• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > La fin des partis traditionnels au profit de candidats populistes

La fin des partis traditionnels au profit de candidats populistes

Emmanuel TODD est anthropologue, démographe et historien. Il revient sur Elucid après être venu nous parler de son dernier livre (https://youtu.be/W4fDcaqttds) pour analyser les résultats du premier tour de l'élection présidentielle, et l'avenir que la France se prépare eu égard à ce choix. Il décortique les éléments fondamentaux de cette nouvelle élection : la constitution de 3 blocs politiques homogènes, la fin des partis traditionnels au profit de candidats populistes, et la résurgence d'une lutte des classes sur fond de stratification éducative.

Tags : Elections Prospective et futur Marine Le Pen Emmanuel Todd Emmanuel Macron Présidentielle 2022




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • 1 vote
    jack Mandon jack Mandon 22 avril 15:05

    Populiste peut avoir à tord des connotations triviales.

    Au coeur de l’histoire scientifique,

    Macron n’est bien sur que la poupée gonflable de l’immanence capitaliste, en un terme plus concret, selon Marx, une déjection organique.

    De tous les candidats du premier tour, c’était le premier à éliminer, le second c’est Mélenchon qui est un homme brouillon et finalement d’une ambition politique à pactiser avec le diable. Entre ces deux hommes politiques du XVIIIe. époque de la terreur, il faut espérer Thermidor au plus vite.

    Mélenchon et Macron prés de 50% totalisés. Les français flirtent dangereusement avec l’idéologie et le chaos.

    Je souhaite que le Thermidor métaphorique se produise dans les urnes pour éviter sa réalisation par la violence. La misère peut entraîner le pire.

    Les partis sont morts mais dans l’immédiat, avec conviction et respect pour mes ancêtres paysans et artisans, je vote pour la classe sociale représentée par Marine, espèce de voiture balai des oubliés. Sa simplicité vraie, son humanité et son bon sens me semblent tout à fait convaincants et je plains Mélenchon pour son sectarisme et son manque d’anticipation politique. Finalement il a des points communs avec l’ennemi public N°1 le macron qu’il faut envoyer aux enfers.


    • vote
      jack Mandon jack Mandon 24 avril 13:31

      Macron est brutal, rusé et humainement pas fini.
      Je lui reconnais une qualité. A travers lui toute personne logique pourra répondre à la question soulevée dans le papier.
      Oui l’état influence profondément le peuple par tous les moyens dont il dispose.
      Macron se comporte comme un despote. Il s’est fixé une ligne de conduite et ne changera rien à son projet de déconstruction de la France.
      Il n’aime pas la France, les français non plus et de plus peut se comporter comme poutine, son alter ego, qui lui a bien entendu une autre envergure.
      Macron nous a montré qu’il est déloyal et tricheur. Contrairement à ses prédécesseurs il ne le cache pas, il est donc cynique.
      Cependant il divise les français, en cela c’est à la fois la preuve qu’il est dangereux et qu’il est dans une imposture manifeste.
      D’autre part il est plus intéressé par le pouvoir que par la justice sociale.
      Là il est sincère, il nous montre que les subtilités humaines et la culture lui échappent complètement. De ce point de vue il est immature, voire inculte.
      En d’autres lieux j’ai fait la démonstration que c’est un oedipien, en conflit avec son père, il est donc dans l’autoritarisme, comme Sarko, qui a su reconnaitre son alter égo. Symboliquement, comme Oedipe il a épousé sa mère. Une conséquence des plus importante, il ne supporte pas les gens doctes qui pourraient le conseiller.
      Dans cette situation Mitterrand avait la sagesse d’écouter les sages. Disons qu’il était plus équilibré.
      Ce bonhomme néfaste a conquis une somme importante de français.
      Du point de vue de sa fonction, je ne doute pas qu’il gère bien son budget personnel mais pour de nombreux économistes, financiers, entrepreneurs il est tout simplement mauvais. En 5 ans, mais il avait commencé bien avant dans des fonctions préparatoires, il a commis de très lourdes erreurs.
      Donc, à travers ce personnage arriviste et malicieux, beaucoup trop de français ont été influencés par des médias médiocres et corrompues parce que financiarisées.
      Pour toutes ces raisons, la notion de démocratie est un abus de langage.
      Le système étatique est pollué et abuse complétement le peuple.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès