• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Pas assez de non-Blancs sur la photo du NFP ? Le dérapage "raciste" de (...)
#56 des Tendances

Pas assez de non-Blancs sur la photo du NFP ? Le dérapage "raciste" de Rokhaya Diallo

Hier soir, sur BFMTV, Rokhaya Diallo, militante féministe et antiraciste habituée aux polémiques, « young leader » de la French American Foundation, a estimé, face à Manuel Bompard (LFI), qu’il n'y avait pas assez de représentants de la diversité sur la première photo de famille du Nouveau Front populaire, autrement dit (selon l'interprétation de certains) trop de Blancs. "Cette photo m'a un peu éblouie", a déclaré Mme Diallo. Ses propos ont été qualifiés de "racistes" par l'avocat Charles Consigny. "Vous devriez être condamnée pour ça", lui a-t-il lancé.

Tags : Racisme Immigration Banlieue Polémique Communautarisme France Insoumise Nouveau Front Populaire




Réagissez à l'article

107 réactions à cet article    


  • 9 votes
    ezechiel ezechiel 9 juillet 20:10

    La république universelle judéo-maçonnique, c’est le métissage, le multiculturalisme, le vivre-ensemble, l’immigration de masse pour obtenir le paradis sur Terre (une forme de Plérôme terrestre issue à l’origine de la gnose moniste).

    Cela passe évidemment par la destruction de l’identité ethnique et culturelle du peuple autochtone, l’élimination progressive et totale de la race blanche, et donc pour atteindre ce but, promouvoir la supériorité du Noir, du Métis, sur le Blanc.

    Il est donc inutile de porter plainte contre Rokhaya Diallo, vous n’aurez jamais gain de cause.

    Cette vision utopiste raciste et racialiste conduit à la haine, à la guerre et aux camps de concentration.

    Cette haine de la France et des Français est entièrement symbolisée par le militant Mélenchon dans ses diatribes haineuses : "Il n’y a pas de nation française, parce qu’il n’y a pas de Français de souche"

    "Ceux qu’on appelle Français de souche posent un problème sérieux à la cohésion de la société"

    Il faut alors mettre évidemment en parallèle la race noire en valeur au Parlement Européen.

    Rokhaya Diallo relaie par ailleurs les théories racistes anti-Blancs prônées par les média traditionnels (l’Express, France Culture, etc...).
    https://twitter.com/RokhayaDiallo/status/994987123840290816
    https://twitter.com/franceculture/status/994813854516330496

    Les Noirs vivraient en permanence en France sous l’hostilité des Blancs, un "racisme systémique".


    • vote
      yoananda2 9 juillet 20:24

      @ezechiel

      La république universelle judéo-maçonnique, c’est le métissage, le multiculturalisme, le vivre-ensemble, l’immigration de masse pour obtenir le paradis sur Terre (une forme de Plérôme terrestre issue à l’origine de la gnose moniste).

      Cela passe évidemment par la destruction de l’identité ethnique et culturelle du peuple autochtone,

      jusque là, rien à redire, c’est très juste.

      Les reste c’est du délire de calimero. ouin ouin, cétropinjuste.

      oui, il y a du racisme anti blanc, non, le projet ce n’est pas de détruire la race blanche, cette thèse ne résiste pas aux faits... c’est du don quichotisme ça.


    • vote
      yoananda2 9 juillet 20:25

      @yoananda2
      je précise : que certaines personnes ou coteries aient le projet de détruire la race blanche, c’est possible même si probablement peu répandu. Par contre, ce n’est pas le projet de la république. C’est ridicule d’affirmer ça



    • 4 votes
      ezechiel ezechiel 9 juillet 20:47

      @yoananda2 "que certaines personnes ou coteries aient le projet de détruire la race blanche, c’est possible même si probablement peu répandu. Par contre, ce n’est pas le projet de la république. C’est ridicule d’affirmer ça"

      La république judéo-maçonnique est universelle. Elle ne reconnaît pas le citoyen français de race blanche, qui doit se diluer dans le cosmopolitisme de Babel. C’est la finalité de la république.
      Le président Macron méprise la France et les Français, en expliquant dans ses meetings « qu’il n’y a pas de culture française », « l’art français, je ne l’ai jamais vu ». Pour lui et pour toute une bande de profiteurs, de banquiers et d’industriels, ce pays n’est qu’une gigantesque entreprise qui ne sert qu’à faire de l’argent (économie, croissance, bénéfices, etc...), destinée à devenir à terme une succursale de l’oligarchie mondialiste prônant une immigration de masse pour satisfaire les besoins du capitalisme, dont huit personnes sur la planète détiennent autant de richesse que la moitié la plus pauvre de la population mondiale, détruisant l’harmonie et l’identité culturelle, cultuelle, morale et ethnique du pays.

      Si 50 millions de Maliens décident demain de venir vivre en France, nous serions obligés de les accueillir parce que "décider d’habiter un lieu est toujours déjà l’ouvrir à l’autre, et qu’il y a toujours un rapport à l’universel."

      "Ce qu’elle appelle le déracinement, c’est le fait qu’il n’y a pas un lieu fixe, unique qui épuise tout, qu’il y a d’abord et avant tout toujours la dignité, la dignité de l’homme comme guide, qu’il y a ensuite l’hospitalité qui fait que décider d’habiter un lieu est toujours déjà l’ouvrir à l’autre, et qu’il y a toujours un rapport à l’universel.
      Dans ce triptyque qui, je crois, construit aussi une part de vérité du judaïsme, il y a une part de vérité de ce qu’est la République. Peut-être que pour certains, la République est déracinée. Je crois très profondément que, partout où il y a la dignité de l’homme libre, l’hospitalité et le goût de l’universel, elle est là et ce centre en est la formidable métaphore."
      Emmanuel Macron — discours d’inauguration du Centre Européen du Judaïsme du 29 octobre 2019 devant le Consistoire Central Israélite


    • 3 votes
      ezechiel ezechiel 9 juillet 23:35

      @yoananda2 "Par contre, ce n’est pas le projet de la république. C’est ridicule d’affirmer ça"

      La religion maçonnique a inculqué psychologiquement à des générations de Français, que dire : "La France aux Français", c’est raciste.
      La république a appris au citoyen Français la haine de soi, de son identité, de son patrimoine et de son pays. La France doit d’abord appartenir aux autres, car un Français n’a pas plus de droit qu’un étranger à vivre dans la république universelle.

      Alors que "L’Algérie aux Algériens", le "Maroc aux Marocains" ou le "Mali aux Maliens", c’est beau, et tous les bobos parisiens sont fiers de scander en choeur ces slogans pendant les manifestations place de la République avec Mélenchon.


    • 8 votes
      Le Glaude Le Glaude 9 juillet 23:55

      @ezechiel
      .

      A titre d’ information

      .


      Il est utile de connaître l’ origine de certains mots , et de savoir qui les a créer !

      .


      • Multiculturalisme : ... mot inventé par un Juif ashkénaze américain d’ origine allemande du nom d’ Horace Kellen , qui a passé sa vie à promouvoir le brassage des peuples .



        * Melting-pot : ... ce terme forgé en 1908 par un Juif anglais , du nom de  Israel Zangwill , auteur d’une pièce de théâtre vantant les mérites de la fusion des peuples sur le sol américain. Israel Zangwill est l’ un des principaux fondateur du Sionisme avec Théodor Herzl .


    • 3 votes
      ezechiel ezechiel 10 juillet 00:49

      @yoananda2 "je précise : que certaines personnes ou coteries aient le projet de détruire la race blanche, c’est possible même si probablement peu répandu."

      C’est quand même assez répandu dans votre parti LFI, puisque c’est sa ligne idéologique directrice de base, avec Mélenchon qui méprise la race blanche et les blonds aux yeux yeux bleus en particulier, ainsi que parmi ses députés fraîchement élus, tels Aly Diouara, qui dit "n’avoir jamais vu un Blanc se faire contrôler par la police".


    • vote
      yoananda2 10 juillet 09:07

      @ezechiel

      La république judéo-maçonnique est universelle. Elle ne reconnaît pas le citoyen français de race blanche, qui doit se diluer dans le cosmopolitisme de Babel. C’est la finalité de la république.

      oui, elle poursuit, le façon sécularisée le projet catholique ... la france catholique et la france universelle, c’est la même chose, catholique = universel.


    • vote
      yoananda2 10 juillet 09:10

      @ezechiel

      C’est quand même assez répandu dans votre parti LFI

      une personne extérieur peut vous croire, mais moi je sais, donc je vois bien que vos propos sont délirants (c’est au delà de l’exagération puisque vous discutez avec moi de ces sujets et vous refusé la réalité que je vous met sous le nez).

      donc je sais pertinement que vos propos sur les autres sujets ont le même biais, notament sur le pape, et Merluchon puisque pour eux, j’ai vérifié, je suis allé voir les sources que vous citez.

      Vous vous prétendez agir pour lutter contre la haine au nom de la vérité, mais moi, je sais que ce n’est pas ce que vous faites, et n’importe qui qui vous contedit pourra faire le même constat de votre mauvaise foi.


    • vote
      nono le simplet nono le simplet 10 juillet 10:46

      allons bon ! yoyo est à LFI ? je ne l’avais pas deviné à ses commentaires smiley


    • 2 votes
      Ouam Ouam 10 juillet 11:04

      @yoananda2
      Estes vous vraiment sure que ce n’est pas les propos actuels politiques qui sont délirants et d’un niveau carrément affligeant
       
      En ecoutant certains "anciens" personnellement n’ai aucun doute sur la question que je pose ci dessus ... et vous ?
      https://youtu.be/xhdMhbDk-tA


    • 2 votes
      Ouam Ouam 10 juillet 11:07

      @ezechiel
      Ce lien la est aussi pour toi, je pense que tu va apprécier ca fais du bien d’entrendre cela, on comprend mieux apres les problemes que tu poses

      https://youtu.be/xhdMhbDk-tA

      Puis ca permettra d’en reconnaitre certains d’ici au pif qu’il est inutile de nommer (c’est pas yoyo ni toi)


    • 4 votes
      Le Glaude Le Glaude 10 juillet 11:18

      @ezechiel
      .
      .
      L’universalisme de la judéo-maçonnique est LUCIFÉRIENNE .... contrairement à celle du Catholicisme ( donc , l’universalisme n’a pas le même sens dans celui du Catholicisme que dans celle de la Franc-Maçonnerie ) !
      .
      .
      Mais ça , yoyo l’idiote-de-service l’ignore , puisque qu’elle n’a aucune connaissance des Adeptes de GADLU !
      .
      .


    • vote
      ezechiel ezechiel 10 juillet 20:55

      @yoananda2 "la france catholique et la France universelle, c’est la même chose, catholique = universel."

      L’universalisme catholique n’a rien à voir avec l’universalisme judéo-maçonnique, qui est lui d’ordre luciférien (comme le constate aussi Le Glaude ci-dessous).

      L’universalisme maçonnique, c’est la république du serpent, qui repose sur le fait que l’homme révolté contre Dieu prétend prendre sa place, et est donc en charge de contrôler chaque structure de la société dans lequel il évolue.
      C’est l’idéal révolutionnaire (révolution 1789, socialisme, communisme, marxisme, léninisme, stalinisme, national-socialisme, maoïsme, etc...).

      Le but final de la république, c’est le contrôle total de l’individu par les lois, la collectivité et l’état. 1789, c’est 1984 avant l’heure.
      Saint-Just, républicain de la révolution française et proche de Robespierre, résumait parfaitement dans son ouvrage "Fragments sur les institutions républicaines" ce que devrait être la République.
      Par exemple, du point de vue sociétal, chacun doit rendre compte à l’assemblée des citoyens de ses affections. Ainsi, "Tout homme âgé de vingt et un ans est tenu de déclarer dans le temple quels sont ses amis. Cette déclaration doit être renouvelée, tous les ans, pendant le mois de ventôse."
      De même, la brouille entre amis doit faire l’objet d’une déclaration : "Si un homme quitte un ami, il est tenu d’en expliquer les motifs devant le peuple dans les temples, sur l’appel d’un citoyen ou du plus vieux ; s’il le refuse, il est banni."
      L’amitié est obligatoire : "Celui qui dit qu’il ne croit pas à l’amitié, ou qui n’a point d’amis, est banni."
      De même, le citoyen doit rendre compte de l’usage qu’il fait de ses biens : "Tout citoyen rendra compte, tous les ans, dans les temples, de l’emploi de sa fortune."

      L’universalisme catholique ne vise à pas à renverser les gouvernements par la force révolutionnaire, mais à ce que chacun puisse faire en sorte de trouver le Salut selon ses capacités et ses moyens.


    • vote
      ezechiel ezechiel 11 juillet 01:01

      @yoananda2 "donc je sais pertinement que vos propos sur les autres sujets ont le même biais, notament sur le pape, et Merluchon puisque pour eux, j’ai vérifié, je suis allé voir les sources que vous citez."

      Les propos sont sourcés et vérifiables.
      Mélenchon est un révolutionnaire qui défend la république judéo-maçonnique.
      Il éructe sa haine contre la France et les Français de souche en les accusant d’antisémitisme, parce qu’au cours de l’Histoire et de la royauté catholique (Saint Louis en particulier), "les Français ont expulsé 11 fois les juifs" de France.

      Coupable de cette infamie, Mélenchon adopte donc la vision talmudiste de l’Histoire, par vengeanceles Français de souche doivent disparaître, "parce qu’ils posent un problème sérieux de cohésion de la société".


    • vote
      yoananda2 11 juillet 08:58

      @ezechiel

      Les propos sont sourcés et vérifiables.

      et j’ai vérifié. Vous faites du journalisme : extraire hors contexte un passage que vous interprétez contre son auteur, systématiquement.

      c’est la même ruse que vous employez systématiquement envers tous ceux qui ne sont pas assez catholique à votre goût.

      votre petit manège vient de la peur et la haine de l’autre, l’inverse d’une démarche christique.

      l’amour ce n’est pas de pourchasser des haines imaginaires, ni même des haines tout court,

      on ne combat pas la haine avec la haine.

      relisez la bible, retournez à Jérusalem, laissez les français tranquille.


    • vote
      Gollum Gollum 11 juillet 09:33

      @yoananda2

      c’est la même ruse que vous employez systématiquement envers tous ceux qui ne sont pas assez catholique à votre goût.

      Comme de te traiter de mélenchoniste ce qui montre sa psychologie de pointe...

      à moins que ce genre de propos gros sabots fasse partie de sa panoplie de base..

      Pas sûr que ce soit très efficace par contre...

      Mais on fond je trouve qu’ezechiel a quasi le même profil fanatique que le LFI qu’il prétend combattre.. 


    • 1 vote
      micnet micnet 11 juillet 09:54

      @ezechiel & Y2

      La république a appris au citoyen Français la haine de soi, de son identité, de son patrimoine et de son pays.

      Désolé mais c’est parfaitement inexact. Attention à ne pas tout mélanger : sous la troisième République, l’amour de la patrie était un devoir  ! La notion même de patriotisme est consusbstantiel à la République.
      La haine de soi est lié au gauchisme (et non pas à la gauche traditionnelle de la 3è république qui est en grande partie la conséquence de notre américanisation


    • vote
      yoananda2 11 juillet 09:55

      @Gollum

      Comme de te traiter de mélenchoniste ce qui montre sa psychologie de pointe...

      je contredit ses mensonges sur Merluche, donc pour lui, je suis un melenchoniste.

      Il sait que c’est faux, mais on démon intérieur lui souffle de l’écrire quand même.

      Le fait qu’il ne puisse envisager que son interlocuteur réponde une chose par simple probité intellectuelle ne lui vient même pas à l’esprit, ce qui est en soi assez révélateur.

      Il ne m’a bizarrement pas traité de catholique quand j’ai défendu le pape, et personne ici ne peut décement me croire chrétien de près ou de loin.

      Pourtant quand ezechiel déforme jusqu’au mensonge les propos du pape, je défends le pape.

      Pareil pour Merluche.

      Il connait tous ces éléments puisqu’il les a vécu et qu’il tout à fait capable de se souvenir d’un épisode s’il convient à son narratif.

      Encore une foi, les chrétiens sont bel et bien des pêcheurs, il y a un truc noir au fond de leur âme, visiblement. Dès qu’on les chatouille un peu... ça ressort.


    • vote
      ged252 11 juillet 09:55

      @Il éructe sa haine contre la France et les Français de souche en les accusant d’antisémitisme, parce qu’au cours de l’Histoire et de la royauté catholique (Saint Louis en particulier), "les Français ont expulsé 11 fois les juifs" de France.
      .
      C’est évident que c’est leur motivation, 
      Ils ont été expulsé de Russie aussi, par Staline, puis a nouveau en 1991 : Effondrement de l’URSS, ils ont perdu le pouvoir, et ont voulu quitter l’URSS, "laisse partir mon peuple" disait l’état d’Israel.
      Expulsé de Pologne aussi, selon wiki, en 45. 


    • vote
      yoananda2 11 juillet 10:10

      @micnet

      Désolé mais c’est parfaitement inexact. Attention à ne pas tout mélanger : sous la troisième République, l’amour de la patrie était un devoir  ! La notion même de patriotisme est consusbstantiel à la République.
      La haine de soi est lié au gauchisme (et non pas à la gauche traditionnelle de la 3è république qui est en grande partie la conséquence de notre américanisation

      bien vu mais j’ajouterais une nuance.

      Aimer la "république" ou la "patrie" peut être AUSSI (en même temps comme dirait l’autre) la haine de "soi". (cf la terreur, ou les débuts de la république)

      En fait, la confusion vient du mélange entre l’identité personnelle et collective.

      La France n’est qu’une identité "collective" qui peut varier, et qui varie dans le temps.

      Le point commun de tous ces régimes, qu’ils soient patriotes ou pas, c’est qu’ils n’exaltent jamais les "français", les hommes et les femmes biologiques, mais toujours un régime, une identité collective construite en fonction des intérêts du moment.

      Tu ne verra jamais un président dire "vive les français", "vive les républicains", mais toujours "vivre la france, vive la république", c’est qui extrêmement choquant pour quelqu’un comme moi qui écoute vraiment ce que disent les gens...


    • vote
      Gollum Gollum 11 juillet 10:17

      @yoananda2

      réponde une chose par simple probité intellectuelle ne lui vient même pas à l’esprit, ce qui est en soi assez révélateur.

      Ben ouais c’est un fanatique point barre. Un fanatique ne fait jamais dans la nuance et n’accorde aucune complexité au réel. C’est binaire. T’es en dehors de son système de pensée t’es sous la coupe de Belzébuth..

      Le Ged est assez pareil du reste comme la plupart des co-religionnaires de ce site.

      Même finesse dans l’analyse.

      Comme disait leur maître : Qui n’est pas avec nous est contre nous. On voit le résultat de ce binarisme des siècles plus tard, on reconnait l’arbre aux fruits. Amen.


    • vote
      micnet micnet 11 juillet 10:20

      @yoananda2

      la confusion vient du mélange entre l’identité personnelle et collective.

      Et oui, exactement ! Et c’est bien sur ce point qu’on s’est un peu accroché les dernières fois où tu m’as charrié sur mes "identités multiples" smiley.
      Mais je pense que cette distinction est effectivement fondamentale

      Le point commun de tous ces régimes, qu’ils soient patriotes ou pas, c’est qu’ils n’exaltent jamais les "français", les hommes et les femmes biologiques, mais toujours un régime, une identité collective construite en fonction des intérêts du moment.
      Alors ce n’est pas tout à fait exact non plus car l’amour de la France, en tant qu’identité collective, reste quand même identique sur le fond qu’il s’agisse de la monarchie ou de la République. Evidemment sous la monarchie, la France était associée au roi qui l’incarnait, on disait alors "vive le roi".
      Mais il y a une constante qui demeure au fil des siècles, il y a une "mentalité française" qui peu ou prou reste la même (l’amour de la gastronomie, l’importance de l’état et de son côté paternaliste, la volonté égalitariste qui est bien plus marquée en France que dans les autres pays occidentaux)

      Tu ne verra jamais un président dire "vive les français", "vive les républicains", mais toujours "vivre la france, vive la république", c’est qui extrêmement choquant pour quelqu’un comme moi qui écoute vraiment ce que disent les gens...
      J’avoue que je ne vois pas ce qu’il y a de choquant mais après c’est un ressenti personnel. Je ne vois pas trop ce que je peux te répondre car pour toi la notion d’identité collective n’ayant aucun sens, ton ressenti est assez logique


    • vote
      Gollum Gollum 11 juillet 10:35

      @micnet & Yo

      Pour la petite histoire se souvenir de Louis-Philippe qui s’est voulu roi des Français et non pas roi de France..

      Bon je me souviens plus si ça a changé quoi que ce soit sur un plan concret mais ça indique en tous les cas que le problème avait été perçu depuis un bout de temps déjà..

      Cela ne l’a pas empêché d’être viré par la révolution prolétarienne de 1848.


    • vote
      yoananda2 11 juillet 10:40

      @micnet

      Alors ce n’est pas tout à fait exact non plus car l’amour de la France, en tant qu’identité collective [...] il y a une "mentalité française" qui peu ou prou reste la même (l’amour de la gastronomie, l’importance de l’état et de son côté paternaliste, la volonté égalitariste qui est bien plus marquée en France que dans les autres pays occidentaux)

      c’est juste, et les politocard jouent sur la confusion entre cet amour "charnel" viceral, pour sa culture, et les institutions qui en émanent et qui peuvent s’opposer à cette culture pour une raison ou une autre.

      la république a été crée contre le catholicisme, ça, je pense qu’on peut tous en convenir, et perso, même si je n’aime pas la république et son universalisme, je l’en remercie.

      est-ce que l’identité de la France est "catholique"... bah, elle l’a été, mais elle ne l’est plus. Donc, je te rejoint la république n’est pas anti-france.

      ezechiel joue sur la même confusion que ses "ennemis" sur cette notion vague et changeante d’identité collective.

      Il ne fait que ça d’ailleurs sur ce site, de manière maladive...

      il joue exactement le même jeu que ses ennemis, les islamistes, les républicanistes, les gauchistes, etc...

      TOUS se réclament du camp du bien.


    • vote
      micnet micnet 11 juillet 11:18

      @yoananda2

      TOUS se réclament du camp du bien.

      C’est LE point le plus important : je suis persuadé que c’est la racine même du totalitarisme ! Ceux qui s’autoproclament faisant partie du camp du bien sont des gens dangereux.


    • vote
      Gollum Gollum 11 juillet 11:34

      @micnet

      C’est LE point le plus important 

      Bien d’accord là-dessus..

      Et en fait qu’est-ce qui se joue là-dedans sinon avoir ce que les Allemands appellent une Weltanschauung c’est-à-dire une conception du monde, mais une conception du monde exclusive des autres conceptions concurrentes ? 

      Avec un côté moralisateur bien perceptible ?

      Or cette façon de percevoir est assez occidentale (il me semble), le résultat de siècles de façons de voir chrétienne, avec un à priori suprémaciste assez évident issu direct de la doctrine du peuple élu issu de l’AT.. 

      Il n’y a rien de tel en Orient beaucoup plus inclusif, surtout du côté chinois.. (je parle pas de la Chine moderne ici)

      Bref, c’est un peu comme si nous étions encore sous la coupe des caractéristiques des monothéismes (voir Jean Soler) même si ces derniers sont censés être mourants, sinon morts...

      Et, en arrière fond, l’incapacité à sortir de la logique binaire.


    • 2 votes
      ezechiel ezechiel 11 juillet 11:57

      @Gollum "Comme de te traiter de mélenchoniste ce qui montre sa psychologie de pointe..."

      @Yoananda2 défend la politique de Jean-Luc Mélenchon, oui, c’est un fait.
      Parce qu’il "appelle à l’union", "met en avant ce qui rassemble les gens", "dénonce les propos comme les miens" et "combat l’église catholique".

      @Yoananda2 est un collabo mélenchoniste car il défend la politique raciste, racialiste et anticatholique de Mélenchon.


    • 1 vote
      ezechiel ezechiel 11 juillet 12:16

      @micnet "Désolé mais c’est parfaitement inexact. Attention à ne pas tout mélanger : sous la troisième République, l’amour de la patrie était un devoir  ! La notion même de patriotisme est consusbstantiel à la République."

      La république n’est pas apparue dans du vide.
      Elle a émergé sur un terreau national existant, la France, qui, avant la république, était la première puissance mondiale, avec la fierté d’être français, un patrimoine, un héritage, une terre.
      La république nie tout cela. Les républicains ont simplement du composer sur les deux derniers siècles avec des mouvements patriotiques, que ce soit sous la troisième république ou ailleurs, oui, c’est un fait.
      Mais vous semblez ne pas comprendre que la république désintègre progressivement au cours des décennies, ce patriotisme existant qui n’est pas ancré dans ses gènes.

      La république n’a rien de spécifiquement français, son logo maçonnique : « Liberté, Égalité, Fraternité », s’applique aussi bien à la France, qu’aux USA, au Venezuela, au Burundi ou au Bangladesh.
      Dans les 17 articles de la célèbre « déclaration des droits de l’homme et du citoyen » de 1789, il n’est nulle part fait mention de la France ou de l’identité du peuple français. C’est une déclaration internationaliste, qui annonce les prémisses de la fondation de la république universelle telle qu’ont voulu la mettre en place Mitterrand, Chirac, Sarkozy, Hollande et Macron.
      D’où la justification de l’élimination de la monarchie de droit divin existant depuis Clovis liant le Roi et son peuple, la promotion du multiculturalisme, du métissage, du vivre-ensemble et de l’immigration de masse, une politique assumée de tiers-mondisation du pays.
      Pour un vrai républicain, nous sommes tous égaux sur la planète, pourquoi un Algérien, un Pakistanais ou un Malien n’aurait-il pas le droit de s’installer en France de son plein gré ?
      La république contenait déjà dans ses germes, la fin de la France.

      "Notre patrie à nous, c’est nos villages, nos autels, nos tombeaux, tout ce que nos pères ont aimé devant nous. Notre patrie, c’est notre foi, notre terre, notre roi... Mais leur patrie à eux, qu’est-ce que c’est ? Vous le comprenez, vous ? Ils veulent détruire les coutumes, l’ordre, la tradition.
      Alors, qu’est-ce que cette patrie, sans fidélité, sans amour ? Cette patrie de billebaude et d’irréligion ? Beau discours, n’est-ce pas ?

      Pour eux, la patrie semble n’être qu’une idée ; pour nous, elle est une terre. Ils l’ont dans le cerveau ; nous, nous l’avons sous les pieds, c’est plus solide ! Et il est vieux comme le Diable leur monde qu’ils disent nouveau et qu’ils veulent fonder dans l’absence de Dieu... Vieux comme le Diable... on nous dit que nous sommes les suppôts des vieilles superstitions... Faut rire ! Mais en face de ces démons qui renaissent de siècle en siècle, sommes une jeunesse, Messieurs ! Sommes la jeunesse de Dieu. La jeunesse de fidélité ! Et cette jeunesse veut préserver, pour elle et pour ses fils, la créance humaine, la liberté de l’homme intérieur."
      François Athanase Charette de La Contrie - général royaliste des guerres de Vendée en 1794


    • vote
      yoananda2 11 juillet 12:25

      @micnet

      Ceux qui s’autoproclament faisant partie du camp du bien sont des gens dangereux.

      sauf ezechiel, parce que lui, c’est différent, c’est le VRAI camp du bien, puisque c’est le camp du Christ et que le Christ c’est le bien suprême !!

      la preuve, c’est marqué dans un livre écrit par des juifs !

      espèce de mécréant smiley

      les propos d’ezechiel sont du même accabit qu’un takfiriste quelquonque.

      plus sérieusement, oui, un républicain moraliste n’est pas mieux qu’un catho ou un musulman ou un bouddhistes moraliste.

      A la fin, ils viennent tous te dire ce que tu dois penser et faire.

      C’est une gangrène de l’esprit.


    • vote
      yoananda2 11 juillet 12:34

      @tous

      @Yoananda2 défend la politique de Jean-Luc Mélenchon, oui, c’est un fait.
      Parce qu’il "appelle à l’union", "met en avant ce qui rassemble les gens", "dénonce les propos comme les miens" et "combat l’église catholique".

      pris en flag l’ezechiel.

      "yoananda défend la politique de Merluchon" ... lol

      on aura tout vu sur ce forum.

      Oui j’ai dit ça, mais il fait exactement ce que j’ai dit : prendre un passage hors contexte, qu’il sur-interprète, pour salir son interlocuteur, le diaboliser.

      Il fait ça avec chacun de ses posts.

      Peu importe ce que j’ai pu dire contre Merluche par ailleurs, peu importe toutes les critiques sur le gauchisme que j’écris très souvent (et dont certains ici sont très au fait), du moment qu’il a sa petite phrase qu’il peut interpréter sans nuance dans le sens diabolique (qui divisie) qui l’arrange, hop, c’est devenu son nouveau mantra, son petit joujou mental qu’il va ruminer.

      Alors que la situation est claire, je ne défends pas Merluchon ni sa politique. Je me contente de répéter et d’expliquer ce que dit Merluche et le contexte dans lequel il le dit. Je n’ai jamais dit que je validais ces politiques, j ’ai dit "voici ce qu’elles sont".

      Il le fait avec tous les sujets, tous les personnages public.

      Il ne dit pas que 100% faux, mais tout est fallacieux car on ne peut plus faire la part des choses.

      Citer et donner ses sources ne veut rien dire. Les journalistes le font tous les jours, c’est leur caution morale. La technique consiste à focaliser sur un détail.

      Je suis ravi qu’il le fasse de manière si évidente et qu’il se grille tout seul.


    • vote
      Gollum Gollum 11 juillet 13:24

      @yoananda2

      on aura tout vu sur ce forum.

      C’est ce qui en fait le charme. smiley


    • vote
      Gollum Gollum 11 juillet 13:38

      @ezechiel

      La république n’a rien de spécifiquement français, son logo maçonnique : « Liberté, Égalité, Fraternité », s’applique aussi bien à la France, qu’aux USA, au Venezuela, au Burundi ou au Bangladesh.

      C’est assez vrai ce que vous écrivez là, la république s’est voulue universelle..

      M’enfin l’Eglise catholique (universelle donc) n’a rien de spécifiquement français, ni romain (le siège de Rome est juste une assise territoriale signifiant que l’ancienne Rome est morte) non plus hein... Mieux sa mythologie n’a rien d’européenne, c’est une importation extra-territoriale, étrangère donc, venue de terres désertiques avec des gens de mentalité fort différentes des nôtres...

      Bref, comme arguments, vous pouvez trouver mieux.


    • 1 vote
      yoananda2 11 juillet 13:47

      @Gollum

      Bref, comme arguments, vous pouvez trouver mieux.

      Blasphémateur, mécréant, Mélenchoniste raciste, néonazi, républicain, sataniste, pédosataniste !

      Je vois clair dans ton jeu. Tu défend yoananda2 par collusion des forces diaboliques qui s’entraident contre le Christ même si elles font mine de ne pas être d’accord entre elles, elles sont toutes d’accord pour être contre la france, fille ainée de l’église, corps mystique du Christ.

      Critiquer l’église c’est critiquer le Christ.

      Les français sont d’identité historique catholique, et ce n’est que temporairement que la république est autorisée de gagner, et que le pape infallible est autorisé à faillir, et que l’église infaillible est autorisée à faillir.

      Christ est un dieu sans race autant que Jésus était un homme sans prépuce.

      La France est catholique au fond de son âme et le restera. Elle est donc universelle, mais blanche et saucisson pinard, tout comme Christ est Dieu et homme à la fois.

      Ca permet de jouer sur tous les tableaux, et on ne va pas se priver de ça !

      Face je gagne, pile tu perds.

      le B.A.BA de la réthorique en somme.

      épicétou


    • 1 vote
      ezechiel ezechiel 11 juillet 13:49

      @yoananda2 "Oui j’ai dit ça, mais il fait exactement ce que j’ai dit : prendre un passage hors contexte, qu’il sur-interprète, pour salir son interlocuteur, le diaboliser."

      Ah ah ! Oh la vedette ! C’est quoi cet enfumage ?

      Jean-Luc Mélenchon "appelle à l’union",
      "il met en avant ce qui rassemble les gens",
      "il dénonce les propos comme les miens"
      "il est bien plus chrétien que moi dans sa démarche"
      "il combat l’église catholique".

      Le contexte est clairement défini, vous défendez la politique de Mélenchon, et chacun se fera son opinion par lui-même.


    • vote
      Gollum Gollum 11 juillet 13:49

      @yoananda2

      Lol smiley


    • 1 vote
      ezechiel ezechiel 11 juillet 13:54

      @Gollum "M’enfin l’Eglise catholique (universelle donc) n’a rien de spécifiquement français"

      Oui vous avez raison.
      Mais la France est spécifiquement catholique.
      La France en tant que nation, est née de l’allégeance faite par Clovis à l’Église catholique, lors de son Baptême à la Basilique de Reims, validée par le testament de l’évêque Saint Rémi.
      La cérémonie de l’onction, qui fait du Roi de France et de ses successeurs (quasiment tous couronnés à Reims comme Clovis) le lieutenant du Christ, se veut la continuité du Sacre des Rois juifs de l’Ancien Testament.
      C’est une transmission de l’Ancienne Alliance (Ancien Testament adressé au peuple hébreu) vers la Nouvelle Alliance (scellée par le Christ dans le Nouveau Testament adressé aux nations) de père en fils voulue par Dieu.
      On peut par exemple voir sur la façade principale de la cathédrale Notre Dame de Paris, les statues alignées des 28 Rois d’Israël, témoins et gardiens de la passation de pouvoir vers leurs successeurs.
      Cette Sacralisation héritée de Dieu, a légitimé le pouvoir royal en France et par ricochet dans les nouvelles nations catholiques pendant plus de 1200 ans.
      Par cette alliance, le Roi se doit de servir le peuple français dans la justice, la vérité, le bien commun, l’humilité et la charité, car telles sont les lois morales de l’Esprit imposées par Jésus Christ. Le Roi ne peut se départir de ce serment et des lois du Christ, sinon, il est sanctionné, comme à Canossa, où le Roi a du s’agenouiller devant le Pape, le Vicaire du Christ sur Terre.
      C’est toute l’Histoire des Rois de France, de Clovis jusqu’à Louis XVI.


    • vote
      Gollum Gollum 11 juillet 14:10

      @ezechiel

      Je connais l’argument de l’onction de Clovis. Sauf que cela n’a de validité qu’à la condition d’adhérer à la mythologie en question.. 

      Pour les autres.. et maintenant ce sont les plus nombreux.


    • vote
      ezechiel ezechiel 11 juillet 14:41

      @Gollum "Je connais l’argument de l’onction de Clovis. Sauf que cela n’a de validité qu’à la condition d’adhérer à la mythologie en question.. "

      Ce n’est pas de la mythologie.
      C’est l’origine de la construction et de l’existence de la France elle-même.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès