• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > « Facebook censure, la police nasse »

« Facebook censure, la police nasse »

Plusieurs figures des Gilets jaunes, parmi lesquels Jérôme Rodrigues et Maxime Nicolle, avaient fait le déplacement au siège de Facebook ce 9 avril 2021 à Paris pour protester contre la censure dont leurs groupes sont victimes. Après avoir été nassés, ils ont été dispersés par les forces de l'ordre. Adrien AdcaZz était présent pour QG

Tags : Manifestation Police Facebook Gilets jaunes GAFAM




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • 2 votes
    Conférençovore Conférençovore 10 avril 09:30

    Servitude volontaire.

    On ne demande pas à son maître d’allonger la chaîne qui nous tient en laisse. Soit on la brise et on s’en va, soit on reste un esclave quémandant un peu de liberté à son maître. FB n’en a rien à battre de ce genre de protestations et se fritter avec la police ne sert à rien : ils obéissent à des ordres et leurs ordres sont de ne pas laisser s’installer un trouble à l’ordre public, du moins certains troubles... parce qu’à quelques kilomètres de là, des délits sont commis par centaines à la minute par tout un tas de racailles laissées libres de les commettre. Donc à quoi bon jouer à un jeu où l’on est certain de perdre tant les règles sont pipées ? Est-ce juste pour faire parler de soi ? 

    Le seul truc qui ferait que ça pourrait changer serait d’arrêter de consommer leurs produits. C’est d’autant plus absurde de ne pas le faire que c’est tout à fait possible mais apparemment ce n’est même pas une option envisagée par les Rodrigues et cie. Bah, restez des esclaves les mecs...


    • vote
      Tchakpoum 10 avril 11:16

      @Conférençovore

      Vous vous laissez envahir par l’amertume.

      Le mouvement GJ n’aurait jamais existé sans les réseaux sociaux, qui servent à informer des réalités que le mainsteam ne fait plus, puisque lui sert de SAV à l’Exécutif. On sait bien que les réseaux sociaux appartiennent au GAFAM. Les GJ n’ont pas pu ou su briser cet esclavage, comme vous dites, mais c’est renverser le sujet que de dire que c’est ce mouvement qui l’a créé.


    • vote
      Conférençovore Conférençovore 10 avril 13:22

      @Tchakpoum
      "Le mouvement GJ n’aurait jamais existé sans les réseaux sociaux, qui servent à informer des réalités que le mainsteam ne fait plus"

      On parle bien de FB là ? Oui, c’était encore à peu vrai en 2015-18 mais entre temps, il y a eu le délire BLM, le covid et surtout une politique de censure massive et d’épuration (jusqu’au POTUS) de tout ce qui n’était pas progressisto-compatible, tout ce qui était taxé de complotiste, d’ED, populiste enfin tout ce qui ne leur plaisait pas.
      Les GJ, c’était fin 2018 : à l’époque pour se faire bannir de YT, FB, twitter et cie, il fallait partir dans des les appels à la violence ou ce genre de choses. Désormais, des types qui ont des chaînes YT qui montrent des cathédrales se font bannir pour suprématisme. En 2021, continuer de réclamer que ces gens qui dirigent les GAFAM changent leur politique, pour moi, c’est soit de la bêtise (naïveté si on veut être gentil...) soit de la servitude volontaire. Seul un boycott massif de ces plateformes pour en rejoindre d’autres où la censure se pratique moins ou pas leur fera mal : c’est un rapport de force.


    • vote
      Tchakpoum 10 avril 13:54

      @Conférençovore
      .

      Les GJ, c’était fin 2018 : à l’époque pour se faire bannir de YT, FB, twitter et cie, il fallait partir dans des les appels à la violence ou ce genre de choses

      Les fermetures de comptes avaient déjà largement commencé (ainsi que le trollage, l’astrosurfing, le ralentissement de débit du compte et toutes les manoeuvres pour pourrir). Les GJ devaient déjà faire avec ça. Mais, oui, la censure est devenue de plus en plus féroce avec le temps.
      .

      . Seul un boycott massif de ces plateformes pour en rejoindre d’autres où la censure se pratique moins ou pas leur fera mal : c’est un rapport de force.

      Le boycott arrangerait très bien l’Executif, (ainsi que l’otanie), puisque son entreprise consiste à couper les échanges horizontaux qui permettent de partager les informations, construire une compréhension commune des choses hors mainstream, se donner confiance dans les analyses, voire dans les actions à entreprendre pour autonomiser, contester ou renverser.

      A l’époque, François Boulo avait appelé au blocage économique du pays, donc une forme de boycott, avec grève général et meilleurs choix de la consommation. Bah, maintenant, c’est le gouvernement qui organise le boycott de l’économie nationale avec son plan sanitaire (de nom). 

      Donc bon, le boycott, c’est ambivalent.
      Après, ça ne répond pas à la question si cette action de Rodrigues et Nicolle pour dénoncer la censure de Facebook est vaine ou utile, mais l’entrave à la liberté d’échange reste un problème de fond.


    • vote
      Conférençovore Conférençovore 10 avril 19:03

      @Tchakpoum
      Je crois qu’on ne se comprend pas. Je ne dis pas qu’il faut boycotter TOUS les RS. Je dis qu’il faut arrêter de chouiner auprès de ceux qui pratiquent la censure comme FB, YT et twitter. Il existe d’autres plateformes (Gab, Telegram...) où c’est bcp moins le cas. Pour moi, l’action de Rodrigues et Nicolle est une action d’esclave.


    • 4 votes
      medialter medialter 10 avril 19:29

      @Tchakpoum
      Pour une fois je suis 100% d’accord avec le QonFührer. Les mecs utilisent un RS pur jus GAFA, construit pour les fliquer et pour faire de l’influence d’opinion en faveur des argentiers mondialistes, un RS avec une politique affichée et revendiquée anti-anti-mondialistes et anti-conspis, et ils viennent chialer à la botte de leur fossoyeur ??? Siouplait messieurs les mondialistes, laissez-nous pisser sur votre gueule avec vos propres outils. Ils espèrent quoi ces petits gauchots du WE, même Trump et des dizaines de milliers de notables se sont faits éjecter comme des chiffonniers ... Mais vraiment, qu’ils aillent crever, avec des attardés pareils, c’est pas demain que va se lever l’ombre d’un contre-pouvoir


    • vote
      Tchakpoum 10 avril 22:11

      @medialter @Tchakpoum

      Ah bah, si Medialtouze et QonFührer conviennent ensemble qu’il faut laisser les esclaves à leur malheur ou les faire disparaître de la planète, je n’ai plus qu’à ranger mon déguisement de Spartacus.

      Sans doute que je n’ai pas vos postures : essuyer mon dépit sur les autres, ou me débarrasser du problème par le cynisme. C’est évident que le pouvoir Executif français, comme celui oligarchique sont devenus écrasants, pas simplement en capacité de répression mais aussi de déjouer toute tentative de subversion ou de reprise en main du système.

      C’est donc un regard à double entrée : les français sont des veaux, ou le système est verrouillé. Moi, je préfère regarder le verrou et attendre de voir où se trouve la faille.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès