• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > NEOM - la ville du futur - le futur de l’Arabie saoudite et celui du (...)
#89 des Tendances

NEOM - la ville du futur - le futur de l’Arabie saoudite et celui du Monde

Sujet : NEOM, la mégalopole du Futur en Arabie Saoudite

Infos supplémentaires :
C'est le nom de projet soutenue par Mohammed ben Salmane, prince héritier d'Arabie saoudite.
Cout du projet : 500 milliards de dollars.
But du projet : bâtir Une mégalopole futuriste de 26 000 kilomètres carrés.
L'automatisation , l'autonomie, les robots, les véhicules autonomes, les drones, tout ce qui est a la pointe de technologie, nanotechnologie et la biotechnologie fera partie de ce projet.
Le site du projet NEOM : http://www.discoverneom.com

L'autre émission

Tags : Moyen Orient High-tech Ville Biotechnologies Robotique Prospective et futur Science et techno Mondialisation Nouvel Ordre Mondial Energies renouvelables Arabie Saoudite




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • 2 votes
    bob14 bob14 9 novembre 10:57

    Et quand il n’y aura plus de pétrole, ils retournerons sous la tente !


    • 1 vote
      Un gars lambda Un gars lambda 9 novembre 11:03

      @bob14
      et en fait, c’est justement parce que il n’y aura a plus de pétrole, ou du moins, que le pétrole ne sera plus utilisé pour les véhicules


    • 3 votes
      Croa Croa 9 novembre 19:41

      À bob14,

      Il ne faut pas sous-estimer ces gens. C’est justement parce que le pétrole aura une fin qu’ils cherchent à investir. (Il ont d’autres projets moins stupides et, surtout, ils investissent aussi à l’étranger.)


    • vote
      wesson 10 novembre 04:23

      @bob14
      vous n’aurez même pas besoin d’attendre. C’est un projet mégalo porté par un zinzin qui se fera dessouder d’une manière ou d’une autre bien avant que la 1ère pierre ne soit posée.

      quand à la confiance dans les affaires en Arabie Saoudite, c’est pas en foutant en taule les milliardaires du cru que on l’instaure.


    • 3 votes
      DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 10 novembre 08:52

      @bob14 :
      L’Arabie Saoudite a énormément investit en Bourse, dans les plus grandes sociétés du monde et ils touchent de l’argent à chaque fois que nous prenons une chambre d’hotel du groupe Accor (5% du capital), l’hôtel de luxe George-V sur les Champs-Élysées leur appartient. L’Arabie Saoudite possède des actions Twitter, Apple, Citygroup, Time Warner et même le studio de cinéma américain 21st Century Fox
       
      N’oublions pas que l’oligarchie saoudienne envois leurs enfants faire leurs études dans les plus grandes écoles du monde, Harvard, Oxford, HEC, Centrale, Berkeley, MIT, Princeton ... Donc, ils sont aussi tordus et malins que notre oligarchie occidentale ...
       
      Au delà des rentes boursières, ils sont un rente spirituelle intarissable, celle des pèlerins qui vont à la sainte Mecque ... Pour info, le prix d’un séjour à la Mecque varie entre 5000€ et 8000€, une véritable machine à cash  smiley


    • vote
      Croa Croa 9 novembre 19:42

      La robotte, elle fait aussi l’amour ? smiley


      • 4 votes
        DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 10 novembre 09:29

        Le plus beau projet que l’Arabie Saoudite pourrait faire, serait de reverdir leur désert aride. Des solutions simples existent, c’est un travail sur 20-30 ans, mais au final il pourrait rendre leur pays de couleur verte vu de l’espace ...
         
        La formation des déserts n’est pas due à l’absence de pluie ; mais plutôt, la pluie cesse de tomber parce que la végétation a disparu. La pluie ne tombe pas des cieux ; elle provient du sol ... Plantez des arbres feuillus et non des résineux, car l’équipe de Lenton et Hamilton (Institut de Zoologie d’Oxford) a montré que tous les arbres, sauf l’eucalyptus et les résineux, font tomber la pluie par l’émission de microbes synthétisant du diméthyl sulfide qui accroît la coalescence des gouttes d’eau des nuages.
         
        Donc pour moi, il est évident que les fermes verticales n’ont aucune raison d’être dans la ville de NEOM car ils ont toute la terre qu’il faut pour cultiver leurs plantes sur le sols et non hors-sol comme le dicte l’agriculture moderne ...


        • 2 votes
          Croa Croa 10 novembre 10:12

          À DJL 93VIDEO
          Oui, tout à fait. Il faut cependant procéder à une étude climatique car reverdir le désert n’est pas possible partout. Les plus vieux déserts sont généralement sous les vents dominants de hautes montagnes et très loin d’une mer, etc. Planter des arbres risque de ne pas suffire partout mais ça dépend peut-être des essences en effet. Par ailleurs pour amorcer le truc il faut tout de même faire venir de l’eau de quelque part.


        • 3 votes
          DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 10 novembre 13:50

          @Croa
          Je m’intéresse de près au concept de reverdir des déserts et j’ai vu plein d’exemple à travers le monde qui prouve que l’on peut reverdir presque tous les déserts, même ces déserts dit "naturels" non provoqué par la main de l’homme ... Que ce soit des dunes pleines de sable ou des grands plateaux plats caillouteux, je pense que l’on peut reverdir tous les déserts au monde. Lorsque l’on plante des arbres sur des dunes de sable, les dune s’affaissent avec les années et se stabilisent ... Lorsque l’on plante des arbres dans les montagnes çà devient magique, car quelques années après il y a une source d’eau qui coule naturellement des montagnes toute l’année ...

           

          Yacouba, l’homme qui a arrêté le désert
          https://www.youtube.com/watch?v=umpg8iC05IE

          Inner Mongolia Greening Desert Project
          https://www.youtube.com/watch?v=wUSQPVEr0TA

          John D. Liu
          https://www.youtube.com/watch?v=wwDNemiLE9k

          Lessons of the Loess Plateau
          https://www.youtube.com/watch?v=8QUSIJ80n50
           

          Pour stopper les vents, il n’y a rien de mieux que les arbres et les buissons feuillus. Si l’on choisis judicieusement les essences peu gourmande en eau, on peut quelques années planter d’autres essences plus gourmande en eau quand la terre se sera gorgée d’eau ... Et quand la terre est verte, pleine d’arbres feuillus qui laisse tomber leur feuilles en hiver, çà capte l’eau des nuages et fait tomber la pluie ... Quand dans le désert tu vois quelques nuages stagnants à un endroit, tu peux être sûre qu’il y a un petit bout de végétation à cet endroit, un micro-climat sur le plan local ...

           

          Bref, je pourrais parler des heures sur le sujet car il me passionne ^_^ lol


        • 1 vote
          Croa Croa 10 novembre 23:50

          À DJL 93VIDEO,

          Le vent n’est pas le problème. Le problème c’est l’air sec. Sous le vent d’une montagne il n’y a pas tellement de vent que ça car l’écoulement passe surtout en altitude. Par contre l’air y est sec.


        • vote
          DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 12 novembre 11:42

          @Croa
          J’entends bien, l’air sec va assécher les plantes que tu auras mise en terre dans le désert. Dans mon esprit, les plantes iront chercher l’eau dans le sol, avec des racines traçantes à l’horizontale et des racines pivotantes à la verticale. Un chêne peut plonger ses racines à + de 100 mètre sous terre pour trouver de l’eau ou de la roche à transmuter en argile. Un chêne adulte relâche dans l’air environ 600 litres d’eau par jour, d’où cette fraicheur que tu ressens en forêt. Même un terrain vague près de chez nous, le genre de terrain avec des ronces, des plantes sauvages et des mini-arbres, ce terrain relache de l’eau dans l’air ... Et cette eau dans l’air peut servir à des plantes qui souffrent d’un manque d’eau. Je pense que les plantes d’entraident entres elles, plus qu’elles ne se combattent ...

           

          Même dans les déserts les plus arides il peut quelques jours dans l’année. C’est souvent quelques heures dans la journée mais c’est très violent ... Si tu veux reverdir un désert, il faut préparer le terrain pour qu’il puisse absorber la moindre goutte d’eau qui tombe du ciel, et surtout pas la perde par écoulement ou par évaporation ...

           

          Si l’on prends le cas d’un désert de cailloux et terre ultra sèche avec des craquelures, je pense que je ferais comme Yacouba (vidéo ci-dessus), je ferais pleins de trous dans le sols de différentes taille, que je remplierais avec des camions de fumiers et de déchets végétaux provenant des villes aux alentours. Dans ces trous j’y mettrais aussi des billes d’argiles remplient de graines avec des plantes pionnières qui ont peut de besoin en eau ... Ces déchets végétaux vont attirer un max d’insectes, qui vont s’installer sur place et créer des galeries dans le sol. Ces insectes vont attirer les oiseaux qui apporteront des graines dans leurs déjections ... Les billes d’argiles vont germer pour créer des plantes avec des racines qui vont elles aussi créer des galeries dans le sol ... Au final, quand il va pleuvoir 3 jours dans l’année, toute l’eau ira dans la terre et sera aussi stockée dans les plantes ... Si tu ajoutes à cela un gros programme de plantation de bébés arbres de 40 cm qui auront démarré en pépinière, avec environ 10.000 arbres par hectare, et là tu commencera faire bouger les choses dans ce désert ...



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès