• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le RIC c’est RAC (rien à cirer) dixit Macron => en avant pour l’acte (...)

Le RIC c’est RAC (rien à cirer) dixit Macron => en avant pour l’acte VI

Le référendum d'initiative citoyenne (RIC) apparaît de plus en plus comme étant la principale revendication des Gilets Jaunes, sorte de pièce maîtresse devant enfin permettre une véritable prise en compte des aspirations populaires ; le pouvoir en place, peu désireux d'un quelconque partage, n'a pas tardé à exprimer une fin de non recevoir face à une telle demande :

C'est Benjamin Griveaux, le porte parole du gouvernement, qui a été chargé "d'expliquer" en quoi cette revendication d'un RIC ne peut pas être une bonne idée, exercice de bredouillage rhétorique consistant à emmêler toute une série d'arguments largement capillotractés tout en partant du postulat très contestable que notre système institutionnel est en soi déjà très démocratique.

Propos insultants et méprisants exprimés en Juillet dernier par le président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand pour qualifier le système de démocratie directe des cantons helvétiques impliquant le recours fréquent à un référendum d'initiative populaire, propos d'une arrogance insupportable disqualifiant son auteur.

 

Tags : France Elections Institutions Suisse Etienne Chouard Emmanuel Macron RIC Gilets jaunes




Réagissez à l'article

63 réactions à cet article    


  • 15 votes
    Hieronymus Hieronymus 20 décembre 2018 11:27

    bonjour à Tous

    le message délivré par le commis d’office aux basses oeuvres, pardon le "Porte parole du Gouvernement", c’est : Vous n’êtes que des gueux, déguerpissez car nous avons les moyens de vous écraser !

    tout de suite pas le temps de décortiquer le gloubi boulga médiatique servi en terme de sauce pédagogique pour justifier le refus catégorique (et catégoriel) de la classe d’en-haut de partager le pouvoir même à un très faible niveau, en gros le message est :

    Nous sommes plus malins que vous, à chaque fois nous nous faisons élire sur un coup de tric trac et ensuite pendant 5 ans nous faisons ce que nous voulons et vous devez la fermer puisque nous sommes élus !

    à preuve puisque une manifestation de plus de un million de personnes (manif pour Tous) est traitée par le mépris et écrasée, idem toutes les pétitions pouvant récolter plusieurs millions de signatures c’est direct poubelle - Puisque nous sommes élus et légitimes vous n’avez pas encore compris ?

    à ce petit jeu là, le citoyen lambda aura au moins compris une chose : il n’y a que la violence qui paie, dont acte

    => en avant pour l’acte VI smiley


    • 3 votes
      ged252 20 décembre 2018 12:17

      @Hieronymus
      Il faut manifester contre les journalistes :

      https://www.agoravox.tv/commentaire13213851


    • 5 votes
      revolQé1 revolQé1 20 décembre 2018 15:50

      @Hieronymus,
       à mon humble avis,il faudrait que 2 ou 3 de ces crevards de politiques se fassent buter pour qu’ils commencent à vraiment prendre conscience qu’on ne veut plus d’eux.
      Une bastos par ci par là et le poulailler se viderait de lui même. smiley


    • 7 votes
      Hieronymus Hieronymus 20 décembre 2018 16:30

      @ged252
      oui les journalistes sont les principaux collabos du système, ils font juste semblant de s’opposer mais ils ne rêvent que de faire partie du gratin de l’oligarchie
      ils vont tapiner au dîner du siècle, tous pourris pour le coup !
      le problème c’est quel lieu pour la manif et quel mot d’ordre ? car les médias auront vite fait d’en dénigrer la teneur ..


    • vote
      Hieronymus Hieronymus 20 décembre 2018 16:32

      @revolQé1
      à LREM ça sent le sapin
      https://www.lci.fr/politique/la-deputee-frederique-dumas-quitte-la-republique-en-marche-lrem-on-a-le-sentiment-d-etre-sur-le-titanic-2098620.html
      ou n’est ce qu’une hirondelle ? (qui ne fait pas le printemps)
      en bastonner 2 ou 3, pour sûr ce serait jouissif mais attention à la récupération/victimisation, ça risque d’être contreproductif


    • vote
      Zatara Zatara 20 décembre 2018 16:51

      @Hieronymus
      on pari qu’elle fait parti des 3 femmes repéré par le grand mage Attali ?


    • 1 vote
      geedorah 20 décembre 2018 18:17

      @Hieronymus
      moi, je dirais plutôt que ce gars nous dit " vous etes bien gentil, mais bon si c’est pour que vous veniez nous casser les couilles quand on essaye de reformer en mal la france ça va pas être possible" en gros circulez...
      et il y a déjà des élections (complétement verrouillées) pour vous représenter ...

      ...la chatte à ta mère :p


    • vote
      Hieronymus Hieronymus 20 décembre 2018 20:20

      @Zatara
      pour moi il parlait d’une femme (pas de 3) et j’ai cru vaguement comprendre qu’il aurait en tête Christine Lagarde mais si tu as d’autres éléments, je suis preneur
      la meuf Frederique Dumas, une bonne cinquantaine mais c’est déjà mieux que la 1ère dame, ne fait rien d’héroïque car elle rejoint l’UDI (Borloo) structure annexe pour faire croire à une fausse différence
      ça sent la maneuvre opportuniste, à suivre..



    • vote
      Hieronymus Hieronymus 20 décembre 2018 20:44

      @Zatara
      oui c’est vrai il parle de 3
      il est vaniteux et aime à jouer les prophètes, c’est son point faible
      https://goo.gl/images/A6nGuH
      le bec crochu smiley


    • 5 votes
      Cévennevive 20 décembre 2018 11:28

      Ce texte de Brassens : "petit con de la dernière averse, vieux con des neiges d’antan" illustre parfaitement l’état d’esprit de nos deux personnages.

      Ce petit Benjamin ira loin (si les cochons ne le mangent pas en chemin, dixit la sagesse populaire...)

      Et Richard, lui, est irrécupérable, accroché à ses "prérogatives" comme une bernicle à son rocher.

      Bof !


      • 6 votes
        Cévennevive 20 décembre 2018 11:31

        Deux "têtes à claques" et deux popotins à coups de pieds.
        Allez, à samedi !


      • 5 votes
        medialter medialter 20 décembre 2018 11:41

        "le pouvoir en place, peu désireux d’un quelconque partage, n’a pas tardé à exprimer une fin de non recevoir face à une telle demande"

        *

        Tu t’attendais peut-être à ce qu’il mettent en place un référendum national sur la destitution de Macroute ? smiley

        *

        "en avant pour l’acte Vi"

        *

        En avant ... PTDR smiley T’as le mousquet en main quand tu hurles ça dans ta pièce ? T’as pas capté que la récré était finie ? En avant pour un retour aux chaumières la queue entre les jambes, plutôt. Mytho quand tu nous tiens ...


        • 3 votes
          barbarello 20 décembre 2018 12:13


          = arnaque ultra-contrôlée typiquement républicaine

          ->
          barbarello 16 décembre 13:47

          Je me permets de reposter ça que j’avais posté sous un autre article : 

          @TotoRhino

          les GJ ont remis leurs revendications et le gouvernement doit se prononcer. Le fait d’avoir une pression de la part de généraux qui se mettent de facto du coté de la population, ne peut qu’aider le mouvement.

          Le gouvernement, composé d’ordures, va botter en touche en se référant à la consultation nationale, et ne rien accorder. 
          Les enjeux vont se déplacer en provinces. Mais je serai à Paris demain ! 

          Charge alors aux citoyens ordinaires, les gilets jaunes, dans les semaines qui viennent, de par exemple ; 

          — déborder le cadre strict des sujets autorisés par le gouvernement lors des débats dans les territoires, comme ils disent ; ne pas hésiter à aborder les questions de fond qui remettent en cause la "démocratie représentative" comme ils le bêlent avec apeurement certains ennemis des gilets jaunes dont le gouvernement et tous les corps constitués de la république corrompue à la moelle ; 
          — déborder le cadre imposé du simple débat pour tendre vers des prises de décision collectives ; 
          — conserver aux maires en lesquels les citoyens ordinaires ne peuvent pas avoir confiance, de manière générale pour désobéir aux ordres de la "république", un rôle presque uniquement administratif de gestion des salles ; les associations de maires diverses et variées n’ont pas à avoir un rôle plus élevé que les citoyens ordinaires dans le cadrage des débats et le rendu des débats ou des votes, elle ssont non fiables ; 
          — refuser bien entendu tout rôle à la préfecture (Paris en un mot) dans le cadrage de ces débats et des volontés de décisions citoyennes ; 
          — se méfier comme de la peste tout particulièrement des réseaux "républicains" divers et variés (et des partis et syndicats, +de tous les partis et de tous les syndicats, surtout les sot disant alternatifs gauchistes qui sont ultra mobilisés pour faire de l’entrisme, toujours) qui vont tenter de canaliser les élans citoyens pour les conserver dans des chemins décidés par eux en conclaves ; point fondamental ; 
          — refuser que les décisions prises au niveau local soient soumises à acceptation du parlement comme le premier minable philippe et son patron le souhaitent, ils l’ont dit ; 
          — contrer l’écueil représenté par ces gens habitués des "débats" et souvent idéologisés ou encartés de ci de là, ceci en utilisant des systèmes de prise de parole de vote et surtout de large mobilisation des citoyens ; 
          — filmer et diffuser ces réunions sans montage ; les promouvoir aux niveaux locaux ; ne pas accepter de réunions avec représentantes de la "république" qui ne soient filmées et diffusées ; 
          — ne pas se contenter de transmettre poliment (si tant est qu’il le faille...) aux "hautes autorités de la république" que les gilets jaunes conspuent, les conclusions de ces réunions et travaux mais les diffuser sur internet en tant que "le peuple veut" ; 
          — entre autre ceci... et bien entendu imaginer les systèmes d’organisations locales et trans-locales/nationales grâce à internet pour gérer les débats et les décisions votées dans la plus grande transparence possible. 

          Ce genre de choses. 


          • 10 votes
            Hieronymus Hieronymus 20 décembre 2018 12:34

            le système est puissant, il a d’énormes moyens financiers mais n’est pas invincible car il présente d’énormes faiblesses, en particulier il est basé sur un mensonge et une désinformation permanente or avec Internet il ne peut plus contrôler totalement l’information, d’où cette Loi sur les Fake news dont il est pourtant le principal auteur lui-même (jamais à une aberration ou un mensonge près)

            il faut exploiter les contradictions du système, faire bugguer la machine, taper le plus possible là où ça fait mal et taper très fort

            attentat de Strasbourg, pas besoin d’être grand clerc pour flairer la manoeuvre, le coup monté du pouvoir pour détourner l’attention et censurer les libertés publiques, or c’est un scandale d’Etat qu’il convient de démonter en détail, bien mis en lumière ça peut faire très mal

            les casseroles du président, passons sur ses moeurs extraordinaires et voyons ses revenus et sa fortune, il y aurait là des révélations très très croustillantes à condition que la Providence puisse nous procurer qq dossiers, paraît il que certains, sentant le coup venir, pensent déjà à l’après Macron

            la soumission des forces de l’ordre est sujette à caution, car elles sont épuisées et en proie à de gros doutes (elles sont originaires du peuple comme les GJ), le pouvoir en est conscient et panique à ce niveau, il vient de leur lâcher du lest (gratifications), si la police bascule du côté des manifestants, le régime est perdu

            il y a de quoi faire mais il faut faire vite, une guerre se joue sur tous les fronts à la fois, ce qui importe, c’est le résultat..


            • 1 vote
              wendigo wendigo 20 décembre 2018 19:19

              @Hieronymus

               Non ce système n’est pas puissant, il l’a été, il devrait l’être, mais il est devenu arrogant, ce qui de tous temps a toujours été révélateur de la fin de règne. L’arrogance l’amène a devenir son propre danger. Elle l’amène a ne plus être en contact avec la base ( a ne même plus la voir.) et la puissance qui était sa force le fait crouler sous son propre poids.
              Non il n’est pas puissant, trop de gens ont ouvert les yeux et commencent à se relever, le retour en arrière est désormais impossible, avril 2021 sera la fin du game, après il faudra avoir soit de la religion soit le sens de l’humour exacerbé.


            • vote
              Hieronymus Hieronymus 20 décembre 2018 20:25

              @wendigo
              puissance et arrogance ne sont pas opposés, ils vont même souvent de pair
              je pense que le système est particulièrement puissant car il est la représentation, il incarne les intérêts des plus grosses puissances financières et comme l’argent dirige le Monde dans le système capitaliste..


            • vote
              wendigo wendigo 20 décembre 2018 21:56

              @Hieronymus
              Je n’ai jamais écris qu’arrogance et puissance étaient opposées, mais que l’arrogance sappait la puissance.
              Il est vrai aussi que puissance et arrogance vont de paire, attendu que la seconde découle directement de la première.
              L’arrogance précède la chute, comme l’humilité précède la gloire.
              Mais ce n’est pas parce que l’on est puissant que l’on en sera obligatoirement arrogant, mais on sera toujours arrogant juste avant la chute. Le problème de la puissance c’est qu’elle doit être assumé avec sagesse et respect, c’est une chose tellement lourde que confiée à des crétins ou des malfaisant, elle leur sautera au visage à la première mauvaise manipulation.
              Ce système est fini et c’est lui même qui nous le chante, le cri, le hurle !
              Donc, oui, les deux sont intimement liés, mais uniquement au moment de l’hallali !


            • 8 votes
              Qamarad Qamarad 20 décembre 2018 13:56

              Argumentaire bancal de la part de ce porte-parole. Pour une raison simple : dès lors que la légitimité et l’expression souveraine lui manquent, la stabilité des institutions n’est que l’onction légale dont une caste se prévaut pour gouverner en dépit de l’intérêt général. Se contenter d’une élection viciée tous les 5 ans, c’est comme construire une importante bâtisse sur un terrain non-constructible : de loin cela a l’air solide, mais l’on verra vite que quelques secousses suffiront à tout saccager. 

              L’essentiel est que la mobilisation continue et que les français s’approprient de plus en plus le RIC. 

              Tout ce que nous avons à faire est de maintenir la pression afin que le moment où le contexte nous sera nettement plus favorable, nous arrachions le RIC. Les aspirations à la liberté du peuple français ne se négocient pas et cet adage devrait hanter le quinquennat de Macron.

              Bref samedi, on y retourne avec plaisir. Mon petit benjamin, tu devrais avoir honte de faire déplacer des personnes âgées sous le froid alors que nous allons finir par l’emporter. Quel entêtement, c’est pas malin de ta part smiley


              • 4 votes
                Hieronymus Hieronymus 20 décembre 2018 16:49

                @Qamarad
                oui à la fin, il essaie de nous "vendre" l’Assemblée nationale et le Sénat comme étant de véritables représentants de la volonté populaire, ça ne marche plus
                le système électoral est complètement grippé, en plus la dernière fois ils (l’oligarchie) ont vraiment opéré un hold-up sur la seule élection qui vaille : la présidentielle je reste persuadé, mais c’est très difficile à prouver, nécessiterait un travail très minutieux que les résultats du 1er tour ont été trafiqués car ce devait être Macron, point barre (Attali a dit)
                ce coup là l’oligarchie a peut être été trop gourmande, son candidat au départ était Juppé mais il s’est fait battre aux primaires, si Fillon avait été élu l’oligarchie n’aurait pourtant pas eu de trop à se plaindre, juste qq relents vaguement gaullistes mais rien d’héroïque chez Fillon, surtout avec lui le couvercle de la marmite n’aurait pas sauté comme avec Macron
                .
                bien sûr en avant pour l’acte VI, il suffit pour être vainqueur de tenir une heure de plus que l’ennemi


              • vote
                CoolDude 20 décembre 2018 16:04

                La langue de... Bois ce B. Griveaux !

                En même temps... Je vais lui rappeler le programme Présidentiel du Mac Rond :

                https://en-marche.fr/emmanuel-macron/le-programme

                Nous développerons la participation des citoyens.
                Nous demanderons aux parlementaires de mettre en place des dispositifs innovants d’évaluation du travail parlementaire et législatif (jurys citoyens, compte-rendus de mandat via les réseaux sociaux...).
                Nous encouragerons les communes à développer les budgets participatifs, c’est-à-dire à consulter directement les citoyens sur l’utilisation
                de l’argent public.


                Bon, il n’y a pas le RIC dedans et ce n’est qu’une évaluation, donc c’est sans sanction, mais il y a de l’idée.

                Par contre, ce n’est qu’en 5ieme place de son projet :

                Le cinquième chantier sera celui du renouveau démocratique. Le soupçon qui pèse aujourd’hui sur nombre de représentants, le manque d’efficacité et l’insuffisante responsabilité de nos dirigeants menacent notre démocratie (Ahahahahaha)*. C’est pourquoi je veux moraliser et responsabiliser la vie publique, et renouveler la représentation nationale.

                Pour le fun... Le sixième chantier (il y a "chant" dedans... Bref, la sixième chanson) est encore plus drôle, Il/Elle commence ainsi :

                Enfin, sixième et dernier chantier, je m’engage au plan international à défendre les intérêts de notre pays....

                * : Ça, c’est moi qui rigole à gorge déployée quand j’entends ce mot employé par ces gents là... Que je vous rassure, ce n’est pas inscrit explicitement dans le Planning.


                • 3 votes
                  Hieronymus Hieronymus 20 décembre 2018 16:59

                  @CoolDude

                  consulter directement les citoyens sur l’utilisation
                  de l’argent public.

                  le système est complètement verrouillé, encore plus pourri que sous la IIIème qui pourtant faisait fort question scandales Fabius au conseil constitutionnel et bientôt Moscovici à la tête de la cour des comptes

                  https://democratieparticipative.site/laffameur-juif-des-peuples-europeens-moscovici-bientot-nomme-a-la-tete-de-la-cour-des-comptes/

                  vous ajoutez le syndicat de la magistrature, toutes les assos antiracistes, les lobbies LGBT et communautaristes et le navire amiral de cette camarilla, le CRIJF et vous tenez complètement un pays, la boucle est bouclée


                • 2 votes
                  medialter medialter 20 décembre 2018 18:32

                  @Hieronymus
                  "vous ajoutez le syndicat de la magistrature, toutes les assos antiracistes, les lobbies LGBT et communautaristes et le navire amiral de cette camarilla, le CRIJF et vous tenez complètement un pays, la boucle est bouclée"
                  *
                  Et ça, c’est que la partie émergée, là. Tu rajoutes les flase flags, la dictature des multinationales, la coercition de Bruxelles, les écoutes (déjà sous Mitterrand), les infiltrations de la maison poulaga, les agents d’influence, les merdias au garde à vous, les fausses stats, les sondages bidon, les achats de retours de vestes, les affaires souterraines en épée de Damoclès et en otage, l’ingénierie sociale ... La boucle est doublement bouclée. Des fois je me dis que t’es peut-être pas irrécupérable smiley


                • 3 votes
                  Norman Bates Norman Bates 20 décembre 2018 18:49

                  @Hieronymus

                  Moscovici premier Président de la Cour des comptes, c’est la "méritocratie" selon nos "élites"...ce n’est pas l’employé du mois mais le larbin de la décennie qui est récompensé...
                  "Bon sang ne saurait mentir" comme dirait Fabius...
                  Dans le tableau il manque BHL, ministre occulte à vie des affaires étrangères, pigiste à l’Intérieur, à la Justice etc etc...monsieur "je suis partout" comme dirait l’autre...


                • 1 vote
                  nephis 20 décembre 2018 18:52

                  @Hieronymus

                  Tiens, cadeau pour toi Gilbert :
                  https://solid.tube/v/164271_mHLab77


                • vote
                  medialter medialter 20 décembre 2018 19:07

                  @nephis
                  PTDR smiley


                • vote
                  medialter medialter 20 décembre 2018 19:11

                  @nephis
                  "T’arrives même pas les reconnaître", putain de barre smiley smiley


                • vote
                  nephis 20 décembre 2018 20:03

                  @medialter
                   smiley


                • 2 votes
                  Hieronymus Hieronymus 20 décembre 2018 20:35

                  @Norman Bates
                  le soir du 10 mai 1981, quand on a annoncé que Mitterrand était élu président (contre Giscard qui se représentait), les députés à la Knesset se sont levés pour applaudir debout l’élection française, quand on observe depuis 1981 tous ceux qui sont rentrés dans les dédales du pouvoir pour s’y incruster à vie semble-t-il, on comprend pourquoi la Knesset était enthousiaste
                  une révolution conservatrice, voilà ce à quoi aspirent les GJ, à des niveaux divers ce vieux peuple a pris conscience de l’aliénation progressive dont il a été victime, soit il va réussir à se libérer, soit il sera écrasé mais au moins il aura su se révolter, quitte à mourir je préfère un baroud d’honneur avant la fin !
                   smiley


                • 1 vote
                  Norman Bates Norman Bates 20 décembre 2018 21:29

                  @Hieronymus

                  L’enthousiasme de la Knesset devait être un brin douché lorsque Mitterrand, au crépuscule de son règne, déclara ceci, à partir de 12’00" :

                  https://www.youtube.com/watch?v=BOvbzTbnsR4

                  Je peine à imaginer l’un de ses successeurs prononcer ces mots sans être illico cloué au pilori, à commencer par Chirac qui fut le premier à souiller la France en capitulation aux caprices communautaires...le sillage de la honte...

                  J’aimerais avoir foi en une future et proche libération, mais je crains fortement un rapport de forces défavorable et la probabilité du baroud d’honneur...l’ennemi a tissé sa toile d’araignée depuis belle lurette...


                • vote
                  barbarello 20 décembre 2018 22:51

                  @Norman Bates

                  Pourquoi Chirac a t’il cédé à "ceux là", finalement ? 


                • 2 votes
                  Norman Bates Norman Bates 20 décembre 2018 23:06

                  @barbarello

                  Achtung, Mitterrand n’est pas blanc comme neige dans cette histoire, il n’a pas lésiné sur les commémorations et a introduit quelques vers (Attali, par exemple) dans la pomme de la "République"...tout en résistant (comme quoi...) aux injonctions de la communauté sur la culpabilité de la France à l’instar d’un de Gaulle, autre protagoniste de ces événements...
                  Chirac, plus jeune, avait peut-être moins conscience des conséquences de son discours de capitulation, la France traînée dans la boue était faite comme un rat, c’est le point de non-retour de la soumission...sans oublier l’engrenage de la pleurniche et des revendications communautaires de tous poils...
                  Ceux qui tirent les ficelles ne finissent pas d’en jouir...


                • 1 vote
                  barbarello 20 décembre 2018 23:26

                  @Norman Bates

                  Oui. Peut être aussi que Chirac, président élu en 1995 année de ce discours malheureux, élu faiblement avec seulement 20% de votants au premier tour (le nombre précédent et habituel sous la Ve étant de 30% ou plus pour un futur président il me semble bien), a estimé avoir besoin de soutiens puissants bien que peu nombreux pour exercer son "pouvoir". 
                  Politicaille mortifère. 
                  .
                  Dites donc, vous avez vu la fête au pauvre Chouard/Ric/GiletsJaunes dans les media et chez les gauchistes aujourd’hui ? Ad nauseam j’ai trouvé. 
                  Ca mérite un discours... De vous ?  smiley 


                • 2 votes
                  Hieronymus Hieronymus 20 décembre 2018 23:39

                  @Norman Bates
                  Mitterrand philosémite ou anti ?
                  en tt cas plus philo que ses prédécesseurs, s’observe par tous ceux qui sont "rentrés" avec lui (et depuis ne sont plus ressortis) 
                  aussi Mitterrand était ministre sous la IVème, régime jugé bcp plus pro-israëlien (Guy Mollet) que celui de De Gaulle
                  la tiédeur dont fait montre Mitterrand envers Paul Touvier peut s’expliquer par son amitié avec René Bousquet (autre grand milicien)
                  .
                  pourquoi Chirac a t il mis un genou à terre devant le Crif ?
                  Soral ds une vidéo explique que l’ineffable Klarsfeld aurait exercé un chantage personnel sur le grand Chi à cause d’une sombre histoire de cul
                  enfin c’est Soral, ça vaut ce que ça vaut
                  .
                  PS : qd je revois des images d’archives de De Gaulle, Pompidou, Mitterrand, je ressens une vive nostalgie, ces présidents étaient loin d’être parfaits mais au moins ils avaient de la classe, à des années lumière de nos derniers présidents


                • 2 votes
                  Norman Bates Norman Bates 20 décembre 2018 23:42

                  @barbarello

                  Pas faux...de mémoire Mitterrand c’était du 34% en 88, Chirac même pas 20% en 95...avant le sketch des "heures les plus sombres" en 2002...

                  J’avoue avoir été un brin déconnecté de l’actu, beaucoup de travail au motel... smiley
                  Devant la machine à café j’ai entendu parler du traitement réservé à Chouard dans l’émission "Quotidien"...un magnéto où Etienne commet un crime impardonnable, en l’espèce estimer que l’apport de Soral est utile au débat...effroyable.. !
                  Il y a certainement une photo dans les archives où il exécute une quenelle...

                  Je confesse avoir davantage d’inspiration dans la ponte de plaidoiries pour les pires crapules ou les infirmes du bulbe...en ce moment je m’enrhume avec les effets de manche... smiley


                • 2 votes
                  Norman Bates Norman Bates 21 décembre 2018 00:06

                  @Hieronymus

                  Il y eut aussi les saillies "antimites" du père Jean-Marie, quelques faits divers également montés en épingle genre Carpentras...pour un Chi aux convictions flottantes la pression devait être intenable...sans oublier les alliances locales RPR-FN, il fallait rassurer les "craintifs" qui ont tant souffert...

                  Des locataires de l’Elysée imparfaits mais des littéraires, des érudits en Histoire avec effectivement une certaine prestance...les derniers sont de pales gestionnaires inaptes à simplement incarner la fonction, des coquilles vides...


                • vote
                  pegase pegase 21 décembre 2018 00:40

                  @Hieronymus
                  -
                  Concernant Chichi, je pense qu’il faut plutôt chercher du côté de Bernadette, voir la vidéo des guignols avec "le spectre", ce n’était pas qu’une allusion au club "le siècle", Bernadette était FM ...
                  https://www.dailymotion.com/video/xaih6i


                • 2 votes
                  Norman Bates Norman Bates 21 décembre 2018 00:48

                  @pegaz hilarant

                  Bien souvent les motivations de celui qui se soumet à ce chantage émotionnel sont indicibles...

                  https://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/la-vie-tient-parfois-a-trois-mots-52959

                   smiley


                • vote
                  pegase pegase 21 décembre 2018 11:54

                  @Norman Bates
                  -
                  Oui et alors ? Cette mamie n’a rien à voir avec le Crif !
                  -
                  Le Crif n’est que le porte avions d’une puissance étrangère sur le sol français, alors que cette petite fille n’était qu’une victime parmi des milliers d’autres, la rafle du Vel d’hiv a réellement existé.


                • 2 votes
                  Norman Bates Norman Bates 21 décembre 2018 12:11

                  @pegaz la tremblote

                  Cette "petite fille" (punaise, des baffes...) est une octogénaire qui ne se retient pas pour cracher sur la France et il faut vraiment être un gros nigaud "traumatisé" pour n’y voir aucun lien avec le Crif...
                  Relayer la propagande de cette "puissance étrangère" fait de toi, pauvre coche, un collaborateur zélé, et seule l’infinité stratosphérique de ta bêtise t’épargnera la qualification "d’intelligence" avec l’ennemi...



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès