• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Islamophobie : un racisme et de droite et de gauche ... Usul

Islamophobie : un racisme et de droite et de gauche ... Usul

À l'heure où Manuel Valls tente un retour sur le devant de la scène politique en ciblant les « islamo-gauchistes », il est plus que temps pour Usul et Cotentin de démontrer qu'eux aussi méritent ce qualificatif absurde. Dans cet épisode réalisé en collaboration avec le Collectif des raciné.e.s, ils décryptent les expressions toutes françaises de l'islamophobie, qui semblent toujours tolérées à gauche.

 

 ? Tous les épisodes d'Ouvrez les guillemets : https://www.mediapart.fr/studio/video...

 ? Abonnez-vous à la chaîne YouTube de Mediapart : https://www.youtube.com/user/mediapart

Tags : Politique Société Racisme Islam Laïcité


Réagissez à l'article

31 réactions à cet article    


  • 11 votes
    Emma Joritaire 21 novembre 19:38

    Si l’on admet que les races n’existent pas, l’invention d’une race musulmane est particulièrement incongrue, pour ne pas dire stupide.

    Par ailleurs, l’islamophobie est justifiée en cela que les prescriptions coraniques ne sont compatibles ni avec les valeurs de la République - inégalité hommes/femmes -, ni avec la déclaration universelle des droits de l’homme - négation de la liberté de croyance -, ni avec la Constitution française - primauté absolue de la loi divine sur toutes les lois humaines.

    Ce que Plenel ignore ou fait semblant de ne pas savoir - c’est également grave dans les deux cas.


    • 1 vote
      pegase pegase 21 novembre 19:59

      @Emma Joritaire

      Vous omettez le fait que les races et les religions n’ont strictement rien à voir ... Il y a des islamistes blancs comme des culs et des populations noires, maghrébines, et même asiatiques chrétiennes ...


    • 6 votes
      psychorigide psychorigide 21 novembre 20:04

      @pegase

      Okay je retiendrais que vous compliquez les chose pour comme Usul ne pas avoir à les affronter ! smiley


    • 7 votes
      Emma Joritaire 21 novembre 20:14

      @Pegase

      Puis-je vous suggérer de voire cela directement avec les inventeurs de la race musulmane, qui parlent de racisme à propos de l’islamophobie.


    • 1 vote
      pegase pegase 21 novembre 20:31

      @Emma Joritaire

      Puis-je vous suggérer de voire cela directement avec les inventeurs de la ""race musulmane"", qui parlent de racisme à propos de l’islamophobie.


      "Race musulmane" ça n’existe pas ..... Imaginez un seul instant les cathos fortement critiqués par la gauche évoquant le "racisme" supposé de la gauche envers les cathos  ?????????

       Avouez, c’est n’importe quoi  smiley

      Bon il est vrais qu’il y a ne connotation politique dans le terme "islam" ou "islamisme", mais encore une fois il n’est pas question de race ...


    • 1 vote
      pegase pegase 21 novembre 20:43

      @psychorigide

      Affronter quoi ? les islamistes ?

      Avec mes petits poings ?

      Non moi je me barre en courant ... La catégorie C étant trop "légère" face à des armes de guerre automatiques, et la B étant trop restrictive, je vous conseille donc la fuite smiley

      https://www.youtube.com/watch?v=woTovkTUnOg

      Je devrais la poster celle là ...


    • 7 votes
      Emma Joritaire 21 novembre 22:00

      @pegase

      ""Race musulmane" ça n’existe pas ..."

      Donc, l’islamophobie n’est pas un racisme ! Vous y êtes là ?

      Ou toujours pas ?


    • 2 votes
      pegase pegase 21 novembre 22:40

      @Emma Joritaire


      Vous travaillez à la préfecture pour répondre toujours à côté comme ça, en me retournant mon argumentation ?


    • 1 vote
      CoolDude 21 novembre 21:50

      Erreur fondamentale d’attribution :
      C’est une blonde.
      Donc, elle est conne, mais bonne !

      Erreur ultime d’attribution :
      Je suis brun !
      Donc, je ne suis pas con et je vais me a faire.

      Je pense que ce que veux expliquer Usul c’est que tout comme le racisme (Erreur fondamentale d’attribution et/ou Erreur ultime d’attribution), l’Islamophobie se nourri de préjugé, de jugement de valeur qui ne correspond peut être pas à la réalité et sur de beaucoup d’amalgame.

      Musulman => Extrémiste de Daesh.
      Arabe => Musulman.
      Etc...

      Une autre leçon très importe de la psychologie-sociale, c’est que dans tout groupe, au partir d’un certain nombre, il y a toujours émergence d’un sous groupe de "cons" dans le groupe (c’est la pensée Gaussien des enlèvements). C’est pas pour autant que l’ensemble des membres du groupe soit cons.

      Exemple : Judas... A partir de 13 membres !

      PS :
      Un cycle lunaire 28 jours...
      13 cycles lunaires 364 jours, soir une année !

      Mais bon, il faut mieux éviter d’avoir un 13ième mois dans la pensée chrétienne.

      Nous avons aussi 13 Zodiacs ! Le Serpentaire a disparu des annales pour la même raison.


      • 1 vote
        CoolDude 21 novembre 21:51

        @CoolDude

        ...et surTOUT de beaucoup d’amalgame.


      • vote
        Eric_F 22 novembre 17:50

        @CoolDude
        "il faut mieux éviter d’avoir un 13ième mois dans la pensée chrétienne" le calendrier comportait déjà 12 mois dans l’antiquité notamment en Egypte pharaonique, à Babylone, etc. .


      • vote
        CoolDude 22 novembre 19:19

        @Eric_F

        Peut-être qu’ils avaient un Judas chez eux aussi... Va savoir !

        Le calendrier hébraïque :

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Calendrier_h%C3%A9bra%C3%AFque

        est basé sur le calendrier lunaire.

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Calendrier_lunaire

        voir aussi

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Mois#Histoire

        Mois occidentauxHistoire

        Traditionnellement, les mois représentent des repères quant à la durée de la journée et la météorologie ; cela permet de rythmer les occupations saisonnières comme la chasse ou l’agriculture. Historiquement, le mois a été défini par la lunaison. Cette dernière durant approximativement 29,5 jours, on parle de mois creux (29 jours) et de mois plein (30 jours).

        Chez les Bretons, à la conquête romaine, le temps humain s’est calqué sur l’agriculture et les mois duraient 28 jours, compromis entre la durée approximative d’une lunaison et la variation de ses quartiers. Il y avait alors une année de 13 mois de 28 jours (364 jours) plus 1 jour intercalaire, qui correspondait au changement de l’année ; ce qui était une assez bonne approximation de l’année solaire (365,2422) pour un retour aux équinoxes.

        La durée moyenne (sur quatre cents ans, durée d’un cycle grégorien) est de 30,436875 jours. La durée moyenne sur quatre ans (durée du cycle julien) est de 30,4375 jours.

        Mais bon, mon idée principale n’était pas là.

        Je voulais surtout montrer que l’idée qu’à partir d’un certain nombre de personnes dans un groupe "sociale", il apparaît toujours des divergences n’est pas nouvelle.

        C’est très important de le comprendre.

        Ceci a de nombreuse conséquence comme par exemple : on peut toujours trouver une ou des personnes pour illustrer une attitude ou un comportement des que le groupe est assez important, en bien comme en mal.

        Les Français sont des Fainéants.

        Je vous laisse méditer cela...

        On peut aller plus loin en disant que tout le monde a des qualités et des défauts et les défauts de ses qualités.

        Suivant le discours que l’on tient, on peut facilement influencer la perception d’un auditoire vis à vis d’une personne... Dans un sens, comme dans l’autre.


      • 1 vote
        bob14 bob14 22 novembre 07:35

        heu..et du racisme (et attaques) journalier dans les rues et bien d’autres endroits de nos amis les blacks et arabes..personne n’en parle ? 


        • 2 votes
          Marcel Vincent 22 novembre 09:57

          @bob14
          Tsss, ça n’existe pas voyons. Ce n’est qu’un sentiment d’insécurité ... Et pour les prisons, c’est du daltonisme


        • 2 votes
          albert123 22 novembre 10:02

          "il est plus que temps pour Usul et Cotentin de démontrer qu’eux aussi méritent ce qualificatif absurde"


          une démonstration c’est en mathématique, dans les autres domaines on parle de simulation de démonstration et donc d’escroquerie.

          Après avoir vu , il y a un an, le père Usul nous expliquer que, contrairement aux partis fachos, ce qui caractérise les gentils partis démocrates c’est le culte de la personnalité autour du chef du parti (Melenchon par ex) et face à cette inversion intellectuellement honteuse j’en déduis que le bonimenteur Usul est non seulement doublé de l’étiquette charlatan mais qu’on peut en plus lui coller celle de confusionniste.

          Il y a décidément chez les trosko gauchistes un déficit de cohérence derrière l’idéologie qu’ils voudraient nous fourguer,

          Une incohérence qui fait surface bien trop souvent pour donner du crédit à tous ces guignols.

          • 1 vote
            spoty spoty 22 novembre 10:05

            Effectivement Theo Van Gogh, plus prés de nous Cabu, Charb .. peuvent témoigner des méfaits de l’"islamophobie". Sinon à contrario de la propagande victimaire pro islamique habituelle chez une certaine gauche partie en couilles, on peut lire cet excellent bouquin, Islamophobie : la contre-enquête, Anatomie d’une manipulation Isabelle Kersimon, Jean-Christophe Moreau.


            • 2 votes
              Heimskringla Heimskringla 22 novembre 12:38

              Vous faites sincèrement chier avec votre racisme. Le racisme sauce SOS racisme c’est de la merde tant au niveau de la définition qu’ils en donnent qu’au niveau de la forme dans les faits et dans le discours bref c’est DE LA MERDE, de la daube comme un livre de BHL normal c’est les mêmes auteurs mdr. 


              Si on est humain, un véritable humain, on comprends cet instinct naturel qui n’est pas de la "haine" comme ces religieux binaires d’abrutis d’SOS racisme peuvent le dire. 

              C’est un sentiment humain, qui doit être compris et pris pour ce qu’il est sans en faire une question morale qui ne sert qu’au final à faire le jeu d’un totalitarisme soft bref un totalitarisme de faux culs qui est un trait typique historique de ceux qui font la promotion de ce racisme corrosif et radical qu’est l’antiracisme. 

              L’antiracisme, c’est pour les débiles qui n’ont rien compris. 

              • vote
                Heimskringla Heimskringla 22 novembre 12:40

                @Heimskringla

                "Pour ce qu’il est sans en faire"


              • 5 votes
                maître soucoupiste 22 novembre 15:51

                Sont nombreux les musulmans à ironiser sur l’antisémitisme "qui n’existe pas", mais les mêmes viennent nous gonfler avec l’islamophobie, bien réel lui hein...


                • 2 votes
                  DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 22 novembre 16:28

                  @maître soucoupiste
                  Si çà peut te rassurer, je connais beaucoup de musulmans qui n’aime pas les juifs. Ils voient ce qu’Israël fait en Palestine occupée !


                • 2 votes
                  GRODODO 23 novembre 17:03

                  @DJL 93VIDEO

                  Ah la Palestine !! Quel bon prétexte pour se défouler et glisser dans le racisme sans être embêté. Dans une région où le fanatisme, l’intolérance font des ravages, tu ne veux voir que la Palestine et tu justifie les sentiments hostiles des musulmans envers les Juifs par la politique débile, il est vrai, du gouvernement israélien.

                  Mais compte donc TOUS les morts de la région. Et tu vas t’apercevoir qu’Israël, c’est petit bras à côté de ses voisins. En Syrie : horreurs, massacres de musulmans jugés pas assez musulmans, esclavage des Yezidis. La Lybie : vente d’esclaves, traitement barbare des migrants africains, viols et tortures : les témoignages ne manquent pas.

                  As-tu entendu parler de Septembre noir, en Jordanie, quand dans les années 70, le gouvernement jordanien a massacré des centaines de fedayin réfugiés ? Aucune réaction des musulmans et des Arabes à l’époque.

                  Combien de morts en Algérie par le GIA (c’est pas des juifs, ceux-là) ?

                  Et l’Arabie saoudite, que tant de défenseurs de la cause palestinienne admirent, comment sont traités leurs immigrés ? Comme des esclaves...

                  Par esprit fermé et communautariste, tu refuses de voir qu’en ce moment, le monde arabo-musulman verse dans les pires violences nationalistes ou fanatiques : les Arabes musulmans sont les premières victimes d’Arabes...musulmans.

                  Alors, on va "pas aimer", comme tu dis, les Arabes parce qu’il se passe des choses affreuses dans leurs pays ?? Cet antisémitisme sent le moisi et la mort, tu en es un des innombrables vecteurs. Sois franc : tu es raciste, le mot juif te fait baver de rage mais tu as bonne conscience puisque c’est pour défendre la cause palestinienne !

                  Et la cause des Kurdes, persécutés par la Turquie et l’Irak, ça justifierait à tes yeux de haïr les Turcs ? Les Irakiens ?

                  Rendre tout un peuple responsable de la politique d’un Etat, gros amalgame, camarade ! Donc, moi, ça ne me rassure pas que beaucoup de musulmans n’aiment pas les Juifs et réfléchis avant de taper sur le clavier car tu es plutôt inquiétant.


                • 1 vote
                  Heimskringla Heimskringla 24 novembre 08:41

                  @GRODODO

                  "Mais compte donc TOUS les morts de la région. Et tu vas t’apercevoir qu’Israël, c’est petit bras à côté de ses voisins."

                  Je n’ai pas encore terminé de compter tous les morts du monothéisme et je pense que je vais mourir avant d’avoir terminé. 

                  L’inquiétant ici c’est vous. 


                • 2 votes
                  Eric_F 22 novembre 18:00

                  Ils sont bien sympathiques, les jeunes de la vidéo et certainement animés des intentions les plus louables, mais aussi jeunes et déjà imprégnés (pardon, imprégné.e.s) de tous les lieux communs sur le sujet. Bon, en un mot, l’islamophobie (aversion globale de l’islam et des musulmans) est quand même très marginale à gauche.


                  • 2 votes
                    zak5 22 novembre 19:23
                    L’islamophobie ? C’est un combat perdu d’avance dans les pays démocratiques et sécularisés. Est-ce que les anticléricaux des lumières étaient racistes ? jamais on ne les a soupçonné de ça

                    l’islamophobie c’est tout simplement le délit de blasphème, cela n’a absolument rien a voir avec le racisme. Les islamistes qui sont a l’origine de ce mot, n’ont jamais été préoccupés par le racisme, sinon ça se saurait, dans l’histoire de l’antiracisme, vous ne trouverez pas un seul grand nom islamiste. 

                    Si vous voulez retourner au totalitarisme religieux, qui vous interdit de critiquer la religion, cad, si vous voulez que votre pays ressemble au Pakistan actuel, ou a l’Arabie saoudite actuelle, ou encore à l’occident du moyens âge, alors militez pour que l’islamophobie devienne un délit

                    Le racisme contre les arabes, ou contre n’importe qu’elle autre ethnie, peut très bien s’exprimer sans mettre en avant la religion de cette ethnie 

                    • 1 vote
                      Eric_F 22 novembre 19:41

                      @zak5
                      Le terme (et le concept) d’islamophobie a été introduit au début du 20è siècle, c’est une légende urbaine (ou une manipulation) de dire que c’est une invention des islamistes, ils l’ont juste recyclé. Dès l’origine, cela désignait une aversion non seulement "idéologique" contre cette religion, mais également à l’encontre des musulmans. On a donc ici un problème sémantique de même nature que celui entre antisionisme et antisémitisme, à savoir un terme qui cache parfois (certes, pas toujours) une aversion plus large envers des populations. Et réciproquement, il y a parfois usage abusif, car critiquer de manière argumentée l’islam ne constitue pas de l’islamophobie, tout comme critiquer la politique d’Israël ne constitue pas en soi de l’antisémitisme.


                    • 1 vote
                      zak5 22 novembre 20:01

                      @Eric_F
                      Le délit d’islamophobie existe dans la quasi totalité des pays musulmans, est-ce que les musulmans dans ces pas se portent mieux qu’en occident ? est-ce que le racisme n’existe pas dans ces pays ?

                      car critiquer de manière argumentée l’islam ne constitue pas de l’islamophobie

                      allez dire ça dans les pays musulmans ou la moindre critique sur l’islam est un délit. L’Islam est critiquable sur ses moindres faits quand il a la prétention de sortir du cadre intime. La critique de l’Islam est toujours argumentée, les textes fondateurs de l’islam (Coran et hadith) ce n’est pas les islamophobes qui les ont inventé. Ceux qui critiquent l’islam (la peine de mort pour apostat, infériorité de la femme/homme dans l’héritage et le témoignage, et le divorce, les châtiments corporels, la peine de mort (même par crucifixion etc ect ), utilisent des textes authentiquement musulmans

                      Si les musulmans n’arrivent pas a comprendre que le droit de blasphème fait partie des libertés des hommes et des femmes, cela vient de leur dogme, a savoir que le Coran a pour auteur immédiat Dieu



                    • vote
                      Eric_F 22 novembre 22:44

                      @zak5
                      je parle bien évidemment pour notre pays, où on peut critiquer les idéologies et religions sans que cela constitue en soi une agression de ceux qui y adhèrent.
                      La croyance d’un Coran écrit par Dieu et dicté texto par un ange est contradictoire avec les études historiques sur l’élaboration progressive du texte et finira par s’effacer (tout comme les judéo-chrétiens ont renoncé à croire que la Torah a été écrite par Moïse), ceci étant, même dans le cadre de cette croyance, nombre d’exégètes considèrent que le texte a été "adressé" à une époque donnée dans un référentiel de société donné, et qu’il est à réinterprèter en fonction de l’époque et du contexte.

                      Il existe dans notre société la "liberté de pensée" et la "liberté d’expression", le blasphème n’est pas un droit en soi mais une forme d’expression (ceci dit, le but dans la vie n’est pas forcément de choquer ceux qui pensent différemment, car on est ensuite mal placé pour leur reprocher leurs propres imprécations, mais ceci est un avis personnel).


                    • 1 vote
                      Djam Djam 23 novembre 11:59

                      Cette guéguerre interminable sur l’islamophobie devient lassante voire pénible. Non pas que le rejet des musulmans ne soit pas une réalité, il l’est, mais les analyses, dont celle de "Entre guillemets", restent sur l’écume des événements.

                      La lutte contre l’islam a été concoctée dans des officines aguerries à ce genre de manipulation de masse. Après avoir quasiment neutraliser le christianisme (qui n’a pas grand chose à voir avec les cathos en réalité, mais ça, très peu de gens le comprennent), les mondialistes avaient besoin de briser tout ce qui empêche l’extension sans limite de la financiarisation privée de tout.

                      Les nations sont les dernières limites à l’extension de cet empire du privé essentiellement euro-américain. La part américaine dans cette entreprise est d’ailleurs majoritaire par les rachats stratégiques organisés à l’intérieur même des résidus de gouvernements européens qu’on nomment à juste titre "gouvernance"... Ça ne gouverne plus, ça se met au service du gang mondialiste (Bruxelles sous la houlette dictatoriale anglo américaine. L’Europe est à l’origine un projet nazi !).

                      Par "Washington" il faut comprendre = intérêts privés exclusivement américains (multinationales mondialisées).

                      Pour briser les nations du vieux continents, il faut :

                      1/ pourrir les gouvernement par l’intérieur. Chose faite partout avec des "gouvernances" au service exclusif du mondialisme privé, toujours contre leur propre peuple.
                      2/ créer un chaos chronique (les attentats un peu partout en Europe, sous forme de tueries aux USA)
                      3/ La France ayant une réelle particularité, il fallait alors briser :
                      - ses accords stratégiques historiques avec tout l’arc méditerranéen ainsi que ses échanges avec ses anciennes colonies d’Afrique équatoriale (du coup, la guerre sur les terres d’Afrique est une opposition nouvelle entre USA et Chine, les autres pays étant des suppléants pratiques soumis)
                      - son peuple largement composé de musulmans qui ne posaient quasiment plus de problème
                      - culpabiliser ad vitam aeternam les blancs dits "de souche"
                      - éradiquer les derniers résidus de gaullisme

                      Dès la Chiraquie, les choses furent mises en place. Ce président ne visait qu’une chose : le pouvoir. Pour quoi faire ? Rien. Les manips et magouilles en tout genre furent l’essentiel de son mandat. Seul De Villepin fit son effet grâce au discours du "non ! à la guerre en Iraq". Il fallu le neutraliser... ce fut fait par le gang Sarko qui commença à travailler pour Washington.

                      Hollande fut juste un interlude voulu par le Système. DSK était prévu... car il serait gravement naïf de continuer à croire que ce sont les peuples qui élisent leur président ! Mais le DSK eut la fâcheuse idée de réorienter la politique FMIenne au détriment du $. Ça n’a pas plus au Deep Government américain...

                      Les bien nommés "néocons" américains n’aiment pas qu’on détourne leurs plans. On connait la méthodes qui crama définitivement le gros DSK. Hollande est suffisamment cynique pour entuber ses propres miliants... Bien fait pour tous ceux qui continuent à croire en leur menteur préféré !

                      Puis il y eut le "printemps français" avec un petit monsieur, simple commercial et excellent communicant, repéré par le gang Attali/Minc/Joyet qui décida que ce serait lui, et personne d’autre, qui monterait sur le trône élyséen. On connait la suite et l’inénarrable "pensez printemps !" de cet acteur de complément qui a raté sa vocation et qui joue son rôle détruisant l’ordre ancien national, en vendant les fleurons industriels français qui tenaient encore le pays au rang de puissance moyenne.

                      Sarko fut l’initiateur missionné pour déclencher la guerre interne française. Ça n’allait jamais être la fameuse "révolution" d’un Mélenchon-le-franc-mac qui oeuvre aussi pour tout ce Système, mais un pourrissement par l’intérieur... la stratégie préférée du gang mondialiste dont le projet est littéralement messianique et théocratique en réalité.

                      Voilà pourquoi on a habilement lancé le concept d’islamo-racaille pour occuper les cerveaux français déjà passablement abimés par cette autre méthode dégueulasse qu’est l’auto culpabilisation systématique. Monter les uns contre les autres, diviser pour mieux régner, lancer par la même occasion la nouvelle guerre dont à besoin l’Amérique pour, comme depuis 300 ans, justifier ses agressions iniques grâce à la fabrique d’un ennemi censé être commun. le 9/11 servit à fabriquer ce nouvel ennemi.

                      Dans le programme du NOM, il fallait pulvériser la France par l’intérieur et la transformer en une chambre d’enregistrement des ordres mondialistes bruxello-anglo-américain. Il n’y a que les naïfs sans culture géostratégique et politique pour croire que le Brexit a été "choisi" par le peuple anglais ! Non, la perfide Albion devait précisément sortir du bouzin européen pour pouvoir déplacer son centre financier (la City) qui commençait à être menacée dans son autocratie financière si elle demeurait sous les "lois" bruxelloise". Un an déjà que les manipulateurs d’opinion et faiseurs de chaos déplacent leurs avoirs de la City vers la Chine et autres centres mobiles commodes.

                      L’islamophobie est une des multiples inventions parmi les "révolutions colorées", les "printemps arabes", les revendications communautaristes de tout bord et tout cela ne sert qu’une chose : détruire l’Ordre Ancien Traditionnel au profit d’une forme nouvelle de dictature nommé Nouvel Ordre Mondial dans lequel tous les peuples, y compris les américains bien sûr, sont destinés à être mélangés, neutralisés au sens univoque et vide du terme.

                      Et tout ça, pourquoi ?

                      Parce que l’hyper capitalisme est, d’une part, le choix assumé de la caste minoritaire qui n’entend pas s’arrêter à quelques profits limités, et d’autre part parce qu’il y aussi derrière tout cela une croyance messianique qui dicte qu’une nouvelle société émergera qu’après effondrement total de l’ancienne.

                      Pas besoin d’être Cassandre ni apocalyptique pour comprendre et voir venir ça. Il suffit d’analyser et d’observer au-delà de l’écume et de l’agitation médiatique de surface. Inutile de perdre son temps en débats stériles par net interposé sur la question islam... la réponse est d’ordre géostratégique et globalo-financière sur fond de théocratie messianique délirante.


                      • 1 vote
                        Emma Joritaire 24 novembre 11:24

                        @Djam

                        "L’islamophobie est une des multiples inventions..."

                        L’islamophobie est le rejet légitime d’une civilisation qui, du point de vue des pratiques, us, moeurs et coutumes, est aux antipodes de la nôtre.

                        En Europe, catholiques et protestants ont commencé à se mélanger, oecuméniquement, moins de deux cents ans après la révocation de l’Edit de Nantes.

                        En Espagne, catholiques et musulmans ont vécu côte-à-côte pendant sept cents ans, pendant trente-cinq générations - ce qui, d’ici, nous ramène à la dynastie des Capétiens et au règne de Philippe le Long - sans se fondre en une seule communauté...

                        Alors, libre à vous de croire que vous avez quelque chose en commun avec les musulmans, eux, ils savent qu’ils n’ont rien en commun avec vous.


                      • 1 vote
                        Heimskringla Heimskringla 24 novembre 12:24

                        @Emma Joritaire

                        "Alors, libre à vous de croire que vous avez quelque chose en commun avec les musulmans, eux, ils savent qu’ils n’ont rien en commun avec vous."


                        Un Européen qui se respecte a au moins un point commun essentiel avec les musulmans. 

                        C’est à partir de ce point essentiel de mon point de vue (qui vaut ce qu’il vaut, je peux me tromper) que toute la propagande anti Islam en Europe a pris sa source.

                        Victoire des alliés égal communautarisation égal Islam pour le détruire (et bien d’autres choses) en retournant un peuple qui à la base n’avait pas vraiment d’a priori contre lui.

                        On a attisé et radicalisé un instinct racialiste Européen dans un but bien précis. L’antiracisme un hasard ? bien sur que non. 

                        Ceux qui font ça sont des merdes infâmes qui devraient être pendues comme à Nuremberg. 

                        Les Européens sont par la tignasse de leurs cheveux blonds obligés de participer à quelque chose qui en grande partie n’ont jamais voulu. 

                        Bref je suis d’accord avec Djam. 

                        Façon quand t’as le droit en gros d’être Islamophobe et non Judéophobe, faut pas avoir un QI de 150 pour comprendre...

                        Ah le bon temps des sociétés racialement homogènes, sociétés d’enracinés, sociétés sécurisantes, écologiques faites de circuits courts donc de produits de qualités ou les paysans, personnes simples et nobles ne se foutaient pas de balles dans la tête. Qu’est ce qu’on a perdu les enfants (sans compter tout le reste) comment ne pas avoir la haine sérieusement et ne pas avoir envie de péter les dents de ces rats d’égouts. 









                      • vote
                        Emma Joritaire 24 novembre 12:42

                        @Heimskringla

                        "On a attisé et radicalisé un instinct racialiste Européen dans un but bien précis. "

                        L’instinct n’est pas racialiste, il est territorial. L’homme, en tant qu’animal territorial, réagit défensivement quand il identifie une menace pesant sur son territoire.

                        "L’antiracisme un hasard ? bien sur que non. "

                        L’antiracisme est la tentative désespérée d’interdire à l’homme de réagir à la menace pesant sur son territoire. J’observe que l’antiracisme devient de plus en plus agressif au fur et à mesure qu’il a moins de prise sur les esprits.

                        "Façon quand t’as le droit en gros d’être Islamophobe et non Judéophobe..."

                        Je connais des antisionistes, des antisémites, des gens qui se disent antisionistes qui n’osent pas se dire antisémites, mais des judéophobes, je n’en connais pas.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès