• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Municipales à Paris : Cédric Villani face à Benjamin Griveaux

Municipales à Paris : Cédric Villani face à Benjamin Griveaux

Cédric Villani et Benjamin Griveaux, opposants dans la course à la mairie de Paris, sont tous deux membres de la majorité à l'Assemblée Nationale. A deux mois du scrutin, on agite la menace d'une exclusion de la République en Marche pour tenter de dissuader le candidat dissident. Sauf que ce dernier compte bien aller jusqu'au bout. L'un est le candidat investi par la République en Marche, l'autre est le dissident.

Un duel fratricide puisqu'aucun des deux n’arrivent à décoller dans les sondages. Pour tenter de faire rentrer Cédric Villani dans le rang, certains cadres de la majorité laissent planer la menace d’une exclusion du parti. Sauf que le candidat n’est pas prêt à se retirer de la course. Le rassemblement, un terme justement préféré à celui d’exclusion par Benjamin Griveaux. Pour le moment, aucune réunion n’est prévue entre les deux candidats.

Tags : Politique Elections Philosophie Science et techno Cédric Villani




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • 12 votes
    ETTORE 25 janvier 20:17

    Toujours le même choix terrible avec ce "parti". lol

    Pas mieux que le genre télé réalité à deux balles !

    Paris, n’est plus qu’une ruche, où on s’en fout de ce qu’il en adviendra de la population...

    C’est juste le nom, Paris, qui compte....pour accrocher une " crédibilité " politique.

    Faudrait penser d’ailleurs à changer le blason de la ville....

    Ce qu’elle est devenue...

    Ce qu’on lui fait endurer....

    Ce à quoi elle sert aujourd’hui....

    Juste une trottinette dans la tête de ces arrivistes...qui visent les jeux olympiques et la plus haute marche du podium pour la médaille d’or du crétinisme congénital.



    • 5 votes
      Hijack ... Hijack ... 26 janvier 18:47

      Hum ! Juste pour rigoler ... Griveaux, c’est du Macron en encore plus con et plus pourri.

      .

      Villani ... un tantinet zarbi, mais mieux vaut un matheux bizarre qu’un Griveaux, qui n’est là que pour confirmer l’action du présent gouvernement.


      • 2 votes
        louis 27 janvier 08:51

        @Hijack ...
        Je suis de votre avis , quant on regarde la tête de l’un ou de l’autre , pour le , a qui faire confiance , y’ a pas photo .


      • 6 votes
        Hieronymus Hieronymus 26 janvier 20:41

        le prochain Maire devrait être Hidalgo ou Rachida Dati

        Griveaux très antipathique, ne rassemble pas du tout, en plus il est occupé à se bouffer le nez avec Villani

        le partage devrait avoir lieu entre Dati et Hidalgo avec avantage pour Dati, les gens ayant envie de virer Hidalgo

        une marocaine Maire de Paris, p’tain smiley


        • 8 votes
          Laconicus Laconicus 26 janvier 22:28

          @Hieronymus
          "Une marocaine Maire de Paris"

          On descend de plus en plus bas (au sens purement géographique bien sûr !) : après l’Espagne (Hidalgo née à San Fernando a une double nationalité), le Maroc (Dati). Ensuite, on trouvera bien une sénégalaise qui aura fait ses preuves dans la mouvance LGBTQQIP2SAA pour remplacer Dati quand plus personne ne pourra la supporter. 


        • 2 votes
          cathy cathy 26 janvier 23:54

          @Laconicus
          Je vois plutôt un califat.


        • 3 votes
          Conférençovore 27 janvier 02:28

          @Laconicus "En même temps" il faudra bien recycler Sibeth quelque part à un moment donné... Je la vois bien incarner le chic parisien pour les élections de 2028. Ahhh Paris...

          https://ichef.bbci.co.uk/news/624/cpsprodpb/179B6/production/_107049669_port ed’aubervilliers2.jpg


        • 2 votes
          ETTORE 27 janvier 19:38

          @Conférençovore
          J’ai vu une photo de la sibête, sur le perron de l’Elysée...en robe " coccinelle"...
          je trouve plus le lien(snif)....mais on à envie de mettre des pièges à insectes partout pour éviter cette prolifération de nuisibles !
          Edifiant, peut être pour le prochain bal masqué de l’Elysée ou...garden party ?


        • 1 vote
          Laconicus Laconicus 27 janvier 20:23

          @ETTORE
          "J’ai vu une photo de la sibête, sur le perron de l’Elysée...en robe " coccinelle"..."

          Il ne faut pas croire que tout ce qu’on voit sur un écran est réel. 
          https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2019/12/17/la-robe-de-sibeth-ndiaye-inspiree-de-la-retraite-a-points-est-un-montage_6023185_4355770.html



        • 1 vote
          yoananda2 27 janvier 20:45

          @Laconicus
          de tels accoutrements je ne vois qu’une explication : éviter l’appropriation culturelle. lol


        • 2 votes
          ETTORE 27 janvier 22:36

          Merci Laconicus.

          Je n’ai aucun doute maintenant sur la guerre vestimentaire que se livre les DEUX dames les plus importantes de l’Elysée.....question....Haute et Basse couture .

          La guerre entre le rayon, rideau de douche TATI et la fashion sphère qui adule la première dame .... Comme quoi...un p’tit bout de tissu, ne change pas grand chose à ce qu’il y a en dessous....cher...ou ....PAS !


          • 2 votes
            Vraidrapo 28 janvier 10:37

            Cette créature de Talonnettes, successivement :

            Ministre de l’aJustice,

            membre du Parlement européen (trop loin du Fbg St Honoré), 

            revenant Maire d’Arrondissement avant d’être

            pressentie Maire de la capitale...

            Ça me fait penser à Caligula qui voulait faire de son cheval Incitatus, un consul romain...


            • 1 vote
              ETTORE 28 janvier 17:28

              @Vraidrapo

              Si c’est " celle " à laquelle je pense....
              Elle tient plus de la mante "religieuse" que de l’être humain !
              Certains qui y ont succombé ont " payé "cher leur "reconnaissance" et pas qu’en paternité. lol !


            • 3 votes
              Joe Chip Joe Chip 29 janvier 13:29

              C’est complètement personnel, il n’y a rien de politique dans cette opposition. Les macronistes ont un côté petit bourgeois moqueur, ils aiment se payer la tête des petits, des gens qui déparent et ne font pas partie de leur monde (les technocrates qui savent tout mieux que tout le monde).

              Hulot était ainsi passé lentement mais sûrement du statut de mascotte écologiste du gouvernement à celui de souffre-douleur de Macron et de ses petits potes du conseil des ministres qui prenaient paraît-il, le grand écolo pour un grand niais un peu lent au démarrage.

              Même chose pour notre génie des mathématiques qui aurait fait les frais de blagues potaches mais bien senties stigmatisant un autisme supposé et des tics comportementaux peu compatibles avec l’idée que ces gens-là se font de l’übermensch économique de la mondialisation.

              Bref, dans un cas comme dans l’autre, c’est l’histoire du cave qui se rebiffe et qui finit par devenir incontrôlable en comprenant qu’il a juste été l’élu d’un dîner de con politique, instrumentalisé pour servir de caution à l’air du temps (écolo) et de mascotte sympathique permettant d’agglomérer un électorat disparate d’individus sensibles qui aimeraient "changer les choses" sans toutefois remettre les dites choses en question.

              Rappelons que Griveau était aussi l’auteur immortel de la saillie drolatique présentant les gilets jaunes sous les traits de "la France qui roule au diesel et fume des clopes". 

              C’est ça, la France de Macron, la France des petits bourgeois et des parvenus qui se prennent pour la noblesse d’Ancien Régime, des cons qui savent tout et des DRH qui se foutent la gueule du monde jusqu’à ce que la réalité revienne leur claquer dans la tronche.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès