• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Francis Cousin : Gilets Jaunes, mensonges du capital et impostures (...)

Francis Cousin : Gilets Jaunes, mensonges du capital et impostures citoyennes

Francis Cousin vient ici tordre le cou à tout le délire autour de Chouard ; du RIC et de ce qui pourrait faire s'essoufler les gilets jaunes si ils se concentrent trop sur ce sujet secondaire qui n'est pour lui qu'une tentative de diversion par la gauche du capital.

Pour complèter cette analyse je vous propose aussi de voir ou revoir le débat qu'il avait mené avec Chouard pour prendre conscience que Chouard, même si il est très gentil, est un modeste penseur avec une obsession autour de la démocratie directe, mais n'est pas forcement celui qui détient la solution absolue comme certain aimerait s'en convaincre pour s'expliquer et comprendre une situation complexe :

 

Tags : Etienne Chouard Capitalisme Gilets jaunes




Réagissez à l'article

133 réactions à cet article    


  • 10 votes
    barbarello 31 décembre 2018 13:19

    Le gros intérêt de Chouard par rapport à Cousin, c’est qu’il n’est pas abruti par idéologisme forcené, obtus, non apprenant, voie directe vers red total control, et fossilisé. Les idéologisés, j’adore vraiment ces restes bouffis du 20ème siècle...  smiley  !!! 

    Chouard parle vraiment avec n’importe qui, c’est une de ses qualités et il faut se le dire, fort et à répétition parfois. 


    • 9 votes
      Belenos Belenos 31 décembre 2018 13:49

      @barbarello
      Je voudrais bien voir le Cousin debout sur une palette à un rond-point de Gilets Jaunes tenir ce discours abscons. Etienne Chouard est audible et compréhensible par tout le monde ou presque. Francis Cousin par personne ou presque. 



    • vote
      Paul Pote Paul Pote 31 décembre 2018 13:34

      Le capital, vos papiers !

      https://youtu.be/CDlB3VJz35E


      • 6 votes
        Belenos Belenos 31 décembre 2018 13:45
        @l’argentin

        "Chouard, même si il est très gentil, est un modeste penseur avec une obsession autour de la démocratie directe, mais n’est pas forcement celui qui détient la solution absolue"

        La solution absolue, ça me rappelle la solution finale. Dans un monde relatif, les solutions relatives des modestes penseurs visant à améliorer notre monde sont préférables aux solutions absolues des intellectuels alambiqués cherchant à détruire ce qu’ils haïssent (c’est-à-dire à peu près tout ce qui existe). Les prophètes de la pureté et des paradis impossibles, quand ils sortent de leurs chambres (ce qui est heureusement rare), ne réussissent qu’à créer l’enfer sur Terre. 


        • 4 votes
          Belenos Belenos 31 décembre 2018 14:01

          Si quelqu’un a compris ce que Cousin propose comme action, je veux bien qu’il me l’explique. 


          • 5 votes
            barbarello 31 décembre 2018 14:48

            @Zatara

            Ouaip, en un mot, c’est un branleur.  smiley 
            .
            et qui fait chier la société depuis 1 siècle, n’en démord pas en 2018 par auto-lobomisation des aires cérébrales dédiées aux feedbacks, ne produit que de la merde quand lui ou ses potes arrivent à s’incruster quelque part pour tenter des expés décrites en manuels sur les mammifères malheureux piégés.
            .
            Ouaip, un branleur, tout fier de lire des livres, un branleur craignos et mortifère même  smiley 


          • 6 votes
            maQiavel maQiavel 31 décembre 2018 16:25

            @Belenos

            Pour avoir lu son livre « l’Etre contre l’Avoir », pour avoir lu ses textes et avoir écouté nombre de ses vidéos, voilà ce que j’en déduis : il ne propose rien. smiley

            La seule action qu’il tolère, c’est aller lire des textes radicaux et attendre le grand soir qui mettra fin à l’argent, aux Etats, aux nations, aux civilisations et verra naitre la communauté de l’être générique et des pâquerettes. Tout ce qui sort de ce cadre-là est une mystification du capital, toute autre action sera assimilée par lui au « narcissisme du faire quelque chose ».

            Cousin est clairement Heideggerien (quand bien même il s’en défendrait, on retrouve d’ailleurs même vision selon laquelle entre les présocratiques et Hegel, il n’y a rien ). Chez lui , le "tout est déjà contenu dans le commencement" ou "le devenir d’un concept se dévoile dans son étymologie". C’est une pensée qui ne laisse aucune place au choix, à la décision, à la conscience. C’est une pensée qui a une forte cohérence interne (c’est le propre des systèmes d’idée unitaire que l’on retrouve aussi dans certaines idéologies religieuses). Quand quelqu’un dit qu’après Marx, il n’y a plus rien à dire de neuf, on est déjà fixé sur son dogmatisme. Toute sa pensée s’articule sur un dualisme transcendantal qui postule un dévoilement pour retrouver l’être générique universel, c’est très théologique et messianique comme pensée.

            Mais fondamentalement, il ne propose rien d’autre que la lecture. smiley


          • 2 votes
            Belenos Belenos 1er janvier 00:17

            @Zatara
            "sur le seul plan analytique, Cousin reste très stimulant..."

            La stimulation analytique, c’est une expression savante pour désigner ce qu’on appelle communément la masturbation intellectuelle. Il est vrai que lorsqu’il parle, on le voit par moment qui s’échauffe et qui rougit comme si une forme d’excitation montait en lui en quête d’une inaccessible extase paroxystique (je ne plaisante pas). 


          • 2 votes
            Belenos Belenos 1er janvier 01:49

            @Zatara

            "Le message Belenos.... y’a du bon et du moins bon."

            Ah mais j’ai compris le message. Ce n’est pas difficile, c’est toujours le même message qui tourne en boucle. Mais à partir de là, on aimerait qu’il propose une action possible en partant de la réalité ici et maintenant ou bien qu’il nous montre en quoi sa vie est l’incarnation exemplaire d’une autre manière d’exister personnellement et socialement qui pourrait nous inspirer. 


          • 2 votes
            Belenos Belenos 1er janvier 02:09

            @Zatara

            C’est amusant de voir comment Marx est fascinant pour les demi-intellectuels. Le logiciel marxiste leur donne l’impression qu’il dispose d’un trousseau de clés qui ouvre toutes les portes des mystères du monde. Mais du point de vue de l’âme, le marxisme est comme un jeu d’assemblage pour les enfants. Une fois qu’on a compris comment ça marche, qu’on a monté et démonté le jeu à 2 ou 3 reprises, on se rend compte que ça ne mène nulle part. C’est une voie sans issue, dont on peut seulement complexifier à l’infini le parcours pour le transformer en un labyrinthe dont on devient le prisonnier savant. Tout ce qui sort de ce labyrinthe est plus ou moins monstrueux, parce que la nature n’en veut pas, l’âme n’en veut pas, la vie n’en veut pas. Alors, ça retourne encore et encore dans la pensée humaine pour rigidifier le cerveau jusqu’à le pétrifier à mort. 

            "Lénine meurt le 21 janvier 1924 à l’âge de 53 ans. Même si ses médecins avaient pu penser que l’origine de ses problèmes de santé était liée aux deux balles restées dans son corps après l’attentat dont il avait été victime en 1918, la cause directe du décès ne fait guère de doute aujourd’hui. En effet, l’autopsie a montré que les AVC à répétition de Lénine étaient dus à une importante athérosclérose de ses artères cérébrales. Celles-ci s’avérèrent presque bouchées et ne laissaient quasiment plus passer de sang. Lors de l’autopsie, un médecin constata, en frappant une de ces artères avec une pince chirurgicale, qu’elle rendait un son minéral, comme si sa calcification l’avait fossilisée. Les gros vaisseaux sanguins du cerveau de Lénine, rigidifiés par les plaques d’athérome, étaient en quelque sorte en train de se pétrifier…" 


          • vote
            Belenos Belenos 1er janvier 02:15

            Etre immortel dans la mort, étrange et peu enviable destin. 
            http://www.slate.fr/story/100897/lenine-cadavre-embellir


          • 1 vote
            Belenos Belenos 1er janvier 02:39

            @Zatara

            "c’est incroyable de vous voir vous débattre"

            Où avez-vous vu que je me débattais ?  smiley


          • 1 vote
            Belenos Belenos 1er janvier 02:41

            @Zatara

            "dans un rejet pur et simple de quelque chose que vous n’avez même pas chercher à comprendre autrement qu’en vous basant sur le régime soviétique."

            Ah ? Et sur quoi vous basez-vous pour affirmer cela ?


          • vote
            l'argentin l’argentin 1er janvier 02:48

            @zatara

            Merci Zatara d’ élever le niveau et oui Cousin est un peu gonflant dans son vocabulaire mais en même temps ça permet une plus grande précision et ça évite certainement pour lui de devoir répondre à des questions provenant de gens qui ne voient que l’ écume des choses. Pour ma part mon plus grand reproche c’est qu’il balaye de la main toutes les révolutions sud-américaines et a même fait une vidéo sur Castro et Cuba que j’ai trouvé totalement nulle venant de sa part car c’était plus une analyse à la onfray qu’autre chose.


          • 1 vote
            l'argentin l’argentin 1er janvier 02:52

            Et pour ce qui est de ce que propose Cousin je pense avoir compris, mais je peux me tromper, que finalement la solution c’est de rester dans l’ action et de ne surtout pas plier bagage pour aller s’ enfermer dans des salles et discutailler du RIC ou autre. C’est de l’ action et de la détermination à reverser le pouvoir capitaliste que naitront les solutions me semble être finalement son message


          • 1 vote
            Belenos Belenos 1er janvier 03:22

            @Zatara

            "Il n’y a pas de place pour de l’épique individuel dans ce genre de grille de lecture, il n’y a que des phénomènes de masse qui se télescopent. Marx et Tolkien n’ont jamais eu la même loupe..."

            Je ne pensais pas du tout à Tolkien (d’ailleurs je ne sais pas si Tolkien incarnait sa philosophie dans sa propre vie). Et il ne s’agit pas d’héroïsme mais d’incarnation. Je pensais donc à des gens comme Henry David Thoreau, Mohandas Karamchand Gandhi, Lanza Del Vasto, Soeur Emmanuelle, Pierre Rabhi... ou même Ernesto Guevara. Car ce n’est pas une question de morale (de bien ou de mal) mais de cohérence ("est-ce que je fais ce que je dis ?")... Par exemple, comment Cousin a-t-il solutionné le problème de la fétichisation de la valeur marchande dans sa propre existence ? Comment vit-il ? Qui le paie pour donner ses leçons ? L’activité critique est en elle-même stérile. On n’agit pas sur la vie de l’extérieur. Il faut proposer des incarnations et incarner ce qu’on propose. C’est dans ce contact avec la vie qu’on se rend compte que des solutions relatives sur un terrain relatif valent mieux que des ambitions absolutistes hors-sol. (Bon, j’exagère un peu, parce qu’en fait je ne trouve pas Cousin antipathique du tout et je suis d’accord sur la plupart de ces constats, j’ai des copains comme lui et ça ne nous empêche pas de bien nous entendre et de passer des moments à nous marrer ensemble.  smiley 


          • 2 votes
            Belenos Belenos 1er janvier 03:40

            @Zatara
            "C’est une impression...Dés que Marx ressort dans un sujet sur ago, il arrive un moment ou vous pondez un blocage frontale et direct qui condamne tout ce qui à un rapport avec Marx..." 

            Ma position est frontalement opposée à Marx parce que je perçois clairement l’erreur de son système et les abominations qui en résultent logiquement. Cela n’a rien à voir avec un "blocage" et cela n’implique pas de se "débattre". Je ne fais pas non plus de "blocage" avec la pédophilie et je ne me "débats" pas non plus avec l’islamisme. Est-ce qu’il y a des analyses justes dans les écrits de Marx et Engels ? Bien entendu ! Presque tout est juste dans les détails (comme on trouve beaucoup d’informations vraies et poétiquement décrites dans le Coran). Mais ce n’est pas la question. L’idéologie ne se trouve pas dans les détails. 


          • 2 votes
            Belenos Belenos 1er janvier 03:57

            @Zatara

            "je les lu à plusieurs reprises dans vos posts... la dernière fois en réponse à Joe Chip par exemple."

            Vous ne pouvez pas avoir "lu" que ma connaissance du marxisme se limitait au constat des expériences soviétiques, car je n’ai jamais écrit cela. Je m’amuse en revanche souvent à me moquer des personnes qui trouvent Marx profond et difficile à comprendre, pour les faire enrager (je suis un peu taquin). J’affirme alors que son oeuvre complète se lit comme un roman de gare ou même qu’il m’a suffit de poser la main sur "Das Kapital" ou d’ouvrir une page au hasard pour comprendre toutes les erreurs en quelques secondes. Je sais que mes propos sont agaçants pour ceux qui ont l’impression d’avoir compris l’histoire du monde et l’actualité grâce à Marx, qu’ils paraissent prétentieux et arrogants ou tout simplement stupides. Mais "Je ne suis pas sur ago pour suggérer, ni pour diluer derrière du PC.... ni pour faire dans la psychologie. J’y vais au marteau piqueur hargneux et rieur, tant pis pour ceux qui se braquent..."  smiley

            Même traitement pour Freud. Ces idoles de la modernitude ne m’impressionnent pas du tout. On peut voir très rapidement leur faille, non pas d’une manière analytique en la cherchant avec une loupe mais parce qu’elle suppure et répand son odeur de mort dans la totalité. 


          • 3 votes
            Belenos Belenos 1er janvier 04:09

            @Zatara

            "si je fais cette remarque, c’est parce que ses tournures ou même certains mots peuvent très bien être adapté sans perdre une once de ce qu’il cherche à exprimer, au contraire, il gagnerait en limpidité..."

            Oui mais alors, le discours se terminerait plus rapidement et alors il faudrait passer à l’action. Ce qu’il s’agit d’éviter. On produit cet évitement du passage de la théorie à la pratique en complexifiant la théorie à l’infini. Par exemple, cela permet de produire un méta-discours pour expliquer les termes complexes du premier discours. Ce faisant, on s’éloigne encore d’un cran de la réalité tout en prétendant en avoir approfondi et précisé la description. Au bout d’un moment (après quelques dizaines d’années) on se trouve dans une position complètement abstraite mais très sûre d’elle-même qui permet de démontrer avec éloquence la fausseté et la vanité de toutes les actions des gens qui tentent modestement d’agir sur la réalité avec du bon sens et de véritables actes. 


          • vote
            Belenos Belenos 1er janvier 04:14

            @Zatara
            "sans avoir de talent littéraire particulier"

            Humm, vous venez de recevoir une lettre de refus d’un éditeur ??  smiley


          • 1 vote
            Belenos Belenos 1er janvier 11:20

            @Zatara

            "et vous lis avec grande attention"

            Lisez-bien ce qui est arrivé au cerveau de Lénine, c’est très instructif. 


          • vote
            Qamarad Qamarad 1er janvier 16:27

            @Belenos
            Mon cerveau va très bien Monsieur. Avec Staline, on vous passe le bonjour céleste. On prend le jacuzzi avec Saint-Pierre smiley


          • vote
            Belenos Belenos 1er janvier 17:10

            @Qamarad
            J’ai du mal à imaginer Staline dans une région céleste mais je souhaite la plus grande paix possible à son âme. (C’est Lénine qui avait le cerveau calcifié.)


          • vote
            tobor tobor 2 janvier 01:05

            @Belenos
            Tout à fait d’accords avec Zatara.
            Sa grille de lecture même si ultra-référencée ouvre sur un tout autre point-de-vue beaucoup plus radical et d’une portée bien plus vaste que ce qui tient de l’argumentaire citoyenniste.
            .
            Il ne peut sans-doute pas faire de proposition concrète sans risquer de procès.
            Il met donc en garde contre la récupération politique puisque le politique n’est qu’une façade derrière laquelle d’énormes intérêts capitalistes ne sont en rien prêts à transiger ou à capituler.


          • 1 vote
            Belenos Belenos 2 janvier 02:03

            @tobor

            "un tout autre point-de-vue beaucoup plus radical"

            Je ne sais pas ce que cela peut vouloir dire. Probablement torturer et tuer des gens, comme toujours avec le marxisme.


          • vote
            pegase pegase 2 janvier 12:40

            @Belenos
            -

            J’ai toujours rien compris à Marx, Cousin non plus smiley

            C’est moi ou c’est vraiment difficile à comprendre ?
            -
            ça semble du même tonneau que la Chine qui se dit "communiste" ??? ... Mon logiciel ne doit pas être adapté smiley


          • vote
            maQiavel maQiavel 2 janvier 12:44

            @l’argentin

            Pour ma part mon plus grand reproche c’est qu’il balaye de la main toutes les révolutions sud-américaines et a même fait une vidéo sur Castro et Cuba que j’ai trouvé totalement nulle venant de sa part car c’était plus une analyse à la onfray qu’autre chose.

            ------> C’est donc que tu n’as pas compris l’extrême radicalité du paradigme idéologique de Cousin. C’est pourtant simple : jusqu’au grand soir, il n’existe que des mystifications du capital. Les révolutions sud-américaines sont politiques alors que Cousin est fondamentalement antipolitique.

            Aucune révolution politique, aucun chef d’Etat , aucun parti , aucune mesure politique ne trouvera grâce à ses yeux.

             


          • vote
            l'argentin l’argentin 2 janvier 14:19

            @maQiavel

            Si si j’ai très bien compris mais il dit aussi que SEUL certains pays d’ Europe sont le terreau de révolutions prolétaires ; et c’est là ou je dis que c’est faux et que les exemples Cubains ou Venezueliens ne sont pas à rejeter d’un revers de manche comme il le fait et qu’ils ont leurs places à côté de la commune de Paris ; c’est tout ce que je dis car oui j’ai bien compris que pour lui l’ état était un problème. Ce qui d’ailleurs me donnerait envie de l’ interroger sur le fait qu’il arrive finalement à la même conclusion qu’un attali par un biais Marxiste ; ce qui je dois t’avouer m’ interroge.


          • vote
            tobor tobor 2 janvier 21:32

            @Belenos
            Sérieusement ? Vous voyez cousin comme un barbare ?
            C’est l’analyse de la situation qui est extrêmement radicale, qui ne fait ni cadeau ni concession. Je n’ai personnellement lu de Marx que quelques lignes, ne suis donc pas un publique pré-conquis mais la transposition que fait Cousin avec différents sujets m’a généralement semblé pertinente même si rabat-joie.
            .
            On peut vous sentir fort émotionnel sur ce sujet du RIC...


          • vote
            pegase pegase 3 janvier 01:46

            @Zatara
            -
            Vous oubliez Jean Robin  smiley

            -
            Vu avec qui Marx était marié, "Johanna Bertha Julie von Westphalen", son idéologie flaire l’escroquerie quelque part je trouve ...
            -

            https://fr.wikipedia.org/wiki/Jenny_von_Westphalen

            Elle est issue de la noblesse westphalienne et du côté de sa grand-mère paternelle, ses ancêtres remontent aux ducs d’Argyll. Elle est la fifille du fonctionnaire Johann Ludwig von Westphalen et la demi-sœur du ministre prussien Ferdinand von Westphalen. ... Pas vraiment une famille de sans dents ...

            -

            Selon Marx :

            Les pensées de la classe dominante sont aussi, à toutes les époques, les pensées dominantes, autrement dit la classe qui est la puissance matérielle dominante de la société est aussi la puissance dominante spirituelle. Les pensées dominantes ne sont pas autre chose que l’expression idéale des rapports matériels dominants, elles sont ces rapports matériels dominants saisis sous forme d’idées, donc l’expression des rapports qui font d’une classe la classe dominante ; autrement dit, ce sont les idées de sa domination

            Le communisme vise donc à rétablir l’adéquation entre la conscience et la réalité. Le communisme réinsère la conscience dans la vraie vie, selon Marx. 

            On dirait un sketch des inconnus smiley




          • vote
            Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 7 janvier 06:52

            @l’argentin

            A PROPOS DU FETICHISME DE LA CHAUSSURE (de sa cliente) ; nonobstant l’énoncé de certaines vérités historiques ce qu’il faut comprendre
            de l’escroquerie de Francis Cousin
            , parfaitement intégré dans l’exploitation capitaliste & formant un trio "magique" de prédateurs avec le Chouard & le Rabbhi :

            LES 3 PROFITANT D’EVIDENCE DE LA CONNERIE HUMAINE

            °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

            https://philo-analyse.com/tarifs.htm

            Sur la base d’une connaissance mûrie de ce qui fonde la qualité de l’être, le cabinet de philo-analyse a élaboré des outils pertinents voués à la sensibilisation, à l’éveil et au grandissement de l’épanouir humain. C’est pourquoi il se propose à vous notamment pour :

            TARIFS


            Consultations individuelles, conjugales et familiales……………85 € la séance
            d’une heure au minimum

            Evaluation des conflictualités sociales en entreprise…………...sur devis et après consultation initiale


            Les paiements se font à la séance par chèque ou en espèces.

            En fonctions des circonstances et de l’étendue de la philo-analyse à engager, des forfaits personnalisés peuvent être envisagés.

            N’entrant pas dans le champ des actes pris en charge par la sécurité sociale, la consultation de philo-analyse ne donne évidemment pas lieu à remboursement de la part de cet organisme.


          • vote
            Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 7 janvier 09:07

            @Mao-Tsé-Toung

            Seul Mao au courant de cette arnaque DEFRAYANT LA CHRONIQUE ?

            Réveillez-vous !

            CQFD


          • 4 votes
            Hieronymus Hieronymus 31 décembre 2018 15:53

            Francis Cousin 8’42

            "la démocratie c’est la capacité pour les hommes arraisonnés dans la valeur d’échange, devenus des esclaves de la valeur d’échange, d’organiser l’esclavage de leur existence dans la valeur d’échange"

            sur un rond point, on peut toujours essayer de répandre cette belle définition smiley


            • 3 votes
              Belenos Belenos 1er janvier 00:19

              @Hieronymus
              Remarquez, sur un rond-point, on peut aussi tourner en rond indéfiniment sans aller nulle part. Donc le lieu pourrait lui convenir, même sans public.  smiley


            • vote
              tobor tobor 2 janvier 21:40

              @Hieronymus
              Toute la terminologie qu’emploi Cousin est à l’extrême opposé de ce que tout un chacun est prêt à entendre, il n’est absolument pas un leader charismatique. Il semble s’exprimer en cliché des années 70s et peu en arrivent à chercher ce qu’il veut dire plutôt que de se moquer de son style...


            • 5 votes
              maQiavel maQiavel 31 décembre 2018 16:37

               

              C’est drôle de voir l’argentin utiliser Cousin pour attaquer Etienne Chouard car il s’attaquerait à FA de la même manière car pour lui aucune proposition politique n’est valable : jusqu’ à ce que le capitalisme prenne possession du tout du monde, toute organisation, tout projet politique ou économique, toute activité fait de la réaction capitaliste sous une forme ou sous une autre. Sortir de l’UE pour recouvrer notre souveraineté ? Il répondrait que la souveraineté est une planche de survie du capital. smiley

              Ce que je vois émerger, c’est que parmi les adversaires les plus acharnés du RIC, on retrouve des militants de l’UPR. Pas tous mais une quantité non négligeable. EC et les GV en général ont toujours eu des propos élogieux envers l’UPR et FA, EC n’a jamais dissuadé quiconque de voter pour l’UPR. Mais manifestement, cette sympathie n’était pas réciproque, c’est le moins qu’on puisse dire.

              Et ça je ne l’ai pas vu venir et pourtant, en y réfléchissant bien c’était prévisible. L’UPR est l’un des partis qui a le plus misé sur l’élection de son champion. Ses militants se sont donnés cœur et âme à la tâche, plus que dans aucun autre parti. Du fait qu’ EC estime qu’il n’y a rien à attendre de l’élection et qu’il faut que les gouvernés se prennent en main eux-mêmes et qu’il propose au peuple de voter lui-même ses lois sans attendre de personnage providentiel, ça ne pouvait que partir en jihad à la moindre monté en popularité de ses thèses. C’est fait. Il faudra s’en souvenir.


              • 2 votes
                l'argentin l’argentin 31 décembre 2018 23:57

                @maQiavel

                Je vais te le répéter je suis un esprit libre ; pas un militant gogole qui se met des limites pour défendre un camps. Je sais très bien que Cousin dirait la même chose d’ Asselineau sauf qu’à mon avis il le respecterait beaucoup plus qu’il ne respecte la petite pensée de Chouard qui comme il le dit si bien a basé sa vie autour du tirage au sort et de sa vision de la démocratie directe dans une espèce de jouissance narcissique bourgeoise. Chouard est un petit bourgeois qui s’ adresse a des petits bourgeois ; très bien . Mais il faut qu’il prenne conscience que les gilets jaunes, dans leur majorité prolétaire s’en tapent du RIC et que son action ne sert au final que les intérêts de la gauche du capital représentée par Ruffin et compagnie ; avec qui d’ailleurs il se dit ami et en fait la pub (même si il dit ne pas comprendre pourquoi ruffin ne veut pas sortir de l’ europe ; super la cohérence du mec). Le RIC risque de plomber le mouvement et en cela Cousin a totalement raison. D’ailleurs pour s’en rendre compte c’est très simple : vous avez vu Philippe, macron ou les autres flippés devant le RIC ? non ils ont tous sauté sur cette occasion et direct les médias ont focalisé sur le RIC car ils savent très bien que c’est la sortie de secours pour endormir un mouvement de fond. Ensuite je pense que cousin a une analyse beaucoup plus poussé qui colle plus avec la réalité. La crise que nosu vivons est beaucoup plus profonde qu’une simple envie de virer macron ; c’est le début de la fin du capitalisme qui a atteint son apogée mais dont inconsciemment de plus en plus en plus de gens ne veulent plus ; Vous pensiez peut être que ce système basé sur l’ avoir et le culte de la marchandise
                allait pouvoir perdurer pour l’ éternité ?
                mais le capitalisme est une phase historique qui commence son déclin et rien ne pourra l’arrêter ..
                Les GJ n en sont que l’ inconsciente expression qui se caractérise par ce "y’en a marre ’ . Oui y’en a marre de votre monde qui juge
                la valeur d un être à son compte en banque, y en a marre de vos médias milliardaires qui zombifient et infantilisent les masses
                pour leur vendre tout un tas de conneries qui ne servent qu’à polluer la planète et à enrichir une petite caste de trous du cul sans foi ni loi...

                Ce n’est effectivement pas réformer le monde la question qui va devenir de plus en plus présente dans les années à venir mais le changer radicalement....


              • vote
                l'argentin l’argentin 1er janvier 02:06

                Voici ce que je reproche fondamentalement à Chouard en plus de la juste critique de Cousin sur le fait que le RIC soit une diversion. Tu dis qu’il serait sympa avec l’ UPR mais alors reconnais que c’est vraiment du bout du lèvre et vite fait comparé aux éloges qu’il peut faire d’un Ruffin. Tout cela confirme le narcissisme de ce gentil garçon qui est loin de comprendre les intérêts qu’il sert ; D’ailleurs Ruffin ne s’y est pas trompé et a magnifiquement profité de l’ occasion pour semer la zizanie au sein des insoumis mélenchonistes tout en s’ attirant les sympathies des non moins gentils mais tout aussi idiots gens de gauche. Faudra vraiment m’ expliquer comment il peut faire l’ éloge de l’ UPR alors que l’ UPR dit de Ruffin qu’il est le joker de l’ oligarchie ; Regarde à sud radio ; on a entendu parler de Ruffin ; pas de l’ UPR. Si toi tu trouves ça bien tant mieux mais moi Ruffin mon avis est fait sur ce triste remplaçant de mélenchon qui représente la gauche du capital pro-yankee tendance google là ou mélenchon représentait la gauche du capital à l’ancienne tendance maçonnique française. Quand à l’ UPR il y a aussi certaine connexion récente que je trouve dommageable et qui vont dans un mauvais sens comme la petite recrue einthoven ou le soutien du repris de justice Marlin à qui Asselineau dit merci. Désolé moi je dis pas merci à ce genre de merdes finis à la pisse même si il est gentil avec l’ UPR. Bref à la vue de tout ça c’est effectivement cousin qui me semble le plus logique ; arrêtons de penser à l’ après ; agissons et l’ après découlera des actions qui seront faites. C’est ça sa solution en fait et bien sur elle est déstabilisante car on ne voit pas le bout du tunnel mais c’est bien en traversant le tunnel que se dessineront les solutions ; pour l’ instant personne n’est en mesure de les trouver https://www.youtube.com/watch?v=KNlzlVZq8zs&t=1014s


              • vote
                Vraidrapo 1er janvier 10:21

                @l’argentin
                c’est le début de la fin du capitalisme qui a atteint son apogée mais dont inconsciemment de plus en plus en plus de gens ne veulent plus 


                il me semble que la menace de réchauffement climatique, n’est pas étrangère à cette récente posture. Les Media du Système sont "impossibles", tout en rapportant les COPn qui se succèdent avec plus ou moins de succès, ils continuent à faire de la retape pour la Consommation (fluide social absolu, semble-t-il) et à stigmatiser les mouvements qui Lui font obstacles.
                Quant aux programmes politiques, je me demande, aujourd’hui, s’il ne serait pas plus efficace de focaliser sur la Croissance verte, le partage des ressources sur tous les Continents plutôt que sur une "simple" souveraineté nationale basée sur la remise en question des textes européens (Qui affole les gens).
                Moi, qui ai connu les luttes anti-coloniales des années 70, je suis surpris d’être pratiquement le seul à évoquer l’incongruité de la présence militaire française en Afrique dictatoriale (là où résident des intérêts économiques... polluants).
                Quand il est question de l’exode des populations africaines qui pose tant de problèmes politiques, la logique voudrait qu’on évoque les Causes de leurs malheurs... en faisant fi du prétexte de la lutte contre le Terrorisme.
                Je suis aussi agacé de voir les Media installé dans la VO du "terrorisme venu de l’extérieur" quand a été si souvent développée la collusion des USA, Qatar, Arabie, Turquie, France, Angleterre... Comment peut-on passer sous silence les excuses de Bush à propos de l’Irak et ses centaines de milliers de jeunes enfants morts !? Comment !? 500,000 fourchette très basse.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès