• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Philippot et son avocat ultra-sioniste

Philippot et son avocat ultra-sioniste

Revoici une analyse du couple obscur du moment qui j'espère pourra rester sur le net. N'hésitez pas à copier et diffuser largement car apparement cette vidéo gêne grandement certaines personnes.

Il ne faut pas chercher bien loin pour comprendre l'utilité de Philippot pour Goldnadel :

En 2010, Goldnadel a été élu membre du comité directeur du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) : son élection est interprétée par des personnalités juives de gauche comme le signe d'un « virage à droite » de l'organisation Ils dénoncent sa volonté de vouloir jeter des ponts entre « patriotes français » et « sionistes de droite ». Il appuie également la candidature à la présidence du CRIF de Meyer Habib, proche de Benyamin Netanyahou 

(source : wikipédia)

Tags : Médias Florian Philippot




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • 3 votes
    sahb 16 juin 15:00

    "l’organisation" était déjà à l’extrême-droite de l’extrême-droite mais où va-t-elle aller si elle se "droitise" encore ??!!


    • 1 vote
      DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 17 juin 13:30

      @sahb
      Elle va aller vers un déséquilibre encore plus grand et "çà" finira bien par tomber de sa chaise, coté droite ...


    • 1 vote
      Hieronymus Hieronymus 16 juin 16:34

      "le couple obscur" bigre, tout un programme ! smiley


      • vote
        ZardoZ ZardoZ 16 juin 17:04

        @Hiero,

        Sans doute les deux s’enfoncent ils dans le côté sombre ! smiley


      • 4 votes
        thierry3468 16 juin 17:36

        Goldanel a oeuvré avec Alliot,Collard et probablement Philippot à la chute de Jean Marie Le Pen suite à la polémique autour de la"fournée".Il est ultra sioniste et a favorisé le rapprochement du FN avec Israel .Il n’est pas étonnant de le retrouver avec Philippot.La haine du musulman est le dénominateur commun de ces 2 sinistres personnages.


        • vote
          jeanpiètre jeanpiètre 16 juin 19:09
          Benuro à certainement écouter l affreuse grande gueule pour pondre ce personage golnadel ,ou la preuve que la justice française est animée par des ordures

          • vote
            Hijack ... Hijack ... 16 juin 23:29
            Ils s’aiment ?
            Philippot se fait po pot dessus (sauf si c’est un montage. Pas suivi l’affaire, ni écouté la vidéo).
            Bref ... Philippot était mal barré depuis quelques mois, là, si c’est vrai, il s’efface.

            • 3 votes
              furax 17 juin 01:35
              Désolé, mais les éditoriaux de maitre Goldnabel dans Valeurs Actuelles représentent une des dernières tentatives de défense de la liberté d’expression dans ce pays.
              Il ne considère pas le Hamas comme une organisation humanitaire et démocratique, c’est son droit le plus strict et c’est une opinion que je partage entièrement.

              • 4 votes
                Boom_QaBoom Boom_QaBoom 17 juin 07:24

                @furax

                En terme de défense de la liberté d’expression, il y a aussi maître Damien Viguier, dans l’excellent Rivarol.

                Le droit à l’islamophobie est tout de même autrement moins sulfureux puisque largement promu par notre cher oligarchie médiatico-politique (cf Mme Badinter et consorts) que le droit à la judéophobie. Ce sont donc ceux qui défendent ce dernier qui méritent le plus le titre de défenseur de la liberté d’expression.


              • 3 votes
                Qirotatif Qirotatif 17 juin 12:28

                @furax
                Les éditoriaux sont une chose mais ce sont sur les actes que l’on doit juger les gens, pas sur la parlote... encore moins s’agissant d’un baveux aussi gominé que belliqueux. L’association fondée par le Goldnadel est directement impliquée dans le procès d’Hervé Lalin dit Ryssen. En plus de la peine de prison, ce dernier devra verser plusieurs milliers d’euros de dommages et intérêts à diverses associations subventionnées dont "Avocats sans frontières" que le tribunal a du estimer lésée de même que "France-Israël" et autres Licra. L’association ASF, décrite dans vvikipédia comme "pro-israélienne" de même que son fondateur, n’a eu de cesse d’engager des poursuites à l’encontre des têtes qui dépassaient, les R. Garaudy, Daniel Mermet, Edgar Morin, Norman Finkelstein, etc., aussi prétendre qu’une personne si peu morale qui en attaque d’autres pour leurs écrits et propos jugés disconvenants, qu’une personne si peu physique qui associe systématiquement l’antisionisme à de l’antisémitisme défendrait la liberté d’expression est d’une rare fumisterie.

                Goldnadel est un militant politique, un propagandiste qui défend les intérêts d’Israël coûte que coûte, ce qui du reste est son droit le plus strict. Il ne manque jamais de le faire en sévissant notamment au micro de la radio RMC, propriété d’un de ses concitoyens Israélien. Le pb n’est pas qu’il défende Israël - cela arrive à des gens très bien - le pb est que Goldnadel a beau se contorsionner pour dénoncer à juste titre le racisme anti-Blanc et le deux poids deux mesures évident à ce sujet, l’islamo-gauchisme omniprésent dans les médias, la pensée unique et tout un tas d’inepties qui font qu’un simple propos peut vous envoyer en taule (grâce à qui d’ailleurs si ce n’est, entre autres, à lui ?) alors que certains commettent des dizaines de cambriolages et autres crimes et n’y vont jamais, il n’en demeure pas moins que ses positions ultra-nationalistes pro-israéliennes se heurtent à ses actes consistant à faire jeter en cabane d’autres nationalistes. 

                Ainsi l’avocat sans-frontiériste Goldnadel l’est surtout, malgré ses dénégations et sa posture grotesque de chevalier blanc de la liberté d’expression, s’agissant de la France. S’agissant de sa deuxième patrie - et d’aucuns diraient la "seule et unique" car on ne peut avoir deux "terres des pères" à moins qu’il ne s’agisse d’un couple gay adoptant... tout étant désormais possible - Israël, son sans-frontiétrisme de baveux lobbyiste trouve d’un coup bien logique la présence de ckeck-points et l’érection de murailles rehaussées de barbelés et tourelles afin de contenir des voisins jugés par trop encombrants. Probablement que le mieux placé pour décrire ce sinistre personnage est Alain Marschall, coanimateur de cette émission minable subventionnée : un "proche du Likoud qui manie aussi bien la dialectique que la mauvaise foi". 

                Laissons donc à son patron la paternité - décidément tout est histoire de pairs - de son appréciation et amusons-nous un tantinet en espérant que la cireuse de pompes à bibi n’en prenne ombrage et se décide à engager des poursuites, des déclarations de celui qui redoutait naguère l’ignoble antisémite "exclusivement incarné par le catholique incirconcis aux cheveux raides" et qui s’aperçut un beau matin que celui-ci n’était plus depuis fort longtemps son meilleur ennemi, grand remplacé qu’il fût par un autre, cette fois-ci circoncis et autrement plus susceptible que le premier. Cette tragi-comédie de bistouquettes orientalo-khazariennes serait presque divertissante à observer si seulement elle se déroulait loin des terres des prépucé.e.s (n’excluons personne mes amis... plus jamais ça !). 

                Ne comptez donc pas trop sur un islamo-critique pour se féliciter du revirement de cet énième affairiste, dialecticien pour abrutis finis à la pisse qui lui confèrent un quelconque crédit, ce nuisible pérorant sur les ondes son abjecte délation d’un fléau qui touche au quotidien et avant tous les "incirconcis", le tout du haut de sa suffisante hypocrisie de bonimenteur en robe aussi noire que ses idées. 


              • vote
                Zatara Zatara 17 juin 14:48

                @Qirotatif
                - décidément tout est histoire de pairs -

                 l’histoire et la science sont les deux mamelles du paradigme actuelle. Tout se justifie et se justifiera encore à travers ces 2 concepts en tant que dogme absolue


              • vote
                Pierre Régnier 17 juin 20:17

                @Boom_QaBoom

                Ne vous laissez pas dicter vos convictions par les médias déformateurs du sens des mots.

                L’équivalent de l’islamophobie, la détestation de l’islam, c’est la judaïsmophobie, la détestation d’une autre religion. L’une et l’autre sont parfaitement défendables.

                L’équivalent de la judéophobie, la haine des juifs, c’est la musulmanophobie, la haine des musulmans. L’une et l’autre sont à combattre fermement.


              • vote
                Boom_QaBoom Boom_QaBoom 17 juin 23:23

                @Pierre Régnier

                Au temps pour moi, merci pour la correction. Effectivement il s’agit ici d’attaquer une croyance ou une opinion et non ses adeptes. Mais je ferai tout de même une différence entre judéophobie et d’antisémitisme. La 1ere étant une pathologie, la phobie, à distinguer de la haine à mon sens, mais potentiellement raciste (au sens large) puisque visant un groupe d’individus, et l’autre un racisme franc caractérisé par le préfixe anti. Mais visant non exclusivement les juifs, puisque les arabes sont aussi concernés. Il faut bien combattre ces 2 maux, le premier comme une maladie, c’est à dire attaquer le virus et non le malade alors que le combat contre le deuxième peut se concentrer sur l’individu.

                Cependant, si on admet la liberté individuelle, de croyance, d’opinion comme caractéristique fondamentale de l’humanité, pourquoi ne pas attaquer les adeptes d’idées que l’on considère nauséabondes ? Par exemple, exempteriez vous de critique les adeptes d’une croyance promouvant le meurtre et l’ingestion de nourrissons ? Car dans pareil cas, il me semble évident que ce groupe d’individus est à bannir et à exclure, et donc que ce "racisme" est positif.

                Il est à noter que le judaïsme a cela de particulier, c’est qu’il s’hérite et que donc il relève plus d’une injonction de ses pairs que d’une réelle opinion propre.

                En espérant ne pas avoir été ni trop confus, ni trop long.


              • vote
                Qirotatif Qirotatif 18 juin 08:22

                @Boom_QaBoom

                Prétendre que la judéophobie est une maladie ("judéomanie" serait déjà plus approprié) peut conduire à de dangereuses et liberticides solutions. D’ailleurs en te lisant on entrevoit cette issue. Tu écris "Cependant, si on admet la liberté individuelle, de croyance, d’opinion comme caractéristique fondamentale de l’humanité, pourquoi ne pas attaquer les adeptes d’idées que l’on considère nauséabondes ?". Cette question a plusieurs implications : déjà elle part d’un postulat faux qui consiste à présupposer que le judéophobe voire l’antisémite aurait nécessairement un projet criminel. Ensuite, c’est un point de vue subjectif : qui décide de ce qui est considéré comme"idées nauséabondes" ? D’autres te répondraient que la caractéristique fondamentale de l’humanité est l’universalisme et que par conséquent toute forme de tribalisme est une "idée nauséabonde" et donc "pourquoi ne pas attaquer les adeptes d’une telle idée" ? Voilà qui est bien dangereux...


                "Il est à noter que le judaïsme a cela de particulier, c’est qu’il s’hérite et que donc il relève plus d’une injonction de ses pairs que d’une réelle opinion propre."

                Pas nécessairement. Il est possible de se convertir au judaïsme mais plus généralement, le judaïsme ne s’hérite pas. Il conviendrait de dire que, selon certains, c’est la judéité (le fait d’être juif, signifiant le fait d’appartenir au peuple juif) qui s’hérite. Ce n’est d’ailleurs pas une particularité : beaucoup d’hindous, de sikhs et autres considèrent qu’il faut être né de parents hindous, sikhs ou autres pour l’être soit-même. Le judaïsme est une religion qui s’enseigne et donc s’apprend. Aucun enfant au monde ne naît avec une connaissance innée du judaïsme, du christianisme ou de n’importe quelle religion. De plus on peut dire la même chose des autres religions : l’enfant éduqué dans l’islam, le christianisme ou autre subit tout autant une injonction de ses pairs.


              • vote
                Pierre Régnier 20 juin 13:37

                @Boom_QaBoom

                J’ai très souvent, ces dernières années, apporté les rectifications que j’ai apportées ici. La réaction a toujours été une totale indifférence, voire du mépris.

                Merci à vous, donc, d’avoir pris ces rectifications pour ce qu’elles sont, et d’avoir commenté sérieusement.

                Merci aussi à Quirotatif qui a enchaîné avec le même état d’esprit.

                J’espère que ces honnêtes réactions vont s’étendre, et qu’on pourra enfin réfléchir sur le danger - selon moi énorme - que porte l’islamisation de la France sans que la fausse gauche et les carriéristes des médias dominants y voient de la haine envers les musulmans ou, pire encore, du racisme.


              • vote
                Boom_QaBoom Boom_QaBoom 21 juin 21:18

                @Qirotatif

                Loin de moi l’idée d’interdire, ou de censurer une opinion ou une croyance, en dehors des appels à la haine qui peuvent conduire, on le sait, à des meurtres ou des génocides. Et c’est bien de cela que je parlais quand je parlais d’idées nauséabondes, j’ai même pris un exemple plutôt parlant. J’utilisais cette fameuse expression dans un sens bien plus légitime que le système le fait à longueur de journée. Nauséabond, comme l’ingestion d’un nouveau né, exécuté à cet effet.

                Pour revenir à l’antisémitisme, si l’on définit ce dernier comme exprimant la haine de l’autre, comme l’expriment , par exemple, les fanatiques israéliens à l’égard des palestiniens, oui, il me semble que c’est une opinion à combattre autant que ceux qui portent ce message. Par contre, je faisais bien la distinction avec la judéophobie, qui est une maladie, au même titre que toutes les phobies et qui doit être traité comme on traite n’importe quelle phobie (dialogue, psychologie, retour sur un événement traumatisant survenu durant l’enfance...). Un arachnophobe a un problème avec les araignées et ça outrepasse son bon sens, mais ça n’implique pas nécessairement une volonté de génocide. Une phobie est un trouble mental léger et irrationnel, c’est pour ça que j’en parle comme d’une maladie, après je ne suis pas médecin.

                Concernant l’universalisme qui serait le propre de l’humanité, je ne suis pas du tout d’accord, du (depuis le) christianisme à la rigueur mais pas plus. Le tribalisme est certainement bien plus répandu. Et je crois bien qu’il n’y a rien de subjectif à considérer l’idée qu’il faut exécuter et manger des nourrissons comme nauséabonde. Pour le coup je crois que c’est universellement reconnu.

                Et concernant le judaïsme qui s’hérite, je comparais avec les 2 autres monothéismes. Je n’ai jamais entendu l’expression "musulman islamophobe" pour celui qui aurait renié la religion de ses pères. Alors que l’expression "juif antisémite" est tout à fait accepté par une immense majorité de juifs. C’est à dire que même en reniant sa religion on reste juif, pour la grande partie des croyants. Après il y a cette conception du "peuple juif" qui considère que tous les juifs sont des descendants d’Isaac, d’Abraham et de Jacob, mais qui pourtant est bel et bien fausse (conversion, culture différente etc...).


              • vote
                Boom_QaBoom Boom_QaBoom 22 juin 00:22

                @Pierre Régnier

                Merci pour votre réponse, et il est vrai que l’on a trop tendance à voir du racisme partout, d’autant qu’il n’y pas plus de race juive, qu’il n’y a de race musulmane. Disons que c’est un raccourci fait par nos médiacrates pour que l’on ait honte ou peur de penser ce que l’on ressent. Je suis pour ma part fondamentalement antisioniste, mais islamophobe à mes heures perdues. Car il est certain que cette idéologie profondément prosélyte à pour but de convertir la terre entière, et de régir jusqu’au moindre geste la vie des croyants. Même mon voisin musulman à qui j’ai souhaité cordialement un bon Ramadan m’a répondu le plus sérieusement du monde que si je n’étais pas musulman, je devais me convertir... Après je n’entretiens aucune haine envers lui ou ses corelégionnaires. J’ai écouté récemment quelques débats interreligieux avec l’abbé Guy Pagès et un musulman convertis, ma foi (!) fort intéressant. Pour ce qui est du judaïsme, c’est une religion très dure à approcher, et que sa nature particulière, pour le coup fortement empreinte de tribalisme (par opposition à l’universalisme), m’apparaît à mille lieues de la conception que je me fais d’une religion. Un peuple sûr de lui même et dominateur comme dirait l’autre général...

                Pour revenir à ce que je disais à Qirotatif, il existe des peurs fondées et qui ne sont donc pas irrationnelles. La phobie n’est peut-être pas uniquement le syndrome d’une maladie après tout...

                Cordialement.


              • vote
                Boom_QaBoom Boom_QaBoom 22 juin 00:27

                @Qirotatif

                Excellent post de 12h28, je ne l’avais pas lu, le mal est réparé.


              • vote
                Pierre Régnier 25 juin 09:37

                @Boom_QaBoom

                Ce n’est pas "peut-être", c’est certain : la phobie n’est pas uniquement le syndrome d’une maladie.

                Et le mal fait en France, ces dernières années, par le refus de voir l’autre définition est, dans certains domaines, énorme.

                C’est le cas lorsqu’on s’affirme islamophobe, comme je le fais, c’est-à-dire en affirmant que je crains l’islam et le déteste parce que cette religion a déjà fait plusieurs centaines de millions de morts dans l’application des appels à commettre des prétendus "bons massacres" prétendument commandés par le Dieu de cette religion.

                Je suis pour cela accusé d’être, en fait, un musulmanophobe (mais le mot n’est jamais prononcé), quelqu’un qui appelle à la haine des musulmans alors que, pour moi, les musulmans sont les premières victimes de l’islam, au moins lorsqu’ils sont enfants.


              • 4 votes
                DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 17 juin 13:27

                Rien d’étonnant, le FN et Israël se sont toujours très bien entendu car la défense de la Palestine est historiquement une cause de gauche.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès