• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le féminisme, un fléau pour l’humanité

Le féminisme, un fléau pour l’humanité

Lors de leur divorce en mai 2016, Amber Heard a accusé Johnny Depp de violences conjugales. Malgré l'absence de preuves confirmées par la police, elle a été crue sur parole. Ambassadrice du Women's Rights, elle clame haut et fort son engagement féministe. Calomnié, accusé, ruiné, l'acteur a été dépeint comme un homme violent, pervers et dangereux. Qui croyait encore à l'innocence de ce "mâle blanc privilégié cisgenre" ? Et pourtant, le retournement de situation qui s'est opéré ce 31 janvier 2020 révèle à quel point la société nie et méprise toujours les violences subies par les hommes. Pire encore, le cas Johnny Depp illustre à quel point l'homme blanc hétérosexuel est considéré comme un agresseur par nature. Dans l'idéologie féministe, la parole d'un homme vaut effectivement moins que celle d'une femme...

Tags : Politique Femmes Féminisme




Réagissez à l'article

36 réactions à cet article    


  • 8 votes
    medialter medialter 21 février 15:27

    Non, pas un fléau pour l’humanité, un fléau pour les femmes


    • 3 votes
      Super Cochon 22 février 19:53

      Organisations Féministes = Groupes Lesbiens revendiquant la haine des hommes

      .


    • 2 votes
      ahtupic 21 février 18:06

      Elle est bien, cette petite.

      Oiur les féministes, des arrivistes et des mal-baisées.


      • 6 votes
        albert123 21 février 18:43

        Au contraire, le féminisme est un cadeau du ciel, il permet d’observer ce que devient une majorité de femmes quand elles n’ont plus rien pour les limiter dans leurs perversions et leurs délires.

        Et pour la minorité qui n’y succombe pas, cela les rend encore plus magnifiques car leur véritable beauté saute désormais aux yeux.


        • 1 vote
          totof totof 21 février 23:53

          @albert123
          Intéressant ça. Effectivement, on dirait bien que la période soit telle que les femmes n’ont plus de frein, ce qui a pour effet de libérer un vieux fond misandre chez elles. En particulier, elles sont libres d’utiliser sans le moindre frein social la puissance de leur sexe qu’il a toujours fallu réfréner pour maintenir la société. De tels freins existent aussi pour les hommes bien sûr, sur la violence physique par exemple, mais eux sont plus présents que jamais, à la différence des freins destinés à contrôler la puissance du sexe féminin. Du coup, ça donne des barbares avec des comportements de cours d’école comme les deux connes de la vidéo, Camille et Justine. Etrange aussi de voir que les comportements de ces hystériques sont souvent les mêmes, avec une étrange excitation.
          Bien sûr, je ne parle pas de toutes les femmes mais ça fait quand même du monde. J’ai l’impression que c’est quand même une grosse majorité mais ça doit dépendre des milieux qu’on fréquente j’imagine.


        • vote
          Laconicus Laconicus 22 février 01:34

          @albert123

          Excellent. 


        • 2 votes
          albert123 22 février 08:42

          @totof

          si la misandrie est présente ce n’est pas vraiment là que ce trouve le fond du sujet, 

          Il apparait de plus en plus évident que le fait de ne pas adhérer aux valeurs des différentes idéologies contemporaines en vigueur structure et émancipe les individus, là où le fait d’y adhérer produit l’effet inverse, qui plus est quand ces valeurs favorisent le laisser aller, l’acceptation de tout et met en valeur l’abandon se soi

          Ce prêt à penser idéologique rend les individus faibles, serviles et idiots, moutonnier et bêtement sectaire pour résumer, 

          et c’est d’autant plus marquant qu’en période de déclin, la société pour se régénérer a besoin d’individus qui n’ont pas sombrés, auto critiques, aptes à l’abnégation et au sacrifice, 

          l’épreuve est de plus en plus perceptible, il est si simple et valorisés de sombrer dans la barbarie quand le fait de rester droit, d’être « sérieux » et adulte est considérer par la majorité comme étant barbant, pénible et triste, 

          la même majorité idiote qui vous traite de puritain, de facho ou de macho, non pas parce que vous le seriez mais juste parce que la hauteur que vous prenez en vous éloignant de cette dérive leur renvoie en pleine tête leur bestialité et la dégénérescence à laquelle ils ont par paresse succombé, 

          plus au moins consciemment et quand bien même la société les récompense encore (avec du pouvoir, de l’argent et de la gloriole) ils ont intégré l’idée d’être les idiots utiles d’un jeu qui triera à la fin les humains des bestiaux.

          si tel n’était pas le cas, leurs réactions ne seraient pas si hystériques et délirantes face à cette réalité d’une société qui revient à ce qu’ils désignent comme un retour au puritanisme (ce qui est le cas quelque part) et qui n’est en fait que le prémisse à un recadrage généralisé auquel ils auront bien du mal à survivre eux qui sont si facilement tombés dans leurs vices sans la moindre retenue,

          Ainsi ils auraient eux aussi le coeur léger et vivraient en paix avec eux même, attendant et observant l’évolution d’un cycle inexorable, celle d’un retour prochain à un âge d’or où toutes les perversions si acceptées et même récompensées dans cette phase de déclin n’auront plus leur place.

          comme pour le reste la toute puissance du féminisme actuel signe également son crépuscule. Comme toute idéologie elle est à la fois le poison et son propre remède. 


        • 1 vote
          totof totof 22 février 16:29

          @albert123
          Globalement d’accord avec votre propos.
          Un mot quand même. J’entends bien que la misandrie n’est pas le fond du problème mais le fait qu’elle émerge ainsi est un symptôme de cette chute que vous décrivez : à défaut de se retourner contre les exploiteurs, la population se retourne contre elle-même.
          Et puis, je ne sais pas si l’histoire a la forme de cycles...


        • 6 votes
          Hieronymus Hieronymus 21 février 22:48

          le féminisme tel qu’il est présenté, est un truc imbitable, chiant à mourir et d’une connerie insurpassable

          la seule chose de vraiment intéressante dans le féminisme, ce sont les non-dit et ils sont nombreux, c’est quasi un condensé de non-dit en fait

          en vrac non-dit sur la dégénérescence de nos sociétés, sur le masochisme de l’homme blanc, son renoncement à la puissance, sur la frustation des femmes face à l’absence de virilité, leur désir inavoué de retrouver de vrais hommes et de pouvoir être à nouveau soumises, en fait tout a été inversé


          • vote
            yoananda2 21 février 22:58

            @Hieronymus
            oui

            sur la frustation des femmes face à l’absence de virilité

            et inversement, la frustration des hommes face aux frigides hystériques ! lol


          • vote
            pegase pegase 24 février 01:43

            @Hieronymus
            -
            ..et ce féminisme là vous en pensez quoi ?

            Je prendrais bien des cours de tir avec elle smiley

            Dorothea Wierer,

            un 5/5 au tir debout en moins de 6 secondes.

            https://video.eurosport.fr/biathlon/mondiaux-anterselva/2019-2020/video-l-impressionnant-tir-debout-de-l-italienne-dorothea-wierer-lors-du-relais-dames_vid1299180/video.shtml?fbclid=IwAR2fPz3eHwdPk-u_DwKTQ7zHzkhEnBBC39jQfU6aTcvCJdLqYr-VJm_rE4U



          • vote
            Laconicus Laconicus 24 février 02:57

            @pegase
            "un 5/5 au tir debout en moins de 6 secondes."

            Mouais, bof, mais sait-elle au moins se servir correctement d’une éponge et d’une serpillière, outils plus appropriés au travail quotidien d’une bonne ménagère qu’une carabine de fête foraine.  smiley


          • 1 vote
            Hieronymus Hieronymus 24 février 10:57

            @pegase & Co
            concernant les femmes, les mecs vont toujours chercher des explications vachement compliquées passe queue ils n’y comprennent rien et c’est vrai qu’on y comprend rien (aux femmes)
            je me demande d’ailleurs parfois s’il y a vraiment qq chose à comprendre
            en fait comme dirait PYR, les femmes c’est très simple, pour qu’une relation soit pérenne, il suffit à la femme de remplir 2 conditions :
            1) faire bander le mec (voir Griveaux)
            2) ne pas lui prendre la tête, enfin pas trop
            la 2ème condition est généralement bcp plus difficile à obtenir que la 1ère (propos tenus par un ancien combattant)
            voilà, heureusement ou malheureusement, y a guère plus à en dire smiley


          • vote
            pegase pegase 24 février 12:05

            @Laconicus
            -
            C’est une 22 quand même, le même calibre que la 5,56 Otan des Famas avec moins de poudre, suivant la munition jusqu’à 200 mtr c’est assez dangereux. La cible est disposée à 50 mtr de distance pour un diamètre de 110 mm et 45mm pour le tir couché ...

