• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Jeunesse et extrême droite : 50 nuances de brun ?

Jeunesse et extrême droite : 50 nuances de brun ?

Alors que les jeunes expriment une désaffection pour la chose politique, les idées d'extrême droite semblent porteuses d'un contre-discours qui séduit en s’adaptant aux sujets qui interpellent la génération des milléniaux. L’extrême droite aurait-elle un coup d’avance dans la bataille des imaginaires et des discours ? À l'ère des réseaux sociaux, quelles sont les techniques des idéologues identitaires pour gagner du terrain auprès de la jeunesse ? Quel discours opposer au rejet de l’autre 2.0 ? Décryptage d'une séduction délétère. Une vidéo du Musée national de l’histoire de l’immigration.

Intervenants :

  • Jean-Yves Camus, politologue spécialiste de l'extrême droite, auteur avec Nicolas Lebourg de Les droites extrêmes en Europe (Seuil, 2015).
  • Paul Conge, journaliste, auteur de Les Grands remplacés. Enquête sur une fracture française (Arkhé éd., 2020).
  • Fiona Lazaar, Députée du Val-d'Oise, engagée dans les travaux de la mission d'information parlementaire sur l'émergence et l'évolution des différentes formes de racisme.

Une rencontre animée par Nora Hamadi, journaliste, Arte.

Tags : Politique Sécurité Racisme Démocratie Immigration FN Marine Le Pen Réseaux sociaux RN France profonde




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • vote
    Conférençovore Conférençovore 30 mars 10:49

    Je ne connais pas Fiona Lazaar mais Paul Conge et J-Y Camus sont des synthèses. Ca promet... Merci pour le sujet. Je vais écouter cette émission avec bcp d’intérêt et après... je reviendrais. 


    • vote
      sls0 sls0 30 mars 12:51

      Intéressant, une vision plus large que la vision habituelle.


      • 3 votes
        ChristopheClaudel 30 mars 21:05
        Au secours, mon fils a voté Marine !

        Quand les bobos flippent de voir la jeunesse rallier en masse les partis "d’extrême droite"...

        https://christopheclaudelblog.wordpress.com/2021/03/30/au-secours-mon-fils-a-vote-marine/


        • 5 votes
          Hijack ... Hijack ... 31 mars 00:58

          Dommage pour ces jeunes, dits "d’extrême droite" que la personne la plus connue, sur laquelle ils pensent devoir compter, se nomme Marine LP ...

          Faut pas sortir de St Cyr pour constater la Marine, est plus cul cul la praline que vraiment politique, très mauvaise connaisseuse en la matière, des enjeux et de la gestion de cette politique.

          Chacun sait que MLP ne fait que tenir boutique ; une affaire créée par papa et qui génère pas mal de revenus ...

          Je ne dis pas que c’est une mauvaise personne, pas du tout, mais à mon sens est en incapacité de diriger une grande nation (ni une petite, d’ailleurs). Comme son père, face à Chirac, qui au dernier moment, juste avant le second tour, avait regretté d’être arrivé presque à la porte de la présidence avec tout ce que ça demande comme investissement personnel ; comme obligations et le temps à y consacrer. C’est plus cool, d’être chef de parti ... petit héros qui plus est, pour rester sympa.

          Ceux que je connais autour de Marine, ce n’est pas mieux ...

          Voilà pourquoi, grâce à Marine, Macron risque de nous faire un bis, sauf bouleversement politique d’ici là.

          Les jeunes en perdition, qui ne reconnaissent plus leur nation ... à mon sens, devraient réfléchir et se trouver un autre personnage, quitte à tout recommencer.

          Même si elle avait été élue, la fille Lepen n’aurait jamais pu être à la hauteur de la fonction, on l’a constaté lors du dernier débat d’élection présidentiel face à Macron ... À présent, on dirait que son cas s’est même aggravé, bien que Macron soit nettement plus défavorisé qu’auparavant ; malgré ça, Marine risquerait bien une seconde fois de lui "passer le témoin". 

          Possible que je me trompe ... ce n’est que mon analyse par simple observation.


          • 4 votes
            Conférençovore Conférençovore 31 mars 11:57

            J’ai tenu une 1/2h. Le nombre de conneries débitées est sidérant. 

            Marine Le Pen a fait une "progression notable chez les jeunes" : oui, en fait, elle est passée de 12 à 25%. Plus de 100% d’augmentation... et c’est "chez les jeunes actifs que l’on trouve le plus de jeunes qui ont voté pour elle" : bah oui, mon gros Camus, ce sont eux qui se prennent de plein fouet ce que tu nommes les "nombreuses fractures françaises" mais que tu ne désignes pas :
            1/ L’immigration vécue comme une invasion et tout ce qui va avec : l’islam, le terrorisme, l’insécurité du quotidien. Traduction par un gauchiasse : "un certain sentiment d’aliénation, de perte de repères culturels, d’une mondialisation qui va trop vite". Conge parle lui de "cette idée d’agressions", "les ravages de l’insécurité qu’ils vont imputer à l’immigration" lol

            2/ La difficulté de vivre de ses revenus en Fr : trop d’impôts, des logements de centre ville inaccessibles (ça il l’explique bien mais sans dire pourquoi), et le fait qu’un jeune entrepreneur, médecin, prof, etc, est tellement découragé par les salaires merdiques et la taxation confiscatoire qu’ils se barrent massivement pendant que toi et tes amis faites venir des bac -12 à raison de 2-3 millions par décennies. Tout le monde n’est pas payé par un think tank socialiste ou des médias de masse subventionnés... 
            3/ La concurrence déloyale : là, c’est un tout mais avec 500 000 travailleurs détachés, avec des centaines de milliers de types venus des quatre coins du monde et qui acceptent de bosser pour pas grand chose ou font du black, bah, le jeune qui veut monter une boîte de plomberie, celui qui fait des petits boulots de serveur, livreur, etc, est directement concurrencé par les pop du 1/3 monde que cette équipe de tocards fait venir pour avoir leur uber eats, vtc et nounous à pas cher (pour ceux qui font des gosses...), sans parler du bâtiment et tous les emplois précaires.

            3/ Sinon, oui, il reste une partie de ce vote qui est un vote de désespoir, de contestation, de défience totale vis-à-vis de la démocratie

            Un premier bilan :
            - La députée enchaîne les lieux communs : insupportable. Cette classe politique qui s’inquiète d’un "risque pour la paix sociale" venant de ces groupuscules est juste un prétexte parce que cette classe a peur. La France et l’Europe sont belles et bien des passoires mais c’est une politique volontaire : On ne reconduit pratiquement personne aux frontières (en Fr, le gros des reconduites sont les envahisseurs des Comores et encore... encore un pays de merde incapable de gérer sa population). Tout ce baratin est ridicule. Les gens ne "s’interrogent pas sur l’immigration" : ils veulent y mettre un terme. Cette classe politique s’assoit sur cette volonté. Ces abrutis ont peur de la banalisation des idées par
            - Hé oui, les boomeurs s’en foutent de l’état du pays. Ce qui les inquiète c’est l’augmentation de la CRDS, leur porte-feuille quoi. Pour eux, le logement est déjà payé, la maison secondaire aussi souvent. Rien à battre que les générations suivantes doivent évoluer dans la merde. Et donc, oui, ils votent massivement pour l’UMPS.
            - L’ED skinhead toussa, cela n’existe quasiment pas en Fr. Et même les effectifs des groupes dits d’ultra-droite sont ridicules en nombre (3 000 personnes max comme le rappelle Camus). Et même quand on creuse dans ces groupuscules, la plupart des gens qui se communautarisent font juste des bivouacs, randos et un peu de boxe et quasi rien de plus. Par contre ils sont la priorité des politiques de répression alors que des dizaines de milliers de victimes ont déjà été tuées, blessés ou subit la terreur islamique ou celle des racailles et ces merdes de spécialistes et autres politocards veulent continuer...

            - Le résumé de l’ethno-différenticialisme de Camus est bidon : pour lui, les ethno-différentialiste estimeraient que seuls les habitants de souche Européenne pourraient vivre sur notre territoire. Si cette idée est développée par certains, elle est en réalité ultra marginales. Personne ne dit qu’aucun extra-européen ne doit être en Europe. Ce que quasiment tout le monde dit est que l’immigration de masse et de peuplement est un problème précisément parce qu’elle n’est plus que cela : des pop qui arrivent en masse, changent la face du pays par leurs moeurs, leurs croyances, leur façon d’être et ne s’y adaptent plus comme ont pu le faire les pop européennes des vagues précédentes. L’ethno-différentialiste estime qu’il existe non pas que "les extra-européens sont [TOUS] inassimilables quand bien même ils le voudraient" mais qu’il est impossible d’assimiler des peuples entiers, ce qui est une évidence. Et puis quel le projet ? Transformer l’Europe en Afrique ?
            - Le grand remplacement : Là, on frise le ridicule. Tout le monde admet désormais qu’il y a un changement de pop. Remplacement n’est probablement pas le terme adéquat (encore que... en démographie ça existe bien Conge et même l’ONU l’admet)

            - Les mecs qui veulent se barrer à l’est et "carrément coloniser" nous dit Conge : Amusant parce que si moi je parle de colonisation de l’Europe je suis traité d’ultra-droite machin mais quand qq Français veulent juste vivre en sécurité en allant s’installer dans des pays où cela existe encore et où l’Etat ne vous prend pas 60% de ce que vous gagnez, bah là c’est "carrément de la colonisation". Cet abruti ne comprend même pas pourquoi ces Français et pas qu’eux, tous les jeunes de talent en général, veulent à tout prix se barrer. Pour lui, vouloir vivre au milieu des siens est incompréhensible... Il habite à la Courneuve le Conge ?
            - Le coupable : non, globalement le "coupable" désigné par les idéologues d’ED n’est pas le musulman ou la "personne d’origine étrangère" : personne ne dit cela car il est évident que ce n’est qu’une conséquence. Soit ces gens ne connaissent pas les idéologues en question soit ce sont des manipulateurs. En gros il y a deux tendances : la première est la tendance historique d’ED avec derrière le complot judéo-bolchévico-maçonnique et pour ces gens, dont E&R est un des héritiers, le responsable n’est donc pas le Maghrébin mais le sioniste. L’autre tendance qui se dégage de plus en plus est que les choses sont un peu plus compliquées, que les pop qui viennent en masse chez nous ne sont pas manipulées, qu’elles veulent venir chez nous parce que chez nous, c’est mieux que chez eux et que, oui, tout un tas de gens participent à cela : grandes entreprises (pour la main d’oeuvre), élites au messianisme bien particulier, islamo-collabos, élus aux projets court-termistes, etc. 

            - La visibilité qui serait "énorme" : En fait, il n’y a que les RS et encore... même Trump s’est fait dégager de Twitter. De quoi parle donc Conge ? La censure est totale... Si l’on parle de certains pb dans les MSM, c’est uniquement parce que ces pbs sont devenus des évidences malgré les agents de la propagande qui tiennent tout (universités, MSM, monde pol, culture, GAFAM) dont on a ici 4 beaux spécimens donc y compris les RS, y compris YT où les subventions du CNC ne sont accordées qu’à certain tandis que d’autres se font dégager méthodiquement.

            - Nemesis qui attaque la "figure de l’hiomme musulman" : Ah ça ne la dérange pas la présentatrice que 99% des féministes attaquent en permanence le "patriarcat blanc" mais que 10 nanas dénoncent la monumentale hypocrisie du discours féministe qui tait SYSTEMATIQUEMENT la réalité de la véritable oppression des femmes.

            Bref, je pourrais continuer longtemps mais c’est globalement de la merde. Ces gens sont paniqués à l’idée que de plus en plus de gens comprennent que le pb n’est pas la "mondialisation qui va trop vite" mais le mondialisme qui n’a aucun sens, ni sur le plan éco, ni sur le plan culturel, ni sur le plan du fumeux "vivre-ensemble" au point que même Macron reconnaît que nous assistons à une "séparation de fait". Ces agents de la propagande révèlent leur véritable visage : leur hégémonie idéologique est non pas en train de tomber (ils dominent encore tout mais pour eux ce n’est pas assez : il faut éradiquer les idées totalement) mais est sérieusement menacée par les réalités, réalités qu’ils ne veulent surtout pas mesurer en bons anti-scientifiques qu’ils sont. Alors, ils tentent de faire semblant de se gratter la tête pour trouver des explications à la montée du souverainisme, du populisme, de la critique du mondialisme, de la contestation des élites dont ces quatre-la sont les toutous.


            • 1 vote
              Eric_F 2 avril 10:38

              MLP et le RN tendent à une certaine normalisation, car il leur faudra des alliances pour parvenir effectivement au pouvoir.

              De ce fait, les "nuances de brun" se déplacent vers des tendances "anti-état" issues des USA et propagée par les réseaux sociaux réfractaires : suprémacisme, grand complot mondial maçonnique, illuminatisme....



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès