• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Omerta Médiatique=> Suicides à France TV

Omerta Médiatique=> Suicides à France TV

Un cameraman de france télévision vient encourager les grèvistes de Radio France, et témoigner de la situation dramatique de France Télévision

 

Il dénonce l’omerta de tous les médias sur la grève en cours à France Télévision depuis le 29 janvier 2015.

 

Le sixème suicide en deux ans est survenu il y a quelques jours.

Glups !

 

Un témoignage trés fort que je vous recommande d’écouter.

 

 

Tags : Politique Télévision Polémique Grève Suicide




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • 5 votes
    Lisa Sion Lisa Sion 3 avril 2015 11:19

    Qui ne regarde plus la tv pourrait ignorer le problème et s’en taper, pourtant, la leçon est conséquente. Pas de grève dans cet organe du pouvoir et palissandre pour le patron. Pendant ce temps, l’équipe du matin rentre chez elle quinze heures après son premier poste, mais en deux sessions une tôt et l’autre tard...donc abandon du Cnr, et régime caissière. Messieurs les grévistes, prenez d’assaut la bastille jusqu’à extinction totale et jour de silence, le peuple comprendra !


    • 1 vote
      Schweizer.ch 3 avril 2015 17:45

      @Lisa Sion

      "Qui ne regarde plus la tv pourrait ignorer le problème et s’en taper, pourtant, la leçon est conséquente."

      Trois suicides par an, pour dix mille employés, c’est dans la moyenne masculine nationale...


    • 4 votes
      La mouche du coche la mouche du coche 3 avril 2015 19:35

      Lire plutôt cet excellent article qui dit tous sur l’imposture de cette radio.

      http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/greve-a-radio-france-l-165593


    • 9 votes
      nymeo nymeo 3 avril 2015 11:40

      Je jure solennellement, par respect pour mes congénères et pour moi-même, de ne plus jamais travailler sciemment pour un profiteur quel qu’il soit et ainsi, à mon niveau, de faire barrage à l’esclavage et au harcèlement de classe, sous toutes leurs formes.



      • 14 votes
        Joe Chip Joe Chip 3 avril 2015 12:12

        Ces suicides sont aussi le symptôme d’une morbidité plus profonde qui afflige le service dit "public" de l’audiovisuel en France : jeux en pagaille, fictions "citoyennes" indigentes, écrites par des neuneus chargés de faire l’apologie du "vivre-ensemble", et qui font honte quand on voit ce que proposent les Anglais ou les Américains, émissions d’info formatées (Elise Lucet censurée car déplaisant au grand patronat), destruction ou abandon des émissions culturelles au nom de la démagogie ("les gens ne lisent plus", "il faut bien s’adapter aux crétins"), émissions politiques sanctifiant la parole des "experts" appointés par des think tanks néolibéraux et des multinationales, émissions politiques grossièrement expurgées de toute parole critique (Zemmour et Naulleau virés, Taddéi réduit à une seule émission hebdomadaire progressivement "recalibrée"), émissions "historiques" masochistes tournant presque systématiquement au procès à charge contre les figures de l’histoire de France, ramenées à des histoires de coucherie (Stéphane Bern) ou détruites par des semi-historiens opportunistes dans l’ombre d’un doute : Phillipe le Bel en massacreur de Templiers, Richelieu en manipulateur sinistre de la raison d’Etat, Napoléon en dictateur mégalomane à moitié fou, Clémenceau en belliciste enragé, et je ne parle pas évidemment de la dizaine d’émissions annuelles sur la shoah, la collaboration, Pétain, etc. 

        Or, du point de vue des employés du service public, le problème ne serait que matériel : le refrain du "pas assez de moyens" et de "l’abandon de la télévision publique" sans jamais vraiment poser le problème des contenus. Tout cela revient à occulter la seule question - dérangeante - qu’il conviendrait de poser : le service public de l’audiovisuel français a-t-il encore une raison d’être ?


        • 6 votes
          un primate un primate 3 avril 2015 13:32

          @Joe Chip

          C’est une bonne question.

          Pour ma part, je ne le pleurerais pas s’il venait à disparaître. Non pas que je sois favorable à l’audiovisuel privé (qui n’est que de la merde commerciale). Mais puisque l’audiovisuel public copie le privé (ou est obligé de le copier) autant cesser la comédie d’entretenir un "machin" qui n’a peut-être plus de raison d’être.

          En fait, je suis favorable à l’audiovisuel libre. Tel qu’il existe sur Internet.

          Privé-public sont les deux faces d’une même fausse pièce. Que se soit l’état qui fasse les programmes ou une multinationale, ce sera de toute façon de la propagande.


        • 2 votes
          Schweizer.ch 3 avril 2015 17:47

          @Joe Chip


          "Ces suicides sont aussi le symptôme d’une morbidité plus profonde qui afflige le service dit "public" de l’audiovisuel en France."

          Trois suicides par an, pour dix mille employés, c’est dans la moyenne masculine nationale...



        • 1 vote
          Joe Chip Joe Chip 3 avril 2015 19:21

          @Schweizer.ch

          A l’évidence, je n’ai pas les statistiques du suicide en milieu professionnel sous les yeux. J’utilisais cela comme point de départ de ma réflexion pour relier le malaise des personnels du service public (avéré) à un malaise plus général.


        • 3 votes
          sortec sortec 3 avril 2015 23:22

          @Schweizer.ch

          C’est même peu quand on songe aux pauvres gars qui doivent pointer leur caméra sur Nagui, Gérard Holtz ou Stéphane Bern smiley


        • vote
          Schweizer.ch 3 avril 2015 23:54

          @Joe Chip

          "J’utilisais cela comme point de départ de ma réflexion pour relier le malaise des personnels du service public (avéré) à un malaise plus général."

          Que je ne nie pas, mais qui ne provoque pas une quantité de suicides telle, qu’elle mérite de figurer dans le titre d’un article, et d’autant moins qu’on ne peut exclure qu’une partie de ces quelques cas, ait une cause principale autre que professionnelle (sentimentale, économique, pathologique, etc.)

          @sortec

          "C’est même peu quand on songe aux pauvres gars..."

          Et même très peu, si on leur adjoint Tex, beauf salace pour noces et baptêmes, Thierry Adam, Sophie Davant et Mireille Dumas...


        • vote
          Parrhesia 4 avril 2015 04:25

          @Schweizer.ch
          Allons ! Tant mieux !

          Réjouissons-nous !!!


        • vote
          Joe Chip Joe Chip 4 avril 2015 13:32

          @Schweizer.ch

          Je suis d’accord, tout en maintenant mes observations sur le fond, formellement l’article n’est pas objectif et sourcé, mais on est sur agoravox... le problème du suicide est complexe et exacerbé par l’individualisme des sociétés modernes.


        • vote
          Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 5 avril 2015 10:22

          Excellent commentaire de Joe Chip, je ne pourrais pas dire mieux. De plus, je me demande comment cette médiocrité des contenus ne saute pas au yeux de tout le monde. Cette pitoyable médiocrité médiatique (boursouflée d’auto-satisfaction et d’auto-célébration, en plus !) donne de la France une image mondiale d’une infinie tristesse. 


        • vote
          Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 5 avril 2015 10:25

          @un primate

          "En fait, je suis favorable à l’audiovisuel libre. Tel qu’il existe sur Internet.

          Privé-public sont les deux faces d’une même fausse pièce. Que se soit l’état qui fasse les programmes ou une multinationale, ce sera de toute façon de la propagande."


          Absolument. La culture doit appartenir à la culture, ne pas être la bonne pute de l’Etat ou d’un vendeur de saucisses. 


        • vote
          mmbbb 5 avril 2015 19:21

          @Joe Chip J’ai commence a lire avec un certain interet votre propos mais je suis en desaccord avec votre critique sur l’ombre d un doute Cette emission a un plus grand interet que celle de Bern Elle a le merite de fouiller un peu plus l’histoire et de s’appuyer non seulement sur des documuents officiels et de faire intervenir d’autres historiens J’ai regarde hier en replay Napoleon seconde partie En aucun il n’a ete employe le terme de dictateur mais les historiens soulignaient le gachis de cette debacle de Waterloo Napoleon fut un pietre stratege lorsque qu il pris de l’embonpoint et notre pays le paya tres cher Ces historiens soulignerent le caratere borne de l’empereur qui meprisa ces interlocuteurs en particulier un general qui lui signala le caractere aiguise et la perseverance de Wellington Un peu d’honnete intellectuelle vous sierait bien a moins comme la plupart des historiens de ce media la seule est vraie version et celle de l’histoire dialectique marxiste. Ce genre d’emission est quand meme la bievenue et apporte un contreproint a ces emissions debiles de TF1


        • 4 votes
          zygzornifle zygzornifle 4 avril 2015 11:17

          il y a 10 000 suicides par an en France et tout cela dans une indifférence et un silence de mort....tout le monde n’a pas un avion a sa disposition pour faire la une des médias .....


          • vote
            vesjem vesjem 4 avril 2015 19:59

            j’aimerais savoir à quel niveau , les animateurs et chroniqueurs de propagande , émargent



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

mario du 38


Voir ses articles







Palmarès