• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > La démarche rationnelle est de gauche

La démarche rationnelle est de gauche

Émission n°82 de la rubrique "billets d'humeur" du Bouseux Magazine.

Où est passée la raison créative ? La droite est mise en faillite par le système financier se protégeant d'un nouveau système colbertiste.

Tags : Humour Parti de Gauche




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • vote
    ged252 5 mars 15:16

    Voilà la gauche est rationnelle, car qu’est que la gauche ?

    La définition la plus simple c’est que la gauche recherche le progrès social : un changement novateur dans l’organisation sociale avec pour but d’améliorer les condition de vie en société, ce progrès est associé à la liberté et à l’égalité.

    .

    Voilà donc c’est prouvé

    .

    Sauf qu’il n’a fait que poser la définition de ce qu’il appelle la gauche, mais ça c’est ce qu’il devait démontrer. Il fait donc une pétition de principe, car il pose ce qu’il doit démontrer

    Il ne suffit pas de dire quelque chose pour que ce soit vrai. S’il y a tant de conflit avec la gauche, c’est justement que des gens contestent que ce qu’il appelle progressisme soit bien, soit bon, soit dans l’intérêt du peuple.

    .

    C’est ce qu’il doit démontrer.


    • vote
      ged252 5 mars 15:36

      L’égalité c’est l’absence de discrimination, or on ne peut pas justifier une absence.

      .

      Donc c’est comme ça !

      .

      Mais est-ce que c’est rationnel alors ?

      .

      Retenir la définition de gauche de :" l’égalité est une absence ! ".

      .

      Mais on ne peut pas prouver une absence.

      .

      Prouver l’égalité va être difficile alors .

      .

      De toutes façon c’est faux, il n’y a ni liberté ni égalité entre citoyens de pays différents. Et c’est sur ce sujet surtout qu’il y a conflit entre droite et gauche.


      • vote
        ged252 6 mars 13:10

        S’il définit l’égalité comme une absence de discrimination.
        Et l’inégalité comme une présence de discrimination.
        .
        Alors il doit définir ce qu’il appelle discrimination, sinon il n’aura rien définit du tout.
        .
        Mais aussi il existe des inégalité sans aucune discrimination.
        Si un âne et un cheval font la course, ils ne sont pas à égalité.
        S’il nait un homme laid et un homme beau, il y a inégalité.
        Si un homme a un QI de 90 et un autre un QI de 110, il y a inégalité.
        .
        Donc comme il existe des cas d’inégalité qui n’entre pas dans sa définition, sa définition est fausse.


      • vote
        ged252 6 mars 13:13

        En fait la définition de l’inégalité est privation de liberté, comme l’indique le privatif : "in"

        .

        Après il faut encore définir ce qu’est l’égalité, mais comme il s’agit d’un terme non-simple, qu’il existe beaucoup de sorte d’égalité, bon courage


      • vote
        ged252 6 mars 18:19

        @ged252
        la définition de l’inégalité est privation de liberté
        la définition de l’inégalité est privation de l’égalité 



      • 1 vote
        asinus 5 mars 17:33

        n’absolument quoi de plus rationnel que bénito mélenchon bramant !

        la république c’est moiiiiiii  !



        merci d’avoir égayé ma journée


        • 1 vote
          Meruidos Nuctuallos Meruidos Nuctuallos 5 mars 20:21

          Quand même la gauche serait rationnelle, le monde l’est-il bien ? Colle-t-il d’ailleurs au matérialisme ? A proprement parler, il s’agit surtout d’une métaphysique factualiste et d’une morale conséquentialiste, qui croit en des faits, mais dont la factualité n’aurait aucune facticité inhérente à l’analyste. Or, il semble bien que tout le discours ici soit factice, c’est-à-dire ... fait ... pour coller avec une factualité qui manque d’ailleurs. Pour ma part, je vois surtout une personne pas méchante mais un peu fragile, qui éprouve de la crainte quant à la vérité, et qui souhaite qu’elle soit punitive pour ses adversaires. C’est une forme de ressentiment, contre "la droite" en l’occurrence, ressentiment qui lui-même fonctionne comme un appel à un Jugement Dernier dont il se souhaite l’énonciateur absolu. Comme un dieu prétendu unique et absolu, une théologie et une théodicée. C’est un prône manquant totalement de scepticisme.

          Reprenez depuis le début.


          • 1 vote
            Deepnofin Deepnofin 6 mars 15:02

            @Meruidos Nuctuallos La dissonance cognitive, comme un paquet de biais cognitifs, a cette étrange faculté de sembler toucher d’avantage ceux qui en parlent, que ceux qui l’ignorent. Perso, j’suis clairement atteint ; mais c’est fascinant de voir tous ces "pseudo-zététiciens" se servir d’outils de compréhension qu’ils n’appliquent presque jamais à eux mêmes. Bah oui, eux, ils savent, eux, ils sont dans le bon camp, celui de la vérité, de la raison ! Donc ils sont totalement protégés.... ou pas.


          • 5 votes
            ezechiel ezechiel 6 mars 08:09

            Il n’y a plus de gauche et de droite, ces systèmes idéologiques sont dépassés.

            Il y a les progressistes, mondialistes, pro-immigrationnistes qui considèrent que le brassage ethnique, le métissage, le multiculturalisme, le "vivre-ensemble" est une richesse, avec l’élimination de la notion de peuple de race blanche, d’identité, de patriotisme et de nation.

            — les patriotes, qui veulent préserver leur identité, les traditions, les modes de vie, la culture et le patrimoine de leur pays.


            • 1 vote
              Deepnofin Deepnofin 6 mars 15:10

              @ezechiel Il y a quand même bien d’autres étiquettes que celles ci. Perso je me reconnais pas dans vos catégories.
              Au passage, si les patriotes veulent préserver leurs modes de vie... comment faire ? Où est la cohérence, quand on sait ce que notre mode de vie occidental (dans ce cadre néo-libéral) provoque ? Finalement, ce côté "droite = privilégie le mode de vie", n’est ce pas le même type d’idiot-utilisme, que le côté "gauche = ouverture des frontières" ? Les 2 font le jeu du Capital, non ?


            • 2 votes
              ezechiel ezechiel 6 mars 22:12

              @Deepnofin "Les 2 font le jeu du Capital, non ?"

              Absolument pas. Privilégier le mode de vie, c’est préserver la tradition et l’identité des peuples, la localisation des modes de production, donc l’anti-mondialisme par excellence, et par conséquent, l’anti-capitalisme.


            • vote
              Deepnofin Deepnofin 7 mars 13:07

              @ezechiel Tout dépend comment on le voit, et comment on le vent ! Le Maccarthysme prônait "pour préserver notre mode de vie, il faut combattre le Communisme"... Il me semble que pour beaucoup de gens, le mode de vie, c’est surtout le fait de pouvoir consommer "librement", non ? En tout cas, si c’est ça, c’est clairement problématique dans la situation actuelle... On a été endoctrinés en mode "je consomme, donc je suis" (Paul Mazur, banquier chez Lehman Brothers, énonçait en 1930 la volonté de modifier les comportements de consommation du peuple, pour les faire passer de "consommateurs par besoin" à "consommateurs par désir").
              Enfin bref, cette vision là du "mode de vie" me pose problème, mais après, peut-être que jme trompe et que pour les gens, comme pour vous, le mode de vie a une autre signification.


            • 2 votes
              ezechiel ezechiel 8 mars 13:55

              @Deepnofin " Le Maccarthysme prônait "pour préserver notre mode de vie, il faut combattre le Communisme"...

              Le communisme est par définition antipatriotique et antinationaliste, donc, oui, il est à combattre.

              ---------------------------
              "Il me semble que pour beaucoup de gens, le mode de vie, c’est surtout le fait de pouvoir consommer "librement", non ?"

              Non, défendre le mode de vie patriotique et identitaire ne se réduit pas à consommer librement.
              Il n’y a rien d’identitaire, de traditionnel et de patriotique à consommer en hiver des fraises venant d’Espagne, gonflés aux pesticides et à l’eau.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès