• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Nouveau scandale McKinsey au coeur de la macronie

Nouveau scandale McKinsey au coeur de la macronie

Nouveau scandale McKinsey au coeur de la macronie ! La commission d’enquête du sénat vient de publier un rapport sur le « phénomène tentaculaire » des cabinets de conseil notamment étrangers sur la politique du gouvernement …

Tags : France Politique Entreprises Lobby Nicolas Dupont-Aignan Corruption McKinsey




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • 3 votes
    hase hase 18 mars 11:14

    Il compense son incompétence ; il est temps de le virer.


    • 7 votes
      Le Glaude Le Glaude 18 mars 12:44

      .
      .
      ARTICLE
      .
      .
      .
      « Le Cabinet Mc-Kinsey a fait des Copier-Coller de documents qu’ils remettaient à d’autres pays que la France , comme en Australie (…) Ils changeaient simplement les chiffres »
      .
      .
      VIDEO — 2 minutes
      .
      .
      https://www.businessbourse.com/2022/03/18/cabinets-de-conseil-le-cabinet-mckinsey-a-fait-des-copier-coller-de-documents-quils-remettaient-a-dautres-pays-que-la-france-comme-en-australie-ils-changeaient-simplement-les-chiffr/
      .
      .


    • 5 votes
      Norman Bates Norman Bates 18 mars 12:22

      Gageons que les autres candidats "patriotes" et "souverainistes" ne vont pas lâcher la clique macroniste avec cet énorme scandale... smiley

      C’est une bonne occasion de faire un tri sélectif pour ceux qui ne l’auraient pas encore fait...


      • 8 votes
        Le Glaude Le Glaude 18 mars 12:48

        @Paroissien de dame P
        .
        .
        " Les Français veulent rester dans l’Europe et dans l’Euro "
        .
        .
        .
        Comme en Angleterre , après le vote du Brexit ? ........ ou les Merdias et les Journalopes qui prétendaient que les Anglais choisiraient de rester dans l’UE !

        .
        .
        LOL !
        .
        .


      • 8 votes
        kirios 18 mars 14:44

        @Paroissien de dame P
        je viens de signaler vos interventions qui à travers insultes et provocations veut empecher le débat


      • 1 vote
        sls0 sls0 18 mars 16:00

        @kirios
        Je l’ai signalé il y a quelques jours pour des propos particulièrement odieux à propos de Christelle Néant.
        C’est sa marque de fabrique.


      • 3 votes
        Marie Marie 18 mars 16:12

        Le paroissien a un problème psychiatrique il est viré en permanence des articles où il insulte il est dingue le pauvre. il dit être grand-père et père de famille, on doute de la véracité de ses propos évidemment, puisqu’il est dingue  smiley smiley  smiley

        (Macron sors de ce corps,) et s’il embrasse ses enfants et ses petits-enfants avec la même bouche ordurière les pauvres gosses, ne répondez-pas à ce dingue et virez-le en le signalant, c’est triste d’en arriver là sur @goravox mais il nous laisse pas le choix. C’est un pauvre type qui se fait chier dans sa pauvre vie de merde, en plus d’être illettré, il est con comme un manche, il dit être Français par accident, personne ne le retient casses-toi du con. Je ne connais pas tes origines mais en France on commence à être de trop, en plus des gens qui ne savent pas lire et écrire, en plus d’être des parasites comme toi, en France c’est l’auberge espagnole, crétin. Pauvre enfants si tu arrives à en avoir un jour, je doute que tu en as, mocheté.


      • 1 vote
        Marie Marie 18 mars 16:18

        @sls0 IL a gros problème ça se voit, peut-être qu’il vit dans un HP, c’est possible, il est atteint de la maladie "Le syndrome des gros mots "

        https://www.cerveauetpsycho.fr/sd/pathologie/le-syndrome-des-gros-mots-5574.php
        voilà ce que c’est d’avoir un président comme Macron qui a supprimé 5 000 lits en HP, faut faire attention, il faut lui parler gentiment au débile, t’as pris tes cachets, c’est comme ça qu’il faut tenir comme discours.


      • vote
        Marie Marie 20 mars 21:16

        @kirios Cela s’appelle un troll ou trolling ils sont fait pour ça, pour empêcher un débat.

        Troll (Internet)

        En argot Internet, un troll caractérise un individu ou un comportement qui vise à générer des polémiques. Il peut s’agir d’un message (par exemple sur un forum), d’un débat conflictuel dans son ensemble1 ou plus couramment de la personne qui en est à l’origine. Ainsi, on désigne sous le néologisme troller le fait de créer artificiellement une controverse qui focalise l’attention, aux dépens des échanges et de l’équilibre habituel de la communauté2.


      • 5 votes
        Le Glaude Le Glaude 18 mars 19:40

        .
        .

        CITATION de Joseph Staline

        .
        .

        " Ce qui compte ce n’est pas le vote , c’est QUI compte les votes. "

        .
        .
        .


        • 4 votes
          Le Glaude Le Glaude 18 mars 20:08

          Pour Yuval Noah Harari , Conseiller Principal de Klaus Schwab et grand fervent du Trans-Humanisme 

          .
          .
          « La liberté est un Mythe et viendra un temps où l’autorité des Algorithmes prendra le pas sur l’autorité des humains »

          .
          .
          https://planetes360.fr/pour-yuval-noah-harari-conseiller-principal-de-klaus-schwab-et-grand-fervent-du-trans-humanisme-la-liberte-est-un-mythe-et-viendra-un-temps-ou-lautorite-des-algorithmes-prendra-le-pas-sur/

          .
          .


          • 2 votes
            Parrhesia 19 mars 09:16

            @Le Glaude
            Bravo Le Glaude !!!
            Et il n’y a pas une de ces "denrées" politicardes qui soit capable d’apprécier l’importance du phénomène !!!
            Et pourtant ! Il n’y qu’à voir, au stade alpha de la chose, ce qui se passe désormais pour traiter de" simples" problèmes bancaires, ou de "simples" problèmes d’impôts, ou même "tout simplement" pour mettre en service son nouveau portable...
            Et ceci, sans que quiconque ne juge bon d’essayer d’inverser le processus !!!


          • 4 votes
            Djam Djam 18 mars 20:21

            VOUS VOULEZ DU MACKINSEY AU NIVEAU EUROPÉEN ? (et en passant, vous saurez exactement qui est la mère Van der Layen...)

            Ici : https://www.youtube.com/watch?v=X59KmSmK9mY&t=1s


            • 5 votes
              Le Glaude Le Glaude 18 mars 20:26

              .
              .

              La Grand FRAUDE à la Présidentielle !

              .
              .
              Machines de VOTES ÉLECTRONIQUES = Machines à FRAUDER ? L’élection Présidentielle de 2022 sera-t-elle TRUQUÉE ? ( Reportage de 2010 )

              .
              .

              https://planetes360.fr/machines-de-votes-electroniques-machines-a-frauder-lelection-presidentielle-de-2022-sera-t-elle-truquee-reportage-de-2010/

              .
              .


              • vote
                Parrhesia 19 mars 09:28

                @Le Glaude
                Bravo Le Glaude !
                De toute façon, avec nos "denrées" politicardes actuelles, le vote sera bidonné comme d’hab. !
                Mais là, il est clair que si nous les laissons instaurer le vote électronique, le vote ne sera plus que bidonné.
                Et nos "denrées" populaires se montre de plus en plus incapables de s’opposer intelligemment à nos "denrées" politicardes, non plus qu’à nos "denrées" merdiatiques !!!


              • 3 votes
                Le Glaude Le Glaude 19 mars 00:21

                .
                Une Soignante en larmes interpelle Macron ........ «  On n’a plus de travail , aidez-nous. Pourquoi obliger les soignants à se faire vacciner . Monsieur vous savez très bien que ça ne fonctionne pas. Comment on vit ? ».

                .
                .

                VIDEO — 1 minute

                .
                .
                https://planetes360.fr/une-soignante-en-larmes-interpelle-macron-on-na-plus-de-travail-aidez-nous-pourquoi-obliger-les-soignants-a-se-faire-vacciner-monsieur-vous-savez-tres-bien-que-ca-ne-fonctionne-pa/

                .
                .


                • vote
                  patoufleur patoufleur 19 mars 11:41

                  Ce qui intéressent les gueux du privé / handicapés Dupond, 

                  C’EST LE DOL des trimestres du CARSAT au profit exclusif des FONCTIONNAIRES.

                  T’en veux des exemples Dupond-fonctionnaire  ? 


                  • 2 votes
                    Le Glaude Le Glaude 20 mars 00:14

                    .
                    .

                    Les Chiffres des MORTS du Covid donnés par le CDC étaient FAUX !

                    .
                    .

                    Les CDC RETIRENT 24 % des DÉCÈS d’ENFANTS dus au Covid-19, ainsi que des milliers d’autres décès…

                    .
                    .
                    .
                    https://planetes360.fr/les-cdc-retirent-24-des-deces-denfants-dus-au-covid-19-ainsi-que-des-milliers-dautres-deces/

                    .
                    .


                    • 1 vote
                      BA 23 mars 14:56

                      Un article incroyable, vraiment ahurissant.


                      « La personne responsable au sein de McKinsey de contracter les marchés avec l’administration française est un proche d’Emmanuel Macron. »


                      "Si McKinsey est si puissant, c’est parce que Macron est l’idole des consultants."


                      Marianne : Pourquoi le cabinet de conseil McKinsey est-il accusé par une commission d’enquête du Sénat de ne pas payer ses impôts en France ?


                      Matthieu Aron : Le Sénat a mis au jour un système d’optimisation fiscale mis en place par McKinsey France. Un montage fiscal de frais facturés via la maison mère de McKinsey dans le Delaware, aux États-Unis. Ce mécanisme est légal, mais le problème est que le groupe ne paye pas d’impôts en France, tandis que son chiffre d’affaires a atteint les 330 millions d’euros. « Le cabinet McKinsey est bien assujetti à l’impôt sur les sociétés en France mais ses versements s’établissent à zéro euro depuis au moins 10 ans », dénoncent les sénateurs. C’est pour cette raison qu’ils ont saisi les enquêteurs de Bercy.

                      « Toutes les procédures sont déjà engagées par la direction générale des Finances publiques, McKinsey paiera », a expliqué à son tour Bruno Le Maire. L’utilisation du futur dans la voix du ministre laisse entendre que Bercy a déjà examiné le dossier mais que sont actés les méfaits jusqu’ici… Plus largement, le rapport du Sénat révèle un doublement de dépenses pour les cabinets de consultants sous le quinquennat d’Emmanuel Macron. Et il ne s’agit pas que d’un pic de dépenses lié au Covid, mais d’une tendance exponentielle…


                      Dans quels secteurs de nos politiques publiques est présent McKinsey ?


                      On a beaucoup parlé de McKinsey au sujet de la pandémie. Et à juste titre, car rien que pour ce qui est de la crise sanitaire, les contrats engagés ont dépassé les 12 millions d’euros. C’est le cabinet de conseil qui a suivi la logistique de toute la vaccination en France. Les consultants de McKinsey se sont en effet installés au cœur de Santé publique France, et ont décidé comment organiser cette vaccination.

                      Mais on retrouve plus globalement ce cabinet de conseil dans de nombreux secteurs : économie, défense, santé, éducation. Un marché qui dépasse les 18 millions d’euros a notamment été passé avec Bercy en 2021 pour identifier des coupes budgétaires de l’État français. Et le même Bercy ne s’est pas rendu compte, à ce moment-là, que McKinsey ne payait pas ses impôts, c’est tout de même extraordinaire… Dans l’éducation, les sénateurs ont mis au jour un contrat de plus de 500 000 euros pour lequel McKinsey était chargé réfléchir au « métier d’enseignant de demain ». Or en quoi un consultant de McKinsey a-t-il plus de compétences qu’un inspecteur d’académie ou un chercheur pour penser « l’enseignement de demain » ?


                      En dehors de la question de leur efficacité, ces contrats ne posent-ils pas un problème de nature politique ?


                      Nous racontons en effet dans « Les infiltrés, Comment les cabinets de conseil ont pris le contrôle de l’État » (Allary) que la personne responsable au sein de McKinsey de contracter les marchés avec l’administration française est un proche d’Emmanuel Macron. Karim Tadjeddine, de son nom, est directeur associé de McKinsey au bureau de Paris, co-responsable de « l’activité Secteur public », dans le langage associé. C’est lui qui, devant la commission d’enquête du Sénat, était incapable de détailler le contenu de la note de 500 000 euros pour réformer l’éducation, et a dit que McKinsey payait ses impôts en France, ce qui a conduit les sénateurs à saisir le procureur pour savoir si ce dernier s’était rendu coupable d’un faux témoignage.

                      Karim Tadjeddine siégeait avec Emmanuel Macron à la Commission Attali. Ils avaient notamment rédigé 316 propositions « non partisanes ». Emmanuel Macron, en 2016, a préfacé un livre qui s’appelle « L’État en mode start-up », dont Karim Tadjeddine était le co-auteur. Un an plus tard, en 2017, Karim Tadjeddine a appartenu au staff de la campagne d’Emmanuel Macron. Il s’était engagé, entre autres, à monter un site Internet. On retrouve le nom de Karim Tadjeddine dans les Macronleaks, et ce dernier a d’ailleurs reconnu que c’était une erreur d’envoyer des mails à l’équipe de campagne du candidat avec son adresse McKinsey…

                      Donc, oui, le problème est évidemment politique, et les liens étroits entre la Macronie et Mc Kinsey questionnent. Nous racontons d’ailleurs dans « Les infiltrés » que d’autres cabinets sont concernés, comme le Boston Consulting Group, qui a bénéficié de nombreux marchés avec l’État, Accenture, qui est très présent dans le secteur informatique, ou bien Roland Berger, le cabinet allemand. Nous avons estimé à au moins un milliard et demi d’euros le chiffre annuel des contrats, en prenant les agents de l’État, les opérateurs publics, ainsi que quelques grandes entreprises publiques. La commission sénatoriale arrive quant à elle au chiffre d’un milliard d’euros pour l’ensemble des entreprises de conseil. Dont plus de 324 millions pour quatre grandes entreprises publiques EDF, RATP, La Poste et la SNCF. L’emprise des cabinets de conseil a vraiment explosé sous le quinquennat d’Emmanuel Macron.


                      Est-ce parce que sa vision politique penche en faveur de cette « consultocratie » ?


                      « Emmanuel Macron ? C’est l’idole des consultants ! Tout simplement parce qu’il est comme eux. Au ministère de l’Économie, il les fait déjà rêver. Il s’habille comme eux, il pense comme eux, il connaît leurs codes, les fondements de leurs métiers… » Alain Minc nous a livré ce diagnostic en octobre 2021, lorsque nous l’avons interrogé sur le rapport singulier du chef de l’État avec les « infiltrés ». Il faut revenir au logiciel d’Emmanuel Macron en 2017 pour comprendre. Il conçoit le monde comme les consultants, avec une approche très pragmatique, qui ne se veut pas idéologique, même si elle l’est aussi. Une manière de concevoir le monde par des « process », une approche stylistique qui ressemble un peu à une approche PowerPoint.

                      Le fait de faire passer les travailleurs « en mode agile », pour reprendre le sabir des cabinets de consultants, celui qu’on retrouve peu ou prou chez Emmanuel Macron, surtout en 2017. Cette pensée repose sur la défiance des fonctionnaires et de l’État. La croyance, pour résumer, que ce sera toujours mieux dans le privé. D’autant qu’à force de réduire les coûts, cela crée des failles. Et pour pallier ces failles, on fait appel aux cabinets de conseil. C’est « le paradoxe du serpent » : l’État paie deux fois des consultants privés : pour lui faire faire des économies, puis pour suppléer aux carences de ces mêmes consultants.


                      Car l’État pourrait assumer ces missions...


                      Oui, et cela nous a conduits à la situation totalement absurde de confier à des cabinets de consultants des missions qui pourrait parfaitement être assumées par des hauts fonctionnaires. Certains inspecteurs des finances nous ont parfois raconté avoir été désavoués dans des missions doubles  : on demandait la même mission au haut fonctionnaire et à un consultant, puis choisissait les préconisations rendues par le consultant. Si les autorités politiques confient à des consultants la politique qu’ils souhaitent mettre en place, c’est aussi pour éviter de se heurter à des réticences de l’administration  : passer par le privé pour imposer les biais de ce même secteur privé. C’est devenu un réflexe, on ne s’interroge même plus de savoir si on a les moyens.

                      Pourtant, on ne compte plus échecs dont les consultants sont responsables, qui se chiffrent en centaines de millions d’euros. D’ailleurs, à chaque fois que la Cour des comptes s’est penchée sur le travail de ces consultants, elle s’est montrée très sévère…


                      https://www.marianne.net/agora/entretiens-et-debats/si-mckinsey-est-si-puissant-cest-parce-que-macron-est-lidole-des-consultants




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès