• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > "Le premier droit protégé par la Constitution, c’est le droit à la vie" (...)

"Le premier droit protégé par la Constitution, c’est le droit à la vie" François-Henri Briard

Le droit à l’IVG dans la Constitution ? André Bercoff reçoit François-Henri Briard, avocat à la Cour de cassation et au Conseil d’Etat.

Tags : Droit Politique Femmes Vie privée




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • vote
    LUCA LUCA 28 juin 15:26

    La vie est-elle un droit ou un devoir ?


    • 1 vote
      Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 28 juin 15:42

      @LUCA

      Ni l’un ni l’autre. 


    • vote
      LUCA LUCA 29 juin 21:02

      @Gaspard Delanuit
      Effectivement, je voulais souligner ce qui me semblait incohérent dans le titre.


    • 4 votes
      ezechiel ezechiel 29 juin 00:02

      Porter atteinte à la vie d’autrui n’est pas un droit, le foetus humain n’a pas le même ADN que sa mère, il est donc un corps étranger, un être unique, une identité à part entière, une vie en puissance.
      Y mettre fin volontairement est un crime, commis de manière la plus horrible, révélé dans le célèbre documentaire du docteur en gynécologie Bernard Nathanson « le cri du silence » (âmes sensibles s’abstenir), où une échographie filmée en temps réel pendant un avortement, montre en détail la destruction du foetus qui résiste et essaie d’échapper à la mort.
      En France, plus de 220 000 avortements sont pratiqués chaque année, un véritable génocide à l’échelle industrielle. Comble du cynisme, ce programme d’extermination de masse est financé entièrement par vos impôts, à hauteur de 70 millions d’euros par an !
      Rappelons que en France, l’avortement peut-être effectué jusqu’à la 36ème semaine (IMG) si la mère présente « une détresse psycho-sociale », sans que l’on sache réellement de quoi il retourne précisément.
      Autrement dit, il est légalement possible à la naissance d’étouffer un enfant en bonne santé pour qu’il meurt, si sa mère est en souffrance psycho-sociale, ce qui caractérise un assassinat.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès