• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Bruno Le Maire veut-il poursuivre la guerre ?

Bruno Le Maire veut-il poursuivre la guerre ?

Que nous dit Bruno Le Maire sur la guerre ?
Veut-il la paix en Ukraine ?
Il ne sait pas, il est ministre de l'économie.

Tags : Guerre OTAN Ukraine Bruno Le Maire




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • vote
    Tolzan Tolzan 24 juin 17:33

    RESUME  : Les États-Unis ont sciemment cherché et déclenché la guerre en Ukraine. Mais, malheureusement pour eux, la Russie ne s’effondrera pas parce qu’elle est soutenue par les BRICS. Les principales victimes du conflit sont les pays de l’Europe occidentale dirigés par des gouvernements soumis aux intérêts américains. L’Europe occidentale s’oriente vers une grave crise économique et sociale résultant de l’enchérissement de l’énergie et des matières premières.

    Dans cette vidéo, Bruno Le Maire réchauffe une fois de plus la propagande américaine, celle de l’OTAN. Aussi, expliquons, après des dizaines d’intervenants, les causes profondes du conflit actuel en Ukraine. Contrairement à ses élucubrations, Il faut comprendre que ce conflit n’a pas été déclenché, à la surprise générale dans le monde paisible de la "Pax Americana", par le Prési­dent russe qui voudrait reconstituer l’empire russe du XIXeme siècle. Ce narratif est celui répété en boucle dans les médias occidentaux pour conditionner les populations. La réalité est que ce conflit est la suite logique de la politique américaine de prédation mondiale menée depuis 1945. Faut-il rappeler qu’avant l’Ukraine les États-Unis écrasèrent sous leurs bombes (en invoquant des prétextes fallacieux) le Vietnam, l’Irak, la Libye, l’Afghanistan, et même en Europe la Serbie au cours de 80 jours de bombardements ininterrompus en 1999 menés pas l’OTAN. Faut-il aussi rappeler le mensonge d’anthologie de Collins Powell agitant, au Conseil de sécurité de l’ONU, sa fiole supposée contenir l’anthrax de Saddam Hussein, son arme de destruction massive qui menaçait le Moyen-Orient ? Ensuite les Américains détruisirent l’Irak !

    La guerre actuelle en Ukraine n’est que la conséquence de la doctrine décrite par Zbigniew Brzezinski (ZB) [1] qui expliquait, non sans cynisme, dans son livre "le grand échiquier" [2] que le but des USA en Europe était :

    1) Empêcher la constitution de tout bloc de pays susceptible de les concurrencer sur le continent eurasiatique.

    2) Induire un effondrement économique de la Russie. L’objectif américain n’a jamais été de détruire militairement la Russie. Ils savent bien que cet objectif est inaccessible puisqu’elle est une puissance nucléaire majeure capable dans un affrontement direct de raser les grandes métropoles américaines.

    3) Dominer économiquement et politiquement les peuples d’Europe de l’ouest.

    Pour arriver à ces fins, les États-Unis ont suivi la stratégie suivante. Ils ont :

    1. sciemment agi pour aggraver les antagonismes culturels et linguistiques existant entre l’Ouest de l’Ukraine ukrainophone et pro-occidental, et l’Est russophone et russophile. Cette fracture politique apparaît de façon indiscutable dans la répartition géographique des votes aux élections présidentielles de 2010 qui précédèrent le Maïdan. Elle peut être comprise comme la victoire de l’Est prorusse (représenté par Ianoukovytch), sur l’Ouest pro occidental (représenté par Tymochenko).
    2. fomenté (via la CIA à la manœuvre) l’insurrection du Maïdan en 2014.
    3.  saboté les accords de Minsk grâce aux méprisables marionnettes que furent Merkel et Hollande qui ont avoué publiquement avoir signé les accords sans penser les appliquer mais comme une manœuvre dilatoire pour préparer la guerre contre la Russie.
    4. détruit en 2022 (peut-être par procuration) le gazoduc North-Stream qui approvisionnait l’Europe occidentale en gaz russe bon marché. Ce sabotage est un coup de poignard pour les économies européennes qui casse la coopération avec la Russie. 

    Donc le baratin de Bruno Le Maire est une réécriture de l’Histoire.

    Globalement, les Américains ont cependant atteint une partie de leurs objectifs. Leurs manœuvres privent l’Europe occidentale d’énergie bon marché et empêcheront pendant longtemps tout rapprochement entre les ressources minières et énergétiques russes et la puissance industrielle européenne, spécialement celle de l’Allemagne.

    Cependant, le conflit en Ukraine a changé de nature. Il est devenu une bataille périphérique de l’affrontement planétaire entre le monde unipolaire du capitalisme financier anglo-saxon (dont les États-Unis sont le bras armé) et les BRICS. Les États-Unis ont sous-estimé gravement la résilience économique et militaire de la Russie (aidée par ses alliés des BRICS) si bien que le collapsus économique russe ne s’est pas produit et qu’en 2024.

    ------------------------

    [1] ZB fut conseiller à la sécurité nationale du président Jimmy Carter de 1977 à 1981, et surtout 

    un artisan majeur de la politique étrangère de Washington, soutenant une politique plus agressive vis-à-vis de l’URSS.

    [2] le livre est gratuitement téléchargeable à l’adresse suivante :

    https://docs.google.com/file/d/0B4t-HEsEt-hwTmRvUm9XVmVJR1k/edit?resourcekey=0-niUcJMNWs0TDZ5uDtXS9yw



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès