• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Jean-Claude Carrière : "Dès qu’il est question d’un référendum populaire, (...)

Jean-Claude Carrière : "Dès qu’il est question d’un référendum populaire, Mussolini et Hitler ne sont pas loin"

Invité de Léa Salamé sur France Inter, ce 20 décembre, l'écrivain et metteur en scène Jean-Claude Carrière a livré un regard sombre sur le RIC. Pour lui, dès qu’il est question d’un référendum populaire, Mussolini et Hitler ne sont pas loin. Pour l'écrivain, il faut avoir peur du référendum, il faut s’en méfier beaucoup.

Jean-Claude Carrière estime qu'en Europe, "Tous les pays se referment sur eux-mêmes... cela se terminera par une guerre. Se ramasser sur soi, c’est le danger".

La notion de peuple est selon lui trompeuse, "Le peuple c’est vous c’est moi, le peuple c’est tout le monde."

Il ne faut pas nécessairement un apaisement, explique-t-il : "une agitation est essentielle à la vie d’un pays. La France avait tendance à s’endormir, je suis toujours en colère aussi. Mais c'est très brouillon les gilets jaunes."

Tags : Histoire Démocratie RIC Gilets jaunes




Réagissez à l'article

69 réactions à cet article    


  • 14 votes
    Qamarad Qamarad 20 décembre 2018 14:03

    Si l’expression populaire conduit au fascisme, il faut donc museler d’expression populaire. Mais museler l’expression populaire n’est-ce pas déjà un premier pas vers le fascisme ?

    Les journalistes de France Inter sont peut-être des têtes à claques, mais au moins ils font travailler la logique et la détection de sophismes. Bon je retourne plancher sur ce paradoxe et je me donne quatre heures pour le résoudre comme un bon bachelier smiley


    • 6 votes
      jeanpiètre jeanpiètre 20 décembre 2018 18:38

      @Qamarad
      historiquement, le fascisme est surtout l’utilisation par les canaux des pouvoirs économiques de la colère populaire, on a juste ici ,donc un apparatchik du pouvoir totalitaire qui vient théoriser pour on sait pas trop qui , je doute que quelqu’un puisse encore écouter les gesticulations éfrénnées du pouvoir sans oreille critique . les gj ont fait craqué le vernis , personne ne croit plus en ce qu’il entend ou lis dans les médias publics ou sous perfusion , place à la musique
      https://www.youtube.com/watch?v=bivsP_h6l0s


    • 3 votes
      Zolko Zolko 21 décembre 2018 12:22

      @jeanpiètre : "historiquement, le fascisme est..."
       
      Je crois que le fascisme avait été défini comme une système politique où une corporation a pris le pouvoir, et l’utilise à son avantage. Et étouffe toute contestation, y compris par la violence. Dans ce cas, le système actuel est déjà le fascisme. Les 2 corporations sont les médias et les banques.


    • vote
      jeanpiètre jeanpiètre 22 décembre 2018 14:16

      @Zolko
      dans le resultat nous sommes d’accord, même si médias et banques sont la même corporation, dans mon opinion , la seconde est la continuité du comité des forges, déjà responsable des guerres et collaborations au XXème siècle , et base de la construction européenne, aujourd’hui ces empires ne gèrent plus le métal et le charbon, mais sont le coeur du medef et de l’europe totalitaire, ils sont les principaux moteurs de délocalisation et de guerre du salaire par la migration des entreprises et des travailleurs
      .les politiques n’étant que de vrp depuis fort longtemps,


    • 9 votes
      Soi même 20 décembre 2018 14:09

      En quoi un référendum est force de loi ? En aucun dès cas, il est force de loi , il est juste un avis favorable où défavorable par rapport à un projet que l’on soumet à la société civile et qui se déroge pas à l’assentiment de l’assemblé National et du Sénat

      MR Jean-Claude Carrière a probablement une vue pessimiste du peuple, il est vrai de son point de vue il a tout à perdre.


      • vote
        jeanpiètre jeanpiètre 22 décembre 2018 14:21

        @Soi même
        en déclachant un référendum qui se prononce sur le fait qu’un référendum fait force de loi.
        Il est vrai qu’un processus démocratique ne peut que déboucher sur un constat, la démocratie n’est possible que s’il elle n’est pas encadrée par un pouvoir non démocratique, à savoir le pouvoir économique. Et le sénat et la chambre des députés le sait très bien , puisqu’elle profite pleinement de l’avantage d’être représentant et d’être l’interlocuteur achetable par le vrai pouvoir


      • 18 votes
        Elisa 20 décembre 2018 14:49

        Je n’ai trouvé nulle part de traces de référendum organisé par Mussolini pour accéder au pouvoir.

        A quel événement précis Mr Carrière fait-il allusion ?


        • 3 votes
          Zatara Zatara 20 décembre 2018 15:27

          @Elisa
          pas un évènement précis, juste LHLPSDNH avec un effet chien de garde de prairie


        • 3 votes
          Et Hop ! 21 décembre 2018 20:47

          @Elisa :

          Mussolini a effectivement organisé un référendum, mais c’était pas un référendum d’initiative populaire.

          De Gaulle aussi a organisé des référendums, donc c’était un fasciste.

          Quand à Sarkozy, il a organisé un référendum pour la constitution européenne, et il n’a pas tenu compte du vote négatif, donc c’était un démocrate.


        • 1 vote
          Vraidrapo 22 décembre 2018 08:16

          @Et Hop !
          Quant à Sarkozy,.... il n’a pas tenu compte du vote négatif, donc c’était un démocrate.


          Elle est bonne, elle est bonne smiley


        • 1 vote
          gnozd 23 décembre 2018 10:46

          @Et Hop !

          Ha ha ! excellent !
          Joyeux Noêl.


        • 15 votes
          attilax2 attilax2 20 décembre 2018 14:52

          Encore un qui a un grand respect pour le peuple...


          • 3 votes
            quijote 21 décembre 2018 14:14

            @attilax2

            A propos de gens qui ont un grand respect pour le peuple, la solution au problème "RIC ou pas RIC ?", c’est bhl. On lui demande son avis, il le donne, et on fait le contraire.


          • 10 votes
            maQiavel maQiavel 20 décembre 2018 15:29

            Les débats sur le RIC vont mettre les cerveaux sens dessus dessous , j’adore ça , ça va être le bordel dans les têtes … smiley


            • 7 votes
              Sutter Kane Sutter Kane 20 décembre 2018 16:00

              @maQiavel
              Si ce n’est déjà fait, allez voir cet article collector : "La France (d’en haut) a peur : demain le RIC... après-demain la peine de mort ?"
              C’est panique à bord chez nos "élites"... RIC = fin de la civilisation, sauvagerie du peuple... et Chouard = dangereux extrémiste... la machine à faire peur est lancée.
              Et ça va jusqu’à la propagation de fake news chez le président de l’Assemblée nationale, et même Conspiracy Watch (!)... Mais qu’est-ce qui se passe ??? smiley


            • 3 votes
              Belenos Belenos 20 décembre 2018 23:15

              La valse des contradictions a déjà commencé. Exemple : "On" suppose que le RIC pourrait réinstaurer la peine de mort dans le droit français car "on" suppose que la majorité de la population y serait favorable. Que faire sur la base de cette supposition ? Vite, avertissons la population afin qu’elle comprenne les horribles dangers du RIC, ce dispositif qui pourrait donner à la population le pouvoir de rétablir la peine de mort.  smiley  smiley


            • vote
              maQiavel maQiavel 21 décembre 2018 08:07

              @Sutter Kane
              Merci pour l’article , c’est croustillant en effet. 


            • 15 votes
              Hieronymus Hieronymus 20 décembre 2018 15:30

              Ce mec est une brêle, encore plus c.. que Salamé et Démorand réunis

              fait peine à voir smiley


              • vote
                Garibaldi2 21 décembre 2018 07:34

                @Hieronymus

                Avant de sortir ce genre de stupidité, je vous invite à lire l’article Wikipedia sur Jean-Claude Carrière.


              • vote
                Et Hop ! 21 décembre 2018 20:55

                @Garibaldi2 :

                Ses propos montrent que ce n’est pas une brêle mais un menteur.

                Il commence par dire qu’il a une formation d’historien, donc qu’il sait de quoi il parle, et ensuite il fait un énorme mensonge.

                Mussolini a organisé des référendums, De Gaulle aussi, mais ce n’était pas des référendums d’initiative populaire.


              • 1 vote
                Djam Djam 21 décembre 2018 22:42

                @Garibaldi2
                Ah bon ? Wickipédia serait une référence en matière d’intelligence ? On est content de le lire smiley


              • vote
                Garibaldi2 22 décembre 2018 13:26

                @Djam

                La liste des scénarii et des livres écrits par J-C Carrière serait fausse ?


              • 27 votes
                Orwell Orwell 20 décembre 2018 15:39

                Le droit de vote, c’est dangereux (1789)
                Le suffrage universel, c’est dangereux (1848)
                Le bulletin secret, c’est dangereux (1851)
                Le parlementarisme, c’est dangereux (1875)
                Le vote des femmes, c’est dangereux (1945)
                Le référendum d’initiative citoyenne, c’est dangereux (2018)


                • 1 vote
                  Zolko Zolko 21 décembre 2018 12:24

                  "Au début, ils nous ignorent, ensuite ils nous moquent, ensuite ils nous combattent, puis nous gagnons."


                • vote
                  CoolDude 20 décembre 2018 16:31

                  L’idée qui me semble clair et manifeste dans les médias, c’est d’assimiler le RIC à l’ULTRA-GIGA-Droite...

                  Peut être qu’à force de le répéter, les gens en sauront convaincu !

                  Cf : l’expérience de ASH sur le conformisme.

                  https://www.youtube.com/watch?v=7AyM2PH3_Qk


                  • 10 votes
                    Elisa 20 décembre 2018 17:54

                    N’oublions pas que les conquêtes sociales majeures en France sont sorties des luttes populaires et des grèves générales.

                    On comprend bien que les possédants et les privilégiés hurlent "salauds de pauvres" !

                    D’ailleurs lorsque la majorité vote mal (2005) en France ou au Royaume-Uni (le Brexit), on crie au populisme, Dissolvons le peuple pour que triomphe la démocratie !


                    • 3 votes
                      Mercure Mercure 20 décembre 2018 18:10

                      Pour paraphraser quelqu’un : C’est drôle chez ces gens là le besoin de faire des phrases...


                      • 16 votes
                        Norman Bates Norman Bates 20 décembre 2018 18:35

                        Mussolini et Hitler n’étaient vraiment pas loin lorsque la volonté populaire exprimée lors du référendum de 2005 a été violée par les "élites"...Carrière trouvera plus commode de qualifier de nazillons les 55% d’électeurs qui ont mal voté...

                        "Il faut avoir peur du référendum" dit-il, il faut aussi flipper face aux manifestants, baliser lorsqu’une partie du peuple se soulève, faire dans son froc quand des empêcheurs de vampiriser en rond ouvrent leur gueule...

                        Ce n’est pas "ayez confiance" mais "ayez peur", restez chez vous, ne vous mêlez pas de ces trucs qui peuvent vous exploser en pleine poire, il vaut mieux se faire tondre que finir éclopé voire pire...

                        C’est à croire que le mouvement de disgrâce pourrait impacter le monde merveilleux du show-biz, et manifestement ça fait peur...


                        • vote
                          moebius 21 décembre 2018 00:28

                          @Norman Bates
                           il me semble que c’est a l’etat, s’il a encore un peu d’autorité, d’appeler un chat un chat et l’austerite par son nom 


                        • 1 vote
                          Norman Bates Norman Bates 21 décembre 2018 00:36

                          @moebius

                          Dans l’état l’autorité de l’Etat se manifeste de manière très ponctuelle lorsque les risques de représailles sont limités...


                        • 2 votes
                          makhno makhno 20 décembre 2018 20:49

                          Voilà comment on fait "carrière".... !

                          Il suffit juste d’un peu de mépris... !

                          Mais comment faire.. ?

                          Laisser le Peuple avachi... !


                          • vote
                            Mollah Homard 20 décembre 2018 21:29

                            jessayez de voir plus loin , avec le RIC dans un pays a moitié musulman c’est la république islamique a terme



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès