• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Mélenchon : « Nous n’avons pas fini de détrôner les monarques »

Mélenchon : « Nous n’avons pas fini de détrôner les monarques »

Discours de Jean-Luc Mélenchon, président du groupe « La France insoumise » à l'Assemblée nationale, le 31 juillet 2018 dans le cadre des deux motions de censure, déposées l'une par « Les Républicains » et l'autre par « La France insoumise », « Nouvelle Gauche » et « Gauche démocrate et républicaine ».

Jean-Luc Mélenchon a expliqué que l'affaire Benalla était le symptôme des dérives de la cinquième République et qu'elle faisait voir une « chaîne de turpitudes ininterrompues au sommet de l'État ».

Le président du groupe « La France insoumise » s'est félicité du retrait du projet de réforme constitutionnelle et a appelé le gouvernement à soumettre ce projet à référendum pour en finir avec la crise de défiance du peuple vis-à-vis de ses institutions.

Jean-Luc Mélenchon a enfin posé la question de la vertu en politique et a appelé à faire la loi en fonction d'elle plutôt qu'en fonction du marché.

Tags : Constitution Jean-Luc Mélenchon France Insoumise Alexandre Benalla




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • 4 votes
    albert123 3 août 10:52

    Un référendum ? Comme en 2005 donc , 

    La pauvre Merluche oublie juste (sciemment) que sa fabuleuse république démocratique est officiellement une mascarade depuis plus de 10 ans et qu’on ne traite pas une pathocratie avec de belles paroles mais avec une purge bien ciblée des éléments nuisibles au pouvoir, mais comme la FI regorge comme tous les autres partis politiques de nuisibles on attend rien de plus de ce "profiteur de guerre" grassement payé sur le labeur du contribuable, qui savait très bien dès le début de l’affaire que toutes les gesticulations auquelles il s’est livré jusque là n’aboutiraient à rien de bien concret. 

    et personnellement réduire le nombre d’inutiles députés trop souvent absents et limiter un peu plus le cumul des mandats ne me posait aucun problème personnel, pour eux par contre ca l’était bien plus, bref la Merluche comme d’autres députés dit de l’opposition se félicitent surtout du retrait d’une réforme qui aurait pu nuire à leur propre intérêt : à savoir vivre grassement d’une carrière dans la politique sur le dos du contribuable tout en se donnant une utilité qu’ils n’ont pas.

    Par ailleurs nous beurrer le moue avec les notions de vertu et de morale dans un état de droit ne signifie que 2 choses : soit Melenchon est stupide soit il se fout ouvertement de la gueule du monde, 

    Dans les 2 cas son fan club hystérisé continuera d’applaudir benoitement ce donquichotte de la politique spectacle.

    La défiance du peuple par ailleurs n’est pas à l’encontre des institutions mais concerne ceux qui les représentent (politiciens, magistrats, journalistes et toute la galaxie qui gravite autour de cette chienlit véritable qui cumule les symptomes que l’on retrouvent chez les psychopathes, les paranoides, les hystériques et autres pervers narcissiques, qui n’ont eu de cesse de pervertir et de dévoyer un idéal car leur seule fonction est d’être nuisible.







    • 4 votes
      ubikand 3 août 11:21

      @albert123

      Sa sainte république est une mascarade non démocratique depuis 226 ans pour être précis... 

      Et là on a atteint le sommet du grotesque et du faux, notamment mais pas seulement avec ce genre de minable enfumeur politicien, gras, collusoire, dogmatique, petit homme de la cour républicaine, etc etc etc, 

      se posant comme défenseur "du peuple" et libérateur des "monarques". 


    • 1 vote
      ubikand 3 août 14:32

      @albert123

      Je ne plusse pas votre bon commentaire à cause de ça : "La défiance du peuple par ailleurs n’est pas à l’encontre des institutions mais concerne ceux qui les représentent". 
      Car c’est de plus en plus faux ET car c’est cette défiance qu’il faut cultiver. 


    • 2 votes
      hase hase 3 août 14:37

      @albert123
      Vous flippez parce que votre gourou est sur la mauvaise pente ? Ben nous on se réjouit, voyez, on n’a pas le pouvoir, alors nous cracher à la gueule ne sert à rien, en revanche, si nous vous crachons à la gueule, à force cela peut servir à quelque chose.

      *D’où notre supériorité sur vous, ne vous en déplaise.


    • 2 votes
      albert123 3 août 17:30

      @hase

      Vous êtes bien mignonne avec vos inversions accusatoires et votre complexe de supériorité morale, en si peu de phrases vous arrivez à :

      1) souligner la médiocrité de vos capacités de déduction.

      2) appuyer mes propos en vous comportant exactement comme les nuisibles préalablement décrit.

      3) confirmer le caractère sectaire de la FI tout en validant vous même le rôle de gourou de Melenchon au sein de son parti à l’égard de ses adorateurs / militants si (in)soumis.

      4) vous trouver des ennemis imaginaires. 

      Et enfin

      5) vous cracher toute seule à la gueule en vous privant de votre propre personnalité pour lui préférer le stéréotype ultra prévisible, histrionique et caricaturale de la militante politique aussi enragée qu’inapte à l’auto critique et donc à la remise en question.

      Chapeau bas.


    • 1 vote
      hase hase 3 août 18:30

      @albert123
      sectaire ? si on emmène pas macron dans ses bagages, on est sectaires ?

      ma réponse est au niveau de votre jeu ;

      je répète : Mélenchon est politiquement excellent,à ne pas mâcher ses mots aux trolls du pouvoir ; et Chassaignes est très bon aussi, je vous le conseille.

      Le politique, c’est eux ; les vôtres sont dans le pétrin, parce qu’ils ont cru que le commerce ferait l’affaire !!! s’ils y excellent ( et c’est à voir), pour le reste ils sont crasses ! mais vous êtes à un tel niveau que vous trouvez ça bien ! smiley


    • 1 vote
      Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 3 août 22:23

      @hase
      Tu oublies Ruffin, dont le charisme exceptionnel fait de lui un meneur d’hommes qu’on suivrait jusqu’au bout de l’enfer tels des spartiates moyens pour renverser la tyrannie du patronna patriarcal antisémite tellement il en impose par son autorité naturelle qu’on a plus vu de mémoire humaine depuis au moins Odin...


    • 2 votes
      ubikand 3 août 22:36

      @Gaston Lagaffe

      Le minable ruffin, je l’ai observé lors de sa première intervention à l’assemblée nationale (non élue par les Français). 

      Tel le castrat de base, il a chanté, presque dans le texte : vous assemblée, dotée d’une certaine légitimité, etc... 

      L’assemblée (non élue) a applaudi fortement, soulagée par cet agréable léchage de trou du cul. 

      Il avait fait allégeance. 


    • 1 vote
      hase hase 3 août 22:42

      @Gaston Lagaffe
      Ruffin est juste un gars juste et honnête pas con et courageux ; c’est pas mal déjà.. mais si vous attendez l’idéal de votre moi, le chef tout puissant inaltérable, comme la république de macron, ben ma foi, vous pouvez attendre longtemps ; si vous ne vous bougez pas le cul, pas grand chose se fera !

      Et le seul qui "autorise" qu’on se bouge le cul et qu’on avance tous ensemble, eh ben, c’est Mélenchon ; mais vous, vous préférez rien !

      À la vôtre !! Santé !


    • vote
      CoolDude 3 août 23:05

      @hase

      Ruffin est juste un gars juste et honnête pas con et courageux ;

      "Pas con" est une jugement de valeur. Pour certain, il l’est !

      Ruffin est juste un gars juste, honnête, intelligent et courageux ;

      C’est mieux !

      Désolé, c’est juste comme ça au passage, car la connerie est universel et très relative. Dire ne pas être con, n’a juste pas de sens pour nous humain.

      Humour d’un soir, bonsoir.

      Après Mélange-con, je ne suis pas sur que ce soit une solution !

      Avec son bague Super Franc Mac, c’est clair que ce ne sera pas une grosse Révolution !


    • 2 votes
      Djam Djam 16 septembre 10:53

      @Gaston Lagaffe
      Entre "hase" et votre commentaire, on comprend pourquoi ce n’est pas demain que l’on sortira de ce balancier crétinisant "gauche / droite" !

      Ruffin n’est qu’un histrion qui a raté sa vocation... de comédien humoriste niveau "je crache sur le capitale". Il est la relève (?) de l’inénarrable postier que les médias ignorent copieusement.

      Quant à Mélenchon, il a jsute pris le rôle de Le Pen : faire monter un olibrius aussi cultivé que l’était Le Pen sous Mitterrand (ça permet de le faire passer pour "brillant" et donc écoutable) pour servir le système binaire qui a parfaitement bien fonctionné lors du grotesque face à face MLP / Macrotte. Deux acteurs de série Z habilement manipulés par l’arrière boutique des véritables décideurs (conseillers mondialistes, financiers, lobbies des fondations transatlantiques...).

      S’empailler pour défendre ces rigolos indique à quel point les décideurs ci-dessus mentionnés se frottent les mains tant les masses ne comprennent toujours pas l’arnaque totale du cirque politique, de son poulailler d’assemblée nationale (ah bon, il existe encore une nation ?), de ses élus émasculés dont l’objectif est juste de s’assurer des retraites dorées avec primes spéciales en rab.

      Vous vous réveillez quand ????


    • vote
      manolo79 3 août 19:40

      @hase melenchon est un orateur seduisant percutant. Mais il a prouvé son attachement au système en place. A moins que tu kiffes les injonctions de Bruxelle pour éradiquer notamment les acquis sociaux de notre pays, ouvres les yeux. Point de salut avec melenchon.


      • 1 vote
        hase hase 3 août 21:38

        @manolo79
         smiley

        vous proposez quoi manolo ? un guignol qui fait bipbip ? je veux dire, qui cause binaire ?

        Écoutez mieux manolo, tout le monde peut comprendre, tout est dit en bon français, et cela n’a rien à voir avec vos trois mots.

        Ça veut dire quoi le système en place ? Ça voudrait dire quoi ne pas être d’accord avec ?

        Même Cuba, ou Chavez y sont, dans le système en place, même la Corée du Nord !! allons allons, vous les purs de durs qui n’êtes pas dans le système en place, faites nous donc un topo qu’on comprenne ce que vous voulez dire.


      • vote
        manolo79 8 août 21:33

        @hase je ne propose rien de décent. Mais peu importe ce que je propose, melenchon est un professionnel qui travaille grâce au système en place, celui là même qui est en train de diluer la France dans une region de l ue dirigée par des banquiers que tu n as pas elu. Le but de melenchon est .. de juste eventuellement prendre le pouvoir par son verbe pour.. perpetuer ce système où tu ne vaux rien parce que tu n est pas riche. Je precise qu a priori la perpétuation de ce systeme ne va pas seulement te laisser maintenir ton niveau de vie mais va carrément l emputer et ce, radicalement. Bonne continuation


      • vote
        manolo79 8 août 21:48

        @hase tu as posé la question de qu est le systeme en place. Il faut que tu t informes par toi même car ca recouvre des tas de choses. Si je dois aller a l essentiel, c est avant tout un système politique representatif c est a dire tout, sauf une democratie où les citoyens votent les lois directement. Par dessus ce systeme où tu votes pour elire ton maitre, dont les promesses n engagent que les gens (comme toi j imagine) qui y croient, tu beneficies des medias qui, a la tv, a la radio, et sur leur site internet, t aident a mieux comprendre qui est le bon maitre pour toi :) il est pas beau le système en place ?


      • 4 votes
        Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 3 août 22:18
        Nous n’avons pas fini de détrôner les monarques .... dixit celui qui voudrait être monarque à la place du monarque ou calife à la place du calife...
        .
        Seule réaction saine devant cette farce théâtrale :

        • 1 vote
          hase hase 4 août 01:13

          @Gaston Lagaffe
          Être monarque de la sixième république ? Vous n’avez rien trouvé de mieux dans votre besace ?

          et deux cons pour vous approuver !


        • vote
          ubikand 4 août 09:48

          @hase

          SA sixième, c’est la troisième, c’est à dire appliquée à ce jour le règne absolu des politiciens et des partis, et des manoeuvreurs de l’ombre.
          Cette caricature de franc maçon dévot, politicien de carrière gras, ne peut même imaginer une démocratie ! 

          Cultivez vous et réfléchissez, un peu ! 


        • vote
          Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 4 août 12:04

          @hase
          et deux cons pour vous approuver !

          .

          Non 4 smiley


        • 1 vote
          asinus 4 août 11:50

          n’est ce pas hilarant de voir bénito mélenchon dénoncer un système

          dont il vit grassement depuis ses 27 ans .
          Le gus a bossé deux ans il est millionnaire , dispose d’un cent mètre carré a Paris .Vas percevoir trois pensions , a placé fifille dans un fromage.C’est l’inventeur de l’ubérisation de la campagne électorale au passage la boite de son ex s’est gavée et il a acheté sa permanence avec les indemnités complémentaires " je sais c’est légal e défaut d’être moral".Bref le franc maçon copain de Dassault serait un opposant crédible ; ben fillon 2.0 pardon macron peut finir sa sieste peinard hein .... 




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès