• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > "Il n’est pas le bienvenu à Lille !" : Martine Aubry manifeste contre la (...)

"Il n’est pas le bienvenu à Lille !" : Martine Aubry manifeste contre la venue d’Éric Zemmour dans la ville ce samedi

La maire socialiste de Lille a vivement protesté contre le déplacement d'Éric Zemmour ce samedi à Lille, au côté de SOS Racisme. Elle a rappelé à de multiples reprises qu'« il n'était pas le bienvenu ».

 

Pendant ce temps-là, le Z se dirige vers Lille en toute quiétude...

*

Invité de l'émission « Mission convaincre » sur LCI, Éric Zemmour répondait, le 2 février, à David Pujadas et Ruth Elkrief, et échangeait avec des Français abstentionnistes. Une émission de près de 3 heures dans une ambiance calme et posée, loin de l'ambiance exécrable du récent débat avec Mélenchon chez Hanouna...

Tags : Martine Aubry Eric Zemmour Présidentielle 2022




Réagissez à l'article

41 réactions à cet article    


  • 17 votes
    Boris Boris 5 février 13:54

    Il parait qu’elle picole à outrance la mairesse !


    • 13 votes
      Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 5 février 14:19

      @Boris

      C’est donc ça : elle a le vin mauvais. 


    • 16 votes
      Boris Boris 5 février 17:02

      @Gaspard Delanuit

      Y a pas que le vin qu’elle a mauvais, tu te souviens le jour où le queutard s’est fait chopper, la Martine pleurnichait à la TV...

       smiley

    • 6 votes
      abolab 6 février 10:05

      @Boris

      En quel honneur des citoyens français n’ont plus le droit d’aller où bon leur semble sur le territoire et ne seraient pas les "bienvenus" ?

      Avec de tels propos, Martine Aubry est l’incarnation même du séparatisme.

      D’ailleus, l’Etat a déjà instauré le séparatisme pour les personnes vaccinées et non vaccinées.


    • 2 votes
      wendigo wendigo 6 février 10:14

      @Gaspard Delanuit

       Mais vu que c’est une socialo (lol) il serait plus juste d’écrire qu’elle a "l’ovin méchant" .....


    • 10 votes
      beo111 beo111 5 février 13:56

      Moi ce qui m’énerve surtout, c’est que Marine Aubry ne dirait pas la même chose de Macron ou Pécresse. Alors certes chez eux il n’y a pas de haine, mais une telle indifférence au sort des Français que cela en est indécent.


      • 12 votes
        Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 5 février 14:18

        @beo111

        "Moi ce qui m’énerve surtout, c’est que Marine Aubry ne dirait pas la même chose de Macron ou Pécresse."

        Cela s’appelle "la solidarité des menteurs". Ou "le système" ou "la pègre en col blanc". 



      • 6 votes
        Djam Djam 5 février 14:31

        @beo111
        "Marine Aubry" ou "Martine..." ??? smiley


      • vote
        beo111 beo111 5 février 14:41

        @Djam

        On ne se moque pas, merci. C’est vrai qu’aujourd’hui j’avais très envie d’aller à son lancement de campagne à Reims, mais je suis resté bêtement cloué au lit à cause d’un COVID ou un truc du style. Ne vous inquiétez pas, j’ai pris des vitamines, ça va déjà beaucoup mieux smiley





      • 8 votes
        Conférençovore Conférençovore 5 février 14:42

        @beo111<br />"Alors certes chez eux il n’y a pas de haine"<br /><br />

        Sur quelles bases te fondes-tu pour décréter qu’EZ à de la haine ? Que signifie aveoir de la haine ? Dirais-tu que la quasi intégralité des leaders des pays de l’Europe de l’est très largement soutenus par leurs populations ont de la haine par exemple ?
        De même est-ce que Macron n’a pas un peu de haine en lui quand il affirmer qu’il veut "emmerder" une partie de la population ?


      • 1 vote
        beo111 beo111 5 février 16:07

        @Conférençovore

        Ah mais j’ai pas dit que Zemmour avait de la haine. D’ailleurs je ne le pense pas. Il m’a l’air d’être un gars avec une vie tranquille, comme moi. Donc il n’a aucune raison d’avoir de la haine.

        D’ailleurs je ne crois pas non plus que Macron en ait. Fais attention, car si tu commences à dire que Macron a de la haine, alors qu’on a pas vraiment de fondement pour l’affirmer, tu te retrouves rapidement dans la posture d’un Mélenchon à Marseille, à poil, quand il avait affirmé à ses militants que Macron était raciste.

        Il assume vouloir emmerder une catégorie de Français, dans laquelle je suis, mais personnellement cela ne me fait ni chaud ni froid. Ce type est une ordure, c’est tout.

        Par contre certaines sorties de Zemmour me paraissent beaucoup plus problématiques. Il a été jugé pour ça, certes, mais le coup de tous les musulmans qui sont des terroristes en puissance, ça ne passe pas dans la communauté musulmane.

        Les musulmans avec qui je travaille tous les jours ne m’ont pas l’air d’être des djihadistes en puissance, il m’ont plutôt l’air d’être des gens bien en fait.


      • 3 votes
        Conférençovore Conférençovore 5 février 16:30

        @beo111
        "Fais attention, car si tu commences à dire que Macron a de la haine, alors qu’on a pas vraiment de fondement pour l’affirmer"

        Un Président qui déclare publiquement qu’il veut emmerder une partie de mes concitoyens est un Président qui est en guerre contre nous. Je ne sais pas trop ce qu’est "d’avoir la haine" ni n’aime cette expression mais un Président qui veut nous nuire s’apparente clairement à ce un type qui en a.

        "mais le coup de tous les musulmans qui sont des terroristes en puissance, ça ne passe pas dans la communauté musulmane."

        Je ne crois pas qu’il ait dit cela. Il a repris la phrase "l’islam est l’islamisme au repos, l’islamisme est l’islam en action". L’islamisme n’implique pas nécesairement le terrorisme/djihadisme. Tu fais dire à EZ ce qu’il ne dit pas et en conclus que c’est problématique... smiley


      • 3 votes
        beo111 beo111 5 février 17:20

        @Conférençovore

        Je veux bien croire qu’il n’ait pas dit ça, mais le problème c’est qu’il y a pas mal de musulmans qui croient que c’est encore sa position. Une mise au point serait la bienvenue, je pense.

        Pour ce qui est du VRP de l’Élysée, il faut voir qu’à l’origine c’est un banquier d’affaire. Et il n’y a pas de sentiment dans les affaires. Il achète, il vend, c’est tout. Quand il était au ministère il a fait des affaires avec GE. Là maintenant à l’Élysée il peut utiliser un plus grand braquet et traiter directement avec Big Pharma.

        Mais ce qui nous arrive à nous lui importe peu. Lui fait des affaires, c’est tout. Nous ne faisons pas partie de ses interlocuteurs.

        Alors à la rigueur objectivement on peut dire que c’est un ennemi des droits de l’homme concernant certains soignants, puisqu’il leur nie le droit à mener leur activité professionnelle.

        Mais là encore, le fait que ce soit un dictateur tient moins de sa personnalité à lui qu’à l’obéissance exagérée de ses godillots à l’Assemblée.

        Mon avis, désolé du manque d’élévation de ma pensée : Soral a raison. Ça ne sert à rien d’essayer d’attaquer Macron sur sa politique. Elle est certes catastrophique, mais il trouvera toujours une pirouette ou un numéro d’hypnose collective pour s’en sortir. D’autant plus qu’il a les médias à sa botte.

        Non, il faut l’attaquer sur son point faible : Brigitte Macron.


      • 1 vote
        Conférençovore Conférençovore 5 février 17:45

        @beo111
        "mais le problème c’est qu’il y a pas mal de musulmans qui croient que c’est encore sa position. Une mise au point serait la bienvenue, je pense."

        La mise au point a été faite maintes et maintes fois. Maintenant il faut être lucide : les musulmans votent dans une écrasante majorité pour des candidats qui leur promettent aides et visibilité, que ce soit localement ou nationalement. Nos concitoyens musulmans qui sont capables de mettre de côté leur religion par rapport à leur pays sont minoritaires. Cela se vérifie notamment chez les jeunes : les 2/3 font passer la loi islamique devant nos lois.

        "le fait que ce soit un dictateur"

        Perso, je ne dis pas cela. "Dictateur" est un terme fort qui recouvre des réalités. J’ai vécu dans une dictature... nous sommes loin de cela en France, même si l’équipe Macron nous emmerde sérieusement.

        "Non, il faut l’attaquer sur son point faible : Brigitte Macron."

        C’est idiot politiquement (électoralement) parlant. Vous attaquez une femme (les gens n’aiment pas ça), sur la base d’une hypothèse et des suppositions dnt certaines sont clairement totalement foireuses. Vous attaquez une femme qui, au-delà de ses dépenses à l’Elysée, n’a aucune incidence sur la politique fr. Cela n’a aucun sens. Si Soral dit cela (cela m’étonne... mais je ne l’écoute plus depuis des années), c’est vraiment qu’il est descendu bien bas.


      • 3 votes
        beo111 beo111 5 février 18:21

        @Conférençovore

        Ah bon ? Et en 2017, l’affaire Pénélope Fillon ça ne te dit rien ? Le mec était sûr de gagner l’élection, et l’affaire des costards l’a certes achevé, mais au début c’est sur son point faible qu’il a été attaqué.

        Et si on s’y intéresse un peu, Brigitte Macron est beaucoup plus faible que l’Irlandaise. Même sans parler de son sexe, mais quand on étudie l’affaire c’est quelqu’un d’extrêmement toxique. Que sa transsexualité nous rendrait presque sympathique.

        Alors certes, c’est pas aux autres candidats d’insister là-dessus. Mais nous sur le net on a intérêt à insister là dessus si on veut minimiser autant que possible le score de Macron.

        Macron, qui je le répète, est un dictateur. Le chef de l’État parle, il dicte, et les députés opinent, c’est la définition de la dictature. Alors certes sa majorité n’a pas de raison de lui mettre des bâtons dans les roues, il ne faut pas entraver l’action du gouvernement lorsqu’elle est raisonnable. Mais quand la parole présidentielle s’oppose aux droits de l’homme d’une catégorie de la population, les députés doivent lui faire remarquer.

        Alors maintenant tu dis que tu as vécu dans une dictature aussi, soit, mais il y a plusieurs types de dictature, c’est tout. Et je peux te dire que l’actuelle en France est chimiquement pure.

        Mais même ça, le socle électoral de Macron n’en n’a qu’ure. C’est pourquoi taper sur son épouse me parait plus pertinent.


      • 3 votes
        basile 5 février 18:32

        @beo111
        Les musulmans avec qui je travaille tous les jours ne m’ont pas l’air d’être des djihadistes en puissance, il m’ont plutôt l’air d’être des gens bien en fait.

        Zemmour dit exactement la même chose.

        Moi aussi d’ailleurs, quand je travaillais avec des musulmans originaires du Maroc ou d’ailleurs : des cracs en calcul par éléments finis.

        Cela n’est absolument pas incompatible avec la notion de grand remplacement et avec la volonté d’une partie de la communauté musulmane de créer des quartiers, des régions où s’imposent les normes "halal". Et cela pose problème car la démographie va étendre ces régions. 

        Le politicien lambda y voit une opportunité électorale (Mélenchon), d’autres pensent qu’ils continueront à vivre dans leurs ghettos de Français aisés sans avoir de contact avec les régions "halal" (Pécresse ...).

        Seul Zemmour affronte cette question en se projetant à l’échéance 2050. Le politicien lambda fait l’autruche.


      • vote
        Conférençovore Conférençovore 5 février 21:10

        @beo111
        "Ah bon ? Et en 2017, l’affaire Pénélope Fillon ça ne te dit rien ? Le mec était sûr de gagner l’élection, et l’affaire des costards l’a certes achevé, mais au début c’est sur son point faible qu’il a été attaqué."

        Il a embauché sa femme avec son enveloppe parlementaire. Même si bcp le faisaient à l’époque, cela faisait sale. Rien à voir avec le cas de Brigitte : là, tu t’attaques à sa personne directement, dans sa chair, à sa dignité. Et puis la config n’a rien à voir : Macron est élu et va rempiler tandis que l’autre était candidat.
        A moins d’avoir vraiment du solide sur Brigitte et, pour l’instant, de ce que j’ai vu, ce sont surtout des suppositions, un ensemble d’éléments qui mis bouts à bout peuvent laisser penser que... mais rien de plus, je ne vois pas bien comment il pourrait être déstabilisé par ce biais. 

        "Mais nous sur le net on a intérêt à insister là dessus si on veut minimiser autant que possible le score de Macron.

        "

        "Vous sur le net" ne pesez rien. Excuse-moi de te le dire mais par rapport aux médias de masse classiques (Radio, télé, presse), le net, les RS restent loin derrière, encore en 2022. Il n’y a que 7,15 millions de comptes sur twitter... et encore, quand tu vires les 10-18ans (qui ne votent pas) et les 18-25 qui votent peu, le gros de l’électorat s’en tamponne. Tu commets la même erreur qu’Asselineau en 2017 qui avait une vision déformée de la réalité à cause de son relatif succès sur les réseaux : la plupart des gens ne savaient même pas qui il était. Quand j’expliquais cela aux nombreux militants de l’UPR ils répondaient "tu verras... il va cartonner..." et ils y croyaient... sauf qu’ils ont confondu le virtuel avec le réel : parmi les + de 50 piges, personne ou presque ne connaissait ce type qu’ils confondaient avec Cheminade ou Lassale.

        "Et je peux te dire que l’actuelle en France est chimiquement pure."

        Non. La dictature c’est par exemple quand tu sais que ta ligne est en permanence sur écoute et que le moindre propos de travers peut t’envoyer au trou pour des années (voire ne jamais en sortir) avec des représailles sur ta famille. Même si je me balade avec un panneau bourré d’injures, que j’écris que Macron torture des enfants dans les sous-sols de l’Elysée, au pire je serai poursuivi pour injure publique et diffamation et ne prendra qu’une amende. Il ne t’arrivera rien non plus parce que tu traites Macron de dictateur et sa femme de travelo.
        De plus Macron ne décide pas réellement. Toutes les orientations politiques depuis 20 ans sont largement celles exigées via les GOPE. Le pouvoir en France est excercé par un ensemble d’intervenants, groupes d’individus, etc. On est loin des systèmes ultra-centralisés avec tout l’appareil qui suit derrière des véritables dictatures. 
        En revanche je comprends ce que tu veux dire : nous avons assisté à de nombreuses dérives depuis le début de ce mandat et puis cette folie covidiste...


      • 3 votes
        beo111 beo111 5 février 21:15

        @Conférençovore

        Tu confonds dictature et régime totalitaire.


      • vote
        Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 6 février 07:57

        @beo111

        Régime autoritaire, dictature et société totalitaire sont effectivement des phénomènes différents mais ces concepts décrivent le passé et sont désormais insuffisants pour appréhender les récentes formes de violence politico-médiatiques. 


      • 3 votes
        Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 6 février 09:09

        Attention, Beo, ne nourrissez pas le troll, même le dimanche !  smiley


      • vote
        beo111 beo111 6 février 10:00

        @Gaspard Delanuit

        Eh ben c’est dommage, car je trouve qu’à sa façon il pose la bonne question. Autant je n’ai pas d’estime politique pour les macronistes, autant je reconnais qu’en 2017 eux au moins ils voulaient gagner.


      • 3 votes
        Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 6 février 11:08

        @beo111
        Quand il pourra poser une question sans lancer des "FDP" et autres ordureries pendant une quinzaine de jours, on pourra se demander s’il mérite d’être considéré comme une ébauche d’être humain. En attendant, ne nourrissons pas le troll !  smiley


      • 7 votes
        Clocel Clocel 5 février 14:38

        L’opinion de la comorbide Aubry ne doit pas intéressée grand monde à part le pangolin ! smiley


        • vote
          wendigo wendigo 6 février 10:16

          @Clocel

           Ben visiblement ici ça en intéresse pas mal visiblement ... dont vous smiley


        • 2 votes
          Clocel Clocel 6 février 10:48

          @wendigo

          J’en profite pour me marrer un peu, sinon ce genre d’engeance, c’est de la chair à guillotine.


        • vote
          sls0 sls0 5 février 14:40

          Martine Aubry connaît le musée de la résistance de Bondues, Zemmour connaît la tombe de Pétain, deux points de vue ou conceptions de l’histoire différentes.


          • 11 votes
            julien julien 5 février 17:45

            @sls0
            Au-delà de vos habituelles petites phrases et formules à deux balles, Aubry s’oppose à ce qu’un candidat qui représente 14% des intentions de vote s’exprime, s’il y a une fasciste dans l’histoire c’est elle, et vous avec par extension.


          • 10 votes
            Conférençovore Conférençovore 5 février 14:51

            Les propos d’Aubry devront être retenus. Quand on dit de quelqu’un qu’il n’est pas le bienvenu, qu’on le répète à de multiples reprises et que l’on chauffe à blanc ses militants, peut-on vraiment jouer les innocentes derrière si jamais il y a des violences commises (au hasard par le tandem antifas-racailles) ?

            Même si cela n’est pas nouveau, on note aussi la conception assez particulière de la démocratie chez les socialopes : ce sont eux qui décrètent si vous êtes démocrate ou non, si vous pouvez vous exprimer ou pas. On t’emmerde grosse vache de collabo ! La candidate de ton parti fera 2%... Viulà tout ce que vous pesez bande de minables ! smiley



            • 1 vote
              Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 6 février 10:07

              @Conférençovore

              "Et voilà... C’est déjà le bordel"


              Cette manière de tenter de discréditer l’action courageuse de ces dignes descendants de Jean Moulin qui se dressent avec lucidité contre la restauration du troisième Reich au péril de leur vie est absolument choquante.   smiley




            • 9 votes
              ezechiel ezechiel 5 février 14:51

              De quel droit Martine Aubry se permet de d’organiser des manifestations pour interdire la venue d’un candidat à l’élection présidentielle ? Où est la liberté d’expression, la liberté de parole ? Est-ce démocratique ?

              Le parti socialiste n’a plus rien à proposer, et se contente de se plaindre, et vivre dans le rejet des autres, en vociférant sa haine du "mâle blanc hétérosexuel", comme le fait Martine Aubry dans son discours pendant la manifestation.

              L’état déplorable de la France est une conséquence logique de la politique lamentable pro-immigrationiste et pro-islamiste menée par les socialistes, Martine Aubry ayant personnellement collaboré à l’installation du réseau des Frères Musulmans sur Lille, en particulier, elle a été le soutien inconditionnel du prédicateur et responsable des Frères Musulmans en France et recteur de la mosquée de Lille-sud, l’antisémite Amar Lasfar.


              • vote
                juanyves juanyves 6 février 00:11

                @ezechiel
                Aimez vous les uns les autres comme je vous ai aimé


              • 12 votes
                Zero9 Zero9 5 février 15:40

                L’outre a pinard n’a pas du bien comprendre qu’une majorité de ses compatriotes n’a pas envie de se faire Samuelpatyser et prend les devants pour que ça n’arrive plus.


                • vote
                  abolab 6 février 10:00

                  @Zero9

                  Montrer des caricatures idiotes, obscènes et vulgaires aux enfants n’est clairement pas un signe de bonne éducation.


                • 3 votes
                  Zero9 Zero9 6 février 10:30

                  @abolab Et ça mérite d’être tué, t’es un pauvre con désolé d’être grossier.


                • 4 votes
                  ETTORE 5 février 19:51

                  Mais quel bordel ce pays !

                  Ceux à qui rien ne leur appartient, décident qu’il ont tout.....

                  Ceux qui ont tout, décident, que ce n’est pas encore assez.....

                  Ceux qui n’ont rien, pensent qu’on leur en donneras forcément plus....

                  Ceux qui ont plus, veulent partager, moins que rien, avec ceux qui n’en ont pas plus...

                  Certains sont prêt à tout, pour faire signer leur livre d’or, et arriver aux 500 partis pas vus, pas pris

                  Le parti pas vu, mais pas encore pris, Elyséen, lui, ne s’est pas encore déclaré, mais les 500 partis pris, ont déjà été remis en reliure spiralée.....

                  Et tout se monde veut se présenter aux élections, en gueulant, " c’est moi le meilleur, les autres c’est de la Mr2"

                  C’est plus un pays, c’est un souk, mais avec des produits made in French, qui franchement, sont loin d’être de l’artisanat de qualité.


                  • 2 votes
                    Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 6 février 07:37

                    La réponse de la France reconquérante à Martine la haineuse et aux "Martinettes" composant sa horde d’antifas crasseux. 

                    https://www.youtube.com/watch?v=vwHt1p5xdfk


                    • 2 votes
                      juanyves juanyves 6 février 12:39

                      Zemmour démasqué

                      C’est un prêcheur juif qui veut convertir les français à la foi juive. Les humanistes, les comunistes, les catholiques, les protestants de par leur Foi ne peuvent pas virer les immigrés musulmans ou même chrétiens ou athés Mais la Foi Juive (Torah pas Talmud) permet de le faire sans risque de se faire taper sur les doigts par le Dieu Juif.

                      La preuve :

                      La chose a été testé avec succès en Israel et les études cliniques réalisées sont disponibles à tous sur internet.


                      • 3 votes
                        Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 6 février 21:31

                        @juanyves

                        Il n’est nulle part question "de virer les immigrés musulmans" de notre pays. Il peuvent aussi bien que les juifs ou les bouddhistes pratiquer leur religion discrètement, sans tenter de l’imposer dans la sphère publique. C’est l’islam, de par sa construction historique, qui a tendance à vouloir imposer son idéologie et son style à la totalité de la société. C’est donc aux Français musulmans de trouver une manière de contenir leur religion dans un temps et un espace privés, de ne pas faire déborder leur pratique ni d’afficher leur appartenance religieuse dans le temps et l’espace communs, bref, d’être des citoyens semblables à tous les autres dans le temps et l’espace partagés avec tous les Français : dans la rue, au travail, au café, sur la plage, etc. C’est heureusement ce que font déjà de nombreux musulmans et si tous se comportaient ainsi, il n’y aurait aucun problème. 



                      • vote
                        juanyves juanyves 7 février 12:38

                        @Gaspard Delanuit
                        L’immense majorité des gens répertoriés comme musulmans ne vont ni à la mosquée ni tentent d’imposer la religion, qu’ils ne pratiquent pas, dans la sphère publique. Idem pour les catholiques. Un amalgame est fait entre immigrés, arabes et musulmans fort préjudiciable à la convivialité entre les peuples. De plus dans certaines banlieux problématiques où le chomage des jeunes est de l’ordre du 80% où le contrôle au faciès est la règle, s’afficher islamiste est aussi une forme de rebellion contre ce qui est resenti comme une exclusion.
                        Néanmoins ce qui se donne beaucoup de visibilité n’est nullement la réalité : il n’y a pas 8 millions de gens qui sortent un tapis à l’heure de la prière. La pauvreté et la délinquence n’est pas l’apanage des bronzés sinon des pauvres et des exclus et la proportion est correcte.
                        On peut aussi parler de ces fanatiques religieux catholiques qui trainent dans beaucoup de lieux bien connus et qui cherchent à imposer leur religion dans la sphère publique. Par ex. les anti-avortement, la France catholique et fille aînée de l’église, les manipulations de l’histoire pour mettre en premier plan la suprématie d’une religion catholique responsable historiquement de bien des massacres, violences et souffrances. Que l’islam radical soit combattu et que l’expression religieuse respecte des normes conviviales, respectueuses et , donc, discrètes, tout le monde est d’accord et personne ne le conteste. Mais ce doit être dans les 2 sens et pas 2 poids 2 mesures. Le plus efficace pour atteindre cet objectif n’est certainement pas le language de la haine et de la promotion d’une religion sur une autre.
                        La religion c’est l’opium du peuple. Mais, OK, chacun a le droit de fumer ce qu’il a envie, et personne n’a le droit de le lui interdire tant qu’il ne souffle pas sa fumée dans la tronche de son voisin. Et il y en a beaucoup de tous les bords et à tous les niveaux qui le font.
                        Les devoirs sont ils supérieurs aux droits ?
                        Où s’arrêtent les droits ?
                        Où commencent les devoirs ?
                        Et la cohérence ?



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès