• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Et l’homme créa la femme - La Modernité

Et l’homme créa la femme - La Modernité

Comment bien diriger le Monde ? En contrôlant les images, les images de femmes. N'hésitez pas à partager cette vidéo !

SOURCES : https://docs.google.com/document/d/19...

TIPEEE : https://www.tipeee.com/passe-sauvage

Tags : Droit Politique Marketing Droits de l’homme Sexe Femmes Marketing de la peur Polémique Sexualité


Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • 6 votes
    albert123 2 décembre 12:20
    modernité ? 

    non narcisse-persécutée.fr.

    cette auto victimisation permanente venant de femmes qui négligent sans cesse leur propre narcissisme pour ne jamais se remettre en question est juste usant.



    • 3 votes
      bob14 bob14 2 décembre 13:01

      Bizarre ces femmes qui se mettent à poil devant les mecs, mais ne veulent pas qu’on les touche ?


      • 4 votes
        Hijack ... Hijack ... 2 décembre 14:55

        @bob14

        Exact ... surtout celles qui tournent autour des hommes reconnus comme amant les femmes, mais riches.

        Et bref ... je sais que ça va pas plaire au pro féministes : une femme, soit elle est b.... ble, soit pas. smiley

        Rien à voir avec l’intelligence, il y bcp de très moches repoussantes et connes à la fois ...



        • 3 votes
          Djam Djam 2 décembre 17:05

          Ce que raconte cette jeune femme dans la vidéo est exact en terme de constat imagé. Mais elle est à côté de la plaque en terme de commentaire et d’analyse des images qui servent d’illustration.

          En effet, si le pouvoir est depuis toujours détenu par les hommes, c’est avant tout normal quand on a compris que le monde n’est pas un parc de distractions rigolotes et que depuis le début du monde l’homme doit défendre son territoire, aussi petit soit-il, dans lequel s’épanouira bon an mal an sa famille et le groupe. Ce ne sont pas les femmes qui peuvent défendre un territoire. Tous les cas où des femmes-flics ont voulu neutraliser, courir après, résister, combattre des malfrats elles en ont pris plein la face... Est-ce leur rôle et ont-elles la musculature pour ?

          Si effectivement la mise en scène mondiale de la femme-objet démontre sans difficulté qu’elles sont juste utilisées comme appât pour tout, n’est-ce pas non plus parce qu’elles sont très nombreuses à accepter voire même à vouloir se vautrer dans des postures aguichantes... personne ne les oblige en vérité, ce sont elles qui ne peuvent imaginer qu’on puisse mener sa vie autrement.

          Cette jeune femme oublie également que la réalité des faits décisionnels importants dans la conduite du pouvoir par les hommes à toute époque démontre sans effort que les femmes ont toujours présentes en arrière plan... oui, parce que c’est en inspiratrice de leur homme qu’elle excellent vraiment, n’en déplaise aux pauvres naïves qui s’imaginent qu’une Tatcher, une Golda Meier, une Indira Ghandi, une Clinton, une Benazir Bouttho etc... dirigeait seule. Elles eurent du coup beaucoup de conseillers masculins et l’on constate dans tous les cas que lorsqu’elles sont à l’avant, leur comportement relève souvent de la toute-puissance pathologique.

          Certes, il y eut et il y a encore des hommes de pouvoirs pathologiquement atteint aussi, sauf... que les femmes sont infichues de créer une nouvelle façon d’utiliser le pouvoir, une façon que leur phantasmes imaginent sympa, enveloppant, maternant, cadrant, solide, nourricier. Un pouvoir qui a ou aurait ces caractéristiques emmèneraient très vite la société vers sa régression générale comportementale, laquelle débouche toujours sur la... barbarie.

          Mais au fait ? Cette société féminisée, n’est-ce pas déjà ce qu’elle présente comme maux ? L’arrivée massive des femmes à des postes plus élevés, à la politique, n’a-t-elle pas déjà commencé à emmener la société française (entre autres ailleurs) vers une société liquide, sans colonne vertébrale, où la virilité normale est devenue suspect, où l’on enseigne aux enfants que le genre est neutre, où l’homosexualité est présentée comme la nouvelle norme, où la fonction symbolique du Père a volé en éclats sous les coups de boutoire d’un féministe délirant ?

          Le piège du féministe a été inventé et tendu par des hommes (et oui !) aux USA parce qu’ils avaient parfaitement compris comment fonctionnent les femmes et que leurs comportements allaient faire des merveilles dans la société du "progrès" basée sur la consommation perpétuelle, la jouissance sans limite, la gnangnanterie et l’émotionnel comme carburant.

          Et c’est une femme qui l’écrit !


          • vote
            matthius matthius 3 décembre 08:33

            @Djam
            Vous pouvez devenir auteur.


          • vote
            pegase pegase 3 décembre 15:29

            @matthius

            Tous les cas où des femmes-flics ont voulu neutraliser, courir après, résister, combattre des malfrats elles en ont pris plein la face... Est-ce leur rôle et ont-elles la musculature pour ?


            Oui, on en voit plein en sport, en triathlon, en ski de descente, en boxe, en athlétisme et même en tennis ..... Allez vous coltiner contre les sœurs williams pour voir, nous on observe de loin smiley

            Ici, la petite Tina (Liechtenstein) fait une passage à plus de 128 kmh ... une autrichienne fait le même passage à 131 kmh .. excusez du peu ...

            https://www.youtube.com/watch?v=V8Xrl89Vvlo

            les super nanas ça existe smiley


          • 1 vote
            jimontheair jimontheair 3 décembre 16:37

            @pegase
            En même temps, la tendance générale est de créer des environnements pour lopettes, ici en exemple des pistes de descente pour lopettes, des trucs faciles, sans grands risques, des autoroutes.  smiley 

            Bien mesurer la technicité et le côté hyper chaud de cette piste de descente 
            https://www.youtube.com/watch?v=Lr2dFOazJ1Q
            au regard de l’autoroute ultra protégée/bordée pour lopettes que vous montrez dans la vôtre de vidéo  smiley 

            Ouaip, une époque fausse où le convenu le lopettisme et le mou du culisme gnangnan sont promus
            avec en parallèle pour donner un semblant de "substance" à l’ensemble des postures bêtement provocatrices et grossières,
            sans parler des analyses et revendications à la mord moi le noeud portées par des minettes ampoulées comme celle ci ou de manière plus générale par des minorités agissantes névrosées regroupées par quelques milliers à peine en associations et groupes de pression que couvent une caste de politiciens hors peuple complètement dégénérés et pourris à la moelle. 

            Cool... Brillant...  smiley 


          • 3 votes
            Belenos Belenos 3 décembre 16:48

            @pegase
            "Ici, la petite Tina (Liechtenstein) fait une passage à plus de 128 kmh ... une autrichienne fait le même passage à 131 kmh .. excusez du peu ..."

            Tant qu’elle sait faire la bouffe et la cuisine, et qu’elle ne néglige ni les tâches ménagères ni le devoir conjugal, une femme peut bien faire un peu de glissade 5 minutes par jour. On n’est pas des monstres, non plus ! Et puis ça entretient les cuisses. 


          • vote
            Belenos Belenos 3 décembre 17:19

            "La bouffe et la cuisine", qu’est-ce que je raconte moi !? La bouffe et la vaisselle, voilà !


          • vote
            Djam Djam 4 décembre 13:32

            @matthius
            Je le suis à l’occasion sur AV et même.... je publie des vrais livres !


          • 2 votes
            Doume65 2 décembre 17:16

            « Mais ce qui se démarque le plus de ces pièces, ce sont les seins et surtout les fesses. Or les fesses n’ont rien à voir avec la fertilité, c’est pas comme ça qu’on fait de bébés. »

            Cette phrase ne veut strictement rien dire.


            • vote
              Djam Djam 4 décembre 13:37

              @Doume65
              Exact... elle est, comme souvent aujourd’hui, construite sans aucun sens, par manque de mots et de syntaxe.

              En revanche, l’auteur de cette phrase n’a pas compris que justement, si, seins et fesses sont les appâts naturels dont sont dotés les femmes en vue de la reproduction. En Afrique, d’où je viens, les femmes kéké (femme échalas, femme tige, mannequin chez les blancs) ne plaisent pas aux hommes car ils savent qu’une maternité nécessite un "creuset" solide, rond, nourricier.

              Mais à l’heure où le nouveau lessivage global consiste à convaincre que l’AI est en passe d’être l’équivalent d’un humain (sans rire !), il est vrai que les femmes se disent de plus en plus que le "dieu" techno médical palliera à sa maigreur rêvée ! 


            • 3 votes
              jimontheair jimontheair 2 décembre 18:37

              En tant que femme ayant un peu connu les féministes du 20e siècle, je dois dire que ce genre de midinette qui essaie de parler de la Femme me fatigue, mais à un point. 


               smiley 

              • 2 votes
                Djam Djam 4 décembre 13:39

                @jimontheair
                Je vous rejoins ! En tant que femme, venue d’Afrique noire de surcroît, ces hystériques intolérantes me fatiguent gravement...


              • vote
                louis 2 décembre 18:41

                quand un être est faible physiquement , sa force intellectuelle sera de faire faire le travail par le fort physique .
                les personnes les plus puissantes ne sont pas forcément celles qui s’exhibent comme des kékés ( dont je ne connais pas le féminin smiley ) .


                • vote
                  Djam Djam 4 décembre 13:42

                  @louis
                  Il n’y a pas de féminin à kéké. Voilà un mot neutre qui plaira aux adeptes du genre asexué smiley

                  (kéké = bout de bâton effilé dans certains dialectes gabonais)


                • 4 votes
                  Belenos Belenos 3 décembre 00:40

                  Cette petite sotte n’a pas encore découvert son pouvoir féminin et peut-être lui fait-il peur. Un seul exemple : sa comparaison entre les cariatides et les atlantes est une totale inversion de la symbolique de ses sculptures. En réalité, les atlantes (hommes musculeux) souffrent et plient sous le poids de la matière comme des Titans suppliciés. Les cariatides, en revanche, soutiennent le poids des monuments par la force de la grâce féminine et non par celle de l’effort physique masculin, de sorte que ces belles dames restent droites et élégantes comme des déesses de pierre. Bref, la greluche n’a RIEN compris. Et je plains son amant. 


                  • 1 vote
                    Zatara Zatara 3 décembre 10:49

                    @Belenos
                    Cette petite sotte n’a pas encore découvert son pouvoir féminin et peut-être lui fait-il peur.

                    Je pense au contraire qu’elle le sait pertinemment mais que ça va à l’encontre avec ce que sous tend le cernier avatar du féminisme sur le sujet. Elle est donc à l’image de cette hypocrisie générale : ce ne sont pas les femmes qui seraient attirantes (à poil, en string, ou en tailleur), ce sont les hommes qui, à eux seul, ont un problème, une déviance, une tare qui les ramènent inévitablement au désir et au sexe.

                    Le beurre, l’argent du beurre et le cul du bel éphèbe mais châtrer ....


                  • vote
                    Belenos Belenos 3 décembre 12:33

                    @Zatara
                    Si elle avait conscience de son pouvoir féminin, elle en jouirait, comme amante, comme mère, comme muse, comme artiste, comme sorcière... au lieu de perdre son temps à faire des vidéos plaintives et revendicatrices à la con. Sans doute sait-elle manipuler avec perversité de manière instinctive quand l’occasion se présente de faire tourner en bourrique un pauvre bougre. Mais ce n’est pas ça, le véritable pouvoir féminin. 


                  • vote
                    Zatara Zatara 3 décembre 13:07

                    @Belenos
                    Mais ce n’est pas ça, le véritable pouvoir féminin.

                    absolument d’accord...

                    mais vous savez très bien que le champ de réflexion déployé dans cette vidéo est le champ de réflexion actuelle, cad un pseudo féminisme qui en plus de passer sous silence le véritable pouvoir de la féminité sur les hommes (qu’il soit dévoyé ou non par la publicité ne change rien à l’affaire) ose encore se poser en victime absolu de sa propre esthétique (et le malheur est justement dans rester à ce niveau là) parce que mise en compétition et mercantilisé comme tout le reste.


                  • 1 vote
                    Zatara Zatara 3 décembre 13:08

                    @Belenos
                    et puis, ne pas dépasser Beyoncé qui se pose en reine du féminisme.... ça en dit déjà long sur la réflexion de base....


                  • 2 votes
                    Belenos Belenos 3 décembre 13:18

                    @Zatara
                    "le véritable pouvoir de la féminité sur les hommes"

                    Le véritable pouvoir féminin n’est pas un pouvoir sur les hommes.   smiley

                    Il est au-delà de la guerre des sexes. 


                  • 1 vote
                    Zatara Zatara 3 décembre 13:22

                    enfin ne pas dépasser... si, quelque part l’auteur dévoile le clip mais pour immédiatement le ramener à une soumission patriarcale.... faudrait lui expliquer que de nombreuses pubs pour femme sont faites par des femmes, que ces publicitaires jouent parfaitement des codes du girl power toussa toussa, et que si ça marche, ce n’est pas parce que toutes les femmes actuelles ont intégrés tous les ressort du patriarcat, mais parce que la compétition féminine est naturellement basé sur l’esthétique en premier ressort... Et pour cela, les femmes n’ont besoin de personne.


                  • vote
                    Zatara Zatara 3 décembre 13:54

                    @Belenos

                    Le véritable pouvoir féminin n’est pas un pouvoir sur les hommes.   

                    Il est au-delà de la guerre des sexes.

                    chut.....


                  • 1 vote
                    Djam Djam 4 décembre 13:46

                    @Zatara
                    Bien vu Zatara !

                    Le nouveau féminisme hystérique et envahissant exige que les femmes continuent à se comporter comme des putes (si, si, c’est le bon terme) mais...on touche pas à la femme !

                    ces sottes ne réalisent pas qu’elles tentent d’enfermer les hommes dans une injonction contradictoire : désire-moi mais... sans désir. L’abime qui s’abime. Le stade ultime de la folie tyrannique.


                  • 1 vote
                    sls0 sls0 3 décembre 01:41

                    La miss aurait dû lire l’art de la composition et du cadrage de Duc. Elle aurait appris l’art de faire passer un message via l’image.

                    Le regard est attiré en premier par l’humain, l’animal ensuite le statique. Si on veut vendre un produit statique on évite l’humain sur l’image le produit devenant invisible.

                    Dans toutes pubs on peut sortir le pro et l’anti quand on découpe la séquence, c’est le cas ici à priori. L’à priori est dû au fait que je n’ai plus de télé depuis 87, je passe à coté des pubs.

                    J’ai connu de la belle, intelligente et sexy, jamais je les ai entendu faire des remarques de ce style du moins avec une vue aussi biaisée.

                    • vote
                      crab2011 3 décembre 11:25
                      Les bonnes mœurs

                      … ce sont des faits criminels criminels sans le moindre rapport avec la shoah ou le génocide des arméniens

                      https://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/11/les-bonnes-murs.html


                      • 1 vote
                        zzz999 6 décembre 13:54

                        Avec l’affaire Weinstein, draguer pour les hommes va devenir de plus en plus un exercice à haut risque, surtout pour les hommes un peu aisé financièrement, il va falloir un médiateur témoin et un contrat à signer en 3 exemplaire avant que l’homme aborde la femme. A moins que la femme se décide enfin un peu plus à prendre l’initiative, après tout l’égalité passe parle là aussi.


                        • vote
                          microf 7 décembre 12:03

                          @zzz999

                          Entiérement d´accord avec vous que draguer va être trés difficile pour les hommes.

                          Je le constate déjá dans les rapports homme-femme, dans mon entourage oú les hommes ont peur d´aborder les femmes par crainte d´être traités d´harceleur.

                          Société malade.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès