• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > La République contre la France

La République contre la France

Intervention à la Fête du pays réel du 24 mars 2018 à Rungis.

Étudier la Révolution française, c'est découvrir combien celle-ci s'est faite contre le peuple. De l'assemblée des États-généraux à la proclamation de la République, trois ans de violences, de mensonges, de massacres et de manipulations.

Tags : Economie Histoire Dette Franc-maçonnerie République




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • 1 vote
    childéric childéric 11 avril 20:07

    Oui c’est bon on a compris, les lumières c’est le mal absolu et la République c’est l’anti-France, ça fait 10 000 ans que vous nous le dites mais après vos conférences et tout le bazar concrètement on fait quoi ???? On continue à pérorer sur la République ou on se bouge ????


    • vote
      matthius matthius 12 avril 11:11

      @childéric
      Après la terreur il y a eu du colbertisme, ce qui montre que la République a quand même servi à quelque chose.


    • vote
      ezechiel 12 avril 00:23

      Le roi, c’était la Nation, un monarque catholique lié à vie à la France, fille aînée de l’Église, si le peuple n’était pas content, c’est lui et sa famille qui en pâtissait. Il avait donc intérêt à ce que la France et son peuple aille pour le mieux, même si tout n’était pas parfait, loin de là.

      Les présidents de la République sont nommés par alliances entre loges maçonniques et calculs politiques pour arriver au pouvoir.
      Emmanuel Macron, tout comme sa bande d’arrivistes manipulateurs et calculateurs, ramassera son pognon en 2022 et personne n’entendra plus jamais parler de lui par la suite.
      Ses intérêts et ceux de la France ne sont donc pas les mêmes, et sont mêmes diamétralement opposés, contrairement à ceux d’un monarque.

      L’Ancien Régime est à mille lieux du régime totalitaire socialiste d’aujourd’hui qui impose ses normes à tous sur tout le territoire. Dans la France de l’Ancien Régime, cela serait impensable : chaque région avait ses corporations d’artisans, d’ouvriers qui avaient leurs propres spécificités, l’application des lois se faisait en collaboration avec l’Intendant installé sur place, selon la culture, les coutumes de la région. Impensable aujourd’hui !

      La France existe depuis plus de 1000 ans. Le régime socialiste mis en place après la révolution française peut en venir à bout en moins 30 ans, par l’immigration de masse, la tiermondisation et l’islamisation du pays au nom des droits de l’homme, du multiculturalisme, du vivre-ensemble et du métissage imposés par le socialisme progressiste.
      Tout ce que les guerres n’ont pas réussi à faire, les socialistes vont le réaliser en quelques décennies !


      • vote
        Buk100 12 avril 11:50

        @ezechiel

        "Le roi, c’était la Nation, un monarque catholique lié à vie à la France, fille aînée de l’Église"

        Vous y allez fort dans les anachronismes et la lecture a posteriori. L’ expression "fille aînée de l’Église" est postérieure au dernier roi. Quant à l idée de nation au sens moderne du terme, elle émerge justement en réaction à l absolutisme royal.


      • 8 votes
        Joe Chip Joe Chip 12 avril 10:48

        Ca y est, Matthius a viré royaliste intégriste antirépublicain réac ! Entre un article sur l’exploration martienne et le TGV chinois, il faut nous attendre maintenant à des pamphlets terribles signés par "l’écrivain public d’Agoravox" contre la Gueuse ! 


        Étudier la Révolution française, c’est découvrir combien celle-ci s’est faite contre le peuple. De l’assemblée des États-généraux à la proclamation de la République, trois ans de violences, de mensonges, de massacres et de manipulations.

        Waouh, tu as écrit ça tout seul ? C’est vrai que des historiens se fatiguent à écrire des thèses de 500 pages sur la Révolution française mais on sait bien que tout ça c’est un ramassis de fake news et de manipulations, hein... pourquoi se fatiguer après tout quand on peut peut se contenter de recycler en trois lignes les stéréotypes et les mensonges de l’extrême-droite...

        Bravo Matthius, un vrai travail d’investigation qui vient rajouter encore un peu plus de valeur ajoutée à un site qui en avait bien besoin smiley

        • vote
          pegase pegase 12 avril 12:22

          @Joe Chip

          La révolution était une attaque des anglais !

          Connaissez vous seulement Étienne Clavière l’agent au service des anglais ?

          https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89tienne_Clavi%C3%A8re

          https://www.youtube.com/watch?v=v3Jj7Xc-_04


        • 2 votes
          Joe Chip Joe Chip 12 avril 16:31

          @pegase

          Encore plus fort que Matthius, une demi-ligne ! Bravo ! Mais oui, c’est évident, c’était encore un sale coup des Anglais, ah, les salauds !


        • vote
          pegase pegase 13 avril 01:04

          @Joe Chip

           ... ça s’appelle de l’histoire, et non de la propagande écrite par les vainqueurs comme votre version édulcorée ...

          Les péquenauds républicains avec des fourches smiley

          racontez nous votre révolution Groland, juste pour se marrer ...


        • 4 votes
          Joe Chip Joe Chip 13 avril 16:26

          @pegase

          Pétainiste.


        • vote
          pegase pegase 12 avril 13:38

          Sigault évite soigneusement de parler de l’Angleterre qui était pourtant à la manœuvre, elle radote à propos de la maçonnerie .... la maçonnerie a effectivement ouvrée pour la révolution, mais ils n’étaient que des agents d’influences mis en place par l’Angleterre ; les véritables instigateurs étaient Georges III et son 1er Ministre Lord Shelburne, ce dernier ayant œuvré à la guerre de sept ans dans les années 1750 (une guerre entre nations européennes sur fond de part de gâteaux des colonies), on comprend mieux son acharnement à flanquer par terre la France par ingérence ...

          https://fr.wikipedia.org/wiki/William_Petty_FitzMaurice&nbsp ; (Lord Shelburne)


          Reste à comprendre pourquoi Sigault ne parle pas de l’Angleterre (je n’ai pas encore eu le temps d’écouter jusqu’au bout) ...

          • vote
            pegase pegase 12 avril 13:50

            William Petty FitzMaurice (Comte Shelburne) de son vrais nom ...

            Un nom à rallonge à dormir debout ...


          • vote
            Joe Chip Joe Chip 12 avril 16:33

            Ils sont très très forts ces angliches ! smiley


          • vote
            pegase pegase 13 avril 01:39

            @Joe Chip

            Étienne Clavière a bel et bien existé, ce n’est un secret pour personne qu’il était à la manœuvre d’une intrigue avec les anglais ....


          • 1 vote
            Belenos Belenos 15 avril 19:12

            @pegase
            "Sigault évite soigneusement de parler de..."

            J’adore les commentaires qui commencent comme ça. 

             smiley

          • vote
            jeanpiètre jeanpiètre 12 avril 13:44

            Du grand n importe quoi comme d habitude



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès