• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Corruption et impunité : la démocratie abusée
#100 des Tendances

Corruption et impunité : la démocratie abusée

Si historiquement le droit a su se satisfaire d’un équilibre entre crime et légalité au sein de nos institutions, le déséquilibre semble aujourd’hui à l’ordre du jour. Alors que l’ampleur croissante des pouvoirs économiques menace la souveraineté de nos pouvoirs politiques, l’impact de notre « culture de l’impunité » commence à dessiner une ombre bien large. Et la démocratie est en ligne de mire.

Tags : Politique Démocratie Précarité Liberté d’expression Crise financière Corruption Polémique Finance




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • 2 votes
    jimontheair jimontheair 23 décembre 2017 12:02

    Du convenu et du lâche ces considérations sur la "démocratie" et ses maux. 


    Rien d’étonnant vu que ça vient des lopettes bobos serviles "employés" de datagueule qui interrogent un "expert" bien dans le rang, doubler combo !  smiley 

    • vote
      Parrhesia 24 décembre 2017 09:05
      Excellente analyse, à ceci près que dans un monde financier corrompu en presque totalité, les vertueux, en admettant qu’il s’en trouve encore aujourd’hui, vont faire figure de vilain petit canard et la vie sera encore plus dure pour eux...
      Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que le culte de l’impunité (qu’il relève du domaine économique ou criminel) a été systématiquement encouragé.
      De la subtile suppression de la peine de mort sans les indispensables peines de substitution qui auraient dû l’accompagner (ce fut un coup de génie), jusqu’à l’impunité quasi institutionnalisée de la plupart des gangsters en col blanc, en passant parl’incroyable protection dont bénéficient les agresseurs des policiers et des pompiers, tout, absolument tout, va dans le même sens de l’impunité privilégiée !!!

      Mais inversement, nous devons aussi nous méfier grandement de ceux qui prêchent la rigueur (je ne vise pas ici l’auteur de cet article de qualité que je ne connais pas) afin de mettre en place des systèmes liberticides dans le seul but de poursuivre l’encadrement, puis l’asservissement des populations par une certaine oligarchie et pour le seul profit de celle-ci !
       Un bon exemple à méditer : On fait d’abord le lit du terrorisme dans la plupart des nations occidentales et en particulier en France, puis, en douceur, on introduit des mesures anti-terroristes exceptionnelles dans le cadre de la loi ordinaire, sinon bientôt, dans le cadre de la constitution elle-même !!!

      Tout ceci va très mal finir, et je crains qu’il ne soit malheureusement déjà trop tard pour redresser la barre sans secousse !!!


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès