• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Les cinq prochaines années seront-elles celles de la crise de la démocratie (...)

Les cinq prochaines années seront-elles celles de la crise de la démocratie ?

Essayiste, journaliste, Laetitia Strauch Bonnart est l’auteur de "De la France, ce pays que l’on croyait connaître" et historien et essayiste, Arnaud Teyssier auteur de "Demain La Ve République' sont les invités d'Alexandre Devecchio.

Tags : Démocratie Prospective et futur Monnaie République




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • 1 vote
    sirocco sirocco 30 mai 18:38

    Pour que la démocratie soit en crise, encore faudrait-il que la démocratie existe...

    Les débats sur le sexe des anges, merci, très peu pour moi.


    • vote
      ged252 31 mai 12:12

      On n’a jamais été en démocratie depuis 230 ans, dès le début les révolutionnaires qui étaient des bourgeois, des commerçants qui voulaient s’enrichir, ne voulaient pas que le peuple se gouverne lui-même, ou fasse les lois.

      Le peuple devait passer par des "représentants", c’est à dire des gens qu’ils choisissaient et qui décidaient les choses à sa place. Ils avaient compris que le peuple était stupide, et qu’on ne pouvait pas plus le laisser se gouverner lui-même, qu’on laisse les enfants faire ce qu’ils veulent.

      .

      C’est une oligarchie qui s’est mis en place après 1789, une oligarchie qui ne voulait que s’enrichir, par tous les moyens possibles et sans aucun scrupule.

      C’est pour cette raison qu’on a eut après les livres misérabilistes de Victor Hugo, dans les années 1800, ou d’autres, qui ont décrit le travail des enfants dans les mines, le travail de nuit des femmes, ou l’exploitation des ouvriers dans les usines.

      .

      Dans une oligarchie, ce qui compte c’est l’intérêt d’une minorité, cette minorité c’est toujours celle des riches, car l’argent en lui-même est un pouvoir, il suffit d’utiliser ce pouvoir pour augmenter ses richesses.

      .

      En oligarchie le conflit est toujours entre d’un coté une minorité de riches, et de l’autre coté l’ensemble du peuple. Ce sont les intérêts de cette minorité qui comptent, et les intérêts du peuple ne compte pour rien.

      .

      C’est exactement ce qu’on a aujourd’hui, avec la main mise sur les médias, et tous les narratifs qui visent à culpabiliser les français s’ils osent protester ou ne pensent pas bien "comme il faut", c’est à dire s’ils pensent dans leur intérêt.


      • vote
        youki 31 mai 12:34

        @ged252
        Je dirais même plus on a jamais été en démocratie depuis l’aube de l’humanité , les malins ont toujours entubés les cons et le peuple est très con car il se laisse manipuler , alors qu’il a la loi du nombre .
        Quand on sait çà , on a mille moyen de contourner l’oligarchie dominante , car elle a besoin encore de nous , il suffit de le vouloir en connaissant ou en apprenant les possibilités de contourner la loi à son profit. Seul les plus forts survivent , les autres subissent comme des moutons , à condition qu’on veuille bien leur laiser un peu d’herbe.
        Encore merci pour le commentaire que tu as fait sur la barquette de Mercury et la Castafiore , de Norman au sujet de ses tendances peu avouables .



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès