• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le capitalisme et Big Pharma tuent : les scandaleux conseils de McKinsey (...)
#16 des Tendances

Le capitalisme et Big Pharma tuent : les scandaleux conseils de McKinsey aux pires prédateurs opportunistes

En bonne logique, un cabinet qui facture ses scandaleux conseils aux pires prédateurs opportunistes, se devait de "conseiller" le gouvernement français pour l'aider à faire encore davantage corps avec une meute de prédateurs particulièrement opportunistes, communément appelée Big Pharma...

« Des liens étroits avec Emmanuel Macron » nous informe un pudique sous-titre de france info. L'ombre d'Attali apparaît dans la foulée... Quelle surprise !

« La première rencontre entre Emmanuel Macron et McKinsey remonte à 2007. Le jeune énarque de 29 ans est alors inspecteur des finances et rapporteur général adjoint de la commission Attali, rappelle Le Monde.  »

 

COMMENT LE CAPITALISME ET BIG PHARMA TUENT ( Le Média, 16 février 2021, 13:40 )

Le cabinet de conseil américain a fait parler de lui en France ces dernières semaines suite au choix de l’exécutif Macron de lui confier la mise au point de sa stratégie vaccinale. Mais il s’est aussi invité dans l'actualité pour une autre raison, passée plus inaperçue en France, en acceptant de verser 573 millions de dollars à 47 États américains afin d’échapper à des poursuites dans le cadre de la crise des opioïdes. Cette crise, qui est l’une des plus graves crises sanitaires de l’histoire. C’est une crise du capitalisme. C’est une crise qui nous rappelle que le capitalisme tue. C’est cette réalité que démontre l’ouvrage Deaths of despair and the future of capitalism - en français, Morts de désespoir et le futur du capitalisme.

Anne Case et Angus Deaton, qui enseignent tous deux l'économie dans la prestigieuse université de Princeton et ont eu le prix Nobel d’économie, sont partis d’une réalité troublante pour mener un travail de recherche essentiel : la baisse inédite de l’espérance de vie aux Etats-Unis, première puissance mondiale. En toile de fond, une épidémie d’overdoses… et l’ombre portée de firmes pharmaceutiques irresponsables.

 

(Europe 1 - Covid-19 : le ministère de la Santé a dépensé 11,3 millions d'euros dans des cabinets de conseil) :

« C'est le cabinet américain McKinsey qui se taille la part du lion avec un total d'environ quatre millions d'euros de contrats passés avec l'avenue de Ségur. L'un d'entre eux portant sur "l’accompagnement dans la stratégie cible visant à doter l’ensemble du territoire français des doses de vaccins" s'élèvent à 3,2 millions d'euros, selon les chiffres rapportés par la députée. »

 

(Wikipédia - McKinsey & Company) :

« En décembre 2020, l'entreprise est impliquée dans le scandale des opioïdes avec Purdue Pharma, qui commercialise l'OxyContin aux USA27, et Johnson & Johnson. La société de conseil est notamment accusée d'avoir fait des recommandations marketing à ces fabricants d'opioïdes afin d'accroitre leurs ventes. D'après les documents judiciaires produits par les plaignants, le cabinet de conseil a recommandé au groupe pharmaceutique de se concentrer sur les dosages élevés considérés comme les plus lucratifs. On estime que la consommation de telles substances sur ordonnance a quadruplé entre 1999 et 2018, période visée par ces procédures, et pendant laquelle près de 500 000 Américains sont morts des suites d'un usage abusif d'opioïdes. En février 2021, la presse révèle que McKinsey accepte de verser 573 millions de dollars pour clore les procédures engagées par 49 Etats américains. L'entreprise n'a ni reconnu ni rejeté les faits qui lui étaient reprochés28,29.

Le recours par le gouvernement français à ce cabinet de conseil pour les questions logistiques de la campagne de vaccination contre le covid-19 suscite la polémique30,31.

(...)

D’après le journal Le Monde en , la société McKinsey & Company France Inc. a son siège social au Delaware mais n’y exerce pas d’activité réelle, ce qui lui permettrait de ne payer que 175 $ d’impôts par an33  »

 

Le cabinet McKinsey lié à Macron ( RT France, 8 février 2021, 3:07 )

Le 4 janvier, le site Politico révèle que le cabinet McKinsey a conseillé la France dans sa stratégie vaccinale contre le Covid-19. Une prestation qui serait facturée 2 millions d’euros par mois, selon les informations du magazine Le Point. Or, la rencontre entre le cabinet de conseil en stratégie et Emmanuel Macron ne date pas d’hier… Plus d’explications avec Estelle Farge.

 

Mais, comme dirait l'autre, comment voulez-vous que cette infamie cesse si les proies continuent de s'offrir corps et âme aux prédateurs ?

 

Tags : Politique Santé Scandale Corruption Polémique Industrie pharmaceutique Emmanuel Macron Capitalisme




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • 6 votes
    howwakhan howwakhan 17 février 15:14

    Salut,

    certes, mais nos choix majeurs dont celui de la compétition entre nous ne produit que ce que cela doit produire, y compris Hiroshima et 80 millions de morts en deux guerres mondiales + toutes les autres saloperies humaines..la compétition élimine, et "ils" , les vainqueurs issus de la masse par la magie noire de la compétition entre nous, nous éliminent ,

    qu’y a t’il à redire à cela ? rien car c’est notre choix..

     nous avons peur de la vie, car naître = mourir , de demain, de tout et de rien et cherchons une sorte d’opposé idéal purement illusoire et purement intello, et idéaliste forcément dans une sécurité matérielle qui pense t’on nous rassurerait dans le combat de tous contre tous appelé compétition car c’est plus vendeur que le vrai mot ÉLIMINATION..

    Tout est conforme à nos choix majeurs..

    on refuse de le voir...je sais pourquoi mais à quoi bon ! smiley


    • 4 votes
      sls0 sls0 17 février 17:17

      3,2 millions d’euros pour la stratégie de vaccination. Il y a pas à dire c’est efficace.

      Entre incompétents au moins on se comprend.


      • 17 votes
        Et Hop ! 17 février 20:26

        @sls0

        MacKinsey reçoit 3,2 millions d’euros pour faire la politique commerciale de Pfizer et Gilead qui doivent leur avoir déjà payé beaucoup plus pour s’infiltrer dans les gouvernements des pays.

        C’est complètement aberrant que le gouvernement commande son programme de gouvernement à un cabinet de conseil en marketing privé, qui en plus est étranger., alors qu’on paye une multitude de services pour faire ce travail

        Les ministres du gouvernement disposent d’un très grand nombre de fonctionnaires très compétents qui sont payés pour servir l’intérêt public français (la République française) et pas les intérêts commerciaux de groupes pharmaceutiques américains.

        C’est typiquement de la corruption et de la haute trahison des intérêts supérieurs de notre pays au profit de puissances étrangèresères. C’est comme l’Affaire Alshtom.


      • 6 votes
        JPCiron JPCiron 17 février 21:26

        @Et Hop !

        Tout cela semble en effet absurde.
        Sans doute y a-t-il une raison ?

        Peut-être que tout s’éclairerait si nous mettions mentalement les parties prenantes dans les bonnes cases :
        "EUX" ou "NOUS" ?

        .


      • 8 votes
        Miona Miona 17 février 21:39

        Mantra des escrocs d’en haut :
        Des euros ruisselant vers le haut, y’en a jamais de trop !
         (@_@)


      • 4 votes
        Durand Durand 18 février 08:46

        On peut légitimement se demander à quoi peut bien servir le Haut Commissariat au Plan nouvellement re créé par Macron... En effet le rôle attribué aux agences privées de Consulting est censé lui être dévolu :

        « En France, le haut-commissaire au plan est chargé d’animer et de coordonner les travaux de planification et de réflexion prospective conduits pour le compte de l’État et d’éclairer les choix des pouvoirs publics au regard des enjeux démographiques, économiques, sociaux, environnementaux, SANITAIRES, technologiques et culturels.

        Contrairement à d’autres hauts-commissaires ayant existé par le passé (haut-commissaire à la Jeunesse entre 2009 et 2010 et haut-commissaire aux Solidarités actives contre la pauvreté entre 2007 et 2010 ou encore haut-commissaire aux Retraites fin 2019), il ne fait pas partie du gouvernement.

        Il dispose du concours de France Stratégie et des administrations et services de l’État susceptibles de contribuer à l’accomplissement de sa mission. »

        https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Haut-commissaire_au_plan

        Alors, non-seulement ces agences privées nous coûtent un fric fou mais nous finançons le Haut Commissariat au plan juste pour faire une place à Bayrou !... sans compter que Bayrou, comme stratège... !

        ..


        • 5 votes
          Miona Miona 18 février 14:08

          @Durand
          Quand le ruissellement ne remonte pas assez vite vers le haut, on passe directement à l’arrosage... des "copains"... (>_<)
          Et à l’approche des élections, on cherche à se faire beaucoup de nouveaux "copains". Alors on arrose autant qu’on peut...


        • 1 vote
          Durand Durand 18 février 09:19

          ..

          Bayrou et le retour de la planification : indispensable ?

          D’après Jérôme Sainte-Marie et Gilles Smadja, « le Plan ne fonctionne que si l’on est souverain ! »

          Voir la vidéo en bas de page :

          https://www.lefigaro.fr/economie/le-scan-eco/haut-commissariat-au-plan-pourquoi-une-administration-de-plus-dans-un-pays-deja-suradministre-20200902

          ..


          • 5 votes
            gerfran 18 février 10:15

            Peter C Gøtzsche : « Médicaments mortels et crime organisé : comment Big Pharma a corrompu les services médicaux. »

            https://www.youtube.com/watch?v=SCLZmFgTRyE&feature=youtu.be

            Peter C Gøtzsche était un membre éminent de la Collaboration Cochrane, organisation à but non lucratif créée à Oxford en 1993, née de la frustration, courante chez de nombreux chercheurs, de voir que la plupart des recherches médicales sont biaisées et de piètre qualité. Peter Gøtzsche a publié plus de 50 articles dans les « cinq grandes  » revues (British Medical Journal (BMJ)...


            • vote
              ETTORE 18 février 23:13

              Bah ! Peut être que le MAC, fournit des échantillons raffinés pour les hautes sphères, qui ne tournent plus rond.

              L’opium à coulé de grands pays, alors les petits vermicules qui se croient tout puissants, d’ici à ce qu’ils soient complètement accros aux petites pilules....

              Cela permet de voir les futures élections en rose.....Tout en restant au tapis.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès