• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Municipales : les abus de pouvoir de la macronie et les "magouilles" de (...)

Municipales : les abus de pouvoir de la macronie et les "magouilles" de Castaner

"Après une plainte de la députée, 3 personnes ont immédiatement été mise en garde à vue, dont Kévin un jeune gilet jaune de 22 ans, aujourd’hui en prison dans l’attente de son procès le 30 mars prochain qui déterminera s’il y a eu insultes et menaces." (Le Média)

 

Le MédiaMUNICIPALES : LES ABUS DE POUVOIR DE LA MACRONIE — 12 mars 2020

"On était là sur le marché, on est allés voir madame Agnès Firmin-Lebodo députée LREM, en train de prendre son petit café puis on lui posait des questions sur le 49.3, mais en aucun cas on a été agressifs, en aucun cas..."

 

 Castaner et sa 1ère tentative de "magouillage" :

Castaner qui s’apprête à trafiquer les résultats des municipales, les députés qui s’inquiètent des actions coup de poing des grévistes, le caporalisme du groupe parlementaire de la République en marche et des révélations alarmantes devant la commission d’enquête sur la catastrophe de Lubrizol à Rouen. C’est le sommaire du numéro 60 du P’tit coup de Bourbon. (Le Média)

 

Le MédiaMUNICIPALES : LA GRANDE TRUANDERIE DE CASTANER | LES ACTIONS COUP DE POING INQUIÈTENT LES DÉPUTÉS — 23 janvier 2020

 

Le 31 janvier 2020 :

Municipales : suspension partielle de la circulaire Castaner, accusée par l'opposition de favoriser LaREM

"Le Conseil a notamment suspendu l'attribution des nuances par les préfets "dans les seules communes de 9.000 habitants et plus" et "les conditions de la nuance 'Liste divers Centre'", les deux dispositions plus particulièrement dénoncées par l'opposition. Également suspendu : le classement de la nuance "Liste Debout la France" dans le bloc "extrême droite", ajoute le Conseil." (BFM TV)

 

Le 4 février 2020 :

La fin des couleurs politiques ne s’appliquera finalement que dans les communes de moins de 3500 habitants.

"Désavoué, il a fini par choisir la barre de 3500 habitants, plus haute que l’actuelle (1 000) mais plus basse que le seuil rejeté (9 000). Dans les communes de moins de 3500 habitants, hors chefs-lieux d’arrondissement, aucune « nuance politique » (« divers gauche », « divers droite », LR, Parti socialiste…) ne sera donc attribuée par les préfets aux candidatures. Le soir des résultats, les 15 et 22 mars, leurs résultats communiqués par l’Intérieur se révéleront incolores. Il s’agit d’un retour aux règles d’avant les municipales de 2014."

"La nouvelle circulaire unifie et précise les règles. D’abord, l’investiture l’emportera sur tout autre soutien. Par exemple, un candidat investi par LR et soutenu par LREM ne pourra pas être classé en « divers centre ». Ensuite, en l’absence d’investiture, le simple soutien d’un parti à une liste « du même bloc » vaudra couleur politique (« divers droite » en cas de soutien de LR, « divers gauche » pour le PS, « divers centre » pour LREM).

La version réécrite renoue par ailleurs avec la nuance « union du centre », déjà en vigueur en 2014. « Union de la droite », « union du centre » et « union de la gauche » seront attribuées aux listes investies par le principal parti de chaque bloc et au moins un de ses alliés. Enfin, la nuance « Debout la France » réintègre l’ensemble « droite », et non plus « extrême droite ». Comme l’avait demandé le Conseil d’État, saisi par le président du parti souverainiste, Nicolas Dupont-Aignan, remonté contre cette expression, selon lui « infamante »."

(Le Figaro, extraits de Municipales : Castaner signe une circulaire consensuelle, le 4 février 2020, màj le 10 février)

 

 

Et tout récemment, une nouvelle circulaire de Castaner "adressée ce lundi 9 mars aux préfets", concernant les 600 000 pensionnaires des Ehpad, aurait semé la confusion... :

L'Obs, Coronavirus et procurations aux municipales : la circulaire de Castaner qui a semé la confusion, le 12 mars 2020

"Une association de juristes a alerté sur la circulaire assouplissant le recueil des procurations en Ehpad, estimant qu’elle menaçait la sérénité du scrutin. Le Conseil d’Etat a dû intervenir."

« La circulaire fait une confusion majeure entre recueil d’une procuration et demande écrite de procuration », explique à « l’Obs » Me Jean-Baptiste Soufron, avocat et membre de l’Adelico.

 Pour établir une procuration, il faut qu’une demande écrite soit formulée et qu’un OPJ se déplace dans l’établissement. Dans les faits, les directeurs d’établissement ne peuvent que recueillir les demandes de procuration et non les procurations elles-mêmes, contrairement à ce que laisse entendre la circulaire ! 

La consigne "évoque notamment « la centralisation de l’établissement de procurations par un délégué d’un OPJ »."

"Parlant de la mission du délégué, elle fait également mention des « procurations ainsi établies ». Or, comme le rappelle Me Soufron, le délégué n’a pas le droit d’établir de procuration, seulement d’en recueillir la demande. La confusion fait son chemin, telle quelle, jusque sur certains sites d’information, qui affirment que les directeurs d’Ehpad pourront désormais… recueillir les procurations."

(L'Obs, extraits de Coronavirus et procurations aux municipales : la circulaire de Castaner qui a semé la confusion, le 12 mars 2020)

 

 

Tags : Politique Elections Polémique Manipulation Emmanuel Macron Edouard Philippe LREM Christophe Castaner Gilets jaunes




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • 2 votes
    zygzornifle zygzornifle 13 mars 12:38

    Dire qu’ils ont étés élus par des gens qui maintenant leur crache dessus ....


    • 2 votes
      zygzornifle zygzornifle 13 mars 12:40

      Castaner qui s’apprête à trafiquer les résultats des municipales,

      Il s’en bat l’œil comme dirait un boucher de la Bac en train de tirer un LBD dans la tronche d’un gilet jaune ....


      • 1 vote
        louis 13 mars 17:16

        @zygzornifle
        Le petit marquis Castaner de Bœuf , n’a pas inventé la poudre , ni le fil a couper le beurre , il n’est donc que l’exécutant des ordres données par son maitre a penser .


      • 1 vote
        ETTORE 13 mars 17:11

        Mais pourquoi on ne les enverrais pas tous chi.... avec leur " élection ".

        Si on me demande de faire une partie de cartes, et qu’on m’annonce avant, que le jeu est truqué.....pensez vraiment que je vais y participer ?

        Il n’y a vraiment plus rien qui les arrête ... Les pires saloper.....par les pires s....pards

        On as vraiment des ras du bulbe, qui seraient prêts à marcher sur des cadavres, pourvus que leur plan se réalise.

        Faudra penser à les juger coute que coute !



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès