• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Pourquoi Tsipras a-t-il dû céder face à la Troïka ?

Pourquoi Tsipras a-t-il dû céder face à la Troïka ?

Analyse de l'échec d'Alexis Tsipras face à ses créanciers.

 

Extrait de l'AlterJT du 18/07/15.

 

 

Tags : Europe Grèce FMI Banques Dette Alexis Tsipras Union européenne




Réagissez à l'article

35 réactions à cet article    


  • 13 votes
    michel-charles 21 juillet 2015 09:12

    Pourquoi Tsipras a-t-il dû céder face à la Troïka ?....Il est une couille molle qui veut garder le pouvoir même en chiant sur son peuple...Un clone de Sarkozy et Hollande.. !


    • 8 votes
      Hieronymus Hieronymus 21 juillet 2015 10:00

      @michel-charles
      Ou on lui a tordu un bras ?

      Face à la Troika, la marge de manoeuvre d’un dirigeant européen est quasi nulle...


    • 8 votes
      lemi lemi 21 juillet 2015 10:55

      @Hieronymus
      face à l’oligarchie en général, la marge de manoeuvre d’un dirigeant élu est très limitée

      mais c’est marrant Miche Charles est un peu comme Ed Miliband, en mode programmé : sa mission (bon, Michel Charles est bénévole) consiste à placer ses 4 ou 5 phrases dans tous les contextes et de profiter du flou dans le langage pour que les lecteurs aient l’impression qu’il s’agit d’une réflexion sur le sujet.

      Enfin, je dis "profiter", mais ce qui profite, ce n’est pas lui, en personne, c’est son ventriloque. Lui n’est qu’une victime de ce genre d’opération qui lui interdit l’usage de 95% de son cerveau.


    • 5 votes
      michel-charles 21 juillet 2015 10:55

      @Hieronymus...Bonjour..Quand on donne sa "PAROLE" a son peuple..on la respecte.. !


    • 3 votes
      michel-charles 21 juillet 2015 11:02

      @lemi...Bonjour..En général les "Penseur" perde leur temps et celui des autres...Pour dire qu’une personne est conne..pas la peine d’écrire un livre de 300 pages.. !

      Il y a une "Réalité" facile à comprendre en principe (avec un peu d’étude..) et puis les tordus qui ont besoin de 500 mots pour dire qu’ils sont dans la nébuleuse politique-véreuse (ce qui est le K chez Agora)..Des gens qui ne pensent que par les dogmes de leur sensibilité politique (dans votre genre..) et une minorité qui en quelques phrases se comprennent..ayant une ouverture d’esprit, ce qui (hélas) n’est pas donné à tout le monde.. !

      bonne journée !


    • 5 votes
      lemi lemi 21 juillet 2015 11:20

      @michel-charles
      d’accord, mais disons que après "bonjour cher lemi", j’ai un peu décroché


    • 5 votes
      la mouche du coche 21 juillet 2015 14:24

      Je n’écoute pas les faux analystes d’après coup.
      Monsieur Asselineau avait lui prédit que ce Psitras était un leurre. Il est le seul à l’avoir vu et expliquer. C’est lui que nous écouterons désormais. smiley


    • 4 votes
      joelim joelim 21 juillet 2015 16:54

      @michel-charles
      Avez vous déjà écrit un commentaire ayant le moindre intérêt (informatif drôle etc.) ? Je demande ça par pure curiosité. On a l’impression que vous vous êtes institué e-concierge du lieu.


    • vote
      michel-charles 21 juillet 2015 17:31

      @joelim...Oui en effet..sous un autre pseudo...et je vous souhaite une bonne soirée..(Prenez votre courrier chez la concierge..)


    • vote
      lemi lemi 21 juillet 2015 11:19

      je ne comprends pas la notion de souveraineté
      ce truc que l’on perd, et que donc, on en avait un peu plus avant de le perdre et que donc, lorsqu’on en avait on a été conduit à le perdre ...
      est-ce que c’est un truc comme les épluchures d’artichaud ?

      à moins qu’on le perde sans s’en rendre compte ? et alors, il faut dire au gens "TROP TARD !" ???

      ou alors, c’est juste un concept qui permet de faire croire en une identité entre les populations et les nations ... les nations par définition c’est la souveraineté de la population, même si tout démontre le contraire, tout le temps, par définition c’est vrai.
      souveraineté de la population = souveraineté des représentants nationaux, et pourquoi pas des banques nationales privées, des lobbies nationaux ... ?

      enfin, tant que des gens qui se disent alter adoptent cette rhétorique, c’est que des gens qui avaient envie d’adopter cette rhétorique n’ont pas envie de se dire de droite !

      c’est toujours ça de pris !


      • 6 votes
        Gollum Gollum 21 juillet 2015 11:24

        Il n’explique pas franchement ce désastre…


        Quitte à être asphyxié il fallait au moins sortir la tête haute et tout plaquer…

        Là le message est très mauvais pour Podemos et Mélenchon.

        Finalement le seul à avoir anticipé cela est Asselineau, une fois de plus… 

        En plus il ouvre tout grand les portes à Aube dorée c’est hallucinant de connerie, de lâcheté…

        A moins que l’on ait menacé directement la sécurité de sa famille ? Tout est possible dans ce monde pourri.. smiley Mais j’ai plus d’affinité pour les vues de l’UPR qui, il faut le reconnaître, avait envers et contre tous, bien anticipé la chose..

        • 2 votes
          Miville 21 juillet 2015 13:51

          @Gollum

          Non, seule explication : il a prémédité le tout pour sa carrière personnelle, et ses réunions avec l’Eurogroupe étaient comme autant d’examens oraux où il devait faire part de la bonne marche techniques des diverses étapes de son contrat. S’il avait été l’objet de mesures de chantage personnel allant à l’encontre de ses intentions, il aurait démissionné plus tôt ou mieux encore mis en oeuvre son éjection et témoigné par la suite comme beaucoup de politiciens sud-américains l’ont fait. Les gens d’Aube Dorée ont prévu son comportement jour pour jour des mois à l’avance. 


        • 28 votes
          ZardoZ ZardoZ 23 juillet 2015 14:07

          Le vénérable @Gollum roule sa bosse pour le technocrate Asselineau. Il n’en loupe pas une celui là !

          En plus d’être affilié au grand orient de France, le voilà t’il pas qu’il fait de la politique maintenant. il se lance ! Remarquez bien, il a raison, deux doigts de jugeotes (tout juste), un zeste d’ignorance, un trop plein de vanité et le tour est joué . Roule ma poule... 


        • 1 vote
          zebulon zebulon 24 juillet 2015 19:17

          @ZardoZ
          ce qui m’épate c’est le nombre d’abrutis qui te plussoient tu n’as pourtant rien d’extraordinaire se moquer c’est tout. Mème pas d’humour en plus Autrefois il y en avait un tres extrème droite qu’on surnommait Rantanplan Lui il avait une qualité : l’humour c’était presque un honneur de se faire rembarrer par lui .Chez toi c’est vraiment de la merde


        • 1 vote
          cathy30 cathy30 21 juillet 2015 12:02

          Une politique vraiment de gauche ? mouhahaha


          Ils ont expliqué (les banques) à Tsipras, comment les choses allaient évoluer s’il ne se soumettait pas aux exigences de l’Europe. 

          Dans un 1er temps fermetures des banques grecques, et sans possibilité pour un grec de prendre de l’argent ailleurs en Europe. Plus d’importation pour la grèce, ni d’exportation, ensuite chaos total dans le pays. 

          • 1 vote
            Gollum Gollum 21 juillet 2015 12:09

            Bon ben non seulement ils trahissent mais en plus maintenant ils tapent…



            Faut avoir les tripes bien accrochées pour faire confiance à l’ultra gauche.

            • vote
              maQiavel maQiavel 21 juillet 2015 12:11

              Je suis de plus en plus convaincu par l’ hypothèse selon laquelle , cette affaire Grecque était lié à un affrontement germano -américain.


              • 2 votes
                maQiavel maQiavel 21 juillet 2015 12:14

                Cela dépassait largement des enjeux économico-financiers , c’ était une lutte de Puissance à Puissance pour l’ hégémonie du continent Européen par divers moyen d’ influence , la Grèce n’ était qu’ un pion d’ un échiquier bien plus vaste.

                Si Tsipras a capitulé , c’ est peut être parce qu’il disposait d’ informations que nous n’ avons pas ... 


              • 7 votes
                Ozi Ozi 21 juillet 2015 12:26

                @maQiavel

                Ca on le saura dans la saison 6 du Trône en Feta..


              • 1 vote
                maQiavel maQiavel 21 juillet 2015 13:12

                @Ozi

                On dit le trône de fer espèce d’inculte. 


              • vote
                maQiavel maQiavel 21 juillet 2015 13:13

                Zut le lien ne passe pas. On aura pas compris ma vanne , pas grave.  smiley


              • 1 vote
                Miville 21 juillet 2015 13:57

                @maQiavel

                Il disposait d’informations que nous savons : une sortie de la Grèce est parfaitement possible, elle est même souhaitée par beaucoup d’oligarques, mais c’est pour plonger ce peuple dans une misère subite, l’exposer de plein fouet aux terroristes islamiques qui sont tout proches, et en faire un exemple pour la planète de ce qui arrive quand on dit non. Mais Obama qui est un copain intime de Tsipras lui a dit "bien, mais pas tout de suite, j’ai des choses géostratégiques à faire dans la région avant".


              • 1 vote
                Gollum Gollum 21 juillet 2015 15:47

                @maQiavel

                Bien d’accord qu’il s’agit d’un affrontement germano-américain. Et les US ne voulaient pas que la Grèce sorte pour cause d’implosion de la zone Euro dont ils ont besoin pour des raisons de géopolitique.. 

                Merkel voulait le Grexit et a été obligée d’avaler la couleuvre. D’où la mise en balance de la démission de Schäuble afin d’influer sur Merkel car celui-ci ne digère pas la tournure des événements…

                M’enfin ce n’est que partie remise. On finira par y arriver mais ce sera encore plus douloureux, conflictuel et sous tension..

                On approche du dénouement en tous les cas. C’est une question de mois.


              • 1 vote
                lupus lupus 21 juillet 2015 12:53

                il a cédé, quoi de plus logique ? comme dit son pote merluchon : quand on représente QUE 2% du PIB on ferme sa gueule ! smiley
                C’est la hutte finale , vos maisons ils prendront
                Car la classe politique
                Cède toujours devant le fric


                • 1 vote
                  crow le celte 21 juillet 2015 19:40

                  A quoi ou à qui ce Monsieur veut-il désobéir, à Mickey ?...à Toto le têtard qui croyait qu’il était tôt alors qu’il était tard ?...Pardon tremens....


                  Les choses sont malheureusement beaucoup plus graves que cela, tout est juste dans la vidéo, mais ce n’est que le "doigt" du processus. Déjà résumé dans des post précédents sur le sujet, voici de quoi nourrir notre "vomitive" destinée.


                  • 1 vote
                    V_Parlier V_Parlier 21 juillet 2015 21:17

                    Un seul truc ne va pas dans ce plaidoyer vidéo : La rengaine incessante : "véritablement de gauche". Comme si c’était le plus important ! Franchement, on s’en fout. Les Grecs ont voté Syriza, ok, c’est leur choix. Mais tous les partis de gauche sont contre les sorties de l’euro, rien que par idéologie "d’ouverture". Seuls des militants de gauche (même connus, j’en conviens) et des politiques de gauche à la retraite admettent une sortie de l’euro. C’est bizarre, non ?


                    • 4 votes
                      Hieronymus Hieronymus 22 juillet 2015 11:34

                      @V_Parlier
                      tout à fait d’accord

                      c’est complètement con dans le marasme actuel de tous ces systèmes alambiqués qui se cassent la gueule les uns après les autres de croire encore aux vertus de la "gôche"

                      pire que con, grotesque et absurde

                      le type est certainement honnête et sincère mais quand je l’entends réciter son catéchisme sur l’importance d’être "véritablement de gauche" j’ai envie de lui dire : "mais t’en es encore là ? bah bon courage !"

                      aussi à un moment il fustige la menace "néo nazie" d’Aube dorée, ridicule !


                    • vote
                      Soi même 22 juillet 2015 13:12

                      La raison est simple à comprendre, l’honnête n’est pas simplement une question morale ... !


                      • 2 votes
                        Antisimpliste Antisimpliste 23 juillet 2015 04:28

                        Tu parles d’une "analyse" !!!
                        C’est du Margaret Thatcher dans le texte "T.I.N.A. - There Is Now Alternative".
                        Un JT "alternatif" !!!??! pour dire la même chose que BFMTV...


                        • 1 vote
                          Antisimpliste Antisimpliste 23 juillet 2015 04:30

                          @Antisimpliste
                          "No" et pas "Now", du coup, ça ferait un peu trop de gauche... voire même révolutionnaire !


                        • 1 vote
                          borowic borowic 24 juillet 2015 03:43

                          je n ai pas vu la video car la tronche du gars avec un t-shirt desorder ne m invite pas a la regarder, sur des sujets serieux il faut des gens serieux.


                          sur la question en elle-meme, je dirai que personne ne connait la reponse. il y a plusieurs hypotheses et c est a chacun de se faire une opinion

                          ces hypotheses peuvent etre regroupees en deux familles

                          1 Tsipras a toujours ete dans l improvisation et s est fait ballote par les evenements

                          2 Tsipras a tente un coup et a perdu.


                          je penche pour la deuxieme solution, je pense que Tsipras a essaye d obtenir l annulation de la dette grecque au moins a hauteur de 50%, que le referendum etait sa derniere carte et qu il a perdu. Je suis conscient qu il y a des enjeux geo strategiques Allemagne US j en sais pas mais OTAN Russie certainement mais je ne crois pas que ce fut un but de guerre comme on dit. Tout simplement l annulation de la dette.





                          • vote
                            maQiavel maQiavel 24 juillet 2015 12:59

                            Une hypothèse très intéréssante :

                            « Le mystère de l’étonnante capitulation d’Alexis Tsipras au lendemain du référendum est-il en train d’être élucidé ?

                            Selon le journal grec To Vima, un média de référence politiquement plutôt à droite, le plan B d’Alexis Tsipras consistait à introduire une nouvelle drachme et à financer l’impression de cette nouvelle monnaie avec l’aide de la Russie.

                            Depuis janvier dernier, dès sa nomination, Alexis Tsipras avait tenté de prendre ses distances avec Bruxelles et de se rapprocher de la Russie.

                            « En somme, le gouvernement Tsipras aurait demandé à la Russie de financer un Grexit », selon le site Zerohedge. L’idée d’introduire une nouvelle drachme « a été examinée par des technocrates et des employés du Ministère grec des finances qui auraient étudié le modèle de scission de la Tchécoslovaquie en 1993 et l’introduction de la couronne slovaque », selon Greek Reporter.

                            Malheureusement pour le chef d’État grec, la nuit même du référendum du 5 juillet, Vladimir Poutine lui aurait signifié son refus. La réponse du gouvernement russe n’aurait comporté qu’une vague avance de 5 milliards de dollars sur le transit du pipeline South Stream à travers la Grèce.

                            Dans ces conditions, malgré l’appui du peuple grec, Alexis Tsipras n’aurait plus eu d’autre choix que d’accepter le plan d’austérité des créanciers.

                            http://www.letemps.ch/Page/Uuid/5127e0b8-3095-11e5-903f-511fc5349148/Alexis_Tsipras_aurait_sollicit%C3%A9_Vladimir_Poutine_pour_aider_la_Gr%C3%A8ce_%C3%A0_imprimer_des_drachmes



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès