• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Lawfare : Le cas Mélenchon
#59 des Tendances

Lawfare : Le cas Mélenchon

L’ancienne directrice de la communication de Jean-Luc Mélenchon, Sophia Chikirou, sort un documentaire militant en défense de La France insoumise.

Le 16 octobre 2018, une opération de grande envergure visait la France Insoumise et, plus particulièrement, Jean-Luc Mélenchon et ses proches. 15 perquisitions ont été menées simultanément par une centaine de procureurs et policiers, directement sous les ordres du Ministère de la justice. Le Procureur qui a orchestré cette opération, François Molins, proche du Président Emmanuel Macron, fut récompensé moins d’un mois après en étant nommé à la plus haute charge de la magistrature…

Un documentaire plutôt bien réalisé et qui pose des questions sur le pouvoir en place. Témoignages de l'ancien ministre de l'ex-président équatorien Rafael Correa Guillaume Long, l'avocat et blogueur Régis de Castelnau, l'avocat de Mediascop David Marais, le responsable du syndicat de police Vigi Alexandre Langlois, le journaliste de Télérama Samuel Gontier, le syndicaliste de La Poste Gaël Quirante mis en examen après l'occupation de locaux de la société postale en 2014, …

Le Lawfare est un néologisme anglais issu de la contraction de law (loi) et warfare (guerre). Ce concept, issu du vocabulaire militaire aux États-Unis, a été popularisé par les néoconservateurs américains à la suite des attentats du 11 septembre 2001, qui estimaient que les terroristes islamistes s'appuyaient sur le droit international pour entraver les actions du gouvernement américain. En France, il est apparu dans le grand public au moment du procès des Insoumis en septembre 2019 (Source wikipedia).

Tags : Politique Justice Jean-Luc Mélenchon France Insoumise




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • 3 votes
    julietfox 7 janvier 11:03

    Il leur fallait (LREM et ses affidés) faire en sorte que en 2022 Macron se retrouve en face de Le Pen.

    C’est fait !


    • 2 votes
      TotoRhino TotoRhino 7 janvier 11:13

      @julietfox
      Pas mieux !


    • 2 votes
      Conférençovore 7 janvier 15:20

      Le transfuge ibéro-italo-maghrébin, sans attaches, sans peurs si ce de perdre son camembert, ni ni reproche (moins plus moins, ça fait plus), sans traditions non plus, si ce n’est celles de ces trotskonards déments, génocidaires des peuples, cet étron, disais-je, me débecte mais probablement moins que la simple vue d’un blond aux yeux clairs révulse la charogne en question.

      Néanmoins, il est entendu que, pour ce que cela compte, un second duel programmé Pétasse vs. Pétasse n’enchanterait personne.

      Alors, sans plébisciter le tangereux hâbleur, ce volubile dealer d’espérances planétariennes, ce fossoyeur assumé d’une identité qu’il exècre de tous les porcs de sa couenne, cet islamo-collabo qui a déjà franchit tous les murs du cons intersectionnels de mes deux imaginables en s’acoquinant avec les pires idiotes de France, bref, sans idéaliser un seul instant ce paltoquet chérifien, entre lui, la rentière alcoolo-tabagique et le sac à f... je serais presque tenté de... Non, je ne l’ai pas écrit... Aux chiottes stambouliottes l’abruti !


      • 2 votes
        capobianco 9 janvier 07:52

        @Conférençovore
        Il semble bien que votre maman vous ait bercé trop près du mur !


      • vote
        TotoRhino TotoRhino 9 janvier 13:14

        @capobianco
        Je pensais être le seul à me poser cette question, me voilà rassuré smiley


      • vote
        Conférençovore 9 janvier 13:14

        @capobianco Il semble que tu n’aies rien à dire.


      • 3 votes
        albert123 7 janvier 16:14

        dernière mélenchonnade du jour, Jean Luc prend la défense de Carlos (Ghosn), 


        le fan club va être déçu, lui qui savourait l’arrestation du personnage, vla ti pas que le gourou soutient l’ex pdg, 


        entre frère de la même loge on se soutient, sinon quoi d’autre pourrait encore expliquer cet énième suicide politique.





        • vote
          TotoRhino TotoRhino 7 janvier 18:32

          @albert123
          Certes, cette news vient de tomber mais... ce n’est pas le sujet !
          Dans ce documentaire, on parle de manipulation d’état pour faire taire une opposition et, ceci, d’une façon digne d’un régime totalitaire. 


        • vote
          albert123 7 janvier 18:44

          @TotoRhino

          il a surtout besoin de personne pour se flinguer tout seul comme un grand.


        • 1 vote
          ezechiel ezechiel 9 janvier 00:04

          Mélenchon, c’est fini !
          Pour Jean-Luc Mélenchon, "la France n’a pas d’avenir sans les Arabes et les Berbères du Maghreb", "les occidentaux, ça n’a pas de réalité", il méprise les "Blancs catholiques", se réjouit de l’éradication de la race blanche par le métissage, ne supporte plus de vivre avec des "blonds aux yeux bleus", et méprise les habitants du pays de Caux en Normandie, qu’il traite d’"alcooliques épouvantables"  !

          "Vous savez instantanément de qui il s’agit : les nôtres. Cela se voyait. D’abord par la couleur de peau : partout dominait en profondeur ce superbe marron que montrent les plus beaux êtres humains. Ici la couleur de peau est un signal social."
          http://www.jean-luc-melenchon.fr/2012/07/16/no-volveran/

          Mélenchon développe des thèses racistes et racialistes : le blanc oppresseur, le colonisateur, « l’occidental », le « blond aux yeux bleus », le « blanc catholique », doivent progressivement céder leur place à l’avenir de la France, les « Arabes et les Berbères du Maghreb », aux « marrons », "les plus "beaux êtres humains".


          • vote
            Garibaldi2 13 janvier 04:33

            @ezechiel

            ’’Vous savez instantanément de qui il s’agit : les nôtres. Cela se voyait. D’abord par la couleur de peau : partout dominait en profondeur ce superbe marron que montrent les plus beaux êtres humains.

            Ici la couleur de peau est un signal social. Ceci était une marée de pauvres venus des quartiers populaires. Je ne dis pas qu’il n’y avait pas de mélange de toutes sortes ! Rien n’est plus bigarré qu’une foule des Caraïbes : mille nuances de couleurs et d’habits saturent tout, tout le temps. Pas de haillons ici. Mais les pauvres et les humbles comme on dit pour désigner les invisibles aux yeux des importants. Les humbles et les pauvres en habits de classe, en visages de classe, leurs slogans politiques, les pauvres, les humbles faisaient le gros du fleuve humain qui s’était formé là.’’

            Jean-Luc Mélenchon parle d’une foule qui manifeste à Barquisimeto au Vénézuéla, pays ou la haute-société est blanche, héritière des colons européens, et où les métis et les noirs forment la majorité du prolétariat.

            C’est une indéniable réalité sociale.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

TotoRhino

TotoRhino
Voir ses articles







Palmarès