• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > François Asselineau : entretien d’actualité (Déficit, Air France, Retraites, (...)

François Asselineau : entretien d’actualité (Déficit, Air France, Retraites, Fake News...)

Le président de l'UPR, François Asselineau, revient sur les dernières actualités au 18 août 2018.

00:07 Le déficit record de la France

10:32 Bercy bientôt réformé ?

16:57 Changement de la direction d'Air France

30:36 La situation économique du Portugal

38:42 La manipulation de l'information

52:46 Rapport de l'Assurance Maladie sur la retraite à 62 ans

56:01 Les salaires augmentent en conséquence du Brexit

01:10:20 Fake News de Philippe Laurent sur Europe1

Tags : Economie Information et Médias Désinformation Euro Portugal Monnaie Sécurité Sociale Air France Brexit




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • vote
    CoolDude 25 août 15:20
    Abonne toi à YourTube... Pour être bien profilé !

    Quelle bonne idée !!!

    • vote
      maQiavel maQiavel 25 août 16:21

      Le déficit, les manipulations de l’information, la réforme de Bercy, tout cela est bien joli mais FA devrait songer à danser la samba, voilà qui le boosterait électoralement … smiley

      Plus sérieusement, ça faisait un moment que j’attendais sa contre argumentation sur le Portugal,  et c’est l’une des rares fois où je le trouve très limite dans ses analyses , tout le monde sait que le Portugal va très mal depuis la crise de 2008 et du  fait des GOPE, la question qui est posée est celle de son redémarrage économique et le mettre sur le dos de l’émigration ne me semble pas pertinent …


      • 2 votes
        pegase pegase 25 août 23:50

        @maQiavel

        , la question qui est posée est celle de son redémarrage économique et le mettre sur le dos de l’émigration ne me semble pas pertinent


        Il me semble qu’il parle plutôt de l’émigration des portugais vers d’autres pays plus attractifs (l’émigré quitte son pays d’origine), je ne sais pas si vous faites la distinction avec les immigrés (personne étrangère qui a quitté son pays pour venir s’installer en France) ... Ce n’est pas nouveau, ça a toujours été un sérieux problème pour le Portugal !

        Le taux de chômage reste important, et les salaires bien qu’attractifs pour un investisseur (dans les 500 à 550 euros), ne compensent pas les charges importantes qui font qu’un salaire de base coûte à une entreprise dans les 800 à 1000 euros par mois, ce qui est très élevé par rapport aux coûts moyens des pays de l’Est ... Roumanie, Moldavie etc ..


      • 1 vote
        La mouche du coche La mouche du coche 26 août 12:16

        Comme prévu, maQiavel le troll payé par le gouvernement pour pourrir AgoraVox, jette son commentaire ironique sur François Asselineau. C’est bon signe. Cela veut dire qu’il a reçu des ordres et c’est très bon signe. smiley 


      • 1 vote
        maQiavel maQiavel 26 août 17:01

        @La mouche du coche
        Comme d’habitude , votre perspicacité est sans égale. 

        @pegase

        Mais bien sur, je confonds émigration et immigration, comme un élève de CM1 ayant mal appris sa leçon, vous avez vu juste … smiley

        Plus sérieusement (je me demande si je fais bien par ailleurs), la question ici n’est pas de savoir si l’émigration est un sérieux problème pour le Portugal mais sur le fait d’attribuer les bonnes performances statistiques de l’économie portugaise à cette émigration. C’est précisément ce qui est contestable dans le discours de FA, quand bien même on doit tenir compte de l’exode massif des actifs portugais sur les chiffres du chômage, ce paramètre à lui seul n’explique pas tout : ce n’est pas l’émigration qui a provoqué le retour de la croissance, l’augmentation des exportations, la forte reprise de la consommation, l’augmentation des investissements productifs, la création de 170 000 emplois rien qu’en 2017 etc.

        Le taux de chômage reste important

        ------> Mais non, il était à 6,7 % en juin 2018 …  smiley

        -et les salaires bien qu’attractifs pour un investisseur (dans les 500 à 550 euros), ne compensent pas les charges importantes qui font qu’un salaire de base coûte à une entreprise dans les 800 à 1000 euros par mois, ce qui est très élevé par rapport aux coûts moyens des pays de l’Est ... Roumanie, Moldavie etc ..

        ------> Raison pour laquelle la stratégie du gouvernement n’était pas d’essayer de concurrencer les pays de l’est à bas coûts mais de monter en gamme , ce qui a fonctionné dans l’industrie et dans le tourisme.


      • 2 votes
        pegase pegase 26 août 19:39

        @maQiavel


        ------> Mais non, il était à 6,7 % en juin 2018


        J’ai d’autres chiffres qui frisent les 18%, c’est comme pour l’Algérie, on cache la misère sous les tapis, je ne sais pas d’où vous sortez les votre, mes infos viennent directement du terrain via une connaissance au fait de ces choses (puisque entrepreneur), faite attention aux discours officiels, ils ne reflètent pas toujours la réalité, la situation sur place est assez semblable à certaines régions de France, cad catastrophique ...


        Asselineau ne parle pas de retour de la croissance ? Il dit au contraire que la situation est catastrophique, et pointe du doigt justement l’émigration, mais ce n’est pas le seul paramètre responsable de cette situation, et comme je l’ai suggéré plus haut elle ne risque pas de s’arranger faute à des charges excessives pour les entreprises ...


        ------> Raison pour laquelle la stratégie du gouvernement n’était pas d’essayer de concurrencer les pays de l’est à bas coûts mais de monter en gamme , ce qui a fonctionné dans l’industrie et dans le tourisme.


        Monter en gamme ? ça n’a pas de sens, les industriels vont là où ils peuvent faire le plus de profits, et le Portugal déjà il y fait très chaud l’été, au point que la climatisation est indispensable pour travailler (ce qui rajoute des coûts supplémentaires) ; d’un point de vue logistique c’est complètement décentré, dès que vous voulez vous faire livrer du matériel (souvent en provenance d’Allemagne) il y a des frais de livraison qu’il n’y a pas dans les pays limitrophes de l’Allemagne ... etc .. 

        Ce n’est pas pour rien que les régions spécialisées dans le textile au Nord du Portugal ont été peu à peu abandonnées au profit des pays de l’Est, suite à l’adhésion du Portugal à l’UE, et encore, on parle de la petite industrie là, ceux qui avaient les moyens ont délocalisés en Chine, Vietnam, Cambodge, Bangladesh ...






      • 2 votes
        pegase pegase 26 août 19:40

        @La mouche du coche
        Comme prévu, maQiavel le troll payé par le gouvernement pour pourrir AgoraVox, jette son commentaire ironique sur François Asselineau.


        Arrêtez de vous couvrir de ridicule voyons, tout le monde sait que maQiavel est une sorcière  smiley

        La voici ... quelle horreur ...

        https://www.youtube.com/watch?v=oOMkUIziAbo


      • 3 votes
        Norman Bates Norman Bates 26 août 20:04

        Et tout le monde sait que le nigaud c’est ça :

        https://www.youtube.com/watch?v=Ic1J1BSRfA8


      • 2 votes
        maQiavel maQiavel 27 août 11:15

        @pegase

        Le chiffre de 6,7 % que j’ai donné a été publié par l’Office national de statistiques. Un chiffre repris par l’ensemble de la presse d’ailleurs. Les 18 % de chômage, c’était en 2013, soit bien avant que soit mit en place le gouvernement actuel.

        Vous m’excuserez de plus me fier aux statistiques qu’à une de vos obscures  connaissance dont je ne sais rien …

        FA ne parle pas de retour de la croissance pour cause : la croissance du Portugal a même dépassé celle de l’Allemagne.

        Pour le reste, je laisse tomber , j’ai l’impression qu’on est pas loin du lien de Norman ... 


      • 1 vote
        pegase pegase 27 août 12:03

        @maQiavel

        6,7% des médias mainstream qui veulent nous faire gober que l’UE c’est bien, la preuve avec le Portugal smiley

        ce n’est pas plus sérieux que 18% péché chez un entrepreneur qui est installé au Portugal , et ce n’est pas en 2013 mais aujourd’hui ...

        Les entreprises font appels à des statisticiens vous savez, pas à des médias propagandistes à la solde de l’Otan ...


        Je sais que je n’arriverai pas à vous convaincre, mais allez seulement dire sur la liste UPR facebook que le Portugal va bien, vous allez vous faire ridiculiser ...


      • 2 votes
        maQiavel maQiavel 27 août 12:18

        @pegase
        L’office national des statistiques c’est mainstream. L’ensemble des médias ,y compris RT ,c’est mainstream. Ce qui n’est pas mainstream et donc fiable, c’est votre connaissance que personne ne connaît... smiley

        Si c’est sur lui que se base l’UPR, ce n’est pas moi qui serait ridicule smiley . Ce qui est faux par ailleurs, il ne me semble pas que l’UPR refuse les chiffres officiels du chômage au Portugal ,même Asselineau reconnaît la baisse du taux de chômage sauf qu’il l’explique par l’émigration ...

        PS :Personne ne dit que le Portugal va bien mais par contre presque tout le monde reconnaît qu’il va mieux. 


      • 1 vote
        pegase pegase 27 août 13:39

        @maQiavel

        Vous ne prouvez rien, je connais une militante UPR d’origine portugaise, qui a de la famille au Portugal => situation catastrophique ...

        Une ingénieure aéronautique, une portugaise fort jolie, très cultivée qui vit dans la sierra d’Estrela => situation catastrophique ...

        et un entrepreneur au Nord dans un ex pôle industriel spécialisé dans le textile ... => situation catastrophique ...

        Cet article dans business bourse qui résume bien la situation => situation catastrophique ...

        https://www.businessbourse.com/2018/08/23/francois-asselineau-le-portugal-est-dans-une-situation-absolument-catastrophique/

        Cet article de médiapart => situation catastrophique ...

        https://blogs.mediapart.fr/jean-marc-b/blog/220218/pas-de-miracle-antiliberal-au-portugal-par-gaston-lefranc


        http://geopolis.francetvinfo.fr/portugal-une-embellie-economique-qui-ne-profite-guere-a-la-population-62859

        Sur le papier, tout va mieux au Portugal. Mais qu’en est-il réellement, un an après la fin de la tutelle de ses créanciers internationaux (UE-FMI-BCE), le 17 mai 2014 ? Et alors que le gouvernement de centre-droit crie à l’embellie et à la sortie de crise.


        Dans le registre de ce qui va bien… Les chiffres montrent des déficits sous contrôle, des records de fréquentation touristique, la reprise du marché immobilier, la hausse des exportations et de l’investissement. En gros, les principaux indicateurs sont au beau fixe et la croissance prévue pour 2015 est de 1,6%.
         
        Mais… en réalité, le chômage et la dette publique restent élevés, les impôts caracolent à un plus haut historique et l’émigration, notamment celle des jeunes, ne régresse pas. Si le chômage s’est infléchi à 13,3% de la population active (inversant toutefois sa tendance à la baisse sur les deux derniers trimestres), il touche 33,6% des moins de 25 ans.


        L’économie portugaise reste très vulnérable

        https://www.latribune.fr/economie/union-europeenne/l-economie-portugaise-reste-tres-vulnerable-497059.html

        etc ...etc ..etc ..


      • 1 vote
        pegase pegase 27 août 13:46

        @maQiavel

        En outre vous avez zappé le lien concernant leur courbe de PIB que j’avais posté plus bas .... Je ne vois pas de vraie embellie smiley

        http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMTendanceStatPays?langue=fr&codePays=PRT&codeTheme=2&codeStat=NY.GDP.MKTP.KD.ZG


      • 1 vote
        pegase pegase 27 août 14:05
        Misère au Portugal cachée par des artifices
        Les dernières statistiques officielles, pointent 26% de la population portugaise en état de misère ou en passe de l’être. Voir ici. Sachant que la misère est un état qui rarement fait objet de vantardises. La réalité factuelle est bien plus importante au-delà des apparences superficielles des grandes villes.

        https://www.facebook.com/notes/mario-ponti/portugal-lultime-arnaque-de-lue/1602172083183000/

        https://www.dn.pt/portugal/interior/quase-26-milhoes-de-portugueses-em-risco-de-pobreza---ine-8479547.html

        Rappelons que ravagé par l’europeisme, les salaires moyens des portugais ont diminué de façon drastique, et sont encore inférieurs à ceux d’il y a 10 ans. Un recul historique.

        https://observador.pt/2018/02/12/rendimento-das-familias-portuguesas-ainda-abaixo-de-2008/

        Le Portugal est vidé de son sang...
        Par ailleurs, le chaos démographique et sociétal que provoque cette hémorragie humaine dantesque n’est pas mesurable. C’est de la destruction pure et simple du futur d’un pays qu’il s’agit, en évinçant en masse les forces vives de la société. Empêchant des familles de se créer, des enfants portugais de naître (alors que la démographie portugaise est déjà en chaos absolu avec un indice de 1,3 enfants. Pire qu’en Allemagne.) ; empêchant le Portugal d’évoluer, de vivre, d’aller de l’avant ; disloquant des familles entières irrémédiablement, entravant rêves et projets, et condamnant le futur d’une nation entière, dont on sait que la démographie est le pilier de survie absolu.



        Bien loin de vos élucubrations, le bilan est en réalité consternant smiley

      • 3 votes
        maQiavel maQiavel 27 août 18:12

        @pegase

        Est ce que vous lisez les liens que vous donnez ????  smiley

        Déjà arrêter d’essayer de démontrer quoi que ce soit avec vos connaissances qui ont de la famille au Portugal, vous ne comprenez pas que ce n’est pas fiable ?   smiley

        Ensuite, personne n’a jamais dit que la situation au Portugal est formidable, bien sur qu’elle est catastrophique depuis la crise de 2008. Ce qu’on dit, c’est que ça s’améliore depuis que le gouvernement socialiste est en place. Je ne peux pas répéter la même chose 10 fois, ça ne passe pas, ça ne passe pas.

        Et enfin , en ordre, le premier lien n’est que la redite de ce que FA a dit dans la vidéo et que j’ai critiqué plus bas.

        Le second lien parle bien d’une reprise de la croissance mais la relativise et l’attribue à la hausse des taux de profit. Quoi qu’il en soit, l’auteur reconnait une reprise de la croissance.

        Le troisième lien date de 2015, alors que la politique de relance a démarré fin 2015 donc HS.

        Le quatrième lien explique que l’économie portugaise reste vulnérable. Sans blague ? Qui a dit qu’elle était invulnérable ? Et en plus, encore un article qui date de 2015 donc HS.

        Concernant la courbe de PIB que vous avez posté plus bas, vous démontrez que n’êtes même pas capable de lire un graphe, sinon vous auriez constaté que la croissance, après une baisse en 2016, est en augmentation.

        Bref moi j’arrête là,  c’est comme l’histoire avec les Kurdes, on peut vous mettre des faits sous votre nez mais votre prison mentale ne vous permet pas de les voir , vous êtes complètement bouché   


      • vote
        pegase pegase 27 août 19:31

        @maQiavel

        Déjà arrêter d’essayer de démontrer quoi que ce soit avec vos connaissances qui ont de la famille au Portugal, vous ne comprenez pas que ce n’est pas fiable ?   


        Mais vous non plus vous n’avancez pas de chiffres fiables, vous croyez être plus malin que les portugais eux mêmes qui subissent cette situation ????? Enfin c’est complètement fou votre réaction, ouvrez les yeux, l’UE fait de la propagande et ce n’est pas nouveau !

        Si vous voulez je vous met en contact avec une portugaise, et vous vous débrouillez avec elle smiley

        Elle en connait un rayon sur ce sujet, certainement plus que vous et moi ...


      • vote
        pegase pegase 27 août 19:42

        @maQiavel

        Je devais monter un atelier de production au Portugal, précisément dans la sierra d’Estrela, alors vous pensez bien que je suis au courant de leur situation complètement pourrie ....

        Vous quel rapport avez vous avec le Portugal ??? Rien j’imagine, donc arrètez les frais ...


      • 3 votes
        Norman Bates Norman Bates 27 août 23:26

        J’ai une connaissance qui a croisé un chômiste aujourd’hui...ce dernier l’a informé de la queue interminable qui se forme chaque jour au Pôle emploi...comme c’est quelqu’un qui est "au fait de ces choses" on peut en déduire que le taux de chômage en France doit friser les 85%...

        Et même, il y a un immeuble où habite le neveu d’une autre connaissance, il y a 18 chômistes sur 20 habitants...un taux de chômage en France de 90% que les autorités cachent soigneusement...

        PS : Punaise...comment fait-il pour être aussi con ?


      • 2 votes
        Norman Bates Norman Bates 27 août 23:29

        @maQiavel

        En complément du lien précédent voici une illustration sonore pour jouir pleinement du "savoir" de l’expert tout terrain... smiley

        https://www.youtube.com/watch?v=Gpc5_3B5xdk&t=36s


      • 1 vote
        maQiavel maQiavel 28 août 14:03

        @Norman Bates
        Ha ha ha , un ami boulanger m’a informé que la consommation des ménage allait baisser de 2 % en 2018 ... smiley 

        Le mec te balance toujours  des connaissances portugaises, syriennes, directeurs de prison ou qui ont été interné dans les camps avec des expertises incontestables quand il ne se présente pas lui-même comme un gisement intarissable d’expérience personnelle faisant de ses élucubrations des faits parfaitement objectif , c’est un style. smiley 


      • vote
        Vraidrapo 26 août 08:06
        Dans le prolongement de l’( a longue) allocution de Mélenchon au Parc Chanot :
        La réforme de Macron remet aussi en question les « pensions de réversion », versées au conjoint d‘un salarié défunt. Fin 2016, 4,4 millions de personnes touchaient ce genre de pension, soit un quart des 17,2 millions de retraités. Parmi celles-ci 1,1 million de personnes ne touchaient pas d’autre pension.


        Depuis le complot de Conh-Bendix (alias Dany-le-Rouge, défense de rigoler smiley ) et consorts, en mai 68, la "finance" n’a eu de cesse de tailler dans les avancées sociales du CNR... la marionnette de Rotheu met les bouchées doubles pour en finir.
        Qui sait si ça ne va pas repartir comme en 89 à moyen ou à long terme... ?

        • 3 votes
          pegase pegase 26 août 12:38

          @Vraidrapo

          Depuis le complot de Conh-Bendix (alias Dany-le-Rouge, défense de rigoler  ) et consorts, en mai 68, la "finance" n’a eu de cesse de tailler dans les avancées sociales du CNR...


          Exactement ... et j’ai bien peur que ça dégénère encore plus dans les prochaines années, avec des salaires moyens dans les 500 euros, et pour y parvenir ils vont nous mettre à plat complètement ruinés comme la Grèce ...


        • vote
          maQiavel maQiavel 26 août 17:08

          Pour revenir sur le cas du Portugal et les contre arguments de FA de façon un peu plus exhaustive.

          -FA a raison sur le fait que le Portugal ne se porte pas bien depuis la crise de 2008 et les politiques austéritaires imposées par la troïka qui ont  eu pour conséquence des effets sociaux dévastateurs, en effet on peut dire que le pays a été vidé de sa substance.  Le problème c’est que personne n’a dit que le Portugal se portait à merveille, il s’agit là d’un sophisme à la Schopenhauer qui consiste à étendre  l’affirmation du contradicteur de manière artificielle, pour ensuite la contredire dans le cadre étendu. Ce qui est défendu, c’est que la situation du Portugal s’améliore depuis que la gauche est au pouvoir, et ce dans le cadre des contraintes imposées par la zone euro. Et il n’y a pas que le chômage qui baisse,  il y’a un retour de la croissance, une augmentation des exportations, une forte reprise de la consommation, une augmentation des investissements productifs, des création d’ emplois , soit des améliorations qu’on ne peut pas expliquer uniquement par l’émigration des portugais pendant la crise.

          -FA explique que le Portugal ne s’est pas affranchit du diktat de la commission parce qu’il accepterait ses décisions sur le déficit budgétaire.  Là aussi c’est un gros sophisme : personne n’a dit que le Portugal est totalement et absolument sorti des clous technocratiques européistes, le gouvernement a toujours proclamé son attachement à l’UE, à la zone euro et à ses institutions. Donc évidemment que le Portugal obéit aux injonctions de la commission sur les déficits budgétaires. Par contre, la stratégie gouvernementale pour répondre à ces objectifs de rigueur budgétaire est allé à l’encontre des demandes de la commission et c’est ça qui est mit en avant.

          Ce que recommande la commission, ce sont des politiques d’austérité inspirée des réformes de Schröder et les fameuses lois Hartz qui consistent à baisser les dépenses publiques , les prestations sociales , les pensions de retraite , à privatiser des infrastructures et des services publics , à baisser les charges des entreprises et à déplacer la pression fiscale sur les classes moyennes , à assouplir les droits des salariés etc. , des mesures qui ont été pratiquées par le gouvernement précédent sans succès. L’actuel gouvernement a réduit son déficit budgétaire en faisant l’inverse, c’est-à-dire par une politique de relance : augmentation des retraites , des allocations familiales et du salaire minimum, renforcements du droit du travail et lutte contre le travail précaire,  taxe sur les gros chiffres d’affaire et diminution d’impôts pour les classes moyennes, arrêt des privatisations de services et d’infrastructures publics, programme de lutte contre la précarité , suppression des coupes dans les revenus des fonctionnaires et retour de leur temps de travail à 35 heures par semaine après avoir été relevé à 40 heures etc , le tout pour stimuler la consommation en améliorant les salaires et ainsi remplir les carnets de commande des entreprises, et escompter des effets positifs pour l’investissement et la productivité.

          Donc, ce gouvernement est effectivement sorti des clous européistes ne serait ce que dans la stratégie qu’il a mit en œuvre pour réduire son déficit  et ce tout en se maintenant dans l’UE et la zone euro, c’est indéniable.

          Personnellement, je suis pour les politiques de relance et je fais partie des gens comme FA qui considèrent que ce n’est pas possible dans la zone euro mais l’exemple portugais interroge. Est ce que l’amélioration de la situation économique du Portugal est liée à la politique de relance de l’actuel gouvernement ? Ou alors à un effet tardif des politiques d’austérité du gouvernement précédent ? Ou peut être à la dévaluation de l’euro entre 2014 et 2017 qui a boosté les exportations du Portugal et redonné du souffle à une économie étranglée par un euro trop fort  ?  Serait-ce une combinaison de ces facteurs ?

          Je n’ai pas les réponses mais il faudrait y répondre sérieusement pour tirer des enseignements et le discours de FA  ici (émigration, le Portugal va mal, le gouvernement portugais n’est pas sorti des clous européistes) n’y répond pas, il nous a habitué à mieux, il donne une explication de politicien qui veut absolument avoir raison.  


          • 1 vote
            pegase pegase 26 août 20:15

            Courbe de croissance annuelle du PIB globalement en baisse ...


            Salaires moyens juste devant l’Estonie et la Lituanie smiley

            Contrairement à vous je ne trouve pas que ça va bien, voir ce graphique ...


            Taux d’emplois, ils sont à peine devant nous (on est pas vraiment une référence).


            Leur moyenne de taux d’emplois est légèrement supérieure à celle des pays de l’ocde (je suis étonné) .... 

            Il faudrait une info réellement fiable sur le taux de chômage, mais de ce que je sais, ce n’est pas si brillant que les chiffres annoncés par les médias mainstream, loin de là ...






Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès