• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Didier Maïsto, président de Sud Radio : "On fait s’affronter ceux qu’on dit (...)

Didier Maïsto, président de Sud Radio : "On fait s’affronter ceux qu’on dit black blocs, qui n’en sont pas, et les forces de l’ordre"


Didier Maïsto raconte ce qu'il a vu lors de l'anniversaire des gilets jaunes !

•18 nov. 2019
Sud Radio

"On fait s'affronter ceux qu'on dit black blocs, qui n'en sont pas, et les forces de l'ordre" : Didier Maïsto, président de Sud Radio, a passé sa journée du samedi 16 novembre 2019 sur le terrain avec les Gilets Jaunes, à l'occasion de l'anniversaire du mouvement. Il raconte ce qu'il s'est passé !
 

Tags : France Politique Information et Médias Manifestation Police Violence Polémique Manipulation Gilets jaunes




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • 5 votes
    Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 19 novembre 10:41

    Témoignage très intéressant d’un responsable journaliste qui s’est trouvé sur les lieux à 9 H -selon ses propres dires, que je suis porté à croire—, chapeau !

    Avec 5/6 ans de moins, j’aurais pu vous dire, ce que j’en pensais, en tant que témoin oculaire ; car je pense que ma présence sur le terrain aurait été obligatoire, habitant la région, sinon je n’aurais été qu’un petit rigolo qui vient se défouler sur Ago en étant, tout de même le seul à avoir publié des articles dont l’ambition était de comprendre ce qu’il en est des black blocs

    , si importants pour le mouvement des GJ et du gouvernement MACRON ! Et pour tout français qui se respecte un peu...

    Donc remercions en masse ce journaliste qui a payé de sa personne ; et par là-même a acquis une légitimité -aujourd’hui sans nulle autre pareille, à ma connaissance-, quelle que soit ce que l’on pense de son interprétation qui se veut avant tout factuelle !

    En ce qui me concerne, je me sens particulièrement handicapé, n’ayant pu me rendre ni cette fois, ni les précédentes, sur place ! Nonobstant, je crois que je peux me permettre de dire, que nous manquons toujours d’une analyse objective et exhaustive -autant que possible du phénomène black blocs

     ! Évidemment qu’il faut demander à Didier Maïsto,

    avec les moyens qui sont les siens, de commanditer une enquête journalistique, digne de ce nom...

    Merci d’avance


    • vote
      mat-hac mat-hac 19 novembre 16:05

      Les black blocs font partie de la marque BlacRock pour moi. Le fait que ces blacks en réalité occidentaux avec comme autorité une marque anglaise aient impunité en France leur permet de se moquer de la France donc du seul Maréchal français issu de la résistance.


    • vote
      mat-hac mat-hac 19 novembre 16:11

      Pour l’Arc de Triomphe, il faut savoir que j’estime qu’avec la monnaie privée instaurée par Napoléon, que cet Arc, pour lequel l’horreur du grand travail était surtout la destruction de logements parisiens afin de créer des bouchons au niveau de l’Arc, a certainement endetté lourdement la France tout en déclassant des expulsés. En ce temps là je ne pense pas qu’on construisait pour les dites petites classes. Si la Banque de France était inspirée du modèle étasunien, l’Arc de Triomphe aurait inspiré une toute autre vue à mes yeux.


    • vote
      mat-hac mat-hac 19 novembre 16:27

      Belle mise en scène trompeuse de cet orateur se faisant journaliste, qui ne sert à tromper que ceux qui veulent être trompés, à savoir Macron dirigé par BlackRock et ses Black Blocs permettant de faire du journalisme anti-français contre (ou pour c’est pareil) les français voulant être contre les manifestants, en faisant croire que les éborgnés ne sont comme par miracle que des français, étant déclassés des gilets jaunes pour défendre d’éventuels passants, ou pouvoir se faire opérer ce qui est le réel que ne cite pas cet orateur. Oui, si vous voulez aller à l’hôpital ne soyez pas accidentés sur la route car votre gilet jaune défait votre garantie sociale, ce qui explique ce discours totalement démagogique qui défendrait d’éventuels gilets jaunes ayant dû se faire opérer pour qu’ils ne retrouvent pas leur gilet jaune.

      Black est un mot anglais, Rock aussi. Blocs sans le k est français. Je préférerai qu’on lui mette un k, parce que je n’estime pas que ces blocs défendent la France.

      Je tiens à signaler que l’église ne fait plus ces conversions forcées depuis longtemps puisque maintenant ce sont les défenseurs du BlackRock qui sont suffisamment dérégulés pour défendre les blessés en ce mettant à dos tous ceux qui réfléchissent. Donc l’église n’aura je pense qu’à faire réfléchir sur la société pour dorénavant faire respecter une morale que beaucoup souhaiteraient. Facile, les libéraux sont tellement individualistes qu’ils ne se rendent pas compte que leur démagogie n’est même plus humaine, pouvant même apeuré les singes plus sociaux.


    • 9 votes
      av88 av88 19 novembre 12:00

      Un président d’une chaîne de radio qui va sur le terrain !

      Il est unique ce gars.

      Un esprit indépendant, tellement indépendant, que Sud Radio est la seule radio à inviter Asselineau.


      • 5 votes
        berry 19 novembre 13:11

        La syndicaliste Linda Kebbab se pose en effet des questions sur les black blocs et la stratégie du pouvoir politique :

        "Concernant les black blocs, on pourrait les arrêter en amont"

        "Je pense qu’il y a un laisser-faire"

        "On attend les ordres, ils ne viennent pas"

        http://www.les-infos-videos.fr/2019/10/une-policiere-revele-que-les-autorites-ne-donnent-pas-l-ordre-d-arreter-les-black-blocs.html


        • 4 votes
          TotoRhino TotoRhino 19 novembre 13:29

          Nouvelle façon arraisonner une femme : 

          https://twitter.com/i/status/1195801932759212032


          • vote
            rogal 19 novembre 13:45

            @TotoRhino
            Ça lui apprendra à ne pas être une bac-bloc.


          • 3 votes
            Pyrathome Pyrathome 19 novembre 14:05

            @TotoRhino

            Les flics ont toujours eu un grand courage.....on a vu ce qu’ils étaient capables de faire et d’obéir pendant l’occupation !

            Aujourd’hui, taper sur des femmes, des enfants, des vieillards requiert effectivement un grand courage...et encore plus de la part des FdP plus haut qui donnent les ordres bien au chaud...


          • vote
            Jérôme L'HÔTE Jérôme L’HÔTE 19 novembre 18:45

            @Pyrathome
            Dans la ligne droite de ce journaliste, il faut analyser, comprendre, réaliser que tous les flics ne sont pas identiques et ne réagissent pas de la même façon, discerner les failles, cibler les plus problématiques, bref être stratégique, au maximum, pour gagner.
            Les mettre dans le même bain ne rend service à personne.


          • 7 votes
            louis 19 novembre 13:49

            Peut être que je me trompe , mais j’ai toujours pensé qu’une bonne partie ( si ce n’est la majorité ) des black bloc rentraient a la caserne prendre une douche après leur travail terminé et que les supplétifs eux rentraient chez eux .


            • 5 votes
              Pyrathome Pyrathome 19 novembre 13:57

              "On fait s’affronter ceux qu’on dit black blocs, qui n’en sont pas, et les forces de l’ordre"

               

              "Tous les BB sont surveillés, on connait leurs noms, adresses, leurs déplacements, TOUT, absolument TOUT...." (Xavier Raufer)
                Par conséquent, si peu que ces groupes soient infiltrés ( et ils le sont forcément..), il est très facile de s’en servir pour décrédibiliser le mouvement des GJ, c’est bien ce qu’il font depuis au moins un an ( ils le faisaient déjà avant...) en se servant de la poubelle médiatique comme caisse de résonance....Par ailleurs, si personne ne les arrête, c’est que dans le lot il y pas mal de flics...ça ferait tâche !

              Tellement logique et ÉVIDENT ! Quand on essaye de se mettre dans la peau de ces dirigeants corrompus, tordus et psycho-pathologiques....


              • vote
                Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 19 novembre 17:58
                Pyrathome 19 novembre 13:57

                1/

                "On fait s’affronter ceux qu’on dit black blocs, qui n’en sont pas, et les forces de l’ordre"

                 2/

                "Tous les BB sont surveillés, on connait leurs noms, adresses, leurs déplacements, TOUT, absolument TOUT...." (Xavier Raufer)

                3/
                  Par conséquent, si peu que ces groupes soient infiltrés ( et ils le sont forcément..)

                °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
                @Pyrathome
                1/
                C’est ce que nous dit ici Maisto pour ce samedi 16 NOVEMBRE MATIN & SOIR, Place d’ITALIE ! (il est parti à 16 H)

                jE pose la SEULE question qui s’impose ici :
                VRAI ou FAUX ? CAD les BB étaient-ils présents ce samedi 16 NOVEMBRE MATIN & SOIR, Place d’ITALIE  ?

                Vous n’avez pas répondu !
                Merci de répondre

                2/
                Je n’ai pas besoin que Xavier Raufer le dise : je le sais depuis bien longtemps, car ils sont d’évidence SUR-infiltrés !
                3/
                "si peu que ces groupes soient infiltrés" 
                Là vous rigolez ; ce sont des groupes SUR-infiltrés par, entre autres, tous les services secrets du monde entier qui "comptent !"

                Merci pour votre contribution


              • vote
                Jérôme L'HÔTE Jérôme L’HÔTE 19 novembre 18:47

                Edifiant, bravo et merci pour ce travail, utile aux gilets jaunes.


                • vote
                  romrom 20 novembre 00:54

                  Le président de Sud Radio est un peu trop catégorique. Participer à une manif (une seule ?) ne met pas à l’abri des surinterprétations.

                  Je laisse ici un commentaire, apparemment modéré, à propos du dernier "texte" de Michel Onfray sur la dernière manif des gilets-jaunes. Ça me semble à propos.

                  Une fois de plus, Michel Onfray écrit rigoureusement n’importe quoi et se contente d’avoir « une pensée pour les gilets-jaunes des ronds-points » alors même qu’il ne connaît strictement rien de leurs pratiques, c’est-à-dire de leur quotidien « militant » réel, « tangible » tous les samedis, si ce n’est bien sûr par écran ou personne interposé. Entre les lignes de ce texte on découvre un « bourgeois millionnaire » (le terme « bourgeois » qualifiant ici à la fois celui qui pense bassement et celui qui est matériellement à l’abri), commentant le mouvement des gilets-jaunes depuis son petit meublé à la Martinique ou sur n’importe quel plateau télé, alors même qu’il n’a jamais mis les pieds dans une manifestation ni sur aucun rond-point « en jaune » de France ou de Navarre. Qui plus est en donnant des leçons de lucidité, de tactique ou de savoir-militant à la France entière. N’en jetez plus !


                  Les « BlacksBlocks » sont peut-être des « connards » profiteurs et néfastes ou des « abrutis de gauchistes », du moins certains d’entre eux on en conviendra, mais lorsqu’on est sur le « terrain », ou dans le « Réel » pour reprendre l’antienne de Michel Onfray, on en voit assez régulièrement venir en aide aux plus faibles dans les manifs, distribuer des dosettes de sérum physiologique pour se protéger du gaz lacrymogène et autres actions altruistes, évidentes, essentielles, qui valent bien quelques discours, sans parler de l’aide matériel en dehors du ramdam médiatique. Ce n’est peut-être pas grand chose pour les philosophes au dessus de la mêlée, mais cela tranche assez nettement avec ce qu’on entend dire d’eux dans les médias : autant de commentaires plutôt mal informés ou directement orientés idéologiquement qu’Onfray reprend à son compte tout en raillant les médias dominants.


                  Bref, « matériellement, », « dans le réel » « sur un plan d’immanence », « à l’évidence », « en vérité » (sic !), certains « en noir » font beaucoup plus et mieux que Michel Onfray depuis l’année dernière, lequel surnage sérieusement dans l’éther, c’est-à-dire dans l’Idée... Descends de ta tour mon gars ! Sur le chemin, hors des sentiers battus « pixelisés » donc, tu découvriras, concernant les flics infiltrés, les RGs ou les baqueux déguisés, qu’au contraire de ce que racontent tous les génies derrière leur écran (tu es du sérail, non ?), ils ne prennent jamais les devants pour casser les vitrines ou caillasser les CRS. Ils sont assurément endimanchés en « Black-block » ou grimés en « gilet-jaune » pour mieux repérer les petits groupes organisés et les personnes à chopper, voire essayer de circonscrire et orienter les manifs, mais ils ne sont pas très doués et se font régulièrement repérer... La vidéo à laquelle fait référence le « philosophe-qui-n’a-jamais-participé-à-aucune-manif » est de ce point de vue tout à fait banale. Les commentaires et les rumeurs qui vont avec aussi...


                  Par ailleurs il faudrait lui expliquer (pourquoi pas grâce à un genre de reconstitution in situ... avis aux amateurs) qu’un journaliste qui filme et un flic ou un CRS aux aguets ou qui essaye de chopper quelqu’un, ce n’est pas du tout la même chose... Ça se voit, ça se sent et ça s’évite différemment si besoin... Ces choses là sont nettement plus claires sur place que devant BFM-TV... Les allusions d’Onfray, devant sa télé, du genre « Bizarre, bizarre » concernant les flics qui « laisseraient-faire-délibérément-pour-favoriser-le-chaos-bénéfique-à-Macron », qui « pourraient-intervenir-à-temps-puisque-les-journalistes-sont-bien-capables-de-filmer-les-méchants » ou qui participeraient activement à la casse afin de « décrédibiliser le mouvement » (la ritournelle de ceux qui n’ont décidément besoin de personne pour se décrédibiliser eux-mêmes...) sont tellement bêtes qu’on en reste bouche-bée quelques longues minutes... Même les flics se questionnent...


                  Et le type se dit sidéré ! Oh my god ! Faut-il argumenter plus loin ? Ce sont rigoureusement des mots, des trucs de politicard... Mais un vrai bon gros politicard ! Un authentique ! Du genre qui dit n’importe quoi tant que ça claque ! Du genre qui confond le « réel » avec ses fantasmes le moment même où il dit, en se la pétant et en crétinisant tout le monde, qu’il ne faut pas confondre le réel avec ses fantasmes... Du genre qui veut se faire voir, qui veut se faire élire ou qui a un truc à vendre. Michel ! Pourquoi ?! Je ne sais pas trop sur qui cela fait effet mais ces phrases révèlent une seule chose avec certitude : Michel Onfray ne sait pas de quoi il parle. Une fois de plus... Comme n’importe quel journaliste ou éditocrate dont il se dit pourtant l’opposé... La question reste entière de savoir qui est réellement néfaste ou utile aux gilets-jaunes et aux revendications qu’ils portent...


                  Le philosophe de la « raison gourmande », bon cuisinier à ce qu’il paraît, serait à mon avis plutôt bienvenu d’utiliser ses fourneaux pour confectionner quelques tartes ou gâteaux et venir les manger avec nous sur nos ronds-points (du moins ceux qui tiennent encore). Tu pourrais alimenter la lutte mon gars ! Faire quelque chose d’un peu plus « libertaire »... Par « capillarité »... Le « ventre des philosophes » qu’y disait !... On pourrait partager un petit moment de convivialité, « en vérité », « matériellement », « dans le réel », « sur un plan d’immanence », et commencer à « inventer concrètement des nouvelles possibilité d’existence ». C’est petit, certes, mais çà nous changerait des lointains discours, et il faut bien commencer quelque part, hein Michel ! A 60 ans passé, toi le libertaire, toi l’anarchiste ! Il n’est jamais trop tard. Mais ça semble très mal barré...


                  • vote
                    Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 20 novembre 06:21
                    romrom 20 novembre 00:54

                    Le président de Sud Radio est un peu trop catégorique. Participer à une manif (une seule ?) ne met pas à l’abri des surinterprétations.

                    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
                    Il parait qu’il s’y rendait souvent ; néanmoins nous ne sommes pas obligés de partager ses thèses ; dans ce cas argumentez SVP !
                    Ceci dit votre propos est raisonnable, mais vous et moi -que je sache nous n’y étions pas ; et les absents ont toujours tort !
                    Je ne sais pas si ça vous a échappé, mais ce qu’il dit sur les BB ne va pas loin, et compte-tenu de ses moyens, je lui demande de diligenter une enquête objective et exhaustive au possible !
                    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

                    @romrom
                    Puisque vous causez

                    philosophe

                     :
                    "le philosophe de la « raison gourmande », bon cuisinier à ce qu’il paraît, serait à mon avis plutôt bienvenu d’utiliser ses fourneaux pour confectionner quelques tartes ou gâteaux et venir les manger avec nous sur nos ronds-points (du moins ceux qui tiennent encore). Tu pourrais alimenter la lutte mon gars ! Faire quelque chose d’un peu plus « libertaire »... Par « capillarité »... Le « ventre des philosophes » qu’y disait !... On pourrait partager un petit moment de convivialité, « en vérité »,

                    En ce qui concerne ce millionnaire -bavard impénitent, s’il en fut— je l’ai souvent publié, car personne ne dit que des conneries, et qu’il faut être équitable dans toute critique sévère, en laissant s’exprimer celui que vous critiquez par ailleurs ! Nonobstant dans son genre, il est inénarrable et culotté comme pas deux, notamment quand il crie haut et fort ses convictions politiques inaliénables d’ANARCHISTE de TOUJOURS ; et en tant que tel : "homme de gauche" pour toujours et de toute éternité !

                    Petit rappel : un de mes premiers articles sur ce personnage hors normes, censé être pour beaucoup un philosophe "professionnel", comme lui-même s’en vante sans cesse et en toute occasion, je le présentais comme un formidable pince-sans-rire qui profite de ce monde à sa mesure, qui se distingue surtout par une connerie abyssale -présente partout et en toute circonstance-, pour s’enrichir !
                    Petit rappel donc en se penchant sur son ascension fulgurante, dans le team BHL, en publiant son premier livre : le ventre des philosophes !
                    Avec un petit tour en arrière, quand même, pour répondre à la question :
                    Qui était Onfray

                    précédemment ?
                    1/
                    Très pauvre, en pension chez des curés tripoteurs d’ados, selon son propre témoignage ; je n’ai pas bien compris comment ses parents payaient sa pension !?
                    2/
                    Prof pendant 20 ans dans une école de curés du même voisinage !?

                    Pourquoi ce choix du Privé avec son étiquette revendiquée haut et fort d’ANARCHISTE

                     ? Tout en prétendant avoir tous ses titres universitaires !
                    20 ans

                    ce n’est pas rien !

                    Dans un cas comme ça on flaire, pas une, mais des anguilles sous roche, si on n’est pas trop con
                    3/
                    team BHL,

                    comme indiqué ci-dessus

                    Merci pour votre contribution


                  • vote
                    Olivier Perriet Olivier Perriet 22 novembre 17:04

                    Distinguer le bon gilet jaune du mauvais blac block, c’est un peu comme le bon et le mauvais chasseur.

                    En gros vous êtes pour la révolution, mais dégrader la succursale d’une banque ça ne vous plait pas ?

                    tout cela est ridicule



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Mao-Tsé-Toung

Mao-Tsé-Toung
Voir ses articles







Palmarès