• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Eugénie Bastié invitée de Livre Noir : "La Guerre des idées"

Eugénie Bastié invitée de Livre Noir : "La Guerre des idées"

Eugénie Bastié, journaliste au Figaro et essayiste, est l'invitée de Livre Noir pour parler de son dernier ouvrage. Eugénie Bastié publie La Guerre des idées (Robert Laffont, avril 2021), le résultat d'une enquête de trois ans dressant le panorama des grands clivages actuels, de la laïcité au néoféminisme et à la cancel culture. Pour ce faire, Eugénie Bastié a rencontré les figures contemporaines de ce qu'elle nomme la "guerre des idées", de Pierre Nora à Sylviane Agacinsky. Un moyen également de déterminer le rôle de l'intellectuel aujourd'hui, dans un monde où les réseaux sociaux et les technologies permettent à chacun de donner son opinion, et où les individus, pressés de livrer leur vérité, n'écoutent pas celle des autres.

Sommaire :

00:00 - Intro
00:38 - Citation de Michel Audiard
01:35 - Qu'est-ce qu'un intellectuel ?
05:00 - Études et parcours
07:50 - Du journalisme à la politique
09:13 - L'arrivée à Paris et à Science Po
13:45 - Lecteurs et penseurs fondamentaux
15:25 - L'écologie intégrale
19:00 - Vraie conservatrice ou fausse réactionnaire
22:04 - Essais sur le néo-féminisme
25:20 - La Guerre des idées
27:20 - L'histoire de l'intellectualisme moderne
35:00 - La gauche du réel
37:35 - French Theory et wokisme
40:00 - La censure en France
43:25 - Humour et opinion politique
44:55 - Deux visions du monde
47:00 - Le roman antinational
49:08 - Absence de débat et guerre civile
51:55 - Les hommes en politique
53:15 - Nuance ou lâcheté ?
55:38 - Gauche, pureté et sectarisme
57:48 - Le grand duel de 2022
1:00:03 - Conclusion

Tags : Politique Ecologie Journalisme Humour Censure Féminisme Débat




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • 1 vote
    Vraidrapo 30 mai 10:46

    J’ai entendu hier cette Dame déclarer sa bonne opinion de Mélenchon, c’est rédhibitoire...
    Quant à Pierre Nora, M. "deux poids deux mesures", c’est un enfoiré auquel tout le monde tresse des lauriers, et pourtant  :

    ....

    Or, M. Nora s’insurge contre la perspective de « gayssotiser » la question du génocide arménien, rappelant que “la loi Gayssot de 1990 pénalise [elle] la négation de crime contre l’humanité”  ! Étrange raisonnement. Les massacres de masse, les marches de la mort à travers les steppes arides de l’Anatolie orientale et le désert syrien ne sont-ils pas qualifiables également de crimes contre l’humanité ? M.  Nora raisonne en dépit de la reconnaissance, par la France, de l’incontestable volonté génocidaire des révolutionnaires Jeunes Turcs.

    ....

    Au final, l’académicien qui se dit non spécialiste de “l’affaire (sic) arménienne”, mais qui endosse les habits d’expert devant une commission sénatoriale, est-il crédible ? M. Nora est-il d’ailleurs tout à fait conscient qu’il s’exprime et agit dans le même registre négationniste que l’État turc ?

    L’Intégrale :
    https://www.bvoltaire.fr/genocide-peuple-armenien-trois-mouches-pierre-nora/



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès