheureusement ça n’existe pas.


        • 1 vote
          Christoff M (---.---.117.7) 31 janvier 2007 00:12

          Tu avoueras que face à des multinationales qui ferment des usines du jour au lendemain, je suis bien placé car je travaille dans le secteur industriel de la presse,sa présence est indispensable ;

          les grands partis classiques centralisés et parisiens ne se soucient guère du massacre du parc industriel français avec des fermetures et des reclassements à répétitions...


          • vote
            Christoff M (---.---.120.144) 1er février 2007 11:30

            Action qui peut paraitre dérisoire mais dénonciation obligatoire, salutaire et méritoire ...



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès