• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Dette publique : vers l’infini et au-delà ?

Dette publique : vers l’infini et au-delà ?

La réforme Moscovici prévoit le vol des comptes bancaires. Alors que la dette publique française avoisine les 120% du PIB du fait de la crise liée au coronavirus, des voix se font entendre pour rappeler qu’il faudra la rembourser. Mais les États paient-ils jamais intégralement leurs dettes ? La vision dominante de cette question manifeste-t-elle un « imaginaire austéritaire », autrement dit un rapport social ?

Jacques Sapir et Clément Ollivier reçoivent Léo Charles, membre des Économistes atterrés et maître de conférences à l’université Rennes 2, co-auteur de « La Dette publique : précis d’économie citoyenne » (Seuil, à paraître 2021), et Benjamin Lemoine, sociologue, chargé de recherche au CNRS et à Paris-Dauphine, qui a publié « L’Ordre de la dette : enquête sur les infortunes de l’État et la prospérité du marché » (La Découverte, 2016).

Tags : Dette Jacques Sapir




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • vote
    mat-hac mat-hac 2 novembre 12:42

    Passez au rouble public avec webmoney.


    • vote
      Otb_Green 3 novembre 12:18

      Y’a pas dettes, c’est juste le prix du nouveau monde.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès



Derniers commentaires