• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Comprendre les données de mortalité européenne pour prendre les bonnes (...)

Comprendre les données de mortalité européenne pour prendre les bonnes décisions Partie 1

Le fait de présenter en permanence des statistiques de mortalité de personnes porteuses de la Covid induit un biais de perception. Il laisse imaginer que ce virus est la seule cause de mortalité aujourd’hui sans jamais confronter ces décès au nombre de décès habituels de chaque pays. Dans ce contexte, il est impossible de réaliser une recherche raisonnable des causes de décès depuis mars 2020 : c’est la Covid-19 qui s’impose et rien d’autre n’est envisageable. C’est le contraire d’une démarche scientifique.

Pour cette raison, cette vidéo se base uniquement sur les décès toutes causes et met en lien les différents évènements et choix qui ont été pris dans les différents pays, afin de chercher des causes de décès sans biais préalable. Les données des décès toutes causes sont étonnamment et malheureusement beaucoup plus difficiles à trouver. On ne peut qu’être surpris de constater qu’elles ne bénéficient pas de la diffusion des statistiques de la Covid et ses nombreux sites internet redoublant d’interfaces graphiques. Elles doivent être téléchargées sur des sites spécialisés et retravaillées pour les rendre exploitables. Elles sont pourtant les seules permettant une analyse objective de la situation. Il “suffirait” pourtant à des sites tels qu’Ourworldindata de se “brancher” sur les sites officiels de dépôts de données statistiques tels qu’Eurostat pour proposer des graphiques et animations éclairant le débat sur de nombreux sujets. Eurostat propose même une interface de programmation d’application (API) permettant à toute personne de télécharger et d’utiliser n’importe quelle base de données. Concernant Ourworldindata, il ne s’agit pas d’un problème de “place” puisque le site héberge déjà 300 thèmes et plus de 3000 visualisations de données. Il s’agit d’un choix éditorial. Les thèmes et graphiques proposés dans tout exercice de communication correspondent à des choix discutés et validés. Sur Ourworldindata, les données mises en valeur sont actuellement représentatifs des centres d’intérêts politiques et médiatiques aujourd’hui : croissance de la population, espérance de vie, pollution, dépenses gouvernementales, corruption et bien évidemment Covid-19. Il s’agit bien d’un site de communication dont l’enjeu est de convaincre (ou persuader), et non pas un site de recherche dont le but est de questionner pour comprendre.

Cette vidéo présente en première partie le bilan de l’année 2020 pour montrer que dans sa globalité, cette année est loin d’être exceptionnelle du point de vue de la mortalité.

Ce résultat est confirmé pour tous les pays d’Europe pour lesquels nous avons des données de population et de décès. retrouvez la partie 2 sur Odysee.com. retrouvez l'article complet avec tous les graphiques ici.

Tags : Démographie Covid-19




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • 1 vote
    sls0 sls0 24 juin 11:19

    La cause de décès est inscrit sur le certificat de décès.

    https://images.app.goo.gl/BkSG1E7K1MLeZS5v9

    Ensuite ça remonte.

    L’Insee sait qui est mort mais ne connaît pas les causes médicales du décès, alors que l’Inserm connaît les causes du décès mais ne sait pas qui est la personne décédée.

    Donc il faut aller voir coté Inserm pour avoir les bons chiffres des causes de mort.


    • 10 votes
      Décoder l'éco Décoder l’éco 24 juin 14:12

      @sls0
      Faux.
      L’Inserm fait une étude 2 ans plus tard pour décider à posteriori des causes de décès. Ils étudient les extraits, les remontées Sentinelles et font pas mal de doigt mouillé.
      L’Inserm est très loin d’être exempt d’identité politique.
      Ce sont des choix, et ils ont des conséquences pour justifier ou non des politiques sanitaires.
      Il n’y a pas de "vérité" absolue sur le sujet. La seule donnée sur laquelle on peut travailler de manière neutre est celle des morts toutes causes.


    • 1 vote
      sls0 sls0 24 juin 14:29

      @Décoder l’éco
      En tout cas moins faux que vos interprétations douteuses.
      Ca veut dire que vous avez deux pour sortir vos àneries, dans deux ans le couperet tombera.
      L’erreur éventuelle au niveau cause de décès ne peut venir qu’au niveau médecin qui normalement connait son boulot et souvent soignait le mort. Après ce n’est que du codage.


    • 9 votes
      Vulpes vulpes Vulpes vulpes 24 juin 15:41

      @sls0
       

      sls0 : En tout cas moins faux que vos interprétations douteuses.

        

      sls0 4 février 2021

      La canicule de 2003 a fait du dégât parmi les vieux.

      Un tiers des morts c’est de l’effet moisson et l’effet s’est vu sur 2004.

      Au sujet du covid vu l’âge des victimes il y a certainement un effet moisson.

       

      sls0  3 avril 2021

      Si ça comence avec la théorie oiseuse de l’effet moisson on en reste là.

       

    • 11 votes
      Yakaa Yakaa 24 juin 16:20

      @Vulpes vulpes
      sls0w c’est notre "Martin Blachier du pauvre", si on pouvait lui brancher un générateur, il fournirait davantage de courant que n’importe quelle éolienne... 
       smiley smiley smiley


    • 6 votes
      Vulpes vulpes Vulpes vulpes 24 juin 16:30

      @Yakaa 
       

      sls0 18 janvier 

      Pour savoir si une voyante est efficace je vais voir si ses prédictions du passé se sont révélées exactes.

       

    • 5 votes
      Vulpes vulpes Vulpes vulpes 24 juin 18:50

      @Décoder l’éco
       

      Merci pour votre vidéo, l’article, tout votre travail et pour le combat que vous menez pour la vérité.

       


    • 3 votes
      Yakaa Yakaa 24 juin 14:57

      Merci pour ce super travail !
      Comme d’habitude c’est vraiment limpide, mais pour beaucoup d’individus ce sera totalement inaudible tant cela va à l’encontre de la doxa officielle et de son rouleau compresseur médiatique...
      Car malheureusement on peut vérifier la pertinance de cette phrase attribuée à Joseph Goebbels

       : « Un mensonge répété dix fois reste un mensonge ; répété dix mille fois, il devient la vérité. » 


      • 2 votes
        yoananda2 24 juin 18:51

        La vidéo est bien, pédagogique, mais il manques quelques éléments à l’analyse :

        1 la population vieillit, certes, mais l’espérance de vie augmente aussi (un peu). Il faut aussi en tenir compte

        2 pour affirmer qu’on est une simple année moisson, il faut vérifier si l’année suivante il y a une chute. La, on manque de recul, il faut attendre la fin de l’épidémie.

        3 il ne faut pas oublier que la mortalité aurait été plus grande sans les confinements, donc, il faut déjà déterminer l’effet des confinements pour savoir si on les 2 effets combinés ou juste une moisson. Et ça, ça se fait en 2 parties : une savoir combien de morts covid on évite, mais aussi combien de morts d’autres maladies on évites (genre la grippe). En plus il faudrait déterminer aussi combien il y a eu de morts en plus d’autre choses que la covid à cause des hôpitaux saturés. Bref, pas simple.

        On n’a pas confiné à cause des morts, mais à cause des hopitaux saturés. D’autre part les morts ne sont qu’un aspect. La covid long fou pas mal de bordel aussi.


        • 3 votes
          Décoder l'éco Décoder l’éco 24 juin 20:45

          @yoananda2
          Merci.
          1 l’espérance de vie est une moyenne des âges des décès de l’année. La structure de la population a une énorme influence sur son évolution d’une année sur l’autre. Je le détaille dans la vidéo dédiée.
          2 Je ne crois pas que l’année 2020 soit une vraie année moisson. Comparer à 2015-2017, nous avons encore des morts de retard sur la période 2018-2020. Nous sommes bien parti pour rattraper ça en 2021, surtout avec des décisions aussi débiles qu’actuellement.
          3 Non. Dans la parie 2 je montre que le plus probable est bien que la mortalité aurait été plus faible sans les décisions prises. Je détaille le pic de mars-avril (qui n’a concerné que peu de pays) et j’ai des corrélations très nettes pour expliquer la haute mortalité depuis octobre.

          La saturation des hôpitaux vient de la suppression des lits (bien poursuivie en 2020) conjuguée au vieillissement de la population. La Covid n’est pas la cause, mais le révélateur.


        • 1 vote
          yoananda2 24 juin 20:49

          @Décoder l’éco
          d’accord, merci, je vais regarder la vidéo suivante alors car les "pics" étaient ma prochaine question.

          Vous avez des stats sur les suppressions de lits ? ça me semble en effet une info importante (à rajouter peut être dans une prochaine vidéo ou dans vos articles).


        • 2 votes
          abolab 25 juin 12:16

          Encore une analyse qui ne tient pas la route. Le problème n’est pas seulement la mortalité COVID mais toutes les principales causes de mortalité que sont les maladies cardiaques, les cancers, etc, pouvant être prévenues par une alimentation végétale saine à l’échelle collective (Kim et al, 2018). Les lobbies de l’agroalimentaire et de l’élevage, qui ont infiltré toutes les instances de décision, sont les ennemis farouches de la santé publique, tandis que la population ignorante et accroc aux produits animaux et transformés est inconsciente des effets dévastateurs de notre alimentation actuelle sur l’environnement et la santé.


          • 2 votes
            juanyves 26 juin 17:00

            Un travail énOOOrme avec beaucoup de temps passé et beaucoup d’énergie dépensée.
            Inutile d’en perdre davantage avec les mercenaires de service. Ce sont des gens sans foi ni loi,

            • incapables de valoriser un travail honnête et de plus bénévole,
            • incapables de sortir un argumentaire autre que celui qu’ils trouvent dans leur base de données fournie par l’agence de COM ("relation publiques") qui les paye,
            • incapables de tenir un débat scientifique qui puisse faire avancer la connaissance (comme disait l’un d’eux il faut avoir quelque chose entre les 2 yeux)
            • juste capables de se prostituer pour 3 sous et renier leur humanité.

            De toute façon chapeau pour ce travail.


            • vote
              Hijack ... Hijack ... 27 juin 11:07

              Merci, j’ai vu ça tôt ce matin. Excellent travail, très complet !

              Je suppose que si certains continuent de penser comme ils pensent maintenant, se fiant plus à ce qu’ils entendent dans les médias qu’à leur intelligence, vont participer à fausser l’histoire ... et, en me marrant et exagérant à peine, je me disais : "Dans quelques siècles, ce même genre de personnes, en parlant de Néfertiti, Clovis ou Napoléon, diront qu’ils sont morts du Covid". Lol.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Décoder l’éco

Décoder l'éco
Voir ses articles


Publicité





Palmarès