            Dorothea Wierer

            est une fille de la haute, elle ne se déplace que dans son hélico, je ne suis pas sûr qu’elle ai passé un seul coup de serpillère dans sa vie ...


          • vote
            pegase pegase 24 février 13:19

            @Hieronymus
            ils n’y comprennent rien et c’est vrai qu’on y comprend rien (aux femmes)

            Disons que jusqu’aux alentours de 35 ans les hormones les poussent à trouver un mâle apte à la reproduction, comme tout le monde elles essaient d’escalader les échelons sociaux et de parvenir à l’équilibre de traitement vis à vis des hommes ...

            Traitement des salaires, droits civiques etc ...

            Passé 50 ans elles se mettent en mode survie, assurer leur avenir par tout les moyens, un toit, un magot pour la retraite, et accessoirement un homme qui servira d’animal de compagnie jusque dans les vieux jours, puisque pour la reproduction il ne sert plus à rien ...

            Les hommes eux pensent plus à s’amuser, ils restent souvent un peu gamin dans l’âme ... Le cas du parapente est très symptomatique, concrètement il ne s’agit que d’un gros jouet pour une pratique sportive fort couteuse (3000 à 6000€ + quasi autant pour les accessoires) ...

            On voit beaucoup de retraités faire du parapente ...


          • 1 vote
            Laconicus Laconicus 24 février 17:02

            @pegase

            "Dorothea Wierer est une fille de la haute, elle ne se déplace que dans son hélico.


            Hum, je ne suis pas tombé de la dernière neige ! J’ai vu assez de "James Bond" pour savoir que ces jeunes femmes sont en réalité toujours des agents secrets du SPECTRE dissimulant leur capacité meurtrière sous des exploits sportifs. Bref, le genre de gonzesse qui attire plein de problèmes. Pour éviter les complications fâcheuses qui gâchent les vacances, mieux vaut tenter quelque chose avec la femme de chambre de l’Hôtel, c’est plus prudent (comme me le répétait souvent mon ami Dominique qui s’y connaît en cabrioles sur pouliches).


          • vote
            pegase pegase 24 février 17:19

            @Laconicus
            -
            Toujours se méfier des vendeuses de matriochkas ...à 5min 30 sec
            https://wwy.filmstreaming1.pro/film/action/254843-anna.html

            les "en bas de l’échelle sociale" c’est guère mieux smiley

            https://wwy.filmstreaming1.pro/film/comedie/254381-rebelles.html

            Yolande Moreau excellente smiley


          • 1 vote
            Hieronymus Hieronymus 24 février 20:59

            @pegase & Co
            je l’ai exprimé plus haut, je ne rentre plus ds ces problématiques (j’ai déjà donné) ce qui ne veut pas dire que j’ai complètement raccroché les gants mais le temps de la guerre est révolu, au moins ça..
            aujourd’hui le simple fait d’énoncer des vérités de bon sens vous fait passer pour un salaud or il est évident que :
            la femme n’est pas un être vertueux, en tt cas pas plus que l’homme
            ce sont toutes des "salopes", oui, oui, elles n’attendent que "ça"
            on croit tjrs que les hommes sont volages alors qu’en vérité la proportion de femmes adultérines est sidérante qd on réalise
            enfin j’dis ça, j’dis rien, après, à chacun de voir smiley


          • vote
            Laconicus Laconicus 24 février 21:18

            @Hieronymus

            On voit à peu près la même chose. Si le prince charmant n’existe pas, la douce bergère non plus. C’est pourquoi il vaut mieux donner la préférence aux panthères assumées. https://www.youtube.com/watch?v=lzdJf7Hqttk


          • vote
            Mahler 24 février 21:26

            @Hieronymus
            "ce sont toutes des "salopes", oui, oui, elles n’attendent que "ça"
            on croit tjrs que les hommes sont volages alors qu’en vérité la proportion de femmes adultérines est sidérante qd on réalise
            " C’est vachement cliché ce que vous dites tout de même, et ma meilleure amie rigolerait sur le truc. Maintenant si une femme a envie de sexe, je vois pas en quoi ça en fait une salope, quand les mecs ont envie on n’émet aucun avis négatifs sur la chose. Pour le cas des adultères là oui on peut les traiter de salopes, mais bon ça ne les concerne pas toutes non plus, mais là aussi le mec adultérin ne vaut guère mieux.


          • vote
            Laconicus Laconicus 24 février 21:44

            @Mahler
            Culturellement, les femelles humaines sont enveloppées de mensonges quant à leur plus faible attirance pour la sexualité et leur plus grande sentimentalité. Or, ces guenons sont souvent plus émotives, mais ne sont pas pour autant plus "gentilles", ni plus empathiques, ni moins cruelles que les singes mâles. Sexuellement, elles ont autant de désirs animaux et de fantasmes insolites humains que les mâles et parfois bien plus, mais tout est fait socialement pour nier cette réalité (ce qui ne rend service à personne en fin de compte). 


          • vote
            Mahler 24 février 21:47

            @Laconicus
            J’ai pas dit qu’elles étaient plus gentilles ni plus empathiques que les hommes. Mais au final que ce soit les hommes ou les femmes chacun a des désires sexuels, c’est la nature c’est même quelque chose de sain, mais bon plus de 1500 ans de christianisme avec sa doctrine de mortification de la chaire, ça laisse des traces. 


          • 2 votes
            Hieronymus Hieronymus 24 février 21:48

            @Mahler
            bon ici c’est pas un cours de sexologie ni de drague
            le terme de "salope" dans ce contexte n’a rien de péjoratif, au contraire vive les salopes sans lesquelles la vie serait si ennuyeuse
            faut arrêter de croire en la candeur du genre féminin, le baratin qu’elle nous serine n’est qu’une entourloupe destinée à berner les gros nigauds que nous sommes, oui, la proportion de femmes infidèles est qq chose qu’on peine à soupçonner
            je ne fais aucun prêche et ne cherche nullement à convaincre smiley


          • vote
            Mahler 24 février 21:54

            @Hieronymus
            J’ai jamais trop aimé le terme, ça reste connoté négativement mais qu’’importe^^. Non mais je vous rassure je suis loin de croire à la candeur du genre féminin pour assez bien le connaitre. Je n’ai jamais nié la proportion de femmes infidèles, mais dans une époque de décadence comme la notre ça ne m’étonne pas, et ça va continuer à augmenter. Maintenant grand nombre ne veut pas dire toute non plus. Même si 70% ça en laisse 30% non concernées. Mais les hommes y ont aussi le droit.


          • vote
            Laconicus Laconicus 24 février 22:43

            @Mahler

            "Salope" est surtout devenu un terme humoristique, mais n’essayez pas de rire avec les féministes, elles n’ont pas d’humour. 

            https://www.ozap.com/actu/bigard-lacher-salope-sebastien-france2-sketch/333610

            Un document assez rare :
            https://www.dailymotion.com/video/x1qwjh4


          • vote
            Hieronymus Hieronymus 25 février 11:17

            @Laconicus
            excellent le sketch de Bedos :
            https://www.dailymotion.com/video/x1qwjh4

            "Servan Schreiber, mais qu’est ce qu’il fout là ? Servan Schreiber !"
            à l’époque il me faisait rire, il y a bien changé depuis hélas smiley


          • 4 votes
            ahtupic 21 février 22:50

            Et quand on voit les femmes en politique qui sont pire que les hommes. La Lrem en rassemble une bonne partie, des femelles ratées, la Schiappa, la Beloubete, la N’diaye, la Buzyn, la Lagarde, la Penicaud, la Bornée, la Loiseau, etc. La plupart moches comme des poux et idiotes

            Je plains franchement leurs maris, mis à part la paie qu’elles rapportent pour leur imbécilité..

            Il est vrai que leur chef ne représente pas du tout ce qu’on appelle un mâle mais plutôt un trans....


            • 1 vote
              Laconicus Laconicus 24 février 02:59

              @ahtupic

              Votre franc-parler gaulois a quelque chose de rafraîchissant.  smiley


            • 2 votes
              Mr.Kout 21 février 23:39

              Ce féminisme là n’en est pas un, fait des toutes les femmes des hommasses c’est du masculinisme.


              • 2 votes
                sls0 sls0 22 février 01:16

                Par manque de virilité on est PD ou macho.

                La plupart des mecs confondent machisme et virilité.

                Les femmes ne se trompent pas trop sur le sujet, je ne crois pas qu’un jour un homme, un vrai ait eu un problème avec des féministes.

                La petite c’est une ultracatho, qu’elle ait un discours patriarcal est normal.

                Non je n’ai pas regardé la vidéo, d’autres m’ont permis de me faire une idée.


                • 3 votes
                  julien julien 22 février 13:58

                  @sls0
                  "je ne crois pas qu’un jour un homme, 

                  un vrai ait eu un problème avec des féministes. "
                  Vous rigolez ou vous êtes sérieux ? 


                • vote
                  sls0 sls0 23 février 12:42

                  @julien
                  Je suis sérieux.


                • vote
                  Mahler 23 février 12:51

                  @sls0
                  Le mec de demoskratos, il s’est fait couper les couilles par mes feministes et pris pleins d’insultes de ces dernières après ses "aveux" de "viol".


                • 5 votes
                  gaijin gaijin 22 février 07:43

                  le fléau c’est l’égalitarisme ( d’où découle le féminisme et le normatisme ).

                  tenter de construire une humanité moutonienne, chaque individu étant substituable a n’importe lequel jusque dans son fonctionnement biologique est une absurdité découlant de l’erreur néolithique .........


                  • 9 votes
                    Djam Djam 22 février 10:46

                    Je confirme, en tant que femme, l’analyse de Virginia Vota qui fait régulièrement des vidéos assez fines sur pas mal de sujets.

                    Ce qu’ignore la plupart des féministes et néo féministes c’est les motivations originelles de ceux qui, aux USA, inventèrent le féminisme.

                    Fait pour intégrer les femmes dans le système du salariat (esclavagisme moderne) et l’aliénation de la consommation perpétuelle, le féminisme à été marqué dès le début par les techniques de manipulation de l’inconscience massifiée (ingénierie sociale) transmises par le fameux Edward Bernays (petit neveu de Freud).

                    Ce dernier avait récupéré les travaux de son oncle Freud, sur l’inconscient, les pulsions et leur utilisation détournée, et les mis au service des premières grosses compagnies américaines de publicité (propagande).

                    La première expérience, totalement réussie, fut celle de "l’émancipation des femmes grâce à la cigarette". Les femmes se mirent à défiler dans les rues de NY avec le slogan "les torches de la liberté". Les torches étaient les cigarettes que les femmes fumaient fièrement en défilant, convaincues qu’elles accédaient à la liberté... celle des hommes

                    A partir de cette énorme manipulation sociale sur les femmes américaines, la pub puis les instances politiques allaient utiliser ce procédé à peu près pour toute "avancée sociétale" pondue par le Système d’embrigadement consumériste sans limite.

                    Les féministes n’ont pour la majorité jamais compris qu’elles sont depuis le début des cobayes bien plus faciles à manipuler que les hommes. C’est ainsi qu’elles devinrent l’armée supplémentaire consommatrice dans un système basé exclusivement sur la pulvérisation du psychisme individuel par l’aliénation totale consumériste.

                    Les néo féministes d’aujourd’hui (femens en tête) ne sont que les idiotes utiles d’ONGs telles que l’Open Society de G. Sorros qui financent à coup de millions de $ tous les mouvements visant à détruire l’ordre ancien, dont entre autres le rapport homme / femme.

                    Le but final étant de faire advenir l’Homme Nouveau, compatible avec le NOM, être indéfini, sans racine, sans substance, standardisé au maximum, consommateur pavlovien et manipulable à souhait. La survie du capitalisme financier global et sa pérennité exige cette monstrueuse transformation anthropologique.

                    Le féminisme et tout son cirque anti mâle, ses délires LGBT justifiés par un patriarcat totalement réinterprété par les révisionnistes de l’Histoire des sociétés, basé essentiellement sur la haine de l’autre différent, obsédé par le semblable jusqu’au délire de l’indéfini absolu, est l’arme la plus redoutable jamais mise au point contre l’Humain.


                    • vote
                      pegase pegase 24 février 22:22

                      @Djam
                      -
                      Oui bon il faut relativiser, ça ne marche pas avec toutes les copines et petites copines que j’ai eu, je crois même que la plupart d’entre elles rejettent ces idées ...

                      Je ne sais pas dans les grandes villes, en tout cas à la campagne on a pas le temps de psychoter avec ces délires venus d’outre Atlantique ... Là il va neiger fortement dans les prochains jours, les féministes sont favorablement acceptées pour venir peller la neige à 6h du matin smiley

                      https://www.skipass.com/news/199692-la-meteo-du-lundi-neige-fraiche-e.html



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès