• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Quand Philippe de Villiers appelait à "déboulonner des statues" de (...)

Quand Philippe de Villiers appelait à "déboulonner des statues" de révolutionnaires en 1989

Philippe de Villiers déclarait le 24 juin dernier qu'il laissait le déboulonnage des statues "aux fils spirituels de Robespierre". Pourtant, dans un extrait vidéo de l'émission Apostrophes datant de 1989, il plaidait pour "décrocher et déboulonner les statues de tous les criminels contre l’Humanité", "Robespierre, Marat, Saint-Just, Turreau, Carrier".

De Villiers en 2020 dans Le Point :

"La prétention au déboulonnage des statues répond à une surenchère dangereuse qui commence par le caprice individuel, parfois fondé sur une intuition compréhensible, mais qui finit le plus souvent par la réécriture de l'Histoire, à la faveur d'un engrenage révolutionnaire qui va bien au-delà de l'épigraphie publique. Les déboulonneurs du grand mouvement expiatoire savent très bien ce qu'ils font. Ils cherchent à briser notre imaginaire collectif pour exciter les uns et les autres à la compétition mémorielle afin de séparer les « coupables absolus » et les « victimes ontologiques ». Il s'agit ni plus ni moins que de perpétrer un « mémoricide » et d'engager un processus de soumission pénitentielle. "

De Villiers en 1989 dans Apostrophes :

Tags : Histoire Philippe de Villiers Patrimoine




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • 1 vote
    rinbeau rinbeau 27 juin 15:31

    Philippe de Villiers qui semble si patriote en apparence me laisse entrevoir qu’il pourrait facilement se laisser corrompre ! (ci ce n’est déjà fait) ! Car l’épisode Robespierre n’est que la lutte dans la révolution Française de l’intérêt général contre celui de la bourgeoisie montante et avide de pouvoir ! N’oublions pas Marat dès le début des événements, qui traite le parlement de véritable prostituée dans son journal "L’ami du peuple" ! j’y vois une corrélation flagrante dans un autre domaine en apparence, mais très proche en réalité ! C’est l’épisode Raoult !

    Un homme qui lutte dans son intégrité contre la pourriture corrompue de la médecine d’aujourd’hui ! 


    • 5 votes
      Et Hop ! 27 juin 15:49

      @rinbeau

      Robespierre et Marat étaient des bourgeois, Marat avait fait des démarches auprès du Duc d’Orléans pour se faire anoblir.

      La Révolution française a été faite par la bourgeoisie d’affaire pour la bourgeoisie d’affaire, le peuple qui était à 95 % campagnard n’y a pris aucune part et n’en a tiré aucun bénéfice.

      La Révolution française est la prise de pouvoir violente de la bourgeoisie pour instaurer le régime capitaliste manufacturier sur le modèle de la Révolution de Cromwell.


    • vote
      Buk100 27 juin 20:12

      @Et Hop !

      Le peuple a plusieurs fois joué un rôle central ..à moins de considérer que seuls les paysans constituaient le peuple en 1789 (ce qui est totalement faux). Le peuple, paysan ou non, a rédigé les cahiers de doléances en vue des Etats-généraux et y a élu ses représentants. Le peuple des villes et des champs a été plusieurs fois décisif, pour le pire ou le meilleur : les 4000 Parisiennes affamées qui ramènent le roi de Versailles à Paris ; les paysans qui attaquent et massacrent les nobles locaux à la suite de la Grande Peur, la journée des Tuiles à Grenoble, les Journées de Septembre, une constante pression populaire à Paris, etc, etc,..Après, que les fruits de la Révolution ait été récoltés par une certaine oligarchie, personne ne le nie aujourd’hui.. Jaurès ou Trotski l’écrivaient déjà il y a plus ou moins un siècle..

      Votre vision des classes sociales de l’époque  et de la Révolution  est un poil caricaturale ..La bourgeoisie dans le vocabulaire de l’époque, c est autant le commerçant dans sa boutique que le rentier, le magistrat que le professeur. Quant aux villes, elles sont largement peuplées d’artisans, d’apprentis, d’ouvriers, de chômeurs et d’indigents. Bref, le peuple, c’est autant le paysan qu’une grosse partie des citadins. (ce ne sont pas les paysans qui construisent les maisons urbaines et les bateaux ou les chariots, fabriquent les ustensiles de la vie de tous les jours ou les armes, hein)

      Quant au fait que Robespierre et Saint-Just étaient d’extraction bourgeoise (sacré scoop), on a du mal à voir en quoi c’est un problème . Ils étaient même à la marge de la petite noblesse.. mais certainement pas issus de la "bourgeoisie d’affaires." Au passage, que pensez-vous qu’une bonne partie de la noblesse faisait à l’époque ? Des tournois en armures, au son des ménestrels et des troubadours, avant d’aller guerroyer contre les Anglois en mangent des poulardes ?

      PS : il y de très bons ouvrages avec des points de vue différents qui analysent la Révolution. Faut pas hésiter à les lire. C’est passionnant et ça permet de dépasser les poncifs pêchés à droite et à gauche sur le net smiley 
       


    • 1 vote
      Nainconnu 27 juin 15:53

      Le droitard dans toute sa spendeur ... Il manque Rotschild dans sa liste à déboulonner ... Qu’il s’occupe de son Puy du Fou , qu’il ramasse la tune et qu’il ferme sa grande gueule de traître ce neuneu de Vendée !


      • 2 votes
        sls0 sls0 27 juin 19:16

        De Gaule c’était : un français s’adresse aux français.

        De Villiers c’est plus : un con qui s’adresse aux cons.


        • 2 votes
          julien julien 27 juin 20:39

          @sls0
          Et en matière de connerie vous êtes un expert !


        • 2 votes
          Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 29 juin 08:25

          @sls0

          Vous qui aimez les chiffres, regardez ceux-ci et expliquez-nous ce que vous avez accompli d’équivalent dans votre existence, ça nous donnera une idée de votre intelligence et de votre aptitude à juger celle des autres.  
          https://fr.wikipedia.org/wiki/Puy_du_Fou


        • vote
          Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 29 juin 07:16

          Il faut dire et écrire "Philippe de Villiers" ou bien "Villiers" tout court mais pas "De Villiers". Exemple en affiche : 

          https://www.denistouret.net/constit/villiers_ph.jpg

          Si l’on préfère, on peut aussi écrire son nom complet : Marie Jean Joseph Le Jolis de Villiers de Saintignon. Mais c’est un peu long, n’est-ce pas ?


          • vote
            Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 29 juin 07:20

            C’est donc encore plus long que ça avec le prénom usuel (respirez un bon coup, c’est parti) : Philippe Marie Jean Joseph Le Jolis de Villiers de Saintignon. 


          • vote
            MAZIG 30 juin 11:43

            Le pauvre Philippe de....

            Un de ceux qui n’ont toujours jamais gobé la chute de la monarchie et de ses privilèges . Ceci dit , à sa façon ,il a bien rétabli cela dans sa région , à voir les centaines de personnes qui triment gracieusement dans son parc alors que lui et ses fils se remplissent les poches de plusieurs millions d’euros chaque année.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès